Will Smith, Homère et la maîtrise de ses émotions – Le Devoir

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions




Philosophe et auteur du récent essai «Homère, la vie et rien d’autre!» (Les heures bleues, mars 2022)
Lors de la cérémonie des Oscar, Will Smith n’a pas apprécié la blague de mauvais goût que le présentateur Chris Rock a faite aux dépens de sa femme. Pensant faire preuve de « courage » en obéissant à ses émotions — tout en se croyant peut-être encore dans la peau de l’un des nombreux héros qu’il a incarnés au cinéma —, l’acteur se lève, se dirige vers la scène et gifle celui qui a osé laisser sortir de tels propos de l’enclos de ses dents.
La scène était spectaculaire, digne de Hollywood, sauf qu’elle ne correspond absolument pas aux valeurs qui sont censées se retrouver au cœur de nos sociétés que l’on dit civilisées. Voilà d’ailleurs l’une des leçons que nous a livrées Freud : la civilisation a été construite sur un ensemble de répressions ou de sublimations de nos pulsions, de nos émotions ou de nos instincts primaires. Le sport, l’art et aussi toutes les formes de politesse représentent autant de façons de canaliser ou de contrôler différentes formes d’agressivité ou autres pulsions qui habitent les grands singes que nous sommes.
Cette capacité à maîtriser ses émotions est d’ailleurs un thème récurrent dans les épopées homériques ; dans l’Iliade, mais surtout dans l’Odyssée. Lorsqu’Achille apprend qu’Agamemnon a décidé de lui prendre sa part d’honneur en la personne de la belle Briséis, le Péléide, sentant monter la colère en lui, tend la main vers son glaive afin de tuer le fils d’Atrée. Par chance, Athéna veille sur le héros et le dissuade aussitôt de commettre un pareil geste. Pour se venger de cet affront, Achille décidera plutôt de se retirer du combat contre les Troyens tant et aussi longtemps qu’Agamemnon n’admettra pas l’affront qu’il a commis à son endroit.
Mais le maître incontesté en matière de maîtrise de soi parmi les héros homériques est sans aucun doute l’industrieux Ulysse. Cette qualité, il ne pourra cependant l’acquérir qu’après avoir chuté à quelques reprises. Lorsqu’il se rend dans l’Hadès pour interroger Tirésias sur ce que lui et ses marins doivent faire pour rentrer à Ithaque sains et saufs, le devin est très clair : « Quels que soient vos malheurs, vous rentrerez chez vous si tu sais maîtriser ton cœur et celui de tes gens. » Chose qui ne sera pas toujours facile pour Ulysse.
Ainsi, lorsqu’ils se rendent dans la grotte du cyclope Polyphème, ses compagnons le supplieront de revenir rapidement vers leurs navires. Curieux comme il est, Ulysse ne voudra pas partir avant d’avoir fait la connaissance du cyclope pour savoir ce que cet hôte aura à lui offrir comme présent. Cet entêtement et cette curiosité coûteront ainsi la vie à six de ses camarades, qui seront dévorés par Polyphème.
De pareilles erreurs de jugement, Ulysse en commettra un certain nombre au cours de son périple. Ayant appris de ses erreurs, ce n’est que lorsqu’il sera de retour à Ithaque que notre héros fera montre d’une entière maîtrise de ses émotions. Face à des prétendants qui ruinent son domaine depuis des années et qui complotent contre lui pour l’éliminer, Ulysse se donnera comme règle de contrôler son tempérament malgré tous les affronts que ses ennemis lui feront subir.
Lorsque, déguisé en mendiant, il se fera agresser dans sa propre maison par son chevrier Mélantheus, qu’Antinoos, l’un des prétendants, l’insultera tout en lui lançant un petit escabeau sur l’épaule, que Ctésippe fera voler en sa direction un pied de bœuf et qu’à deux reprises il se fera injurier par l’une des servantes de Pénélope, loin de succomber à la rage qu’il sent monter dans sa poitrine, il se dira à lui-même : « Patience, mon cœur ! Tu as souffert pire tourment le jour où le Cyclope en sa fureur a dévoré tes braves compagnons. »
Cette colère qu’Ulysse réussit à contenir depuis son arrivée à Ithaque, un peu comme Achille l’avait fait après le déshonneur que lui avait fait subir Agamemnon, c’est lorsque toutes les conditions favorables pour l’exécution de son plan seront réunies qu’il la laissera finalement s’exprimer. C’est ainsi que seront éliminés un à un, et d’une manière méthodique, tous les prétendants qui menaçaient sa vie et celle des siens.
Cette maîtrise de soi dont nous parle Homère est un comportement dont n’a pas su faire preuve l’acteur Will Smith lors de la cérémonie des Oscar.
En fait, cette qualité qui consiste à savoir contenir ses émotions pour plutôt écouter la voix de sa raison est une valeur qui, plus que jamais, devrait être au cœur du projet éducatif de nos sociétés modernes. Toutefois, pour que cette maîtrise de soi soit effective, elle doit s’appuyer sur la discipline, sur une capacité de concentration et sur cet effort de volonté qui consiste à accepter de différer dans le temps la satisfaction de certains désirs ou pulsions qui ne demandent qu’à s’exprimer à toute heure du jour.
Malheureusement, cette maîtrise de soi est de moins en moins valorisée dans nos institutions d’enseignement. Influencé par des pédagogies qui confondent nouveautés, modes et vérités, notre système d’éducation préfère plutôt offrir aux élèves ce qui les intéresse ici et maintenant, utiliser une approche ludique pour ne pas qu’ils s’ennuient et les étourdir à l’aide d’une panoplie d’outils numériques pour attirer leur attention, quitte à en faire, au bout du compte, des êtres fragiles, dépendants, incapables de se concentrer et dispersés.
Quoi qu’il en soit, on peut supposer que Will Smith n’a jamais lu Homère, tout comme d’ailleurs la très vaste majorité des élèves du Québec. Dommage car, comme je tente de le démontrer dans mon essai Homère, la vie et rien d’autre !, tous y trouveraient de belles et nombreuses vérités vieilles comme le monde…
Voulez-vous activer les alertes du navigateur?

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE