Transports. Transfert des routes nationales : le Jura pose ses conditions – Le Progrès

Pour soutenir votre journalisme local, abonnez-vous !
Pourquoi voyez-vous ce message ?
Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies, vous pouvez à tout moment modifier votre choix, ici.
Le contenu de ce site est le fruit du travail de journalistes qui vous apportent chaque jour une information locale de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement.
Déjà abonné ?
Lyon – Villeurbanne – Caluire
dim. 02/10/2022
Si vous voyez ce champ, ne le remplissez pas
Le Progrès, en tant que responsable de traitement, recueille dans ce formulaire des informations qui sont enregistrées dans un fichier informatisé par son Service Relations Clients, la finalité étant d’assurer la création et la gestion de votre compte, ainsi que des abonnements et autres services souscrits. Si vous y avez consenti, ces données peuvent également être utilisées pour l’envoi de newsletters et/ou d’offres promotionnelles par Le Progrès, les sociétés qui lui sont affiliées et/ou ses partenaires commerciaux. Vous pouvez exercer en permanence vos droits d’accès, rectification, effacement, limitation, opposition, retirer votre consentement et/ou pour toute question relative au traitement de vos données à caractère personnel en contactant lprventesweb@leprogres.fr ou consulter les liens suivants : Protection des données, CGU du site et Contact. Le Délégué à la Protection des Données personnelles (dpo@ebra.fr) est en copie de toute demande relative à vos informations personnelles.
L’édition du soir en numérique dès 21h30 Le journal en numérique dès 5h Accédez à tous les contenus en illimité
Lyon – Villeurbanne – Caluire
dim. 02/10/2022
Retrouvez tous nos contenus et notre journal en numérique
Téléchargez gratuitement l’app
Artère vitale pour le haut Jura, la RN5 nécessite régulièrement des travaux importants pour lesquels le conseil départemental souhaite des compensations financières s’il vient à en assumer la gestion. Photo archives Progrès /Philippe TRIAS
L’Yonne a d’ores et déjà décliné la proposition au même titre que la Lozère, la Charente ou la Haute-Loire. Le transfert de 10 000 km de routes nationales aux régions ou aux départements, ouvert par la loi de décentralisation « 3DS », ne suscite pas un enthousiasme débordant auprès des collectivités locales. Une vingtaine seulement se sont prononcées favorablement. Les autres exigent des garanties financières et appellent de leurs vœux des négociations approfondies avec l’État. Amenés à débattre du sujet vendredi 30 septembre en séance plénière, les conseillers départementaux du Jura se sont positionnés eux aussi dans cette logique du « oui mais… », à l’unanimité. « Sur le principe, c’est oui car nous avons tout pour assumer cette mission, a précisé le président, Clément Pernot. Mais pas à n’importe quelles conditions : l’État doit préciser un certain nombre de choses pour que ce transfert puisse se faire sereinement. »
Dans le Jura, près d’une…

source



A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE