Jean-Luc Godard: cinq citations mythiques tirées de ses films – Le Figaro

Rubriques et services du Figaro
Le Figaro
Rubriques et services du Figaro
Nos journaux et magazines
Les sites du Groupe Figaro
Le cinéaste de la Nouvelle Vague a offert au cinéma certaines de ses plus belles répliques. Le Figaro en a sélectionné plusieurs pour vous.
Figure éminente de la réalisation, le cinéaste franco-suisse Jean-Luc Godard s’est éteint à l’âge de 91 ans. Pilier du mouvement de la Nouvelle Vague, il a marqué la France pudique des années 1950 et 1960 en adoptant un langage cinématographique neuf, caractérisé par la mise en scène de personnages contemporains, ordinaires et en quête d’indépendance.
Plusieurs de ses films furent adaptés d’œuvres littéraires. «En littérature, il y a beaucoup de passé et un peu de futur, mais il n’y a pas de présent. Au cinéma, il n’y a que du présent qui ne fait que passer», disait-il. Attachant une grande importance aux dialogues, certaines répliques ont marqué l’histoire du septième art. Florilège.
Réplique culte s’il en est, c’est au volant d’une voiture qu’il conduit en direction de l’Italie, que Michel Poiccard (Jean-Paul Belmondo), personnage principal du film A bout de souffle, sorti en 1960, la clame. Fuyard ayant tué un gendarme motocycliste qui voulait le verbaliser sur la route de Marseille à Paris, le personnage, pour mieux faire valoir son désir de liberté, s’adresse à la caméra, placée côté passager: «Si vous n’aimez pas la mer, si vous n’aimez pas la montagne, si vous n’aimez pas la ville… Allez vous faire foutre!».
Adapté du roman d’Alberto Moravia paru en 1955, Le Mépris sort en 1963. Racontant le désamour entre un scénariste parisien (Michel Piccoli) et son épouse (Brigitte Bardot), venue l’accompagner sur un plateau de tournage en Italie, la scène d’ouverture de ce film est rentrée dans l’Histoire. De fait, elle représente les deux protagonistes couchés sur un lit, Brigitte Bardot nue, face à un miroir. Cette dernière demande à son époux s’il l’apprécie de tout son être, partie du corps par partie du corps. Naît alors une longue tirade dans laquelle Bardot déclare: «Et mes fesses, tu les aimes mes fesses?». Ainsi que le rappelait le chef opérateur de l’époque, Alain Levent, cette scène fut rajoutée après le montage du film, les producteurs ayant exigé un passage dans lequel pourrait être dévoilé le corps de l’actrice.
Deux phrases simples, mythiques du cinéma français. Dans Pierrot le fou, sorti en 1965, Ferdinand (Jean-Paul Belmondo), un homme marié, s’installe avec Marianne (Anna Karina), une étudiante mêlée à des affaires louches. Ce qui les contraint à vivre dans la clandestinité. Une scène dans laquelle on suit l’ennui de Marianne sur une plage, disant «Qu’est-ce que je peux faire? Je sais pas quoi faire?», est emblématique. Cette réplique fut improvisée par Anna Karina, ainsi qu’elle l’expliquait en 2018: «Je me suis mise à jeter machinalement des cailloux dans la mer en sortant ces phrases, comme une enfant.»
Les vacances d’été de cinq étudiants dans un appartement qui essaient de vivre en appliquant les principes de Mao Zedong peuvent être douloureuses sous bien des aspects. Dans La Chinoise, film datant de 1967, Guillaume, acteur, sermonne sa petite-amie, Véronique, étudiante en philosophie à l’université de Nanterre, sur le fait d’écrire et d’écouter de la musique à la fois. Sans détour, la jeune fille évoque tour à tour ce qui chez lui la dégoûte. Son visage, sa bouche… Pour finir sur cette réplique tranchante: «J’ai bien réfléchi, je ne t’aime plus», lui lance-t-elle les yeux dans les yeux.
Citation extraite de Sauve qui peut (la vie), sorti en 1979, le film raconte l’histoire de trois personnages différents, dont celle de Paul (Jacques Dutronc). Producteur de télévision, ce dernier se fait renverser par une voiture sous les yeux de sa fille et de son ex-femme qui, très vite, se détournent de lui. Dans une scène précédant cet événement, alors que Paul est au volant de sa voiture, cigare à la bouche, la voix-off de Marguerite Duras, elle-même, offre la réflexion suivante: «Écrire, tu vois, c’est quand même disparaître un peu. C’est être derrière quelque chose.»
Heretique
le
Les citations amusantes, mais sans aucune valeur philosophique éternelle.
ENQUÊTE – Formalisme, pudeur excessive… Alors que l’heure est à la fête, nombreux sont ceux à se plaindre du manque de spontanéité dans leur famille. Qu’en est-il réellement?
Dans son ouvrage Un bien grand mot, Delphine Jouenne décrypte les termes qui reflètent l’actualité des douze mois passés.
Le dictionnaire de l’Académie Française signalait dès 2013 l’explosion des termes en «-isme» comme une «extension de sens abusive». Que signifie (vraiment) ce suffixe?
À tout moment, vous pouvez modifier vos choix via le bouton “paramétrer les cookies” en bas de page.
Jean-Luc Godard: cinq citations mythiques tirées de ses films
Partager via :
1 commentaire
1
Le Figaro
Les articles en illimité à partir de 0,99€ sans engagement

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar de Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar de Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE