Les PME sous-estiment les risques de fraude financière – Conseiller

Les PME sous-estiment les risques de fraude financière 
Le phénomène est pourtant en augmentation depuis le début de la pandémie.
Face aux risques de fraude financière en entreprise, bien des dirigeants semblent se dire que c’est un problème qui touche les autres. Selon un récent sondage de la firme comptable MNP, 80 % des propriétaires et cadres supérieurs de PME québécoises évaluent les risques que leur entreprise soit visée par les fraudeurs de très faible à modéré.
Pourtant, la menace est omniprésente, peu importe la taille de l’entreprise et l’industrie.
« Les PME se sentent à tort davantage à l’abri, affirme Corey Anne Bloom, chef d’équipe pour la région de l’Est du Canada au Service d’enquêtes et de juricomptabilité chez MNP en entrevue avec Conseiller. Leurs dirigeants ne croient pas vraiment que leur entreprise peut être dans la mire des fraudeurs. Ils hésitent également à mettre des contrôles antifraudes en place parce qu’ils se disent qu’avec leurs employés, ils forment comme une grande famille. » Une confiance qui peut leur coûter cher. 
DES RISQUES ACCENTUÉS
Pertes financières importantes, atteintes à la réputation de l’entreprise, perte de clientèle… Les conséquences d’un acte frauduleux peuvent être lourdes. La vigilance est donc de mise d’autant plus que les cas de fraudes financières sont en augmentation depuis le début de la pandémie.
Selon l’Association of certifed fraud examiners (ACFE), plus de 50 % des organisations ont découvert plus de fraudes que d’habitude depuis le début de la crise sanitaire.
« À cause de la COVID-19, les dirigeants ont dû gérer plein de nouvelles situations. Ils ont mis leur attention ailleurs que sur les risques de fraude même s’ils sont plus présents qu’avant », explique Simon Gaudreau, directeur en juricomptabilité chez MNP.
VICTIME DEUX FOIS PLUTÔT QU’UNE
Cela entraîne une autre problématique, selon l’expert. Le sondage révèle en effet que 54 % des entreprises sont victimes des fraudeurs plus qu’une fois. Un constat troublant.
« Certaines entreprises ne font rien après une fraude et assument la perte. Une entreprise sur dix change de comptable alors qu’il n’est pas forcément responsable. D’autres passent à l’action, mais elles ne mettent pas toujours les bonnes mesures en place en raison de leur méconnaissance des risques auxquels elles sont exposées », rapporte Simon Gaudreau.
Il existe trois grandes catégories de gestes frauduleux :
Selon l’ACFE, à la suite d’une fraude, une entreprise perd en moyenne 5 % de ses revenus annuels. Les entreprises auraient donc avantage à passer d’une approche réactive à proactive puisque la meilleure façon d’éviter la fraude, ce sera encore et toujours la prévention.
MESURES ANTIFRAUDES
Plusieurs mesures peuvent être implantées afin de se prémunir contre la fraude ou en limiter les pertes. Parmi elles, il y a les vérifications externes. Si elles sont fréquemment utilisées, leur taux d’efficacité est toutefois moindre que la mise en place d’une ligne de signalement. Que ce soit par téléphone, un message texte ou un formulaire en ligne, un employé peut lancer une alerte de façon anonyme (ou pas) s’il est témoin d’un acte douteux.
« Cela prend du courage pour dénoncer surtout quand le fraudeur est à l’interne, soutient Corey Anne Bloom. Le lanceur d’alerte craint souvent qu’il n’y ait des conséquences pour lui-même. L’entreprise doit donc s’assurer que des mesures sont en place pour protéger les lanceurs d’alerte. »
La formation doit aussi faire partie d’un solide plan antifraude. Or, 25 % des entreprises n’en font pas, selon l’experte. « C’est pourtant une mesure qui n’est pas coûteuse et très utile pour renforcer sa ligne de défense, souligne-t-elle. Il est important de prévoir une formation spécifique pour les cadres afin qu’ils transmettent le message de prévention à l’ensemble des employés. »
Des contrôles à l’improviste seront aussi utiles pour détecter les points de faiblesse.
« Il est important d’évaluer les risques de fraude de façon continue, conseille Corey Anne Bloom. Les fraudeurs raffinent leurs tactiques ou trouvent de nouvelles façons de commettre leurs actes malveillants. Il est bon aussi de procéder à une révision des mesures antifraudes tous les ans idéalement. »
« Le message des dirigeants doit être clair : c’est tolérance zéro face à la fraude », conclut-elle.
Rappelons que le mois de mars est le mois de la prévention de la fraude.
À 31 ans, Francis Gingras Roy, qui a un succès mirobolant, nous donne 4,5 milliards de bonnes raisons d’avoir cette entrevue avec un conseiller si avisé.
La performance en matière d’environnement, sociale et de gouvernance est une question de gestion du risque et de résilience, selon Gestion de placements Manuvie.
Les Portefeuilles gérés en fonction du risque Canada Vie offrent une solution gérée permettant d’améliorer l’expérience de placement.
La croissance des FNB et leur convenance au portefeuille des clients
Découvrez qui a ajouté ou promu des talents à son personnel : Dany Pelletier, Premier vice-président aux investissements, FFTQ
Les entreprises doivent adapter leur planification annuelle.
Comment mieux travailler, peu importe le lieu ?
Les interactions sont plus limitées, déplorent des employés.
Les transferts sont un moteur de croissance exceptionnel.
L’IQPF dévoile son plan stratégique.
Voilà ce que propose un groupe d’avocats.
Plus qu’une technologie, il est générateur de valeur.
Ces secteurs hausseront leurs salaires davantage que la moyenne.
© Newcom Média Québec Inc.
Nous utilisons des témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer votre expérience sur notre site Internet. En cliquant sur J’accepte et en continuant de naviguer sur notre site, vous confirmez l’approbation de notre politique de confidentialité et nos conditions d’utilisation
Voir plus >>

source

A propos de l'auteur

Avatar de Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar de Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE