Tensions à haut débit entre la Ville d'Orléans et Orange sur le déploiement de la fibre – La République du Centre

Publié le 11/04/2022 à 20h00
Nicolas Da Cunha
C’est quoi le problème avec la fibre optique à Orléans ? Son déploiement interroge ; il irrite certains riverains. Manque de visibilité du calendrier, absence de réponses de l’opérateur Orange… Rien ne va plus. Et ce n’est pas un hasard si la récurrence du sujet est constatée lors des réunions publiques.
Le déploiement en aérien de la fibre optique nourrit des tensions entre la Ville d’Orléans et l’opérateur de téléphonie. Il reste, aujourd’hui, 13.605 logements orléanais à raccorder – dont 5.900 en aérien – sur 75.762. Le chantier n’évolue pas à la vitesse du très haut débit. Il rame, plutôt.
Cette situation excède la Ville d’Orléans. Elle l’a fait savoir lors du dernier conseil municipal en effectuant une mise au point sur ce dossier proche du blocage. “La Ville n’est pas un acteur du déploiement. Il est assuré par un opérateur”, cadre, immédiatement, Quentin Defossez, adjoint en charge de la ville numérique.
Le souci : Orange a prévu d’installer 600 poteaux dans les rues pour raccorder en aérien les 5.900 logements concernés.
Hors de question pour Orléans. “Cela va porter atteinte à l’accessibilité des trottoirs ; des dizaines de millions d’euros ont été investies pour embellir la Ville et cela va à l’encontre de nos programmes. Autre raison : les particuliers verront leurs biens immobiliers dépréciés s’ils ont un poteau devant la fenêtre”, argumente Quentin Defossez. “On a demandé, en janvier 2021, à l’opérateur de trouver des solutions alternatives. Nous n’avons pas eu de retour.”
La Ville s’est tournée, alors, vers le bureau Atlantic Ingénierie pour une nouvelle étude. Elle a été réalisée rue des Murlins entre les numéros 130 et 305. Sur ce tronçon, Orange prévoyait l’implantation de quinze poteaux ; le bureau d’études, sept.
La Ville a demandé à Orange de revoir ses ambitions, d’autant qu’un arrêté ministériel du 24 décembre 2021 a supprimé les calculs de charge pour les poteaux existants lorsqu’ils sont utilisés uniquement pour le raccordement final des clients. Toujours pas de nouvelles.
Une impasse agaçant sérieusement le maire (LR) Serge Grouard.
“Orange se moque du monde, c’est choquant. Nous avons essuyé une fin de non-recevoir. Orange arrive en terrain conquis, c’est inacceptable. L’État doit mettre des règles, c’est d’intérêt général, ce n’est pas une question de profit. Jusqu’à présent, nous avons été de bonne volonté, mais maintenant, ça suffit.”
La Ville d’Orléans a saisi l’État en mars dernier. “Nous demandons qu’il pilote le déploiement de la fibre. L’État doit garantir la fibre à chaque habitant et doit obliger les opérateurs à le déployer quel qu’en soit le coût.”
Il n’est donc pas compliqué de comprendre que la perspective d’une ville 100 % fibrée, à court terme, ne se dessine pas. Contacté, Orange n’était d’ailleurs pas en mesure de dévoiler un calendrier pour les 17 % de logements restant à raccorder dans différents quartiers d’Orléans.
Le sujet ne sera donc pas immédiatement évacué des réunions publiques. Et le conflit entre la Ville et Orange ne ne semble pas s’apaiser. 
Entretien avec Etienne Bordry, délégué régional Orange

D’où proviennent les tensions avec la Ville d’Orléans ?
“Les relations avec la Ville d’Orléans sont bonnes. On déploie la fibre en tant qu’opérateur privé. C’est un investissement massif.”

Le point d’achoppement concerne l’installation de poteaux sur l’espace public…
“Nous avons fait des études de portabilité de ces poteaux et elles ont été validées par Enedis. Il ne faut pas que les poteaux s’effondrent avec le poids parce que nous avons rajouté la fibre.”

Une autre étude montre que diminuer le nombre de poteaux est envisageable…
“Seulement, sur cette étude, la dimension des câbles n’est pas la même. Elle est moins importante. Nous n’installons pas les poteaux pour notre plaisir mais pour une question de sécurité.”

Pourriez-vous revoir votre position ?
“Pour l’instant, non. On va retravailler avec le cabinet d’étude. Et après, on verra. Il faut savoir que le déploiement de la fibre peut être bloqué, aussi, lorsqu’un seul propriétaire dans un syndic de copropriété ne la veut pas”.
Nicolas Da Cunha
Vous pouvez envoyer cet article par email à vos amis.
4 commentaires
chevreuil cerf sanglier a posté le 14 avril 2022 à 04h59
Orange si Orléans ne veut pas de la fibre. occupez vous des petites communes qui ont deja les poteaux et les lignes aériennes.
Je réponds J’alerte
Seb P a posté le 12 avril 2022 à 23h45
Je suis allé à une réunion d’information sur le déploiement de la fibre optique le 21 avril 2016 à la salle Camus. Le représentant d’Orange avait annoncé un déploiement complet à Orléans dans un délai qui allait de 12 à 48 mois…Si je compte bien, on est en avril 2022, ça fait 72 mois et il reste plus de 13000 logements à raccorder et des études sur le nombre de poteaux à installer…consternant. Bizarrement, en zone rurale, le déploiement avance très vite…pourquoi ? C’est plutôt simple, l’opérateur qui déploie doit payer des pénalités s’il ne respecte pas les délais.
Remy P a répondu le 13 avril 2022 à 23h46 Vous savez en zone rurale c est pas mieux, à Tigy les travaux ont commemcé en Octobre depuis tout est à l arrêt, les tourets de câbles sont posés sur les trottoirs depuis 6 mois plus personne ne vient travailler. Derrière le discours des opérateurs il y a une réalité bien moins reluisante, ils sont en situation de monopole en matière de déploiement dans certains secteurs donc pourquoi faire des efforts ? même combat pour la 5G quasi inexistante en dehors d Orléans.
Je réponds J’alerte
I’ll be back a posté le 12 avril 2022 à 08h23
Mr le Maire en appelle à l’Etat ? Quelle bonne blague. C’est lui-même qui dit à la télé qu’il sait faire tellement mieux. Attention, il peut nous sortir de sa manche un opérateur d’Europe de l’Est. La Métropole sait se féliciter de l’implantation d’Orange dans Interrives…et la Ville d’Orléans sait pester contre le même Orange. Etonnant, non ?
Je réponds J’alerte
Aidez-nous à améliorer notre site en répondant à notre questionnaire.

source

http://fragua.org/otdr-pour-detecter-un-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/

https://netsolution.fr/detection-dun-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE