Top 7 des Outils de Veille Informationnelle Gratuits (2022) – Leptidigital

Tu cherches une solution pour faire ta veille informationnelle gratuitement ? Découvre les 7 meilleurs outils de 2022.
Sommaire :
Tout d’abord, rappelons quoi il s’agit lorsqu’on parle de « veille informationnelle« . Cela correspond au suivi automatisé d’un centre d’intérêt, afin de rester à l’affut sur son écosystème. Concrètement, il s’agit d’une surveillance menée de manière automatisée d’un domaine, dans le but de rester toujours informer sur celui-ci.
Quelque soit ton poste ou ton secteur d’activité, il y a de fortes chances que la veille soit pertinente. Ce n’est pas du tout réserver au monde du digital, de la communication ou du marketing.
L’objectif principal de la veille informationnelle est, comme son nom l’indique, de se tenir informé sur un sujet. Individuellement, si tu te tiens au courant de toutes les nouveautés et évolutions de ton secteur d’activité et de ton domaine d’expertise, tu prends l’avantage sur ceux qui ne le font pas, au niveau connaissances et compétences.
Du côté collectif, dans une entreprise, des employés informés prendront de meilleures décisions puisqu’ils seront plus conscients de l’écosystème dans lequel l’entreprise évolue. Donc, indirectement, la veille informationnelle permet d’améliorer potentiellement les résultats de la société, en facilitant les processus de prises de décisions.
En réalité, la veille informationnelle n’est qu’un type de veille parmi d’autres. Voici les autres types de veille qui peuvent être réalisés :
On pourrait encore agrandir cette liste. Techniquement, on peut faire de la veille sur tout et n’importe quoi. Selon les enjeux de ton secteur d’activité ou de ton entreprise, le type de veille à mettre en place ne sera pas le même.
Il est également important de noter que certains types de veille que nous venons de voir sont des « sous-catégories » de veille informationnelle. On peut par exemple citer la veille technologique, qui s’apparente à une veille informationnelle centrée sur l’aspect technologique, de même pour la veille commerciale.
Quoi qu’il en soit, on va ici s’intéresser seulement à la veille informationnelle. Néanmoins, sache que les outils que nous allons énumérer par la suite peuvent très bien te permettre de faire les autres types de veille que nous avons cités ci-dessus.
Le premier outil que nous allons voir est Feedly, un des outils les plus connus et répandus en ce qui concerne la veille. Il s’agit d’un agrégateur de contenu. En d’autres termes, c’est un site qui exploite les flux RSS des sites qui publient du contenu, pour te les restituer dans un fil d’actualité.
Cet outil de curation propose un plan gratuit limité mais suffisant pour une veille classique. Il faudra songer à passer à une version payante, en cas de multiplication des dossiers de veille si tu exploites différents types de veille, ou alors dans plusieurs langues.
Le fonctionnement est plutôt, une fois que ton compte est créé, tu peux ajouter des dossiers dans lesquels tu auras tes fils d’articles. Ensuite, il faut ajouter des sources. Feedly t’en propose, il peut être intéressant de les consulter pour créer un flux rapidement ou découvrir de nouveaux sites. Sinon, tu peux bien sûr renseigner manuellement les sites que tu souhaites suivre.
Cet outil est très simple et c’est sûrement ce qui fait sa force.
Ensuite, une autre outil, qui est peut-être encore plus simple que Feedly : Google Alerts. Il s’agit d’un service de Google qui te permet de suivre tous les sujets qui t’intéressent. Concrètement, tu te rends sur le site et tu écris les sujets sur lesquels tu souhaites être informé.
Ensuite, Google t’envoie par mail tous les contenus web qui sont publiés à propos du sujet en question. Pour chaque thème suivi, tu peux choisir la fréquence à laquelle Google va te tenir au courant, le type de source à utiliser (actualités, blogs, vidéos, etc…), la langue, la localisation, le nombre de résultats et l’adresse à laquelle envoyer les rapports.
Néanmoins, on peut constater un limite à cet outil, c’est qu’il manque de précision, surtout si on le compare à Feedly. Ici, tu ne choisis pas de suivre un site ou une source d’information mais un mot clé. Dans son rapport par mail, Google te transmet tout ce qui est publié avec ce mot dans ta langue. Même en triant le type de sources, il y a toujours du contenu non pertinent. Sans parler des thèmes qui ont des homographes et qui viennent polluer ton rapport.
Google Alerts reste tout de même une grosse source de contenu, mais qui manque de filtre et de précision.
Parmi les différents réseaux sociaux, celui qui permet la plus grande efficacité en termes de veille est sûrement Twitter. Tu peux suivre en détails tout ce que tu veux sur le réseau.
L’outil de création de liste est notamment un des reflets du potentiel de Twitter. Cette fonctionnalité peut s’apparenter à un agrégateur de flux intégré directement au réseau. Elles peuvent être publiques ou privées (pour ne pas envoyer de notifications aux comptes concernées). Elles te permettent de suivre dans un fil précis des comptes que tu as définis.
Il est également possible de suivre des hashtags ou des « sujets » depuis peu.
Ainsi, il est possible d’utiliser Twitter à des fins concurrentielles, informationnelles et bien plus encore.
Plus fort encore, tu peux organiser toute cette veille grâce à un outil développé par Twitter : TweetDeck. Il s’agit ni pus ni moins d’un grand tableau de bord modulable sur lequel tu vas gérer tout ce que tu veux suivre. Tu peux ajouter tes listes pour voir les publications en direct, même chose pour les hashtags. Tu peux aussi suivre les tendances, tes mentions, tes messages, etc…
Netvibes est une plateforme française qui est un équivalent de Feedly. Il te permet de gérer un tableau de bord, composé des sujets et des flux que tu souhaites suivre. Il est également possible de paramétrer des alertes pour être notifié en temps réel de la parution d’un contenu.
De nombreux outils de gestion des réseaux sociaux proposent des fonctionnalités de veille. C’est notamment le cas de Swello, une solution française pour gérer tes réseaux facilement.
Sur Swello, il est plutôt simple de créer ses flux de veille. L’outil te propose une bibliothèque de thématiques, dans laquelle tu peux sélectionner les sujets qui t’intéressent. Tu peux aussi créer ta propre « collection » si les sujets qui tu souhaites suivre ne sont pas déjà dans Swello. Il est important de signaler que cette solution est compatible avec les flux RSS, les flux Facebook, Twitter ou YouTube.
Ensuite, tu auras accès à leur outil de curation de contenu. Tu y trouveras les différents articles selon les thématiques que tu as choisies. Les actualités sont listées au choix selon leur date de publication ou selon leur note de pertinence. Cette note est une combinaison entre la popularité du contenu sur les réseaux et sa fraicheur.
Pour faire le lien avec tes réseaux, tu peux directement partager les articles en cliquant sur partager. L’intérêt de faire de la veille sur un outil de Community Management est de pouvoir partager le contenu directement avec sa communauté.
Tu peux aussi définir des alertes sur les mots clés Twitter les plus urgents à tes yeux. Par exemple, tu peux suivre le nom de marque dans le but de suivre sa réputation sur les médias. Autrement, c’est une bonne maière de faire de la veille informationnelle.
Malheureusement, les fonctionnalités de veille de Swello ne sont disponibles que sur leur plan le plus cher, pour 49,90 € HT par mois. Ce compte n’est pertinent que pour une agence ou une grosse entreprise qui a besoin de gérer de nombreux profils sur les réseaux.
Instapaper est un outil de veille qui fonctionne différemment de ceux que l’on a pu voir. En effet, celui-ci te permet d’enregistrer le contenu d’un article qui t’intéresse, pour ensuite pouvoir y accéder et le lire où et quand tu le souhaites. Évidemment, il y a une application mobile pour Android, Kindle, iPhone et iPad.
Tous les types de contenus sont téléchargeables sur Instapaper, même les vidéos ! Tu peux ensuite en profiter même hors ligne.
Une autre fonctionnalité intéressante est la possibilité d’ajouter des commentaires sur les articles que tu enregistres. Tu peux aussi surligner des passages qui t’intéressent.
Cet outil de veille peut s’avérer très intéressant pour un personne qui organise une veille collective, ou alors pour la préparation d’un dossier conséquent, qui nécessite beaucoup de sources.
Une autre solution pour faire de la veille est d’utiliser une boîte mail. Le mail est gratuit et illimité, et la plupart des sites web d’actualité ou d’informations proposent des newsletters. Dans celles-ci, on peut souvent y voir un résumé des articles récents, des actualités, etc… Autrement dit, plein de choses qu’on cherche dans notre veille informationnelle.
L’idéal si tu veux utiliser cette méthode est de créer une adresse dédiée à ta veille, pour ne pas polluer ta messagerie personnelle ou professionnelle. Le problème avec cette méthode est que certaines entreprises proposent des Newsletters pour récupérer des adresses mails et les réutiliser à des fins commerciales (et c’est normal). Il se peut donc que quelques mails marketing se glissent entre tes actualités.
C’est une façon de faire qui peut bien s’entendre avec un outil comme Google Alerts. En effet, tu peux choisir sur quelle adresse envoyer les rapports de Google. Tu pourrais te servir de cette adresse dédiée à la veille pour suivre des sujets sur Google Alerts.
Maintenant que tu connais les outils qu’il faut privilégier pour réaliser une super veille, voyons quelles sont les indications à suivre pour bien les utiliser.
Tout d’abord, il faut que ta veille soit bien définie. En d’autres termes, il ne faut pas mélanger les types de veille, cela nuit à la productivité. Ici, on parle de veille informationnelle donc fais attention de ne pas intégrer trop d’éléments de veille concurrentielle.
Ensuite, il va falloir réussir à bien choisir ses sources. À l’ère du digital, le nombre de sources d’informations est formidablement grand. Mais, cela laisse également plus de place à d’éventuelles dérives. Vérifie bien la qualité des sources.
Choisis le format d’information qui te convient le mieux. Si tu es à l’aise avec la lecture d’article en masse, tu peux choisir de faire un Feedly mais si tu es plus à l’aise avec les podcasts ou les réseaux sociaux, c’est également possible.
Autre chose à bien prendre en considération : l’importance des réseaux sociaux. On l’a vu avec Twitter dans la liste d’outils, mais le potentiel des réseaux sociaux est énorme et constitue une mine d’information à ne surtout pas sous-estimer. Il est donc important de bien construire son fil d’actualité sur tes profils professionnels, sur LinkedIn, Twitter ou Facebook. Construis-les de manière à toujours avoir des informations concrètes et qualitatives en quelques scrolls. N’hésite à prendre le temps de trier tes abonnements si ton fil est pollué par des posts inutiles ou des sources de faible qualité.
La partie la plus compliquée de la veille est de réussir à la tenir sur le long terme. En fait, ce qui est difficile, c’est surtout de faire rentrer cela dans son quotidien, quand on débute. La régularité est la clé pour réussir sa veille, ne louper aucune information et être à l’affut sur son domaine d’activité.
Tu connais désormais les meilleurs outils pour réaliser une veille informationnelle de qualité. Si tu as d’autres outils à nous soumettre, tu peux nous les communiquer dans les commentaires ou sur nos réseaux sociaux.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.





logo leptidigital
Lancé en 2014, LEPTIDIGITAL est un blog marketing digital vous proposant le meilleur de l’actualité digitale (SEO, Webmarketing, Social Media, SEA, Emailing, E-commerce, Growth Hacking, UX …) en plus d’astuces et tutoriels détaillés.
Tu souhaites…
Recevoir notre newsletter marketing digital ?
Annoncer sur leptidigital ?

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE