COP15 à Montréal sur la biodiversité | Vos attentes envers la COP15 – La Presse

Consulter lapresse.ca
Liens utiles
PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE
« Je souhaiterais voir le pays hôte qui est le nôtre, et tout particulièrement le Québec, surprendre par son audace et des mesures très concrètes », écrit André LeBlanc.
L’heure n’est pas nécessairement à l’optimisme alors que plusieurs de nos lecteurs reprochent aux dirigeants de ne pas atteindre les cibles fixées pour protéger la biodiversité. Voici un aperçu des courriels reçus à la suite de notre appel à tous.
Je n’ose pas exprimer d’attentes trop élevées, de peur d’être déçu. Mais si je devais me laisser aller à des rêves un peu fous, je souhaiterais voir le pays hôte qui est le nôtre, et tout particulièrement le Québec, surprendre par son audace et des mesures très concrètes, chiffrées et à court terme, destinées à accroître la biodiversité et ainsi renverser la tendance désastreuse qui a déjà fait tant de dégâts. Par un exemple fort et audacieux, qui sait si d’autres ne se mettraient pas aussi à rêver.
André LeBlanc, Laval
À part dépenser des millions, je n’ai pas l’impression que l’évènement apporte des solutions concrètes. On parle et on n’agit pas. J’ai perdu confiance. Avec les nouvelles technologies, on fait des réunions en ligne. L’argent économisé pourrait servir à de meilleures fins. Pour voir des changements, il faut que chaque individu pose les bons gestes pour avancer en société.
Marie-France Bernier
Quel est notre plan d’action pour réformer le secteur de l’agriculture afin de protéger les habitats prioritaires pour garder une hétérogénéité et une diversité ? Comment sensibilise-t-on la population à passer aux actes ? Comment rendre tout le monde responsable et avoir des objectifs clairs, simples et compréhensibles ? Pourquoi ne propose-t-on pas différentes étapes faciles à suivre ? Pourquoi le Vendredi fou ou les soldes ne sont-ils pas bannis ? Comment peut-on créer de la croissance sans mettre en danger notre milieu habitable ?
Selma Gueddich
Protéger la biodiversité va exiger de mettre fin à notre dogme de la croissance infinie dans un monde fini, et cela, personne ne veut l’envisager. On perd notre temps, on perd notre argent. Cette COP, comme celles du climat, va nous offrir au mieux quelques illusions qu’on peut continuer à consommer autant de ressources et d’énergie sans nuire à la biodiversité. Cette hypocrisie est inutile et délétère. Quant à moi, je m’en passerais bien.
Cédric Michaud
J’espère et je souhaite voir les gouvernements et particulièrement celui du Québec — retardé environnemental — d’accroître les aires protégées de 25 %, de protéger les espèces florales et fauniques menacées et d’investir dans la santé de nos environnements naturels en ville et à la campagne. Nous devons bien ça à nos enfants et à nos petits-enfants.
André Clermont, biologiste et environnementaliste
Pour répondre à la question, je vais suivre avec intérêt cette conférence. Je suis préoccupé par la perte de biodiversité, de milieux humides et par le nombre d’espèces menacées dans le monde, notamment au Québec. Je déplore le désintérêt du gouvernement Legault pour qui l’environnement est d’abord et avant tout une occasion d’affaires. Pour le premier ministre, il est clair qu’une espèce menacée ne doit jamais empêcher la création de richesse et les fameux bons emplois. Cette vision à courte vue est absolument déplorable. Il faut toutefois reconnaître que ce n’est guère mieux du côté des partis de l’opposition. Qui se rappelle la dernière fois où un chef de parti ou même un maire a déchiré sa chemise au sujet de la protection des espèces menacées et des milieux humides ? Moi non plus. Le Québec est l’hôte de la COP15, mais je n’attends rien du gouvernement québécois. Je souhaite toutefois qu’une lueur d’espoir jaillisse des débats.
Yves Lusignan
Je n’ai aucune attente. Nous avons avec la COP15 notre principal problème. Beaucoup de publicité et aucune action. Oui, il y a eu beaucoup d’investissement à Montréal et rien ne se passe concernant la destruction de la planète. Tant que l’économie aura le dessus partout sur l’environnement, nous allons directement dans le mur.
Paul Rioux
Vu que cette convention aura lieu à Montréal et que l’être humain est aussi à l’ordre du jour par ses besoins d’accessibilité à l’eau, à la terre, à la nourriture, bref à la dignité, il serait essentiel de concentrer des efforts pour aider les gens qui sont victimes des dictateurs et assoiffés de pouvoir. Pourquoi ne pas axer les discussions, les réflexions pour protéger l’être humain des sottises humaines tels les guerres et les abus de toutes sortes. L’enfant mérite de vivre sainement. Revisitons ses droits et agissons pour son mieux-être. Les familles méritent l’espoir de vivre dans des mondes pacifiques. La COP15 devra axer ses efforts pour une paix durable. L’eau, l’air, les terres, le partage emboîteront le pas subséquemment.
François Robert jr, Québec 
L’heure est grave. L’humanité n’a jamais eu autant besoin… d’humanité. Depuis que l’homme est homme, il n’a fait que reproduire les mêmes comportements autodestructeurs. Seuls les moyens ont changé. Grâce à la science et aux technologies, nous sommes devenus hyper efficaces à nous détruire. À détruire la vie.
Mes attentes ? Du courage. Du vrai courage. Pour se regarder dans le blanc des yeux et prendre conscience de ce que nous sommes, de ce que nous faisons. Du courage politique pour prendre de vraies mesures qui feront une vraie différence. Par exemple, réguler les Bourses du monde. Le modèle boursier nous tue. Planter quelques arbres, appliquer des taxes et assister à des conférences est d’une hypocrisie totale si, de l’autre côté, nous continuons de laisser aller un marché qui est fondé sur le « toujours plus », l’inégalité, l’exploitation…
Nous ne sommes plus à l’heure des compromis. Nous voulons des actions politiques courageuses qui vont faire mal à certains, mais soulager la majorité sur le long terme. Plus de partage, d’égalité, d’humanité… Des actions qui vont promouvoir et défendre la vie. À tout prix…
Yuri Del Rio
L’éditorial de Vincent Brousseau-Pouliot concernant la Commission sur l’état d’urgence n’a pas manqué de fait réagir, une majorité de lecteurs appuyant le premier ministre Trudeau avec la Loi sur les mesures d’urgence pour mettre fin aux « convois de la liberté ». Voici un aperçu des commentaires reçus.
L’évasion, le voyage, la détente, la curiosité, l’opinion, l’imaginaire… la lecture est un merveilleux compagnon pour nos lecteurs. Voici un aperçu des courriels reçus à notre appel à tous sur la lecture.
Nos lecteurs sont nombreux à souhaiter un médecin de famille pour Noël. Voici un aperçu des commentaires reçus à la suite du témoignage de Louis-Paul Lazure.
L’immense majorité de nos lecteurs ont bien l’intention de suivre les recommandations de la Santé publique et de porter le masque dans les lieux publics achalandés. Voici un aperçu des quelque 600 commentaires reçus à notre appel à tous.
L’éditorial de Stéphanie Grammond sur les augmentations de taxes foncières publié le 12 novembre ont suscité de nombreux commentaires des lecteurs, plusieurs se questionnant sur l’efficacité des administrations municipales. Voici un aperçu des courriels reçus.
La nécessité d’augmenter les sommes versées aux provinces en santé fait pratiquement l’unanimité, mais les avis sont partagés quant aux conditions demandées par le fédéral. Voici un aperçu des réponses à notre appel à tous.
Nos lecteurs ont apprécié la lecture du dossier de Paul Journet publié dans la section Contexte du 6 novembre, « Peut-on encore être optimiste ? » Voici un aperçu des commentaires reçus.
Une majorité de nos lecteurs craignent une victoire des républicains aux élections de mi-mandat, ce qui constituerait un réel danger pour la démocratie, disent-ils. Voici un aperçu des réponses à notre appel à tous sur les élections chez nos voisins du Sud.
La question des urgences ne manque jamais de faire réagir nos lecteurs, qui ont été nombreux à commenter l’éditorial d’Alexandre Sirois « Les urgences ne débordent pas », publié le 30 octobre.
Les réactions ont été nombreuses à l’éditorial de Nathalie Collard sur le début des travaux au pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine et ses répercussions sur la mobilité dans la région métropolitaine. Voici un aperçu des courriels reçus.
Archaïque. Moyenâgeux. Dépassé. Les lecteurs ne mâchent pas leurs mots pour demander l’abolition du serment au roi que les députés doivent prononcer. Voici un aperçu des centaines de réponses à notre appel à tous.
Mercredi, les députés de Québec solidaire ont prêté serment « envers le peuple du Québec ». Le Parti québécois fera de même vendredi. C’est la première fois que les élus ne donnent pas leur allégeance à la monarchie britannique, comme l’exigent nos lois. Il reste un mois pour trouver une solution afin qu’ils puissent siéger à l’Assemblée nationale. Qu’en pensez-vous ? Faites-nous part de vos commentaires en 200 mots.
Laurence Vincent s’est attiré un concert d’éloges avec son texte « Le français » publié samedi. Vous êtes nombreux à vouloir relever son défi de remplacer les anglicismes qui peuplent notre langue par les mots justes en français.
L’économie mondiale traverse une période de turbulences qui n’est pas sans inquiéter nos lecteurs, qui craignent une éventuelle récession… en y étant plus ou moins préparés. Voici les courriels reçus à notre appel à tous de cette semaine.
Les avis de nos lecteurs sont partagés : certains apprécient de pouvoir se référer aux notes des critiques culturelles, d’autres en sont agacés. Voici un aperçu des commentaires au texte du metteur en scène René Richard Cyr, publié le 7 octobre.
Sans surprise, les lecteurs blâment sévèrement le travail de Hockey Canada et de ses dirigeants dans le scandale qui éclabousse la fédération en matière d’agressions sexuelles. Voici un aperçu des courriels reçus à notre appel à tous.
Nos applications
Contact
Services
Archives
Suivez La Presse
Légal
© La Presse Inc. Tous droits réservés.
Conditions d’utilisation| Politique de confidentialité| Registre de publicité électorale| Code de conduite

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar de Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar de Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE