Séjour insolite : dix prisons européennes transformées en hôtels – Le Figaro

Rubriques et services du Figaro
Le Figaro
Rubriques et services du Figaro
Nos journaux et magazines
Les sites du Groupe Figaro
Dormir derrière les barreaux ? En Finlande, aux Pays-Bas ou en Angleterre, notre sélection de dix hôtels aménagés dans d’anciens centres pénitentiaires où séjourner… en toute liberté !
Des détenus autrefois, des voyageurs aujourd’hui. Si certaines prisons sont reconverties en musées, comme celle d’Alcatraz à San Francisco ou celle de Kilmainham à Dublin, d’autres sont investis par des hôtels. Les cellules, autrefois lieux de vie étroits et précaires, deviennent des chambres tout confort pour les touristes en quête de lieux insolites chargés d’histoire. Ils présentent des avantages notables, au premier rang desquels l’emplacement. La plupart de ces établissements ont en effet été construits au cœur des villes. En France, le premier hébergement du genre, La Prison, est attendu en juin 2023 à Béziers. D’ici là, zoom sur dix hôtels européens où se mettre sous les verrous… tout en conservant sa clé !
Situé dans le quartier berlinois de Charlottenburg, le Wilmina, ouvert début 2022, occupe un ancien palais de justice et une ancienne prison pour femmes datant de 1896. À sa fermeture en 1985, l’édifice est aménagé en centre d’archives avant d’être transformé en un boutique-hôtel de 44 chambres de 11 à 75 m². Ses points forts ? Son jardin, presque secret dans Charlottenburg, son restaurant Lovis, sans oublier la partie culturelle, Amtsalon, qui propose rencontres, échanges et expositions.
Wilmina Hotel, Wilmina Kantstrasse 79, 10627 Berlin, Allemagne. Tél. : +49 30 201 80 50. À partir de 184 € la nuit en chambre double, petit déjeuner inclus.
À lire aussiOù dormir à Berlin à moins de 150 euros la nuit ? Nos dix hôtels préférés
Construite en 1779 sous le règne de George III, la prison de Bodmin, en Cornouailles, a accueilli des prisonniers jusqu’à sa fermeture en 1927. Elle fut d’une des premières du Royaume-Uni à disposer de cellules individuelles, transformées en 70 chambres tout confort avec l’ouverture du Bodmin Jail Hotel au printemps 2021. Pour découvrir l’histoire des lieux et plus globalement celle des Cornouailles, rien de mieux que de suivre le parcours muséal immersif aménagé au sein de l’édifice de granit (Bodmin Jail Attraction).
Bodmin Jail Hotel, Scarlett’s Well Road, Bodmin PL31 2PL, Royaume-Uni. Tél. : +44 (0) 1208 822 822. À partir de 230 € la nuit en chambre double, petit déjeuner inclus.
À lire aussiCinq hôtels chics pour découvrir Londres en famille
Turku, la troisième plus grande ville de Finlande, a accueilli la plus grande prison du pays pendant un siècle et demi. Aménagée sur la colline Kakola en 1853, elle était réservée aux criminels les plus endurcis du pays. À son apogée dans les années 1930, elle abritait plus de 1300 prisonniers. Fermé en 2007 pour être délocalisé 10 km plus loin, le centre pénitentiaire bâti en granit a été transformé en un quartier résidentiel avec ses appartements, son café, son restaurant et sa brasserie. L’hôtel Kakola, un quatre-étoiles doté de 148 chambres, a ouvert en 2020. Un funiculaire flambant neuf nous y conduit en moins d’une minute depuis les rives du fleuve Aura.
Hotel Kakola, Kakolankatu 14, 20100 Turku, Finlande. Tél. : +358 2 515 0555. À partir de 170 € la chambre double, petit déjeuner inclus.
À lire aussiLaponie finlandaise : «Comment j’ai failli manquer ma première aurore boréale»
L’hôtel Katajanokka a été implanté dans les locaux historiques de l’ancienne prison du comté d’Helsinki. Édifiées entre 1837 et 1888, les différentes parties du bâtiment accueillaient la prison, mais aussi un centre de détention provisoire. Avant que l’ensemble ne ferme ses portes en 2002. Après d’importants travaux de rénovation, le boutique-hôtel du même nom a pu être inauguré en 2007. Désireux de transmettre le passé des lieux, l’hôtel apporte quelques grandes dates importantes à ses visiteurs, de l’explosion d’une bombe aérienne en 1944 – qui permettra à cinq prisonniers de s’échapper – aux années 1970, qui verront les chaînes disparaître et d’autres sanctions disciplinaires être supprimées.
Hotel Katajanokka, Merikasarminkatu 1a, 00160 Helsinki, Finlande. Tél.: +358 9 686450. À partir de 129 euros la nuit en chambre double, petit déjeuner en supplément à 17 €.
À lire aussi48 heures à Helsinki, de la nature au design
La petite île de Långholmen, à Stockholm, a accueilli un établissement pénitentiaire pendant près de 250 ans. Fermée en 1975, la prison a été réhabilitée il y a quelques années pour être transformée en véritable hôtel. Le point fort des lieux, c’est sans aucun doute les espaces verts présents sur l’île. Une oasis de verdure pour une ambiance bucolique que l’on doit d’ailleurs aux prisonniers, qui ont planté pas moins de 3000 arbres pendant leurs années d’emprisonnement. Une histoire racontée dans le musée de la prison de Långholmen, implanté dans l’hôtel et accessible gratuitement pour les clients.
Langholmen Hotel, Långholmsmuren 20, 117 33 Stockholm, Suède. Tél. : +46 8 720 85 00. À partir de 85 euros la nuit en chambre double, petit déjeuner inclus.
À lire aussiLarguer les amarres dans l’archipel de Stockholm, entre forêts, villages préservés et mer Baltique
Construite par les Ottomans en 1918 dans un style néoclassique turc, la prison de Sultanahmet a partiellement servi de décor au film Midnight Express. Depuis 1996, les murs ocre de l’édifice abritent l’hôtel de luxe Four Seasons Hotel Istanbul at Sultanahmet, situé à quelques pas du Bosphore, de la Mosquée bleue, de la Basilique Sainte-Sophie. Le cinq-étoiles de 65 chambres et suites a rouvert en décembre 2021 après une année de fermeture pour rénovation.
Four Seasons Hotel Istanbul At Sultanahmet, Tevkifhane Sokak no. 1, 34122 Sultanahmet-Eminönü, Istanbul, Turquie. Tél. :
+90 (212) 402 30 00. À partir de 635 € la nuit en chambre double, petit déjeuner en supplément à 35 €.
À lire aussiDe Paris à Istanbul en train : refaire le parcours de l’Orient-Express sans casser sa tirelire, c’est possible
Palais épiscopal du XVIIe à la fin du XVIIIe siècle, le Het Arresthuis de Roermond (sud-est des Pays-Bas) a eu plusieurs vies. Hôpital militaire, palais de justice, il a finalement été transformé en maison d’arrestation, puis en prison d’État en 1863. Un établissement pénitentiaire qui a notamment accueilli, de 2002 à 2007, les contrebandiers et trafiquants de drogue, aussi appelés «body packers». Construit à partir de 2009 sur l’ancien site de la maison de détention, l’hôtel de luxe Het Arresthuis a quant à lui été officiellement inauguré en 2011. Bien loin des conditions de séjour de l’époque, on y vient aujourd’hui pour se détendre dans une ambiance chic et feutrée. Et pour ne pas oublier l’histoire des lieux, une visite guidée est également possible avant de repartir.
Het Arresthuis Hotel, Pollartstraat 7, 6041 GC Roermond, Pays-Bas. Tél.: +31 475 870 870. À partir de 159 euros la nuit en chambre double, petit déjeuner inclus.
À lire aussiWeek-end aux Pays-Bas : quatre bonnes raisons de découvrir Leiden
Tout est parti d’un pari entre quatre amis. Constatant au début des années 2010 que Leeuwarden, principale ville de la province néerlandaise de Frise, ne possède pas d’auberge de jeunesse, ils ont l’idée d’en aménager une dans l’ancienne prison de la ville. Le deuxième et dernier étage du bloc H accueille depuis 2013 l’Alibi Hostel, où l’on trouve à la fois des chambres partagées et des chambres privées. La taille d’origine des cellules ayant été conservée, les sanitaires sont aménagés sur le palier et seules quelques chambres possèdent une salle de bains privée. Un bar et de nombreux coins salon sont aménagés dans l’édifice qui abrite au rez-de-chaussée des boutiques de créateurs. Principal avantage de l’hostel : son emplacement en plein centre-ville.
Alibi Hostel, Blokhuisplein 40, 8911 LJ Leeuwarden, Pays-Bas. Tél. : +31 612 077 449. À partir de 40 € la nuit en chambre double, petit déjeuner en supplément à 8,50 €.
À lire aussiRotterdam, étonnante capitale de l’architecture
Le groupe hôtelier Malmaison a fait le pari d’installer l’un de ses 16 hôtels dans un lieu insolite : l’ancienne prison HM Oxford. Situé dans le château médiéval de la ville universitaire, l’établissement se trouve dans le bloc «Aile A», construit en 1850. La prison, elle, a fermé ses portes en 1996 et tous ses détenus ont été transférés dans des prisons situées ailleurs en Angleterre. Le bâtiment a alors été rénové dès le début des années 2000 et l’hôtel Malmaison Oxford a été inauguré en 2004. On y compte 95 chambres et suites, aménagées respectivement dans les anciennes cellules des prisonniers et les résidences des gouverneurs. L’édifice garde des souvenirs bien visibles de son ancienne fonction : les murs épais et voûtes en briques, les fenêtres à barreaux, les lourdes portes…
Malmaison Oxford, Oxford Castle, 3 New Road, Oxford, OX1 1AY, Royaume-Uni. Tél.: +44 1865 689944. À partir de 180 euros la nuit en chambre double dans la maison de correction, adjacente au bâtiment principal ; pour une chambre aménagée dans une ancienne cellule, compter 230 € au minimum (petit déjeuner en supplément à 17 €).
À lire aussiQue voir et que faire à Oxford ? Les visites incontournables le temps d’une journée
C’est en 2006 que le dernier prisonnier a quitté l’ancien pénitencier de Horsens, au Danemark. Seulement six ans plus tard, en 2012, était dévoilé le projet «FÆNGSLET» («Prison», en français). Plus qu’un simple hôtel, l’ancienne prison accueille aujourd’hui de multiples autres lieux d’intérêt : le musée pénitentiaire, le centre d’information touristique de la ville, un espace de travail partagé ainsi que des manifestations professionnelles et des concerts. Les voyageurs n’y viendront probablement pas pour le chic de l’établissement – les cellules restent étroites et sans vraie déco – mais plutôt pour l’atmosphère et la vie culturelle foisonnante qui l’entourent !
SleepIn Fængslet, Fussingsvej 8, 8700 Horsens, Danemark. Tél.: +45 88 77 04 40. À partir de 84 euros la nuit en chambre double ; sanitaires sur le palier, pas de petit déjeuner proposé.
Il n’y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !
SÉLECTION – De taille humaine, la capitale irlandaise offre une vie culturelle importante, des pubs à l’ambiance traditionnelle et de nombreux parcs qui lui donneraient presque des airs de campagne. Nos adresses coup de cœur le temps d’un week-end ou plus.
ENQUÊTE – Amorcés avec l’éclosion du premier Mama Shelter il y a quinze ans aux portes de la capitale, de nouveaux concepts hôteliers s’installent en marge des centres-villes. Une évolution à relier à la nouvelle vitalité des faubourgs.
Sur la côte est de l’île, le groupe hôtelier mauricien Constance innove avec son premier resort «tout compris». Plage, sport, fêtes… tout y est pour passer un séjour actif. On a testé.
À tout moment, vous pouvez modifier vos choix via le bouton “paramétrer les cookies” en bas de page.
Séjour insolite : dix prisons européennes transformées en hôtels
Partager via :
Commentez
0
Le Figaro
Les articles en illimité à partir de 0,99€ sans engagement

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE