Toutes les couleurs de l'art-thérapie abordées par une experte – Le Courrier du Sud

2022-08-23
Gravité fête son 5e anniversaire
2022-08-23
Réfection majeure du pont-tunnel : quelques réactions
2022-08-23
Trois ans de travaux dans le tunnel: le ministère des Transports répond à 5 questions
2022-08-17
Accident impliquant trois véhicules sur le boul. Taschereau
2022-08-15
Le conducteur d’une motomarine blessé après avoir heurté une bouée
2022-08-13
Accident à Brossard : un piéton dans un état critique
2022-08-16
Québec annonce une campagne de vaccination massive
2022-07-07
«Restons prudents, restons vigilants» – Christian Dubé
2022-06-08
Levée du port du masque dans les transports collectifs dès le 18 juin
2022-08-18
Les Ducs à une victoire de surprendre Granby et d’accéder à la demi-finale
2022-08-15
Les Ducs passent en quart de finale avec panache
2022-08-12
Défi des générations : lever 10 millions de livres pour la Fondation Anna-Laberge !
2022-08-20
Les Lambertois s’exposent à la bibliothèque de Saint-Lambert
2022-08-19
Dans les coulisses du tournage de Pandore : une scène, un plan-séquence, 47 minutes
2022-08-17
PHOTOS- Plus de 20 000 personnes au Festival culturel de Brossard
2022-08-17
Le milieu culturel traumatisé
2022-08-16
Opinion : L’environnement : un enjeu primordial de la prochaine campagne électorale
2022-08-16
Santé mentale : le système doit être revu
2022-08-17
Atria : La Clinique dentaire à Sainte-Julie
2022-06-21
Chartwell : Choisir les plaisirs simples de la vie
2022-06-13
Evol — l’accompagnement vers le succès entrepreneurial
Il y a 2 heures
Remercions la réelle vedette de ce numéro
2022-08-23
Notre test et avis du casque d’écoute haute de gamme Momentum 4 de Sennheiser
2022-08-23
Créez facilement de belles infolettres professionnelles grâce à cette plateforme québécoise
2022-08-23
VW veut prendre des participations dans des mines et des exploitants miniers canadiens
2022-08-23
Ford supprime 3 000 emplois dans le monde, y compris au Canada
2022-08-22
Attention aux arnaques téléphoniques sur les garanties automobiles
ggervais@gravitemedia.com
Emmanuelle Dupuis reçoit autant des adultes que des enfants lors de ses séances. (Photo: gracieuseté)
Emmanuelle Dupuis se sent privilégiée de pouvoir aider ses patients grâce à sa passion pour l’art. Lors de ses séances d’art-thérapie, elle les accompagne dans leur processus créatif afin qu’ils explorent leur traumatisme.
«Je dis toujours à ceux qui viennent me consulter que je ne travaille pas en fonction de leur donner des outils, mais de jouer sur les mécanismes qu’ils développent pour les amener à travailler sur eux-mêmes», explique Mme Dupuis. Le Journal l’a invitée à réagir à la publication du reportage Guérison par l’art paru le 25 mai.
Cette forme de processus de guérison est bénéfique pour certains, puisqu’elle leur permet d’imager ce qu’ils ressentent. Celle qui détient une maîtrise en art-thérapie raconte que parfois, «il y a des choses qui sortent en image qui sont plus difficiles à sortir en mots».
«Par l’image, ils vont aller chercher une profondeur d’émotion qui va être plus grande», partage-t-elle.
Ses clients qui viennent la voir n’ont pas nécessairement d’intérêt pour l’art de prime abord. Au contraire, elle indique qu’il s’agit souvent de personnes qui disent n’avoir aucun talent artistique.
«On ne cherche pas à créer quelque chose d’esthétique, assure-t-elle. On essaye plutôt de passer par l’image pour que l’expression soit plus complète.»
Elle ajoute que même les artistes qui la consultent ont souvent de la difficulté à exprimer leurs émotions, car ils s’imposent la pression de créer une belle œuvre. Elle a donc le défi de les ramener à la base et de les faire travailler sur leurs sentiments.
Pour tout le monde
L’art-thérapie s’adresse à tout le monde selon elle, mais les approches peuvent être différentes selon le traumatisme vécu.
«Le tronc commun, c’est l’intervention de relation d’aide, souligne-t-elle. Nous ne sommes pas considérés comme des psychothérapeutes, mais par contre l’approche est toujours adaptée à la personne.»
Les raisons qui poussent ses patients à tenter ce type de thérapie sont multiples. Parfois, ils veulent travailler sur un deuil ou une transition de vie.
«Je vais leur poser des questions pour savoir ce que leur œuvre veut dire pour eux, ce que signifient les éléments qui la composent», indique-t-elle.
En général, ses clients la visitent sur une base régulière. Certains décrochent après avoir réalisé que ce n’était pas pour eux. Dans tous les cas, Emmanuelle Dupuis adopte une approche humaniste en fonction sur les forces de la personne.
«Plus on est conscient de qui on est, plus on fait des choix réfléchis par la suite. Quand nous comprenons bien qui nous sommes, nous tombons moins dans la réaction.»
«Il est plus facile de parler d’une image que de renommer son traumas», explique-t-elle.
-Emmanuelle Dupuis
Réorientation
Celle qui était autrefois enseignante ne regrette pas son changement de carrière. Les cinq ans et demi passés pour obtenir tous les prérequis et sa maîtrise ont impliqué des choix difficiles. Elle se dit néanmoins convaincue qu’elle a pris la voie à suivre.
«J’ai le sentiment d’être à ma place et je n’ai aucune idée quand je vais avoir envie de m’arrêter, car j’aime ça, soutient-elle. Quand je vois l’étonnement de mes patients face à l’effet de la thérapie, c’est tout un sentiment.»
Séances
Les séances d’art-thérapie se déroulent au domicile d’Emmanuelle Dupuis dans son atelier personnel. Elle offre le matériel d’art et l’accès à plusieurs déclinaisons, comme le collage, la peinture, le dessin, l’argile ou bien le modelage, selon l’intérêt des gens.
Remercions la réelle vedette de ce numéro
2022-08-24
Actualités
Gravité fête son 5e anniversaire
2022-08-23
Actualités
Réfection majeure du pont-tunnel : quelques réactions
2022-08-23
Automobile
VW veut prendre des participations dans des mines et des exploitants miniers canadiens
2022-08-23

Inscription à l’infolettre

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE