RC Lens – OL : les notes du match – Foot Mercato

Accueil / Ligue 1 / RC Lens – OL : les notes du match
Pour la dernière rencontre de cette 9ème journée de Ligue 1, Lens recevait l’Olympique Lyonnais au stade Bollaert-Delelis. Un beau duel entre deux équipes qui pouvaient espérer rester au contact du podium à l’issue de cette partie. A ce petit jeu, les Lensois prenaient le meilleur sur les Lyonnais après une rencontre presque à sens unique (0-0). Les deux formations ne parvenaient pas à faire la différence au terme d’une première période pauvre en occasion. La seule situation chaude du côté lyonnais venait d’une frappe contrée d’Alexandre Lacazette qui retombait sur la barre transversale de Brice Samba (27e). Du côté lensois, malgré une domination certes stérile, les Nordistes devaient se contenter d’un face à face perdu par Facundo Medina face à Anthony Lopes (38e). Juste avant la pause, Loïs Openda plaçait sa reprise de la tête sur un centre venu de la gauche mais trouvait le portier lyonnais sur la trajectoire (45e). Sans conséquence puisque l’attaquant était finalement signalé en position de hors-jeu. Une action de part et d’autre donc à la pause dans une rencontre décevante jusque-là.
Au retour des vestiaires, les Lensois revenaient sur la pelouse avec les mêmes ambitions tandis que leur adversaire n’arrivait toujours pas à mettre leur jeu en place. À la suite d’une longue ouverture de Massadio Haïdara, le numéro 11 nordiste décochait une frappe croisée à ras de terre qu’Anthony Lopes détournait du tibia près de son poteau (46e). Les Lyonnais tentaient alors de jouer en contre-attaque pour surprendre la domination lensoise mais un manque criant d’efficacité dans la dernière passe ne leur permettait pas de s’approcher assez près de Brice Samba pour l’inquiéter (55e). Les Artésiens continuaient d’attaquer malgré tout sans être récompensés. L’attaquant belge du RC Lens avait d’ailleurs une nouvelle occasion à l’heure de jeu mais son tir était facilement capté par un Anthony Lopes attentif (60e). La rencontre retombait alors dans un faux rythme malgré les assauts lensois jusqu’à la frappe soudaine de l’extérieur de la surface, sur un mauvais dégagement de la défense lyonnaise, de Jimmy Cabot qui s’écrasait sur le poteau d’Anthony Lopes (75e). Dans la foulée, Anthony Lopes réalisait encore un petit miracle. Servi au point de penalty, Wesley Saïd reprenait en première intention du gauche mais le gardien lyonnais, bien placé sur sa ligne, pouvait s’interposer (77e, 1-0). Dans les dix dernières minutes, sur un coup franc de Jimmy Cabot le long de la ligne de touche, Facundo Medina reprenait le ballon de la tête devant le but de Lopes, mais Mendes contrait sa tentative de la main, ce qui donnait un pénalty pour Lens ! Florian Sotoca ne se faisait pas prier et transformait la sentence (82e, 1-0). Après cela, la réaction lyonnaise n’avait pas lieu et les Lensois pouvaient alors exulter. Grâce à cette victoire, Lens consolide sa 4ème place et revient à un petit point de Lorient, 3ème. L’OL, par contre, reste scotché à la 7ème place du classement.
L’homme du match : Cabot (7,5) : arrivé d’Angers cet été, le piston droit s’est rapidement imposé dans son couloir. Important par ses courses offensives comme défensives, il s’est également montré très précis sur phases arrêtées, distillant régulièrement de bons ballons dangereux dans les derniers mètres lyonnais. Son très bon match aurait pu être récompensé par un but s’il n’avait pas vu sa frappe échouer sur le montant droit d’Anthony Lopes (75e).
RC Lens
Samba (5) : la tranquillité de l’ancien Red de Nottingham a failli être troublée si la frappe d’Alexandre Lacazette – détournée par l’un de ses défenseurs – n’avait finalement pas échoué sur le haut de sa transversale. Très peu inquiété, il a commis une erreur de jeu au pied qui aurait pu lui couter cher (65e), mais qu’il a finalement très bien rattrapé.
Danso (6,5) : la bien nommée "puissance venue d’Autriche" aurait pu mettre les siens devant s’il était parvenu à dominer ses ballons (23e, 76e). Dominant dans les duels au sol (6 sur 7 remportés), il a également été intéressant grâce à son jeu long (4 passes sur 8 réussies), mais a aussi rassuré Brice Samba, coupant notamment un centre potentiellement dangereux de Karl Toko Ekambi.
Medina (5,5) : à la réception d’une action de transition ultra-rapide initiée par ses coéquipiers, le défenseur argentin a eu le malheur de buter sur le portier lyonnais, non moins rapide dans sa sortie (38e). Joueur défensif peut-être le moins mis en valeur ce soir, Facundo Medina a quelque peu pêché dans l’aspect technique, perdant notamment 13 ballons. Propre dans son jeu défensif, bien aidé par l’impossibilité chronique de Lyon a attaquer, il a offert une prestation sans accroc.
Haidara (6,5) : placé à droite de la charnière centrale du RC Lens, le Malien a délivré une performance très solide à l’occasion de son centième match de Ligue 1. Remportant 9 de ses 12 duels, cette domination physique s’en ressent notamment dans ses statistiques défensives : 3 dégagements, 3 interceptions, 2 tacles et une frappe contrée. 90 minutes de haute volée pour l’ancien joueur de Newcastle.
Cabot (7,5) : voir ci-dessus
Abdul Samed (7) : il n’a beau être lensois que depuis quelques semaines, c’est comme si cela finalement plusieurs saisons qu’il occupait le milieu du club nordiste. Positionné en deçà de son capitaine, l’ancien Clermontois s’est notamment distingué par un travail défensif de qualité couplé à un jeu de passe empreint de précision (95%, 55 passes réussies sur 58 tentées).
Fofana (4,5) : le capitaine Sang et Or, aligné aux côtés de Salis Abdul Samed, a été moins en vue que son coéquipier. En première période, il n’a, pas exemple, remporté aucun des 4 duels auxquels il a été confronté, perdant également 7 des 28 ballons qu’il a touché. Finalement assez peu en vue en dépit de la large domination lensoise, l’Ivoirien n’a pas réalisé une partie similaire à celles auxquelles il nous a habitué depuis de nombreux mois. Remplacé par Jean Onana (86e).
Machado (5) : le pendant gaucher de Jimmy Cabot s’est, lui aussi, montré dangereux. Auteur de 3 passes clés, il a multiplié les courses vers l’avant, mais a aussi comblé les diverses montées offensives de ses coéquipiers de la défense. Présent dans la surface adverse, il n’a pas non plus été embêté par les rares tentatives d’incursion de son opposant direct. Remplacé par Przemyslaw Frankowski (78e).
Sotoca (6,5) : auteur de nombreux décrochages, le numéro 7 lensois n’a pas dérogé à ses bonnes habitudes pour participer au jeu de son équipe. D’une activité remarquable, l’homme aux 5 buts cette saison a remporté la majorité de ses duels, mais a perdu un grand nombre de ballons (17). Une statistique compréhensible à la vue des nombreux efforts déployés par le joueur de 31 ans qui n’a cependant jamais baissé les bras à la conquête du ballon, manquant peut-être parfois d’un brin de lucidité, comme en témoigne le carton rouge dont il a écopé (77e). Mais grand bien lui en a fait puisqu’il a mis les siens devant, transformant un penalty à dix minutes du terme de la rencontre. Remplacé par Adam Buksa (86e).
Openda (6,5) : aligné à la pointe de l’attaque lensoise, le Belge a joué de sa vitesse pour tenter de prendre à revers la défense lyonnaise. Ne refusant jamais d’aller titiller les défenseurs adverses, l’ancien du Club Bruges a également mis à contribution le portier adverse à deux moments charnières de la rencontre (45e, 46e). Remplacé par Wesley Said (71e) de retour après trois matchs, qui était tout proche de se montrer décisif (76e).
Pereira Da Costa (6,5) : le jeune et très remuant joueur portugais était à quelques centimètres de tromper Anthony Lopes, avant de finalement louper son geste technique (32e). Joueur le plus dangereux du premier acte, il l’a également été (certes moins) au cours du second, comme en témoigne sa frappe envolée au-dessus des cages lyonnaises (63e). Remplacé par Alexis Claude-Maurice (71e).
Olympique Lyonnais
Lopes (7) : une excellente sortie devant Medina (38e), avant une superbe parade sur une tête d’Openda (45e). En seconde période, il a même réalisé un arrêt réflexe décisif devant Saïd (77e), avant d’être sauvé par son poteau juste après. Avec un total de cinq arrêts importants, il a sauvé l’OL tout au long du match. C’est un résultat cruel pour lui, car il manquait de peu de toucher le ballon sur le penalty de Sotoca. Le seul élément positif lyonnais de la soirée.
Henrique (3,5) : déjà qu’il ne joue pas beaucoup depuis l’arrivée de Tagliafico, le faire débuter sur le flanc droit n’a pas été un cadeau. Face à l’attaque lensoise, le Brésilien a souvent été en difficulté.
T.Mendes (4) : un mauvais alignement (33e) et quelques erreurs dans son placement. Mais globalement, il a fait le job en l’absence de Lukeba, mais commet une erreur bête en touchant le ballon de la main sur le coup-franc des Lensois et leur offre un penalty.
Diomande (6) : un bon retour à signaler (16e) et un gros duel gagné devant Openda (22e) et une intervention décisive devant le but (55e). Revenu d’une grosse blessure, il a sûrement gagné beaucoup de points après cette bonne prestation, où il a commis très peu d’erreurs. Diomandé peut même prétendre à une meilleure place dans la hiérarchie des défenseurs lyonnais.
Tagliafico (4) : il a souvent été en retard défensivement face au duo Pereira-Sotoca et a d’ailleurs été rapidement averti (21e). L’Argentin a souvent manqué de vitesse face à l’attaque nordiste. Offensivement, il s’est beaucoup projeté pour tenter de trouver Lacazette et Cherki, mais cela n’a jamais rien donné. Remplacé par Kumbedi, qui faisait ses grands débuts dans le monde professionnel (73e)
Lepenant (5,5) : à l’image du milieu de terrain lyonnais, il a eu du mal à exister face à des Lensois bien mieux organisés. Il a pourtant été le seul à essayer de casser les lignes et trouver le trio d’attaque et a même beaucoup reculé après la pause pour aider sa charnière centrale. Mais c’était trop compliqué ce dimanche pour l’ex-Caennais, pas aidé par ses partenaires.
Caqueret (3) : une perte de balle dangereuse (40e), pour un total de 7 ballons perdus et 5 duels manqués. Le pire bilan lyonnais à la pause. Le milieu lyonnais a eu beaucoup de mal à ressortir et s’imposer face au pressing lensois. Après la pause, ce n’était pas mieux et il a grandement déçu sur la pelouse lensoise où il n’a pas semblé savoir quoi faire lorsqu’il avait le ballon dans le pied. Un match très décevant, quand on sait de quoi il est capable.
Cherki (5) : pour sa dixième titularisation en Ligue 1, l’international Espoirs était aligné derrière Lacazette, afin de permettre à son capitaine de décrocher. S’il n’a pas été décisif, il a été intéressant dans la conservation du ballon et pour trouver Tetê et Toko Ekambi. Mais son manque de temps de jeu s’est rapidement fait ressentir. Une première tout de même intéressante à ce poste-là. Remplacé par Reine-Adélaïde (74e), qui n’a rien apporté.
Toko Ekambi (3,5) : Comment noter les attaquants lyonnais dans un match où l’OL n’a pas cadré la moindre frappe ? Dans le 4-4-2 utilisé par Bosz, Toko Ekambi se retrouvait souvent bien seul et n’a même pas eu une seule occasion à se procurer. Il a touché 43 ballons dans cette rencontre et a même été obligé de redescendre pour gratter des ballons. Un match très dur pour le Camerounais.
Tetê (4) : même constat que pour son pendant gauche. Pourtant, il a tenté de faire des appels et d’apporter, mais cela a été très compliqué face à une défense nordiste parfaitement accordée. Que c’est dur pour le Brésilien.
Lacazette (3) : il a semblé être agacé tout au long de la partie et a manqué d’être averti pour un geste d’humeur. Car c’est vrai que sur le terrain, cela a été compliqué pour le capitaine des Gones. Dans une position plus basse que d’habitude, où Cherki a souvent pris l’axe, il n’a quasiment pas existé et n’a pu frapper qu’une seule fois au but. Un match frustrant, où il a même été suppléé par Barcola (76e).
Plus d'infos
Commentaires
Articles recommandés
Articles recommandés
Articles recommandés
Articles recommandés
Articles recommandés
Articles recommandés
Articles recommandés
Plus d'infos
Flash
@ Foot Mercato 2004-2022

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE