Tout savoir sur l'installation de la fibre optique dans un immeuble et un appartement – blog.ariase.com

http://fragua.org/otdr-pour-detecter-un-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/

https://netsolution.fr/detection-dun-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/




La fibre optique est la technologie qui permet d’atteindre les meilleurs débits Internet. Au 30 septembre 2021, 28,3 millions de locaux était éligibles à la fibre optique. Néanmoins, il reste des millions de logements, dont des immeubles et des appartements qui ne sont pas encore raccordé à la fibre. Si c’est le cas dans votre immeuble, ou si la fibre n’a pas encore été installé dans votre appartement, on vous explique ici comment ça se passe.
Plusieurs cas de figure sont possibles :
Après, reste à déterminer quel opérateur va installer la fibre dans votre immeuble. Cette décision revient au propriétaire de l’immeuble ou au syndicat de copropriété, lors de l’assemblée générale. Il est recommandé de solliciter plusieurs opérateurs pour avoir plusieurs propositions de fibrage. Il faut y porter la plus grande attention et bien étudier plusieurs critères : la date à laquelle le réseau fibre optique déployé dans la rue sera raccordé à celui de l’immeuble, la date à laquelle les habitants de l’immeuble pourront souscrire aux offres de service de l’opérateur d’immeuble, les modalités d’exécution des travaux et les modalités d’accès aux parties communes de l’immeuble.
Une fois que l’opérateur a été choisi par le propriétaire de l’immeuble ou par le syndicat de copropriétaires, une convention de déploiement est signée entre les deux. D’après la loi, cette convention liant le(s) (co)propropriétaire(s) à l’opérateur d’immeuble doit définir les conditions d’installation, de gestion, de maintenance et de remplacement des lignes en fibre optique que l’opérateur d’immeuble va déployer. Afin de fournir des repères et de garantir les droits de(s) (co)propriétaire(s), l’Arcep met à disposition une convention type qui rappelle et détaille les principes généraux. Une fois la convention signée, l’opérateur d’immeuble dispose de six mois pour installer la fibre optique dans l’immeuble.
Pour information : le déploiement d’un réseau de fibre optique dans un immeuble est gratuite.
La nature des travaux n’est pas la même selon que vous habitez dans une zone très dense ou dans une zone moyennement dense. Car, le Point de Mutualisation (PM), d’où part le réseau de fibre optique qui dessert les habitations, n’est pas situé au même endroit d’une zone à l’autre.
En zone très dense, pour les immeubles de plus de 12 logements, le PM est en pied d’immeuble, voire même à l’intérieur. Pour les immeubles de moins de 12 logements en zone très dense ou en zone moyennement dense, le PM est installé dans la rue et peut desservir d’autres habitations. En zones très denses, le point de mutualisation est installé à l'intérieur de l'immeuble quand il y a plus de 12 logements.
Le déploiement vertical part de là et s’effectue en deux temps :
Lorsqu’un immeuble est raccordé à la fibre, il n’y a aucune exclusivité pour l’opérateur d’immeuble. C’est à dire que les propriétaires ou les locataires d’un immeuble n’ont aucune obligation de passer par l’opérateur qui a installé la fibre optique dans leur immeuble pour en bénéficier. Le choix du fournisseur d’accès à Internet par chaque habitant est totalement indépendant du choix de l’opérateur d’immeuble par le(s) (co)propriétaire(s).
Sur ce point, la réglementation est très claire : elle prévoit un réseau fibre optique mutualisé. C’est à dire que les autres opérateurs raccordés peuvent proposer leurs offres commerciales aux habitants d’un immeuble, et ce quel que soit l’opérateur d’immeuble.
En effet, à la signature d’une convention avec le propriétaire ou le syndic d’un immeuble, l’opérateur d’infrastructure qui a été choisi est tenu d’en informer les autres opérateurs. Il doit aussi les informer de la fin des travaux et respecter un délai de trois mois avant de commercialiser ses services, le temps que les autres opérateurs puissent se raccorder au réseau. En effet, l’opérateur d’immeuble est obligé de donner l’accès à son réseau aux autres opérateurs, moyennant le paiement d’une rente.
Pour bénéficier de l’Internet Très Haut Débit dans votre appartement grâce à la fibre optique, il y a un préalable : que votre immeuble soit raccordé au réseau local de votre ville. Il existe un moyen très simple de savoir si votre appartement est éligible à la fibre optique : faire un test d’éligibilité pour savoir si la fibre optique est présente à votre adresse. Vous saurez également quels sont les opérateurs qui se sont raccordés au réseau fibre optique de votre immeuble. Si votre logement est éligible, vous pouvez alors souscrire une offre auprès d’un opérateur.
Votre immeuble a été raccordé à la fibre, vous êtes donc éligible au Très-Haut-Débit. N’attendez plus pour voir quelles sont les offres fibre.
Votre immeuble a été raccordé et vous souhaitez maintenant en bénéficier dans votre appartement. Seulement problème, votre logement n’est pas fibré et vous ne savez pas comment faire. Pas de panique, vous n’avez rien à faire à part souscrire à la meilleure offre fibre, celle qui vous donne accès selon vous au meilleur service au meilleur prix. Pour le reste, votre Fournisseur d’Accès à Internet (FAI) s’occupe de tout. En effet, pour une première installation,  votre FAI va envoyer gratuitement un technicien à votre domicile pour installer tous les équipements.les travaux d'installation de la fibre optique dans un appartement
Lors de votre souscription, vous convenez d’une date de rendez-vous avec le technicien de votre opérateur. Si vous avez souscrit votre offre fibre en boutique, les équipements vous seront remis à ce moment-là. Sinon, vous les recevrez en point relais ou à votre domicile. Le jour du rendez-vous, deux choses :
 
Première chose : il faut choisir l’emplacement de la prise fibre, aussi appelée Point de Terminaison Optique ou Prise Terminale Optique (PTO), selon la configuration de votre appartement. L’idéal est de la placer à côté de votre box et des prises déjà existantes. Car, c’est sur cette prise qu’il faudra ensuite connecter votre équipement.
L’emplacement de cette prise une fois choisi, le technicien va alors amener le câble de fibre optique jusqu’au PTO.
Généralement, dans un immeuble, le réseau s’arrête au Point de Branchement Optique, situé dans la gaine technique sur le palier de votre appartement. C’est à partir de là que le technicien va alors tirer le câble optique. L’existence d’un réseau téléphonique dans le logement facilite l’installation. Car, le technicien pourra alors suivre le même parcours. Dans les autres cas, il envisagera la meilleure solution :
Le câble optique fait seulement 4mm et donc, quoi qu’il arrive, il reste très discret. Il sera ensuite connecté à la Prise Terminale Optique et l’installation sera finalisée dans le local technique de votre immeuble. Il faudra enfin connecter votre box à la PTO pour s’assurer que la connexion à Internet par la fibre optique fonctionne bien.Pour bénéficier de la fibre optique, il faut connecter votre box à la PTO.
Si vous êtes locataire d’un appartement et que vous souhaitez bénéficier de la fibre optique, sachez qu’un propriétaire ne peut pas s’opposer à l’installation de la fibre optique. C’est ce qu’on appelle “le droit à la fibre“, qui garantit un accès un égal accès au Très Haut Débit à tous les citoyens, et donc aussi aux locataires. Pendant longtemps, certains propriétaires ont rechigné à autoriser leur locataire à faire installer la fibre optique dans leur appartement, par crainte de voir leur logement abîmé à cause des travaux. Mais, depuis 2009, ce n’est plus possible.
La loi stipule en effet que : “Le propriétaire d’un immeuble ne peut, nonobstant toute convention contraire, même antérieurement  conclue, s’opposer sans motif sérieux et légitime au raccordement à un réseau de communications électroniques à très haut débit  en fibre optique ouvert au public ainsi qu’à l’installation, à l’entretien, ou au remplacement des équipements nécessaires, aux frais d’un ou plusieurs locataires ou occupants de bonne foi“. La loi précise que le propriétaire ne peut pas s’y opposer, sauf en cas de motif sérieux et légitime. À savoir : que le logement soit déjà raccordé à la fibre ou que le raccordement d’immeuble soit déjà planifié.
Aujourd’hui, donc, un locataire souhaitant faire installer la fibre optique dans l’appartement qu’il occupe doit seulement informer son propriétaire et lui présenter la nature des travaux à effectuer, assorti d’un plan s’il le demande. Si l’immeuble dans lequel est situé le logement est adressable mais qu’il n’est pas raccordé à la fibre, le propriétaire doit alors formuler à son tour une demande à la copropriété, qui a pour obligation de  soumettre la question à la prochaine assemblée générale.
Lorsque le logement est déjà fibré, l’installation de la fibre optique dans un appartement est grandement facilitée. C’est le cas depuis 2012 dans tous les immeubles neufs. La loi impose que tous les appartements soit raccordé à la fibre optique dès la construction. Autre cas de figure : la personne qui occupait l’appartement avant vous avait un abonnement à la fibre optique, auquel cas l’installation a déjà été faite et il y a déjà une Prise Terminale Optique.
Deux cas de figure sont alors possibles selon l’installation qui avait été faite :
Sur chaque PTO, il y a un numéro de référence, composé d’une série de lettres et de chiffres. C’est la référence unique de votre ligne et votre opérateur est susceptible de vous la demander. Cela facilite et accélère le traitement de votre demande.
Bon à savoir : votre logement a déjà été raccordé à la fibre. Et, il vous revient de finaliser l’installation de la fibre optique, en faisant la connexion entre le PTO et votre box. Sachez qu’il faut prendre quelques précautions lors de la manipulation du cordon optique : bien veiller à ne jamais le pincer ou le coincer sous un objet lourd, ne pas regarder directement les composants optiques car ils peuvent être dangereux pour l’œil humain, faire le branchement rapidement car la fibre optique a horreur de la poussière.
Consultez nos guides sur la fibre optique :
Inédit : 1ère vente privée Orange
Découvrez la Livebox à prix FOU !

source

http://fragua.org/otdr-pour-detecter-un-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/

https://netsolution.fr/detection-dun-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE