Tonga : pourquoi les câbles sous-marins qui transportent l'internet dans le monde sont si vitaux et vulnérables – BBC Afrique

http://fragua.org/otdr-pour-detecter-un-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/

https://netsolution.fr/detection-dun-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/




Crédit photo, Reuters
L'explosion du volcan sous-marin a été enregistrée le 15 janvier
Disposer de l'internet à la maison ou au travail est le résultat d'un travail titanesque qui a commencé il y a plus d'un siècle.
Plus d'un milliard de mètres de câbles sous-marins ont été posés depuis le XIXe siècle pour transporter des données sur de grandes distances.
La situation actuelle des îles Tonga, isolées après l'explosion d'un volcan sous-marin, montre à quel point cette technologie est vitale.
A surtout lire sur BBC Afrique :
Les premiers câbles entre les continents ont commencé à être posés dès la fin du XIXe siècle pour le réseau télégraphique.
La première de ces grandes veines de communication entre les continents a été construite pour relier le Royaume-Uni aux États-Unis.
Au départ, les premiers câbles étaient en cuivre pour faire fonctionner le service télégraphique, mais à l'ère de l'internet, dans les années 1980, on a commencé à installer des câbles en fibre optique.
Les tubes sont posés par des navires spécialisés qui déploient lentement d'énormes bobines de câbles qui sont déposées au fond de l'océan.
Crédit photo, Getty Images
Les premiers câbles sous-marins étaient en cuivre, comme celui-ci, installé au XIXe siècle pour transmettre les signaux télégraphiques
Ces câbles contiennent plusieurs répéteurs, qui renforcent le signal le long du câble tous les 100 km environ.
Ces autoroutes sous-marines sont capables de transmettre de l'ordre de 3 840 gigabits par seconde sur chaque brin de fibre optique, soit l'équivalent du contenu de 102 DVD par seconde.
Et chaque câble contient à son tour plusieurs paires de brins de fibres pour augmenter sa capacité de transmission.
TeleGeography, une société américaine de conseil en télécommunications, a créé le portail Submarine Cable Map, une carte interactive de tous les câbles sous-marins déployés dans le monde avec des données sur les entreprises qui les possèdent, comme Google, Facebook, Amazon, Verizon ou AT&T.
Il existe plus de 400 câbles sous-marins parcourant 1,3 million de km dans le monde.
Sur la carte, on peut voir qu'une autoroute clé se trouve sur l'océan Atlantique, reliant l'Europe et l'Amérique du Nord.
La grande autoroute du Pacifique, quant à elle, relie les États-Unis au Japon, à la Chine et à d'autres pays asiatiques.
Depuis Miami, plusieurs câbles relient l'Amérique centrale et l'Amérique du Sud.
Dans le cas du Mexique, par exemple, la plupart des câbles partent de l'est du pays, traversent le golfe du Mexique jusqu'en Floride et, de là, se connectent à l'Amérique centrale et à l'Amérique du Sud.
La fibre optique des câbles sous-marins est protégée par plusieurs couches de matériaux tels que l'acier, l'aluminium et le polyéthylène. Malgré cela, il y a eu des cas de dommages accidentels causés par des ancres de navires, des activités de pêche à grande échelle et même des morsures de requins.
Ils sont également vulnérables aux catastrophes naturelles, notamment aux tremblements de terre. En 2006, un séisme de magnitude 7,0 a frappé au large de la côte sud-ouest de Taïwan.
Le séisme et ses répliques ont provoqué la rupture de huit câbles sous-marins, ce qui a gravement affecté les services internet dans plusieurs pays d'Asie et les transactions financières, notamment sur le marché des changes.
Crédit photo, Getty Images
Les câbles à fibres optiques sont protégés par des matériaux tels que le polyéthylène et l'aluminium, mais ils restent vulnérables aux accidents et même aux attaques de requins
Les câbles sous-marins sont la bouée de sauvetage qui permet au monde moderne connecté de fonctionner.
Ils peuvent transmettre beaucoup plus d'informations à un coût bien inférieur à celui des satellites, et sont à l'origine de presque tout ce que nous faisons sur l'internet et avec nos téléphones portables (des appels aux SMS en passant par les téléchargements de logiciels).
Ces câbles ne sont pas seulement essentiels pour les communications. Ils peuvent également revêtir une importance politique stratégique.
Au Royaume-Uni, par exemple, le ministre de la défense Ben Wallace a annoncé l'année dernière que la Royal Navy allait construire un nouveau navire de surveillance pour protéger les câbles internet sous-marins du pays.
La surveillance comprendra des drones sous-marins autonomes et télécommandés pour rechercher les interférences étrangères. M. Wallace a déclaré à la BBC que la Russie a un "intérêt profond" pour les câbles et que le Royaume-Uni pourrait être "exposé" sans une protection adéquate.
L'importance des câbles sous-marins pour les communications a été clairement démontrée après l'explosion massive d'un volcan sous-marin dans le Pacifique le 15 janvier.
L'île principale de Tonga a été recouverte de cendres et, selon certaines informations, sa côte ouest a été dévastée. Jusqu'à 80 000 personnes pourraient être touchées.
L'éruption a été si forte qu'elle a pu être entendue en Nouvelle-Zélande, à quelque 2 383 kilomètres des Tonga.
Crédit photo, Reuters
Maisons à Tonga le 29 décembre (ci-dessus), et le 18 janvier après l'explosion
Quelques heures plus tard, les lignes téléphoniques et Internet des Tonga ont été interrompues en raison de l'endommagement d'un câble sous-marin, rendant les 105 000 habitants des îles quasiment injoignables.
"Nous recevons des informations sommaires, mais il semble que le câble sous-marin ait été coupé", a déclaré à l'agence de presse AFP Dean Veverka, responsable du réseau pour la société Southern Cross Cable Network.
La réparation des câbles sous-marins endommagés est une tâche coûteuse qui peut prendre des semaines.
Des bateaux spéciaux sont nécessaires pour soulever le câble du fond de l'océan et effectuer les réparations à la surface, en retirant la section endommagée et en ré-épissant le reste.
"Cela pourrait prendre jusqu'à deux semaines pour réparer le câble. Le navire câblier le plus proche se trouve à Port Moresby", a déclaré M. Veverska, faisant référence à la capitale de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, située à plus de 4 000 km des Tonga.
Southern Cross fournit une assistance technique à Tonga Cable Limited, propriétaire du câble de 872 km qui relie les Tonga aux Fidji et, de là, se connecte au reste du monde, selon l'agence de presse AFP.
© 2022 BBC. La BBC n'est pas responsable du contenu des sites externes. Découvrez notre approche en matière de liens externes.

source

http://fragua.org/otdr-pour-detecter-un-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/

https://netsolution.fr/detection-dun-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE