Pièces complète 2 euro commémorative et accessoires protection pièces

Rédiger une lettre de démission : modèles, exemples, délai de rétractation… – Business Cool – Business Cool

Comment rédiger une bonne lettre de démission ? Le moment de quitter ton entreprise est arrivé et tu es à la recherche d’un exemple ou d’un modèle pour écrire cette lettre qui va t’ouvrir la porte d’une nouvelle vie ? Tu as frappé à la bonne porte ! Découvre tous nos conseils pour rédiger la lettre de démission parfaite.
 
La lettre de démission est souvent difficile à rédiger. En effet, l’objectif est de rester en bons termes avec ses managers, ne serait-ce que pour qu’ils puissent éventuellement mettre en avant tes compétences si ton futur employeur souhaite en savoir plus sur toi. Cependant, il faut rester ferme et bien choisir ses mots pour être sûr de ne pas provoquer d’ambiguïté. À la lecture de cette lettre, ton manager actuel doit comprendre que tu souhaites quitter l’entreprise.
Avant de poursuivre la lecture de cet article, il est important de noter qu’un employeur ne peut en aucun cas refuser ta démission, sauf si celle-ci est jugée abusive. Dans certains cas, une lettre de démission n’est d’ailleurs pas obligatoire. Il est cependant recommandé d’avoir une trace écrite pour confirmer ton départ de l’entreprise.
Lire aussi : Comment rédiger la lettre de motivation parfaite selon les recruteurs ?
 
En général, il est recommandé d’être plutôt neutre et concis dans sa lettre de démission. Il ne s’agit pas là d’une lettre de motivation, tu ne dois pas vendre ton projet, tes objectifs ou tes ambitions, mais juste indiquer à ton employeur que tu quittes l’entreprise.
Tu ne dois donc pas évoquer ce qui te pousse à partir dans ta lettre de démission. En revanche, ce sont des éléments dont tu peux parler lors de l’entretien avec ton manager, après ou avant réception de ta lettre de démission. Tu n’es cependant pas obligé d’indiquer les raisons de ce départ lors de ton entretien avec un manager.
Attention ! Il est important de noter que ton employeur ne peut pas t’obliger à dire si tu as trouvé un travail dans une autre société. À l’oral, comme dans ta lettre de démission, tu peux rester totalement neutre et ne rien évoquer de personnel.
Lire aussi : Répondre à la question « pourquoi vous et pas un autre ?
 
Si tu es tenté de rédiger ta lettre de démission par mail, sache qu’il est totalement déconseillé de faire circuler ce message par voie numérique. En effet, cette méthode ne permet pas de savoir avec exactitude la date et l’heure de réception de ta demande. Il est plutôt conseillé de passer par le courrier recommandé qui affiche l’avantage de s’assurer de la bonne réception de ta lettre de démission. Tu peux également la remettre en mains propres lors d’un entretien avec ton manager et un représentant du département des ressources humaines qui peut éventuellement signer et dater ta lettre.
Faut-il rédiger à la main sa lettre de démission ? Ce n’est pas une obligation. Aujourd’hui, l’ordinateur te permet de gagner en temps et tu peux totalement rédiger ta lettre de démission sur Word. Il est toutefois recommandé de rédiger sa lettre sur une seule page. Celle-ci ne doit pas faire plus de trois ou quatre paragraphes.
Lire aussi : Quels sont les métiers qui recruteront en 2030 ?
 
Au moment où tu prendras la décision de démissionner d’un CDI, il ne te sera pas obligatoire légalement d’envoyer une lettre de démission par écrit à ton employeur. Une annonce orale peut largement suffire. La volonté de démissionner doit toutefois respecter certaines exigence : elle doit être claire et non équivoque.
Néanmoins, il est vivement recommandé d’envoyer une lettre de démission en CDI à l’employeur. Et pour cause, toute preuve écrite fait acte et te permettra de couvrir tes arrières en cas de problème.
Nous te recommandons donc d’envoyer ta lettre de démission en CDI pour les raisons suivantes :
La lettre de démission de CDI doit être envoyée directement à l’employeur. Plus généralement, il faut l’adresser aux managers avec en copie les RH. Le mieux est de prévenir à l’oral le manager pour ne pas le prendre de court et créer de tensions. Par ailleurs, une fois la lettre de démission envoyée, tu ne pourras pas quitter ton travail sur le champ. Il faudra en effet attendre un délai appelé le préavis.
 
Il est important de noter qu’il y a une différence significative entre le CDI et le CDD. Si tu ne dois pas justifier ton choix lorsque tu es en CDI, il n’en est pas de même pour les contrats à durée déterminée. En effet, pour un CDI, tu as le droit de quitter ton emploi quand tu le souhaites, pour la raison de ton choix. En revanche, le CDD a quelques règles plus strictes.
Sache qu’en théorie, il n’est pas possible de démissionner d’un CDD. Le salarié qui a un contrat à durée déterminée est soumis à une durée de travail définie. Tu peux toutefois quitter cet emploi si tu rencontres l’une des deux situations suivantes :
Dans les deux cas, tu pourras rédiger ta lettre de démission, mais il faudra y mentionner la durée du préavis qui est de deux semaines (maximum) dans le cadre d’un CDD, sauf si une entente a été trouvée sur ce point.
Lire aussi : Recrutement : les critères recherchés par les entreprises
 
Il est important de noter qu’un délai de préavis s’exerce dans le cas d’une démission. Elle n’est pas la même selon le type de contrat que tu as : cadre ou salarié. Pour les cadres, la durée de préavis est de trois mois, contre un mois pour les autres collaborateurs, mais il peut y avoir des cas particuliers en fonction des accords internes ou des conventions collectives.
Pour bien comprendre, un préavis est une période durant laquelle tu es sur le départ, mais tu restes dans l’entreprise pour finaliser tes dernières missions ou former ton successeur. En revanche, son délai peut être raccourci si tu trouves un accord avec un employeur. Durant cette période et, selon ta convention collective, tu as également le droit de t’absenter une à deux heures par jour, dans le cadre de ce que l’on appelle des « heures de recherche d’emploi ». Tu peux éventuellement les fusionner, avec accord de ton employeur, pour être absent un jour par semaine ou deux jours toutes les deux semaines, à ta convenance.
 
Il est important de noter que la durée du préavis peut être négociée avec ton employeur. Celui-ci a le droit d’exiger de toi que tu réalises l’intégralité de ton préavis, mais d’autres peuvent être plus flexibles et t’autoriser à le réduire d’un mois, voire à ne pas le faire du tout. Si jamais tu parviens à négocier une réduction de ton préavis, n’oublie pas d’obtenir une trace écrite de la part de ton employeur.
Il faut noter que la période de préavis n’est pas la même si tu es en période d’essai. En effet, elle s’élève à maximum deux semaines, si tu as effectué plus d’un mois de période d’essai. En revanche, ton employeur doit te prévenir un mois à l’avance s’il ne souhaite pas poursuivre avec toi.
Attention ! Si tu poses des congés payés durant ta période de préavis, sans négociation avec ton employeur, cela décale la date de fin de ton contrat. Tu peux toutefois négocier avec ton entreprise pour prendre quelques jours, afin d’épurer tes congés ou tout simplement pour avoir une période où tu pourras souffler entre deux jobs. En revanche, les congés maladie ne modifient pas la durée de ton préavis.
 
Dans ta lettre de démission, il est recommandé d’indiquer la durée selon laquelle tu vas réaliser ton préavis. Bien sûr, tu peux indiquer dans cette lettre ton souhaite de réduire cette période de préavis. Encore une fois, ton employeur n’est pas obligé d’accepter ! Tu peux préciser que tu souhaites partir à une date X et avancer, avec accord des parties prenantes, la date de ton départ.
Lire aussi : Recrutement : réussir l’entretien de fit dans le conseil !
 
La lettre de démission doit contenir des incontournables qu’il ne faut pas oublier. Encore une fois, l’objectif est de s’assurer de fournir une lettre sans ambiguïté. Ton employeur doit comprendre à la première lecture que tu souhaites quitter ton poste.
Parmi les éléments indispensables de la lettre de démission, on retrouve bien sûr les informations administratives basiques : le nom, le prénom et l’adresse de la personne qui écrit le courrier, le nom de l’entreprise, la date à laquelle tu envoies ta lettre de démission. En effet, c’est elle qui fixe le point de départ de ton préavis.
Il faut faire bien attention à ne pas oublier l’objet. Pour certains c’est un automatisme, mais d’autres n’indiquent pas cet élément dans leur lettre de démission. Il faut préciser, de préférence, comme objet : « Démission de mon poste en CDI ». Une notion qui reste concise, mais très claire.
Il faut bien sûr préciser la durée de préavis ou ton souhait de le raccourcir, il faut également indiquer si tu souhaites bénéficier de tes heures de recherche d’emploi. Tu peux d’ailleurs en profiter pour demander à grouper ces temps où tu ne seras pas en entreprise.
La lettre de démission peut être le moment d’évoquer une éventuelle clause de non-concurrence. Celle-ci peut être précisée dans ton contrat ou ta convention collective. C’est le paragraphe où tu peux indiquer à ton employeur où il se situe par rapport à cette clause et s’il souhaite que tu la respectes ou non.
Enfin, la lettre de démission doit toujours se terminer par une formule de politesse. Celle-ci est nécessaire, même si ton départ est peut-être dû à une mauvaise relation avec ton employeur.
Lire aussi : Parler de ses défauts et de ses qualités en entretien d’embauche.
 
Voici plusieurs modèles de lettre de démission qui restent factuels, tout en apportant assez de précisions sur ton préavis, la clause de non-concurrence et les heures de recherches d’emploi. Tu peux mixer les différents courriers afin de construire ta propre lettre de démission.
 
Prénom Nom
Adresse
Entreprise/Destinataire
Date et lieu
Objet : Démission de mon poste en CDI
Madame, Monsieur,
Je vous écris cette lettre pour vous informer de mon intention de quitter mon poste de [nom du job], fonction que j’occupe au sein de l’entreprise [nom de l’entreprise] depuis le [date d’arrivée au sein de l’entreprise].
Comme prévu par la loi/par la convention collective, je respecterai mon préavis d’une durée de trois mois. Mon contrat prendra donc fin le [date de départ de l’entreprise].
À cette date, je vous prie donc de me fournir mon certificat de travail, mon attestation Pôle Emploi, ainsi que mon reçu pour solde tout compte.
Je vous prie, Madame, Monsieur, d’agréer mes plus sincères salutations.
Signature
 
Prénom Nom
Adresse
Entreprise/Destinataire
Date et lieu
Objet : Démission de mon poste en CDI
Madame, Monsieur,
Je vous écris cette lettre pour vous informer de mon intention de quitter mon poste de [nom du job], fonction que j’occupe au sein de l’entreprise [nom de l’entreprise] depuis le [date d’arrivée au sein de l’entreprise].
Comme prévu dans la convention collective/par la loi, mon préavis est d’une durée de trois mois. Cependant, je souhaiterais avancer la date de mon départ et réduire le délai de mon préavis, après échange préalable avec vous.
À cette date, je vous prie donc de me fournir mon certificat de travail, mon attestation Pôle Emploi, ainsi que mon reçu pour solde tout compte.
Je vous prie, Madame, Monsieur, d’agréer mes plus sincères salutations.
Signature
 
Prénom Nom
Adresse
Entreprise/Destinataire
Date et lieu
Objet : Démission de mon poste en CDI
Madame, Monsieur,
Je vous écris cette lettre pour vous informer de mon intention de quitter mon poste de [nom du job], fonction que j’occupe au sein de l’entreprise [nom de l’entreprise] depuis le [date d’arrivée au sein de l’entreprise].
Comme prévu par la loi/par la convention collective, je respecterai mon préavis d’une durée de trois mois. Mon contrat prendra donc fin le [date de départ de l’entreprise].
Concernant mes heures de recherche d’emploi, je vous saurais gré de bien vouloir me faire savoir si vous acceptez de réunir mes heures de recherche d’emploi prévues par notre convention collective pour un employé démissionnaire. Je souhaiterais grouper ces heures quotidiennes en une seule journée hebdomadaire. Si ma demande ne rencontre pas votre accord, je bénéficierai donc de ces deux heures quotidiennes comme prévu par la loi.
À cette date, je vous prie donc de me fournir mon certificat de travail, mon attestation Pôle Emploi, ainsi que mon reçu pour solde tout compte.
Je vous prie, Madame, Monsieur, d’agréer mes plus sincères salutations.
Signature
 
Prénom Nom
Adresse
Entreprise/Destinataire
Date et lieu
Objet : Démission de mon poste en CDI
Madame, Monsieur,
Je vous écris cette lettre pour vous informer de mon intention de quitter mon poste de [nom du job], fonction que j’occupe au sein de l’entreprise [nom de l’entreprise] depuis le [date d’arrivée au sein de l’entreprise].
Comme prévu par la loi/par la convention collective, je respecterai mon préavis d’une durée de trois mois. Mon contrat prendra donc fin le [date de départ de l’entreprise].
En marge de cette lettre, je vous saurais gré de m’apporter plus de précisions sur le respect de la clause de non-concurrence telle que définie dans mon contrat de travail.
À cette date, je vous prie donc de me fournir mon certificat de travail, mon attestation Pôle Emploi, ainsi que mon reçu pour solde tout compte.
Je vous prie, Madame, Monsieur, d’agréer mes plus sincères salutations.
Signature
 
Avant de rédiger une lettre de démission, il faut être conscient de l’impact qu’a une telle décision sur son quotidien, mais aussi sur sa place dans l’entreprise. Tu peux toutefois prendre la décision de te rétracter, mais cela peut éventuellement avoir des conséquences sur l’ambiance de travail ou la confiance placée en toi.
En principe, il est impossible de se rétracter après l’envoi d’une lettre de démission, sauf si un accord est trouvé avec ton employeur qui peut décider de te réintégrer dans l’entreprise. Il faut donc rédiger une lettre de rétractation et l’envoyer par courrier recommandé. Tu peux également te rétracter si tu n’as pas formulé clairement ton souhait de démissionner.
Concernant le délai de rétractation, celui-ci doit être le plus court possible. Il est impensable pour une entreprise d’accepter ton retour seulement quelques jours avant ton départ, alors que ton remplaçant a déjà été recruté.
Lire aussi : Comment affiner de son projet professionnel ?

Hello, je m’appelle Max et j’aime te faire découvrir de nouvelles infos sur la Tech, le business, l’entrepreneuriat, les startups ou l’éducation. N’hésite pas à aller checker mon podcast !
Comments are closed.
Type above and press Enter to search. Press Esc to cancel.

source



A propos de l'auteur

Avatar de Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar de Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE