Qu'est-ce que le réservoir affectif qui peut impacter le sommeil de Bébé ? – Magic Maman

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions




Kelly Champinot, consultante en sommeil, fondatrice de Bébé&Confidences, nous éclaire sur la notion de réservoir affectif et sécuritaire de l’enfant, qui peut avoir des conséquences sur le sommeil de l’enfant. 
Le réservoir affectif renvoie à la notion du lien d’attachement. Il s’agit d’une image, on imagine une sorte de réservoir, de vase que l’enfant contient en lui, qui a besoin d’être rempli d’amour depuis la naissance et à tout âge. Chaque enfant a son propre réservoir qui se vide au fur et à mesure de la journée, et il est important d’en prendre soin pour que l’enfant se sente heureux, pour qu’il puisse appréhender les événements de la journée et de la nuit, pour qu’il puisse se construire tout simplement. Cette notion de réservoir affectif est toute aussi importante pour que l’enfant apprenne à bien se séparer de son parent, pour ensuite voler de ses propres ailes, y compris au moment du coucher. Isabelle Filliozat compare l’enfant à une voiture qui, pour avancer, a besoin de carburant. “L’amour n’est pas une récompense, c’est du carburant”. L’enfant doit donc faire le plein dans une station-essence, mais pas dans n’importe laquelle : celle de son lien d’attachement, ses parents la plupart du temps. C’est auprès de ses parents que l’enfant se remplit d’amour, qu’il se sent en sécurité affective. Les grands-parents, les frères et sœurs (qui sont les figures d’attachement secondaires) peuvent aussi contribuer à remplir ce réservoir, mais ils ne peuvent pas le faire complètement.
Le moment du coucher est une séparation entre l’enfant et son parent et avoir son réservoir plein est l’un des garants d’une bonne nuit de sommeil. Si le parent n’a pas trouvé l’occasion de le remplir avant de coucher son enfant, celui-ci pourra alors se réveiller la nuit car il ressentira le besoin fondamental d’avoir du carburant, sa dose d’amour. Certes, la nuit n’est pas le moment le plus opportun pour passer des moments de qualité ensemble, mais l’enfant sait ses parents disponibles et présents.
L’enfant, dont le réservoir est vidé en fin de journée, aura tendance à être plus sensible, irritable, moins patient. Il sent que quelque chose lui manque, alors il va chercher de l’attention par tous les moyens. Les bébés ne sont pas capables d’exprimer ce qu’ils ressentent, de dire que leur réservoir est vide. Les parents peuvent repérer certains signaux en fin de journée.  
Il existe plusieurs moyens de remplir le réservoir affectif qui s’adaptent à l’âge, au tempérament à la personnalité du bébé et de l’enfant. Tout est possible ! Une vingtaine de minutes peuvent suffire à faire le plein (10, si on ne peut pas faire autrement) d’amour, de tendresse et de douceur, et cela à tout âge. 
Avec un bébé, cela passe par du temps passé ensemble où le parent est captif, 100% disponible (et pas avec son téléphone à la main), des moments de jeux et d’activités, des histoires, des chansons, des contacts physiques (câlins, caresses, massages…). Pas besoin d’être hyper créatif ! On peut aussi tout simplement créer une ambiance propice au calme, utiliser un ton aimant, posé… L’enfant plus grand peut verbaliser ce dont il envie. Il peut choisir le jeu qu’il veut faire, peut participer à la préparation du repas, faire des dessins, du yoga, etc. Remplir le réservoir peut aussi se faire par les paroles : des compliments, des encouragements, des remarques positives sur son comportement, etc. On peut également se projeter ensemble et parler d’une sortie, d’une activité qu’on fera avec lui le week-end qui suit. Gary Chapman (professeur de pédiatrie et de psychiatrie à la Faculté de Médecine du Tennessee) et Ross Campbell (psychiatre mondialement connu grâce à ses deux best-sellers “Comment vraiment aimer votre enfant”, “L’adolescent et le défi de l’amour inconditionnel”) définissent le langage d’amour des enfants par les paroles valorisantes, les moments de qualité, les cadeaux, les services rendus et le toucher physique.

Il est important d’innover lors de ces moments de qualités car les enfants se lassent vite, ils risquent, au bout d’un certain temps, de ne plus être réceptifs. Même si les deux parents sont disponibles au même instant, il est préférable de passer un moment seul, en tête-à-tête, avec son enfant (quitte à le doubler, avec le 2ème parent), car il s’en nourrira davantage. Idéalement, ce moment de remplissage doit être déconnecté du rituel du coucher. Il est important de le faire chaque jour, y compris le week-end, même si c’est la séparation qui vient entamer le réservoir. L’enfant a en permanence besoin de remplir son réservoir, même s’il est en présence de ses parents.
Il faut d’abord commencer par prendre conscience de l’importance des moments passés avec votre enfant, qui pourront remplir, complètement ou partiellement, leur réservoir. Etre à côté de ses enfants, quand on cuisine, ou quand on répond à un mail, n’a pas du tout le même impact que celui d’être vraiment avec eux.
Si notre logistique, notre mode de vie, notre organisation et le tunnel du soir ne nous permettent pas toujours de consacrer un temps vraiment dédié à son enfant, on peut tout à fait compenser. On peut essayer de trouver ce temps le matin ou encore le week-end. On peut trouver plein d’autres petits moments ! Certains soirs sont plus difficiles que d’autres. Si on n’a pas réussi à profiter de son enfant, il est important de le verbaliser et d’ouvrir sur un moment futur : “Ce soir, je n’ai pas pu te consacrer beaucoup de temps, mais je me rattraperai demain”. Vous pouvez aussi, en dernier recours, utiliser le rituel du coucher quitte à le faire durer plus longtemps que d’habitude, sur le mode “on se retrouve toi et moi”. 
Les parents ont toujours tendance à culpabiliser : essayez de relativiser ! Si votre enfant continue de se réveiller plusieurs fois la nuit pour vous demander de l’attention, le remplissage de son réservoir peut être une piste à creuser, mais il n’est pas la seule raison. Les réveils nocturnes peuvent s’expliquer par bien d’autres facteurs. Enfin, pensez également à recharger vous-mêmes vos propres batteries.
On s’adapte ! On ne cherche pas forcément à remplir tous les réservoirs de la maison tous les soirs ! Si les âges des enfants sont différents et les heures couchage séquencées, alors il sera plus facile de s’organiser. Les parents doivent rester attentifs aux besoins des uns et des autres. Certains enfants peuvent par exemple se contenter d’un temps dédié plus court. 
Avec un Bébé, pendant 10 à 15 minutes avant le coucher : un moment d’hygiène (inclue le change, le pyjama, la turbulette), on propose un moment détente en stimulant sa sphère auditive grâce à des berceuses, des sons de musique classique, des bruits blancs, de la lumière tamisée, tout en multipliant les contacts physiques, des petites caresses, des massages, des mots doux et dodo ! 
Avec des enfants plus grands pendant 20 à 30 minutes  : le moment d’hygiène (pyjama, pipi, lavage des dents), un verre d’eau (pour anticiper les potentiels rappels). On peut aussi utiliser un sablier pour faire en sorte que certaines étapes de la routine ne s’éternisent pas. Une fois dans la chambre, on n’en ressort plus. On lit l’histoire du soir dans le petit coin détente/lecture s’il y en a un, on peut faire des massages à l’aide d’outils (pâte à modeler, balle, plume…), des exercices de respiration et on peut finir par un petit temps de papotage où l’enfant revient sur sa journée. Cela permet parfois de désamorcer certaines choses, parler de ses angoisses. On allume la petite veilleuse si besoin et dodo !

Projet bébé ? Enceinte ? Déjà parents ? Inscrivez-vous à nos newsletters
Toute l’actualité des futurs et jeunes parents
Je lis en ligne

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE