Sauvegarde du patrimoine : rehausser la position du Vietnam – Le Courrier du Vietnam

Le Vietnam intensifie ses efforts en faveur de la Convention de l’UNESCO concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel qu’il a signée le 19 octobre 1987. Cela a contribué à son développement socio-économique, en particulier dans le domaine du tourisme.
>> Fête Bà Chúa Xu et rituel Mo Muong candidats au patrimoine de l’UNESCO”
>> Patrimoine mondial : le 50e anniversaire de la Convention de 1972 sera célébré à Ninh Binh
>> Le Vietnam, membre actif de la Convention du patrimoine mondial
Selon les données du Département du patrimoine culturel (du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme), le Vietnam compte 10.000 sites classés au niveau provincial, 3.591 au national et 123 au niveau national spécial.
Plus de 40.000 vestiges et environ 70.000 patrimoines culturels immatériels ont été inventoriés dont 416 inscrits sur la liste nationale du patrimoine culturel immatériel.
Le réseau de 187 musées dont 128 publics permet de conserver, d’exposer et de promouvoir plus de 4 millions d’objets. Le pays recense 238 objets et groupes d’objets reconnus Trésors nationaux à travers 10 examens…
En particulier, 8 patrimoines culturels, naturels et mixtes du Vietnam sont désormais inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. De plus, le pays dispose de 7 documentaires au registre “Mémoire du monde pour l’Asie et le Pacifique”. Sans compter 11 Réserves mondiales de biosphère.
Avantages positifs
La protection et la mise en valeur des patrimoines mondiaux au Vietnam ont grandement contribué à son développement socio-économique, notamment dans le tourisme, au bénéfice des populations locales. Elles ont permis aussi de promouvoir l’image, la culture, l’histoire et les traditions du pays auprès des amis internationaux.
Par exemple, depuis son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1993, l’ensemble de monuments de Huê, province de Thua Thiên-Huê (Centre), a attiré des millions de visiteurs, contre quelques dizaines de milliers auparavant.
Pour sa part, cinq ans après avoir été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2014, le complexe paysager de Tràng An, province de Ninh Binh (Nord), a accueilli en 2019 plus de 6,3 millions de visiteurs, contre un million en 2012.
La protection, la promotion et l’exploitation rationnelle de la vieille ville de Hôi An, province de Quang Nam (Centre), liées au développement du tourisme, des services et du commerce, l’ont aidée à restructurer son économie. Le nombre de visiteurs est en hausse constante, passant de près de 879.000 en 2006 à 2,5 millions en 2019.
Depuis sa reconnaissance en tant que patrimoine mondial de l’UNESCO en 1999, ses recettes touristiques ont considérablement augmenté, représentant désormais plus de 70% du PIB de la ville. Elles ont contribué grandement à l’amélioration des infrastructures, de l’éducation, de la santé, de la sécurité et de la préservation de la vieille ville de Hôi An.
De son côté, Thua Thiên-Huê a été la première localité à se fixer des objectifs de développement socio-économique sur la base de la protection et de la promotion de ses valeurs patrimoniales.
La Résolution N°54 du 10 décembre 2019 du Politburo du Parti sur l’édification et le développement de cette province jusqu’en 2030, avec vision à l’horizon 2045, a défini les objectifs suivants : d’ici 2025, Thua Thiên-Huê devrait devenir une ville au niveau central axée sur la préservation et la promotion du patrimoine de l’ancienne capitale et de l’identité culturelle de Huê.
En 2019, avant la pandémie de COVID-19, le nombre de voyageurs en baie de Ha Long a atteint 4,4 millions, dont près de 2,9 millions d’étrangers, permettant au secteur touristique de la province de Quang Ninh (Nord) de se classer juste derrière Hanoï au niveau national.
Le nombre de visiteurs augmente, leurs dépenses moyennes aussi, avec une hausse d’environ 10%, soit plus de 110 USD par jour en moyenne. L’afflux de voyageurs “haut de gamme” continue d’apporter des opportunités “en or” à la ville de Ha Long.
Dès sa réouverture après l’épidémie, le tourisme de Quang Ninh s’est rapidement redressé. Ce premier semestre, la province a accueilli 5 millions de visiteurs, en augmentation de 107% par rapport à son scénario de croissance, générant 10.000 milliards de dôngs de recettes, soit une hausse de 122%. Lors des week-ends et des jours fériés, le taux d’occupation des complexes hôteliers de luxe de la province atteint 90 à 100%.
Membre actif
Selon l’UNESCO, depuis l’entrée en vigueur de sa Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel, adoptée en 1972 (Convention de 1972), le Vietnam est devenu un membre actif. Il a coopéré avec cette institution spécialisée de l’ONU pour mettre en œuvre de nombreux projets visant à soutenir les localités dans la protection et la promotion des pratiques culturelles diverses et riches.
Concernant la coopération internationale en la matière, le pays a adhéré à différentes conventions de l’UNESCO comme la Convention de 1972, la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Et prochainement, il rejoindra aussi la Convention de 2001 sur la protection du patrimoine culturel subaquatique.
Depuis qu’il a adhéré à la Convention de 1972 en 1987, le Vietnam a fait d’importants progrès dans la prise de conscience, la théorie et la pratique de la protection et de la promotion de ses patrimoines mondiaux. Cela se reflète dans son cadre juridique relatif au patrimoine culturel, qui se rapproche progressivement de l’esprit de la Convention de 1972. Par ailleurs, la gestion des patrimoines mondiaux du niveau central au local est renforcée. Les ressources pour leur protection sont priorisées, mobilisées au maximum auprès de la communauté internationale.
Dans le cadre du mécanisme de l’UNESCO en général et de la Convention de 1972 en particulier, le Vietnam est un membre responsable et prestigieux, qui remplit parfaitement ses obligations, ce qui a été reconnu et évalué par la communauté internationale.
Pendant la période 2013-2017, le pays a été élu membre du Comité du patrimoine mondial, composé de représentants de 21 États parties à la Convention de 1972.
Lors de la 9e Assemblée générale des États parties à la Convention de 2003 en juillet dernier, le Vietnam a été élu au Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO pour le mandat 2022-2026 avec le plus grand nombre de voix. Cela montre que son prestige et sa position sont de plus en plus rehaussés, notamment dans la préservation et la promotion des valeurs de ses patrimoines nationaux et mondiaux. C’est aussi une occasion favorable pour le pays de continuer de contribuer plus activement aux grands programmes et orientations de l’UNESCO en général sur la culture, et de promouvoir davantage ses valeurs sur la scène internationale.
Selon l’ambassadrice Lê Thi Hông Vân, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’UNESCO, c’est la deuxième fois que le Vietnam assume cette responsabilité au sein de la principale agence exécutive culturelle de l’UNESCO, après le mandat 2006-2010.
En tant que membre du Comité intergouvernemental pour le mandat 2022-2026, le pays disposera de conditions favorables pour contribuer au perfectionnement et à la mise en œuvre des objectifs et priorités de la Convention de 2003, rehaussant l’importance du patrimoine culturel immatériel. Il s’agit non seulement d’une source de diversité, d’innovation, de dialogue interculturel et de cohésion sociale, mais aussi d’un moteur de développement durable.
Le 6 septembre dernier, le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, le Comité populaire de la province de Ninh Binh et le Comité national de l’UNESCO du Vietnam ont organisé une cérémonie en l’honneur du 50e anniversaire de la Convention de 1972.
Cet événement a démontré le rôle, les contributions et la responsabilité du Vietnam, de concert avec la communauté internationale, pour honorer et promouvoir davantage la valeur de la Convention et, en même temps, affirmé sa position dans le cadre du mécanisme de l’UNESCO et renforcé sa coopération avec cette organisation dans les temps à venir.
Huong Linh/CVN
Rédactrice en chef : Nguyễn Hồng Nga
Adresse : 79, rue Ly Thuong Kiêt , Hanoï, Vietnam.
Tél : (+84) 24 38 25 20 96
E-mail : courrier@vnanet.vn, courrier.cvn@gmail.com

source

https://google-adsense.info/gestion-interculturelle

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE