Thionville. Pourquoi certains foyers n'ont toujours pas la fibre ? – Le Républicain Lorrain

http://fragua.org/otdr-pour-detecter-un-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/

https://netsolution.fr/detection-dun-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/




Pour soutenir votre journalisme local, abonnez-vous !
Pourquoi voyez-vous ce message ?
Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies, vous pouvez à tout moment modifier votre choix, ici.
Le contenu de ce site est le fruit du travail de journalistes qui vous apportent chaque jour une information locale de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement.
Déjà abonné ?
Bénéficiez des avantages inclus dans votre abonnement en activant votre compte
Vous pouvez lire Le Républicain Lorrain sur $this.View.AuthResponse.DeviceLimit appareils maximum. Confirmez l’utilisation de votre compte sur cet appareil en saisissant votre mot de passe
CAS N°1 : Vous (ou une autre personne) utilisez plus de $this.View.AuthResponse.DeviceLimit appareils et/ou navigateurs en même temps → Déconnectez-vous des appareils et/ou navigateurs que vous n’utilisez pas
CAS N°2 : Vous naviguez en mode privé → Déconnectez-vous systématiquement avant de fermer la fenêtre du navigateur
CAS N°3 : Vous refusez les cookies de connexion dans les paramètres de votre navigateur (ou une mise à jour a modifié vos paramètres) → Changer les paramètres d’acceptation des cookies de votre navigateur
DANS TOUS LES CAS → cliquer sur “continuer sur cet appareil” résout le problème
Que se passe-t-il si je clique sur “continuer sur cet appareil” ?
Vous pourrez profiter de votre compte sur cet appareil et tous vos autres appareils seront déconnectés. Vous pourrez toujours vous y reconnecter, dans la limite de $this.View.AuthResponse.DeviceLimit appareils.
Comment puis-je voir les appareils connectés ?
Rendez-vous dans votre espace client puis cliquez sur “gérer les équipements”. Si vous y allez après avoir cliqué sur “Continuer sur cet appareil”, il ne devrait y en avoir qu’un seul.
Si vous voyez ce champ, ne le remplissez pas
Le Républicain Lorrain, en tant que responsable de traitement, recueille dans ce formulaire des informations qui sont enregistrées dans un fichier informatisé par son Service Relations Clients, la finalité étant d’assurer la création et la gestion de votre compte, ainsi que des abonnements et autres services souscrits. Si vous y avez consenti, ces données peuvent également être utilisées pour l’envoi de newsletters et/ou d’offres promotionnelles par Le Républicain Lorrain, les sociétés qui lui sont affiliées et/ou ses partenaires commerciaux. Vous pouvez exercer en permanence vos droits d’accès, rectification, effacement, limitation, opposition, retirer votre consentement et/ou pour toute question relative au traitement de vos données à caractère personnel en contactant LRLCLIENTS@republicain-lorrain.fr ou consulter les liens suivants : Protection des données, CGU du site et Contact. Le Délégué à la Protection des Données personnelles (dpo@ebra.fr) est en copie de toute demande relative à vos informations personnelles.
Metz
lun. 25/07/2022
L’édition du soir en numérique dès 21h30 Le journal en numérique dès 5h Accédez à tous les contenus en illimité
Metz
lun. 25/07/2022
Retrouvez tous nos contenus et notre journal en numérique
Téléchargez gratuitement l’app
Dans le cadre du déploiement du très haut débit sur le périmètre de la communauté d’agglomération Portes de France – Thionville, Orange s’est positionné depuis 2012 et finance sur ses fonds propres le nouveau réseau. A l’heure actuelle, le taux de couverture du parc raccordable, par commune, est le suivant : 100 % pour Illange, parti d’une page blanche, 96 % pour Lommerange, 92 % pour Thionville, 86 % pour Havange, 84 % pour Basse-Ham, 83 % pour Manom, 80 % pour Tressange, 78 % pour Terville, 76 % pour Yutz, 63 % pour Fontoy et Kuntzig, 44 % pour Angevillers, 0 % pour Rochonvillers (la lanterne rouge avec un ADSL boosté mais cinq poteaux viennent d’être posés la semaine dernière). Plusieurs freins au déploiement par Orange et leurs sous-traitants expliquent aujourd’hui pourquoi certains foyers ne sont toujours pas raccordés.
Lorsqu’un tiers refuse le passage du réseau fibre en façade ou via la cave de son logement, il arrive qu’il bloque le déploiement pour la suite de la rue, ce que le riverain ne sait pas forcément. Sachant qu’Orange et ses sous-traitants n’ont pas vocation à créer de « génie civil », ils ne poursuivent donc pas le déploiement sauf si un autre cheminement est trouvé. En effet, le cheminement de la fibre se doit de suivre l’adduction déjà créée pour le cuivre, qu’elle soit aérienne ou souterraine. Dans ces cas-là, la médiation est de rigueur avec le propriétaire. S’il ne veut résolument pas de câble sur sa façade, libre à lui de payer le génie civil sur le domaine public (généralement très onéreux).
Pour le déploiement dans un immeuble de 4 logements ou plus, une convention entre Orange et le syndic est nécessaire. La procédure est parfois longue car la convention est à signer en assemblée générale des copropriétaires (une fois par an). Une fois la convention signée et contresignée par Orange, une équipe vient sur site pour établir une fiche immeuble afin que le bâtiment soit raccordé sous 6 mois. Enfin, passé le délai légal ARCEP allant de 1 à 3 mois selon les cas, les habitants pourront souscrire un abonnement auprès du fournisseur d’accès internet de leur choix. A savoir que parfois, il est difficile pour Orange de trouver le propriétaire ou le bon syndic, ce qui retarde l’établissement de ladite convention.
Lorsque le réseau cuivre est en aérien, Orange se doit de consulter ENEDIS pour savoir si les poteaux présents sont en capacité de supporter la pose de ce nouveau réseau (boîtier + câblage). C’est ce qu’on appelle le « calcul de charge ». Si le poteau est en surcharge, il faudra alors implanter un nouveau poteau pour pallier la surcharge. Orange et leurs sous-traitants proposent alors un dossier d’implantation de poteau à la commune pour validation. Ce n’est qu’une fois ce dernier validé que les travaux peuvent débuter.
Néanmoins, il arrive que, bien qu’il soit prévu sur l’espace public, les riverains refusent catégoriquement son implantation (en général sur leur zone au droit du terrain) et empêchent les équipes de travailler, ce qui ralentit la procédure. Il arrive aussi que les propriétaires refusent le passage de câble devant leur façade ou au-dessus de leur toit, leur maison étant située entre deux appuis. Le surplomb sur le terrain privé des câbles fibre est soumis à autorisation.
Il arrive par ailleurs que les courriers de demandes d’autorisation de passage restent sans réponse de la part des propriétaires ou pire, reviennent à l’expéditeur. Dans ces cas précis, sans autorisation malgré les courriers de relance, le déploiement ne peut légalement pas se poursuivre. Rechercher les nouvelles adresses et/ou nouveaux propriétaires rallonge le procédé.
Généralement, Orange part sur des accords tacites, c’est-à-dire que sans réponse, Orange considère que c’est accepté. Cette opération est beaucoup utilisée pour la pose de point de branchement optique (PBO) sur façade par exemple. En effet, dans ce cas, les propriétaires sont forcément au courant puisque la demande est déposée dans la boîte aux lettres.
Dans certains cas, le déploiement d’une rue en souterrain est directement dépendant du déploiement aérien situé en amont ou vice et versa.
Lorsque le déploiement se fait en souterrain, il arrive qu’une réfection de chaussée ou de trottoir ait écrasé les gaines présentes dessous. Dans ces cas-là, une intervention particulière est à prévoir. Si le réseau appartient à Orange, c’est ce dernier qui se charge de la réparation. Sinon, c’est au propriétaire du réseau de les faire (dans ces cas-là il y a souvent litige et il est compliqué de définir strictement qui fait quoi…).
A noter que si une casse est détectée sous de l’enrobé neuf, les communes ne donnent pas l’autorisation à Orange de réparer (faire une tranchée) avant que l’enrobé ait 3 ou 5 ans.
Prenons enfin les cas des logements un peu plus isolés. Il arrive que les gaines acheminant l’ADSL à la propriété aient été tirées selon d’anciennes normes, ou par les propriétaires eux-mêmes au moment de la construction de la maison. Dans ces cas-là, Orange n’étant pas propriétaire de ce « raccordement » car non posé par Orange, Orange ne saurait intervenir si un problème se faisait jour sur cette conduite privative.
Bon à savoir : plus le taux de couverture monte dans les communes, et plus les techniciens découvrent des situations où le déploiement devient moins aisé.
https://reseaux.orange.fr/couverture-reseaux/carte-de-couverture-fibre

source

http://fragua.org/otdr-pour-detecter-un-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/

https://netsolution.fr/detection-dun-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE