La Chine lance le deuxième module de sa station internationale – RFI

Ajouter RFI à votre écran d'accueil
© 2023 Copyright RFI – Tous droits réservés. RFI n'est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes. Fréquentation certifiée par l'ACPM/OJD.
Publié le :
Le deuxième module du « Palais céleste » (« Tiangong », en chinois), la station spatiale chinoise, a été lancé avec succès dimanche 24 juillet. L’engin propulsé par une fusée Longue Marche a décollé toute l’heure de l’île tropicale de Hainan. Il est attendu là-haut par trois taïkonautes, qui vont jouer au mécano de l’espace.
Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde
Les cocotiers tremblent, les « ooooh » et les « ouaaaaa » du public invité et des équipes techniques saturent sur les images des médias d’État, lentement mais sûrement la fusée Longue Marche 5B s’arrache du sol pour aller crever le ciel. Un mur épais de fumée blanche envahit alors le pas de tir de Wenchang, à la mesure de la poussée nécessaire au transport de ce deuxième module baptisé « Wentian ». Dix-huit mètres de long, 20 tonnes, 4,2 mètres de diamètre. C’est le plus lourd des trois composants de bases de la future station spatiale chinoise (CSS). 
Les trois taïkonautes de la mission Shenzhou 14, déjà installés dans le « Palais céleste », attendent à la fois une chambre, une cuisine et un laboratoire. L’engin va agrandir l’espace vie de la station. Il est doté de trois couchages, de toilettes, d’un coin repas et de huit boxes – de grandes armoires qui font la taille d’un frigo – destinés aux futures expériences scientifiques, telles que l’étude de l’influence de la microgravité sur les cellules, la cristallisation des protéines ou encore la croissance des plantes et des insectes en apesanteur. Un défi technique et mécanique pour la Chine. 
In video: China’s #Wentian, the first lab module of its space station, was successfully sent into space on Sunday via a Long March-5B Y3 carrier rocket pic.twitter.com/Coslv9eb6B
Pour la première fois de l’histoire spatiale chinoise, les taïkonautes, aidés d’un bras robotisé, vont devoir en effet amarrer « Wentian », au premier module « Tianhe ». Un geste de précision à réaliser en orbite. D’autres modules, y compris étrangers, pourront ensuite être accrochés, façon Lego de l’espace, à la station chinoise, confie un expert au Global Times. À commencer par « Mengtian », le troisième et dernier élément de la station qui devrait arriver courant octobre, probablement autour de la fête nationale et du XXᵉ congrès du PCC. Le « Palais céleste » devant être opérationnel d’ici à la fin de cette année.
NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail
Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI
Japon: à l'arrivée des examens, retour des agresseurs sexuels dans le métro
Émeutes du Gujarat en Inde: blocage d'un documentaire de la BBC sur le rôle du Premier ministre Modi
Thaïlande: les touristes chinois de nouveau accueillis à bras ouverts
Année du lapin: les Chinois rêvent d’ouverture et de douceur
Taïwan: des simulations montrent l’ampleur de la catastrophe en cas d’invasion chinoise
Covid-19: bas les masques dans les espaces intérieurs en Corée du Sud
Nouvel An lunaire en Chine: les voyageurs heureux de repartir en famille malgré l’épidémie
Pakistan: une nouvelle assemblée régionale dissoute par Imran Khan
Nouvelle-Zélande: la Première ministre Jacinda Ardern annonce sa démission, faute d'«énergie»
Catastrophe de Fukushima: la justice confirme l'acquittement d'anciens dirigeants de Tepco
Australie: le racisme envers les aborigènes au cœur du procès sur le meurtre d'un adolescent
Australie: les hélicoptères européens «Taipan» seront remplacés par du matériel américain
Corée du Sud: perquisition des locaux d'un syndicat pour liens présumés avec la Corée du Nord
Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE