Volkswagen-Porsche : le pari osé du cumul des mandats – Les Échos

Contenu réservé aux abonnés
Nommé cet été à la tête du constructeur, Oliver Blume a conservé les mêmes fonctions chez Porsche pour ne pas ajourner l'introduction en Bourse de la marque de voitures de sport. Une double casquette qui passe mal auprès des investisseurs.
Par Lionel Steinmann
Un profit opérationnel record de 5,3 milliards d'euros en 2021, une production annuelle qui dépasse pour la première fois les 300.000 véhicules, des débuts réussis dans l'électrique avec le Taycan… Le bilan d'Oliver Blume, qui préside aux destinées de Porsche depuis 2015, a de quoi rassurer les futurs actionnaires, au moment où la prestigieuse marque allemande prépare son introduction en Bourse . Et pourtant, plusieurs analystes se montrent très sévères sur son maintien aux commandes.
Ce ne sont pas les compétences du dirigeant de 54 ans qui sont en cause, mais son tout nouveau champ de responsabilité. Le 22 juillet dernier, le conseil de surveillance de Volkswagen, la maison mère de Porsche, a poussé sans ménagement vers la sortie le patron du groupe, Herbert Diess. Pour le remplacer, le nom d'Oliver Blume, synonyme de très bons résultats mais également d'un management plus consensuel, semble s'être vite imposé.
Tous les articles des Echos en illimité sur le site et l’application
Le journal en version numérique dès 22h30 la veille de sa parution
Les newsletters exclusives, éditos et chroniques en avant-première
Tous droits réservés – Les Echos 2022

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE