Vampire psychique : comment le reconnaître, s'en défaire ? – Le Journal des Femmes

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions




On peut tous y être confronté un jour : le vampire psychique (ou psychologique) nous vide de toute notre énergie, sans reconnaissance, rapporte tout à lui et manque d’empathie. La relation est unilatérale. Comment le reconnaître et réagir ? Solutions avec Virginie Bapt, psychothérapeute.
Ça peut être un(e) ami(e), un collègue, un patron, un conjoint, un parent… Le vampire psychique aspire et pompe toute l'énergie physique et émotionnelle des autres, sans manifester de reconnaissance. A toujours solliciter les autres sans rien donner en retour, il en devient épuisant, voire toxique. Comment expliquer son comportement ? Quels sont les signes pour le reconnaître ? Les différents types de vampires ? Comment réagir face à un vampire psychique et ne plus se laisser vider ? Décryptage avec Virginie Bapt, psychothérapeute.
Un vampire psychique – aussi appelé un vampire psychologique, émotionnel ou énergétique – est "une personne qui donne la sensation de nous laisser "exsangue" (littéralement : qui a perdu beaucoup de sang), définit d'emblée Virginie Bapt. Il s'agit d'un type de profil psychologique qui ne parvient pas à combler ses besoins, ses émotions ou son énergie par lui-même. Il est donc obligé de s'appuyer sur des gens de l'extérieur, de son environnement". La personne en proie à un vampire psychique, quant à elle, oscille en permanence entre l'envie de l'aider et l'envie de le fuir car elle ressent à son contact de l'angoisse et une sensation d'être laissée "vide". Elle se sent vidée de ses émotions et de son énergie, ressent de la culpabilité et n'a jamais la reconnaissance qu'elle mérite. Il n'y a pas de réciprocité dans une relation avec un vampire psychique. 
Le vampire psychique n'a pas la volonté de nuire. "Ce n'est pas une personne qui veut faire du mal, mais qui veut, à travers ses comportements se faire du bien. De par son histoire personnelle, ses souffrances et ses douleurs, il a une façon de fonctionner qui le rend complètement dépendant de son environnement. Il a donc du mal à comprendre que l'autre a également ses propres besoins. Le vampire psychique se dirige généralement vers des gens très empathiques qui peuvent facilement se laisser déborder et vampiriser", explique Virginie Bapt. Pour le psychiatre Gérard Lopez, auteur du livre "Vampirisme au quotidien" (L'Esprit du temps, 2001), on ne naîtrait pas vampire, mais cela viendrait avec l'éducation.
Le vampire psychique se dirige vers des gens très empathiques qui peuvent facilement se laisser déborder et vampiriser
La période de l'enfance pourrait donc favoriser les prédispositions à devenir vampire psychique. Selon lui, les vampires psychiques ont eux-mêmes été vampirisés pendant leur enfance : "ils reproduiraient les abus narcissiques d'emprise […] auxquels ils ont été confrontés dès leur naissance". Et "comme ces personnes ont été face à des problématiques d'attachement pendant l'enfance, elles ne savent pas mettre de limites et ont peur de se faire abandonner. Ce sont des personnes qui se soucient peu des autres car elles n'ont en pas les moyens. Le peu d'énergie qu'elles ont, elles le consacrent déjà à leur propre survie", complète Virginie Bapt. A noter que le vampirisme peut être un caractère temporaire et épisodique, c'est-à-dire, être visible pendant une période et disparaître naturellement.  
Dépendance affective, manque de confiance en soi et envers les autres, soif de reconnaissance… Cela peut traduire une blessure d'abandon. Une souffrance qui s'installe dans l'enfance, quand on s'est senti en insécurité affective. Comment la reconnaître ? La guérir ? Quelles conséquences sur le couple ? Au travail ? Eclairage de la psychothérapeute Valérie Beaufort.
Globalement, le vampire psychique a une mode de fonctionnement qui se caractérise par :
Le vampire psychique peut être n'importe qui : "il peut s'agir d'une amie éplorée qui, d'un coup, ne peut plus vivre sans vous, d'une maman un peu âgée et dépendante, d'une collègue de bureau qui n'arrive pas à prendre de décision sans vous, d'un partenaire qui a besoin de conseils en permanence ou qui est mal quand vous n'êtes pas là. A l'opposé, cela peut être quelqu'un qui vous impressionne, que vous trouvez assez brillant et charismatique, et face auquel vous êtes flatté(e) de savoir qu'il vous a choisi comme support", liste comme exemples notre interlocutrice.
Le vampire psychique peut être un conjoint, un partenaire de vie et dans ce cas, il paraît difficile de s'en détacher. Bien évidemment, il est normal d'être un support pour ses proches. "On peut répondre à 3h du matin au téléphone, on peut se laisser parfois envahir, mais quand on le fait, on en ressent toujours une gratification. On peut aller très loin dans le don de soi quand cela nous nourrit. Quand, au contraire, ça nous vide, c'est une espèce de puits sans fond et il faut au moins en avoir conscience. Dans une relation équilibrée, la personne aidée montre de la reconnaissance, de l'amour, de l'affection et remercie l'autre d'avoir été là. Dans le cas d'un vampire psychique, il n'y a aucune reconnaissance", décrit-elle.
Les vampires psychiques ne donnent rien car ils ont toujours l'impression de s'appauvrir quand ils donnent. 
Le mécanisme du vampire est le même dans la sphère privée que dans la sphère professionnelle. Le vampire psychique agit de manière progressive et insidieuse. "Il peut s'agir d'un patron qui commence à vous laisser des messages tard le soir, puis dans la nuit, puis le weekend, pendant vos vacances… Ou encore une collègue de travail qui vous parle pendant des heures d'elle et quand vous allez à votre tour parlez de vous, elle se désintéresse, change de sujet ou ramène le sujet à elle", décrit la psychothérapeute. Avec ces personnes, il ne faut pas attendre de retour, de reconnaissance ou de contrepartie, ni en termes d'affection, ni en termes d'écoute, ni en termes d'argent, au risque de ressentir une frustration permanente. "Les vampires psychiques ne donnent rien car ils ont toujours l'impression de s'appauvrir quand ils donnent", souligne la psychothérapeute. 
Le pervers et le vampire ont un point commun : les deux ont une absence totale d'empathie. Mais ils ont des différences : le pervers a suffisamment de ressources pour se débrouiller tout seul, contrairement au vampire qui a besoin de pomper l'énergie de l'autre, car il ne parvient pas à en trouver par lui-même. Le pervers a une intention de pouvoir et de contrôle sur l'autre sans éprouver de remords. Le vampire psychique ne cherche pas à manipuler. 
Le pervers narcissique use de la manipulation mentale pour exercer une emprise sur l'autre. Vous pensez être avec un homme ayant ce profil ? Une femme ? Décryptage de la perversion narcissique et conseils pour sortir de cette emprise avec Marine Bienaimé et Johanna Rozenblum, psychologues.
Décoder ses ressentis et se poser les bonnes questions : qu'est-ce que vous retirez de la relation ? Qu'est-ce que cette personne vous apporte ? Quel est votre intérêt dans cette relation ? Pourquoi vous vous laissez prendre dans cette relation ? Est-ce que vous pouvez compter sur cette personne ? Est-ce que la relation est réciproque ? A partir de quand cette personne a-t-elle changé ? Était-elle différente au début de la relation ?… De la même manière que pour un médicament, il faut évaluer la balance bénéfices/risques de la relation et en tirer des conclusions. 
"Quand la personne vous sollicite pour de l'aide, ne jouez pas les sauveurs"
En parler : à des connaissances ou amis en commun "en général, un vampire psychique se comporte relativement de la même façon avec tout le monde", ou à un thérapeute "ne serait-ce que deux ou trois séances pour comprendre pourquoi on s'est laissé embarquer dans cette relation et comment on peut en sortir". 
Mettre des barrières et refuser d'entrer dans son jeu : le risque d'être au prise avec un vampire psychique est de tomber dans un triangle dramatique (triangle de Karpman) : un modèle qui permet de comprendre la façon dont une relation qui dysfonctionne se met en place entre deux personnes. "Le schéma est simple : la personne a besoin de moi, donc je vais vouloir l'aider (je serai le sauveur). La personne trouvera que ce n'est jamais suffisant (je vais devenir la victime) et au bout d'un moment, je vais en avoir marre (je serai donc le persécuteur). Ce jeu psychologique ne peut avoir qu'une issue défavorable. Moralité : quand vous repérez ce schéma, il faut refuser les invitations à jouer. Concrètement, quand la personne vous sollicite pour de l'aide, ne jouez pas les sauveurs. Quand elle vous fait culpabiliser de ne pas être là pour elle, ne faites pas votre victime", conseille notre spécialiste. 
► Définir des limites : Les vampires psychiques sont souvent très bavards. Il ne faut donc pas hésiter à les recadrer, à leur dire que vous n'avez pas un temps illimité à leur consacrer ou que vous aussi vous vouliez leur raconter des choses. "C'est aussi le problème avec le numérique et notamment avec la communication instantanée qui donne beaucoup de pouvoir aux vampires psychologiques. Une solution peut donc être de les bloquer quand ils deviennent ingérables"
► Apprendre au vampire "à faire par lui-même" : aller dans son sens quand il se plaint, mais ne pas lui proposer de solutions ou de conseils. On peut aussi l'inciter à consulter. "C'est une façon de mettre de la distance entre lui et vous. Vous pouvez lui dire que vous aimeriez l'aider mais que vous n'y arriverez pas sans l'aide d'un professionnel de santé en parallèle", conclut notre experte. 
Merci à Virginie Bapt, psychothérapeute.

Sommaire Définition Cause Comment le reconnaître ? Types Couple Au travail Différence avec un pervers Livres Comment s'en défaire ? Ça peut être un(e) ami(e), un collègue, un patron, un conjoint, un…
Je gère mes abonnements push
Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.
Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.
Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.
Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE