Vous souffrez d'une instabilité émotionnelle ? Et si vous aviez le trouble de personnalité borderline li – Archzine.fr

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions




Liens commerciaux
Encore peu connu par la société, le trouble de personnalité borderline (trouble de personnalité limite) est un état psychique qui touche environ 2,5% de la population active en France. Néanmoins, le problème est qu’un très petit nombre de celle-ci va chercher de l’aide auprès des professionnels de santé mentale. De ce fait, plus de la moitié de ceux qui en sont touchés, se retrouvent hospitalisés, suite à des tentatives de suicide ou automutilations. Pour éviter de se faire victime de ce scénario, il vaut mieux connaître plus en détails ce « mal du siècle ». Découvrez le TPL dans les lignes qui suivent.
C’est quoi le trouble de personnalité borderline ?
trouble de la personnalité borderline double personnalité gentil méchant comment identifier
Contenu de la page
Montagnes russes émotionnelles – c’est souvent de cette façon que les personnalités borderline décrivent leur état psychique un peu particulier. L’instabilité des émotions et des relations inter et interpersonnelles est peut-être la meilleure manière de décrire cet état situé à la limite entre la névrose et la psychose. Il en résulte des problèmes de l’image de soi, des difficultés à gérer ses émotions et son comportement, ainsi qu’un modèle de relations instables. Les sauts d’humeur et la colère sont des compagnons de la personnalité limite qui redoute l’abandon et la solitude. De là – un grand paradoxe ! On crève l’attention et l’amour des autres, tout en adoptant un comportement de nervosité impulsive qui repousserait plutôt que d’attirer les autres. Il est encore utile de savoir qu’on peut distinguer 4 types de personnalités borderlines en fonction des symptômes manifestés et leur intensité.
 
La personne borderline – émotionnelle et impulsive
les raisons derrière borderline maladie état mental dégradé



Comme une grande partie des troubles psychologiques, la science n’est pas catégorique quant aux origines, les risques et les causes du trouble de personnalité limite.  Or, il y a 3 groupes de facteurs qui sont d’habitude liés au risque de développement d’un état limite que sont :
Bien qu’il n’y ait pas d’indications scientifiques liant le trouble de personnalité borderline à un gène ou profil génétique particulier, les études effectuées montrent qu’une personne dont un membre de la famille est touchée par le BPD auraient un risque plus élevé de développer ce même trouble.
Les personnes ayant vécu des évènements traumatisants présentent aussi un risque plus élevé. Les abus physiques et sexuels pendant l’enfance, comme la négligence et la séparation des parents, sont également très indiqués.
Les études montrent encore que le système de régulation des émotions pourrait être différent chez les personnes atteintes de ce trouble. De là, la présomption qu’il existe une base neurologique pour certains symptômes. Pour faire plus clair, il se peut que les parties du cerveau chargées du contrôle des émotions et celles liées à la prise de décisions ont du mal à communiquer et agir en accord.
Des origines et causes encore peu connues
quels sont les symptomes du trouble borderline et les causes

Si vous lisez notre article, c’est sans doute dans le but de connaître les signes révélateurs en premier. Alors, quels sont les symptômes d’un trouble de personnalité borderline ?
Les personnes atteintes du trouble de la personnalité limite se sentent mal à l’aise quand elles ont seules. Elles ont tendance à ressentir de la peur et/ou colère, lorsqu’elles ont l’impression d’être abandonnées ou négligées. Elles pourraient développer un comportement d’attachement très prononcé, à point de suivre leurs proches un peu partout ou les empêcher de partir. Elles peuvent aussi repousser les gens avant même de se rapprocher d’eux pour éviter d’être rejetées.
Il y a également un très grand mal d’entretenir des relations interpersonnelles saines car les personnes limites ont l’habitude de changer brusquement et radicalement leur opinion sur les autres. Elles peuvent rapidement passer d’une idéalisation à une dévalorisation des autres et vice versa. Leurs amitiés, mariages et relations avec les membres de la famille sont souvent chaotiques et instables.
Les personnes atteintes de BPD ont habituellement une image de soi floue ou déformée. De plus, elles sont constamment rongées par un sentiment de culpabilité et de honte. Pareil à leurs relations interpersonnelles, elles sont souvent amenées à changer brusquement et radicalement l’idée qu’elles se font d’elles-mêmes. Ceci est encore prouvé par le changement soudain de leurs opinions, carrières et amis. Elles ont aussi tendance à saboter ses propres progrès en échouant volontairement à un examen ou en se faisant licencier.
Un autre trait caractéristique est le changement soudain des sentiments à l’égard des autres, de soi-même ou du monde environnant. Les émotions irrationnelles, telles que la colère incontrôlable, la peur, l’anxiété, la haine, la tristesse et l’amour, changent fréquemment et d’une façon tout aussi soudaine. Ces fluctuations ne durent généralement que quelques heures et rarement plus que quelques jours.
instabilite emotionnelle symptome de trouble de personnalité limite
Les épisodes de conduite imprudente, de bagarres, de jeux d’argent, de consommation de substances, de frénésie alimentaire ou d’activité sexuelle dangereuse sont un phénomène assez répandu.
Les personnes atteintes de TPL peuvent se couper, se brûler, se blesser ou menacer de le faire. De plus, elles pourraient avoir des pensées suicidaires. Ces actes autodestructeurs sont habituellement déclenchés par le rejet, un éventuel abandon ou de la déception d’un soignant/amant.
les borderline sont ils dangereux trouble borerline symptomes et signes alertants
Le sentiment de déprime n’est point rare. Tristesse, insatisfaction, ennui, vide intérieur – la palette d’émotions ressenties est assez large. Il n’est pas encore rare de se sentir inutile ou même dégoûté de soi-même.
S’il est tout à fait naturel de ressentir de la colère de temps à l’autre, chez les personnes souffrant de TPL, celle-ci est beaucoup plus fréquente et intense. Amertume, sarcasme mordants, tirades furieuses, il y a plusieurs facettes que leur colère pourrait revêtir. Ces crises de colère sont souvent suivies d’un sentiment de culpabilité honteuse.
Les épisodes de dissociation, ainsi que les pensées paranoïaques et les hallucinations, peuvent être déclenchés par un stress extrême. Ce dernier est fréquemment associé à la peur de l’abandon. Ces symptômes, pourtant, sont temporaires et généralement pas assez graves pour être considérés comme un trouble distinct.
détachement dissociation de la réalité symprome de trouble de la personnalité boorderline
Vous auriez pourtant tort à vous auto-diagnostiquer à la base des symptômes que l’on vient d’énumérer. Avant de le faire, consultez un professionnel (psychanalyste ou psychiatre) pour savoir s’il ne s’agit pas d’un autre trouble psychique et comportemental. Quoi qu’il en soit, demander de l’aide est essentiel pour tous ceux qui se sentent mal dans leur peau. Donc, n’attendez plus ! Seul un professionnel du métier est en mesure de vous recommander un traitement et thérapies adéquates à votre état et antécédents.
se faire consulter par medecin pour soigner borderline crise psychotique trouble instabilite emotioennelle
Le TPL a toujours été difficile à traiter. Or, il existe des approches récentes qui ont déjà donné de bons résultats. La psychothérapie et les médicaments sont tout à fait indiqués pour soigner l’état limite. Une hospitalisation ne serait nécessaire que dans des cas extrêmes, où la personne atteinte est perturbée, à point de se faire mal à soi-même ou aux autres.
Choix de traitement numéro un est la psychothérapie, dont l’objectif principal serait de découvrir les motivations et les craintes cachées derrière les symptômes. La conscience des origines de vos troubles, vous aiderait à mieux les affronter. La thérapie comportementale dialectique, par exemple, vous aiderait à accepter et gérer la réalité de votre vie et comportement au mieux. La thérapie cognitivo-comportementale est de sa part axée sur le lien entre pensées et émotions, ce qui vous amènerait à repenser vos schémas et habitudes psychiques. Vous aurez donc l’intérêt des deux et c’est à vous de choisir l’approche qui vous conviendrait mieux. Enfin, si vous aimeriez apprendre à mieux gérer vos relations avec les autres, la thérapie en groupe est tout à fait indiquée.
Les professionnels de santé mentale évitent la prescription de médicament pour traiter le TPL lui-même. Or, si vos symptômes sont accompagnés d’une anxiété ou d’une déprime, le recours à médicaments pourrait s’avérer être inévitable.
personnalité émotionnelle labile et trouble de personnalité limite borderline lien
 
Sources :
Clevelandclinic
Mayoclinic
Ajouter une photo
Liens commerciaux

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE