Santé: quelles sont les vertus du jeu chez l'enfant? – La Voix du Nord

Éclairage d’Anne-Sophie Lassalle, maître de conférences à l’Université de Lille et psychologue, passionnée par le lien entre le jeu et le développement des enfants. Interview.
Pour vos enfants, vos petits-enfants, vos neveux… Vous êtes peut-être à la recherche d’un cadeau de Noël. Comment s’y prendre ? Quelles sont les vertus du jeu ? Réponses d’Anne-Sophie Lassalle, maître de conférences à l’Université de Lille et psychologue, qui a fait du lien entre le jeu et le développement des enfants, l’un de ses domaines de prédilections.
« Le jeu est moteur chez l’enfant, souligne Anne-Sophie Lassalle, psychologue à Sangatte. C’est son moyen d’apprentissage naturel et d’auto développement. Grâce au jeu, on va solliciter, exercer, donc développer les habilités. » Ces habilités sont au nombre de quatre.

Anne-Sophie Lassalle, maître de conférences à l’Université de Lille et psychologue, passionnée par le lien entre le jeu et le développement des enfants. Sebastien JARRY
Anne-Sophie Lassalle, maître de conférences à l’Université de Lille et psychologue, passionnée par le lien entre le jeu et le développement des enfants. Sebastien JARRY – VDNPQR

Sensorialité. « En fonction du type de jeu ou de jouets, l’enfant va mobiliser les habilités sensorielles. La perception va être aiguisée, la capacité de discrimination peut être exercée, c’est-à-dire la capacité de distinguer. C’est une capacité transversale qui va être impliquée dans un certain nombre de futurs apprentissages. Apprendre à lire, c’est savoir distinguer la lettre p de la lettre b, discriminer des choses qui se ressemblent mais qui ne sont pas tout à fait pareil… Le sensoriel, c’est la porte d’entrée. »
Motricité. « Le jeu va également permettre d’aiguiser les capacités de préhension, c’est-à-dire de prendre en main la forme qu’on a perçue et pour laquelle on va déterminer une manière de prendre l’objet et de s’en servir. La motricité fine est sollicitée : coordonner ce que voit l’œil et ce que va faire la main. Tout va être permis, dans les premières années, par le développement faramineux, qu’est la marche. L’enfant expérimente son schéma corporel. »
La cognition. « Ce qui fait la force du jeu : c’est le plaisir et l’opportunité d’action qu’il va procurer. Dans le jeu, il y a l’acquisition de connaissances et de leur utilisation. Apprendre à mémoriser, à utiliser des informations mémorisées pour agir dans l’environnement, résoudre des problèmes…

« À bien des égards, il élabore presque une pensée scientifique dans ses essais et ses erreurs. »

À bien des égards, il élabore presque une pensée scientifique dans ses essais et ses erreurs. La cognition concerne tout ce qui fait appel à l’attentionnel, à la vigilance, être capable d’explorer son environnement… D’où l’intérêt du jeu avec les adultes car ils peuvent stimuler l’exploration de l’enfant. Si on montre juste une pomme, l’enfant va passer à autre chose. Si on ajoute : « Regarde comme elle est lisse, comme elle sent bon… » On amène une enfant à explorer. En même temps qu’on verbalise, on permet de développer les capacités langagières. »

B9723242209Z.1_20200418155820_000+GCHFT3C7V.1-0

Socio-émotions. « Le jeu permet de développer les habilités socio émotionnelles par lesquelles l’enfant va exprimer et reconnaître chez l’autre des émotions. Apprendre à faire preuve d’empathie, de compassion, imaginer ce que quelqu’un ressent. Il apprend à gérer la distance sociale, à contrôler son comportement, ses gestes, sa force.

« Il se retrouve dans le jeu avec autrui dans des conflits socio-cognitifs, il apprend à écouter les propositions de l’autre »

Il apprend à développer ses comportements de coopération, de compétition, à gagner, à perdre. Il se retrouve dans le jeu avec autrui dans des conflits socio-cognitifs, il apprend à écouter les propositions de l’autre, formuler les siennes, à abandonner ses idées au profit d’autres, à gérer progressivement ses émotions. »

>> Tous les articles pour être acteur de sa santé au quotidien.


>> Tous les articles pour être acteur de sa santé au quotidien.

« Les parents peuvent se mettre la pression et mettre l’enfant sous pression en proposant de nombreuses activités dans un souci éducatif de développer des aptitudes, des habilités et des compétences. Mais cela pose la question du rythme de l’enfant à qui on doit accorder le droit de ne rien faire.
En tant qu’adulte quand l’enfant est en jeu libre, on a l’impression que l’enfant ne “fait rien”. L’adulte peine en fait à analyser ce qu’il se passe dans un jeu. Il ne fait pas “que jouer”. Il est concentré, il imagine des choses, planifie des activités. Par exemple, qu’est-ce c’est aller au restaurant ? Il met en œuvre ce qu’il a intégré en mémoire : le scenario d’aller au restaurant. Il utilise la symbolique : utiliser des objets pour d’autres (une feuille pour une assiette), prendre des voix différentes. Il développe sa créativité et sa flexibilité. »
– Éviter de faire trop de cadeaux : « L’enfant va se disperser. Cela peut très vite ne plus avoir de sens pour lui. »
– Inciter l’enfant à faire une liste de deux ou trois cadeaux préférés.
– Choisir un cadeau surprise et s’appuyer sur les goûts et l’intérêt de l’enfant. Par exemple sa série ou son personnage préféré pour lui choisir un livre.
– Se méfier de ses préjugés générationnels, notamment vis-à-vis des nouvelles technologies. « L’enfant fait partie de sa société, cela comprend les nouvelles technologies. (…) Certains jeux vidéo développent un bon nombre de compétences*. »
– Faire des cadeaux immatériels : sortie, cinéma… « Cela crée des souvenirs communs »
– « Notre rôle d’adulte, c’est aussi d’offrir à travers le jeu le champ des possibles à travers les cadeaux. » En évitant des cadeaux trop stéréotypés fille/garçon. »
*Anne-Sophie Lassalle conseille d’éviter les consoles dans la chambre et de se référer à la norme PEGI, Pan european game information, pour choisir des jeux vidéo adaptés à la maturité et la sensibilité de l’enfant.
© Rossel & Cie – 2022
Conditions générales d’utilisationConditions générales de venteMentions LégalesPolitique de cookiesPolitique de Protection Vie privée

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE