Le Metaverse, espace réservé aux geeks ou eldorado commercial ? – Euronews

Partager cet article
De nombreux investissements sont réalisés actuellement dans le Metaverse, ce monde alternatif où l’on peut travailler, jouer et rencontrer d’autres personnes sans sortir de chez soi. Mais l’essor de ce vaste espace virtuel va-t-il brouiller les limites de la réalité et redéfinir notre façon de consommer et de communiquer ?
Tout le monde ne parle que du Metaverse et le concept peut sembler récent, mais en réalité, l’idée est apparue en 1992 dans un roman de science-fiction. Il est difficile de définir exactement ce que signifie le Metaverse car la technologie qu’il y a derrière évolue constamment pour inclure de nombreux aspects de la réalité virtuelle. Dit simplement, c’est un monde numérique global qui existe parallèlement au monde réel.
L’entreprise Somnium Space est l’une des premières plateformes Metaverse “open source” à avoir fait son apparition sur le marché. Nous avons discuté en visio avec son fondateur et PDG Artur Sychov pour en savoir plus sur ce que c’est de vivre, travailler et jouer dans cet environnement alternatif.
“Quand vous êtes dans la réalité virtuelle [comme c’est son cas au moment où il s’adresse à nous], vous êtes totalement connecté à l’environnement : je suis ici mentalement et j’en ai la perception physique,” souligne-t-il, “parce qu’avec tout ce que je vois, mon cerveau et mes yeux me font croire que je suis à l’intérieur de cet espace.”
Somnium Space a été l’une des plateformes pionnières en son genre, mais de nombreuses autres concurrentes ont émergé récemment. Facebook est devenu Meta, dans l’idée de faire du Metaverse, une part importante de sa stratégie commerciale. Mais ses homologues que sont Microsoft, Alphabet, Roblox ou encore NVIDIA ont eux aussi investi massivement dans cet espace virtuel.
L’économie du Metaverse promet un large éventail de sources de revenus : d’après certaines estimations, ce marché pourrait atteindre 800 milliards de dollars dans deux ans seulement. Ce qui pourrait apporter 3 000 milliards de dollars à l’économie mondiale au cours de la prochaine décennie.
Mais le Metaverse ne se limite pas au divertissement et au jeu vidéo. Il peut aussi donner l’opportunité aux entreprises de trouver des solutions virtuelles qui peuvent s’appliquer dans le monde réel. Ces solutions, c’est justement ce que le cabinet d’audit PwC espère créer grâce à son tout nouveau labo technologique au Moyen-Orient.
“Chez PwC, nous considérons le Metaverse comme une évolution et non comme une révolution,” indique Rahaf Abutarbush, technicienne de laboratoire chez PwC Moyen-Orient. “Nous sommes très agiles avec ce concept, nous sommes conscients que les choses changent, que les besoins de nos clients peuvent évoluer,” assure-t-elle.
En exploitant la robotique, l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle et bien plus encore, les experts en technologie de PwC élaborent des solutions innovantes dans leurs EmTech Labs équipés d’outils qui peuvent repousser les limites du monde physique sans perdre le contact avec l’humain. 
Dans le Metaverse, on peut quasiment tout faire : tenir des réunions d’affaires, organiser des collaborations à grande échelle, donner des présentations clés ou en l’occurrence, des interviews avec les médias.
“Nos clients ne se contentent plus de venir nous voir pour nous demander des conseils ou des présentations Powerpoint par exemple,” explique Stephen Anderson qui dirige l’équipe stratégie et marchés de PwC au Moyen-Orient. “Ils veulent voir des choses en action et les technologies émergentes sont importantes de ce point de vue,” affirme-t-il.
La popularité de la réalité virtuelle inquiète quant à son impact sur les interactions humaines, l’isolement social et la santé mentale. Les enfants passent de plus en plus de temps en ligne et dans le Metaverse, l’absence de règles claires peut en faire un endroit dangereux. Comment les plateformes peuvent-elles s’attaquer à ce problème ?
Tami Bhaumik est vice-présidente de la Civilité et des Partenariats chez Roblox, une plateforme mondiale qui compte plus de 40 millions d’utilisateurs quotidiens. 
“Nous sommes une plateforme technologique qui permet aux gens de créer des expériences et de les publier sur notre plateforme,” rappelle Tami Bhaumik. “Vous devez disposer d’un environnement où les gens sont courtois pour pouvoir exprimer pleinement votre imagination,” insiste-t-elle. “Souvent, des parents nous demandent : “Qu’est-ce que Roblox ? Comment assurer la sécurité de mes enfants ? Comment puis-je savoir si c’est sûr ?” J’ai réalisé qu’il y avait non seulement une responsabilité, mais aussi une opportunité d’informer, étant donné la taille de notre communauté,” reconnaît-elle.
Tami Bhaumik affirme que son entreprise s’est engagée à imposer des règles sur ces plateformes de réalité virtuelle, mais aussi à délivrer à ses jeunes utilisateurs et à leurs éducateurs, des compétences pour profiter de la révolution du jeu virtuel en sécurité.
Partager cet article

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE