Quelles sont les imprimantes 3D Binder Jetting disponibles sur le marché ? – 3Dnatives – 3Dnatives

Accueil » Actualité de l’impression 3D » Imprimantes 3D » Quelles sont les imprimantes 3D Binder Jetting disponibles sur le marché ?
Le Binder Jetting est l’un des principaux procédés de fabrication additive disponibles sur le marché. Dans ce procédé, une fine couche de poudre est recouverte d’un liant liquide (projeté via la technologie du jet d’encre) pour créer la pièce couche par couche. Selon le matériau utilisé, il nécessite également un post-traitement important comprenant au moins le durcissement, mais aussi souvent le frittage ou l’infiltration. Cette technologie d’impression 3D a gagné en popularité récemment grâce à sa rapidité et à sa rentabilité, mais aussi en raison du large éventail de matériaux disponibles, notamment la céramique, le métal et le sable. Cependant, comment savoir quelle solution est la plus adaptée à vos besoins ? C’est pour répondre à cette question que nous avons établi cette liste afin d’examiner quelques-unes des meilleures imprimantes 3D actuellement disponibles sur le marché.
La ComeTrue T10 est une imprimante 3D de bureau fabriquée par ComeTrue, une société basée à Taïwan. Elle utilise la technologie brevetée ComeTrue Binder Jetting, et bénéficie d’un double extrudeur. En termes de volume d’impression, elle offre des structures pouvant mesurer de 200 mm x 160 mm x 150 mm, pour des dimensions de 800 mm x 620 mm x 700 mm et un poids de 60 kg. La ComeTrue T10 intègre le logiciel ComeTrue Print pour découper les fichiers 3D. L’imprimante 3D permet de fabriquer dans différents secteurs comme l’architecture ou encore le médical. Elle offre la possibilité de créer des modèles complexes qui seraient impossibles à concevoir avec les méthodes de constructions traditionnelles. De plus, ComeTrue a fait en sorte d’améliorer la vitesse d’impression de la machine. En comparaison avec ses concurrents, l’imprimante 3D se démarque, car elle permet d’imprimer 20 mm/h pour une construction verticale.
Crédits photo : ComeTrue
La série X de Desktop Metal comprend la X160 Pro qui est, selon le fabricant, la plus grande imprimante à liage de poudre au monde. Elle mesure 3 498 x 2 010 x 2 220 mm (137,7 x 79,1 x 87,5 in) et a un volume d’impression de 500 x 800 x 400 mm (19,7 x 31,5 x 15,8 in). Elle est compatible avec une large gamme de matériaux, des poudres ultrafines pour le moulage par injection de métaux (MIM) aux sables grossiers, en passant par les céramiques et autres matériaux spécialisés. La résolution d’impression est > 30 μm voxels. De plus, l’imprimante 3D est adaptée à la production à l’échelle, avec une répétabilité adaptée à la production et des densités de pièces frittées toutes deux supérieures à 97 %. Elle imprime de manière unidirectionnelle et avec un taux de construction maximal de 3 120 cc/h.
Crédits photo : Desktop Metal
Bien que faisant partie à l’origine de Höganäs AB, Digital Metal a été rachetée par Markforged au début de cette année. La société est bien connue dans le domaine du liage de poudre et se concentre spécifiquement sur l’impression 3D métallique, comme son nom l’indique. La société dispose actuellement de trois machines, la PPS 1000, la DPS 1000 et la DM P2500, qui est l’une de ses plus populaires. La DM P2500 a un volume de 250 x 217 x 70/186 mm et permet la production rapide et flexible de pièces métalliques. Elle est compatible avec un certain nombre de matériaux différents, notamment l’acier inoxydable, le Ti6AI4V, un équivalent de l’Inconel 636, l’acier à outils et le cuivre pur, entre autres. De plus, elle présente un certain nombre de caractéristiques intéressantes, notamment la possibilité d’imprimer sans structure de support et en empilant les composants (ce qui est généralement le cas avec les solutions de liage de poudre), une précision et une répétabilité élevées et un recyclage à presque 100 % de la poudre non utilisée. Elle peut également fonctionner à température ambiante.
Crédits photo : Digital Metal
L’ExOne S-Max Flex est une imprimante à sable grand format sortie en 2022 par ExOne, un fabricant d’imprimantes 3D basé en Allemagne et récemment racheté par Desktop Metal. Selon le fabricant, elle a été conçue pour aider les petites entreprises de fonderie (usines qui produisent des moulages métalliques). Elle utilise le système SPJ (Single Pass Jetting) de Desktop Metal, dont le brevet est en instance, et offre un taux de construction pouvant atteindre 115 l/h. En outre, l’imprimante est équipée d’un robot industriel qui permet un agencement flexible et un accès facile. Les contrôles environnementaux et les capacités de séchage au sable permettent de produire des pièces cohérentes et fiables. La toute nouvelle conception du support de la tête d’impression élimine tous les problèmes liés à l’étalonnage et à l’alignement.
Crédits photo : ExOne
GE Additive est une filiale de General Electric, une entreprise multinationale américaine. La GE Additive Binder Jet Line Series 3 est la dernière née de leur série de jets de liant. Elle offre la possibilité de fabriquer des pièces de petite et grande taille qui respectent les tolérances de résolution des dimensions et des caractéristiques pour des pièces allant jusqu’à 25 kg en acier inoxydable. Les systèmes de liant exclusifs de la GE, la capacité de prédiction et de compensation de la distorsion du logiciel Amp de GE Additive facilitent la production de pièces efficaces et de haute qualité. L’imprimante 3D offre une efficacité élevée de l’équipement (OEE), une facilité d’automatisation et des propriétés de matériaux de qualité supérieure. Selon le fabricant, elle peut imprimer jusqu’à 100 fois plus vite que les autres solutions de fabrication additive, et est capable de créer des pièces métalliques à l’échelle industrielle. Les livraisons de production de la machine devraient commencer en 2023.
Crédits photo : GE Additive
La HP Metal Jet S100 du géant de l’impression 3D HP fait partie de toute une série de solutions 3D pour l’impression 3D métal. Outre l’imprimante Binder-Jetting elle-même, on y trouve également une station de gestion de la poudre, une station de curing et une station d’élimination de la poudre. En ce qui concerne la HP Metal Jet S100, cette nouvelle solution a été présentée il y a peu de temps et constitue également le premier pas vers le traitement du métal de l’entreprise. Ce ne sont pas seulement les biens de consommation et le secteur automobile qui peuvent profiter de cette imprimante 3D, mais aussi l’industrie. Avec un poids total de 851 kg, la HP Metal Jet S100 dispose d’un volume de construction de 430 mm x 309 mm x 200 mm, tandis que la taille totale de l’imprimante est de 2975 mm x 1350 mm x 2410 mm.
Crédits photo : HP
Le célèbre fabricant 3D Systems est l’un des pionniers du secteur de la fabrication additive. Il dispose d’une large gamme de produits basés sur différentes technologies d’impression 3D, l’une d’entre elles étant la technologie Binder Jetting. Cette fois, nous vous présentons la ProJet® CJP 860Pro, qui utilise la technologie d’impression ColorJet (CJP) de l’entreprise. Elle dispose de cinq têtes d’impression 3D CMYK pour des pièces de haute qualité et en couleur. Plus précisément, cette méthode consiste en des liants cyan, magenta, jaune et noir qui sont injectés sur une couche de poudre blanche pour lier et former, couche par couche, les pièces finales. Avec un volume d’impression maximal de 508 × 381 × 229 mm, la ProJet® CJP 860Pro permet de créer des modèles conceptuels à grande échelle dans une large gamme de couleurs, qu’elles soient unies ou dégradées.
Crédits photo : 3D Systems
Sintertek, basée à Istanbul, en Turquie, a lancé sa machine de fabrication additive par liage de poudre métallique : la Sinterjet M60. L’imprimante 3D mesure 550 x 350 x 450 mm et offre un volume de construction de 160 x 60 x 60 mm pour un poids de 70kg. Elle a été imaginée pour être à la fois compacte et programmée pour produire des pièces métalliques complexe à coûts réduits. La Sinterjet M60 est capable d’utiliser une large sélection de matériaux. La poudre permet aussi d’éviter le recours à des supports car le modèle est bien positionné. L’imprimante offre une résolution d’impression de 1 200 x 1200 ppp. Pour garantir un minimum d’effort dans la manipulation de la poudre, Sintertek a intégré une BuildBox amovible. Ce système d’entrée/sortie facile à charger peut augmenter l’efficacité de l’utilisateur. Grâce à cette fonctionnalité, le chargement d’un nouveau travail d’impression ou le changement de matériau à la fin d’une impression peuvent être effectués en quelques secondes, ce qui augmente la cadence de production.
Crédits photo : Sintertek
Le fabricant d’impression 3D Voxeljet, originaire de Friedberg, en Allemagne, s’ajoute également à notre liste d’imprimantes 3D Binder-Jetting avec sa Voxeljet VX1000. Qu’il s’agisse de moules ou de noyaux en sable de taille moyenne pour la coulée de métal, de modèles de coulée de précision ou de composants performants en céramique, la VX1000 se veut un système d’impression 3D robuste pour l’industrie, qui trouve son application dans des domaines tels que le prototypage, la production de petites séries et en moyenne série, car elle dispose d’un volume de construction de 1000 mm x 600 mm x 500 mm, ce qui la rend extrêmement intéressante pour ces domaines. En plus d’une résolution de matériau allant jusqu’à 600 dpi, cette solution offre une grande précision et un grand souci du détail. Avec un poids total de 3 000 kg, son processus est considéré comme respectueux de l’environnement, car il est compatible avec les liants inorganiques.
Crédits photo : Voxeljet
XYZZPrinting PartPro350 xBC
La PartPro350 xBC est une imprimante qui utilise la technologie Binder Jetting. Elle est jusqu’à 150 % plus rapide que les autres machines couleur utilisant cette technologie, avec des vitesses allant jusqu’à 18 mm par heure pour un volume d’impression entièrement chargé mesurant 222 x 350 x 200 mm et une épaisseur de couche de 0,10 mm. Les formats de fichiers pris en charge sont : .stl, .wrl, .obj et .3mf. Quant au logiciel XYZprint AM3DP, il dispose de deux modes de fonctionnement : la découpe et l’impression instantanée ou la prédécoupe. Cette imprimante 3D Binder Jetting dispose d’un module de construction amovible. Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez en savoir plus sur cette machine et sur le processus que l’entreprise suit pour imprimer une figurine.

Quelles solutions vous semble la plus intéressante ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *








Quelles sont les imprimantes 3D Binder Jetting disponibles sur le marché ? - 3Dnatives - 3Dnatives
3Dnatives est le premier magazine en ligne sur l’impression 3D et ses applications dans le monde. Avec une analyse quotidienne approfondie du marché, le site est suivi par plus d’un million de visiteurs uniques par mois. Disponible en anglais, français, espagnol, allemand et italien, 3Dnatives couvre l’actualité des principaux acteurs du marché de la fabrication additive et offre une variété de services : comparateur d’imprimantes 3D, annuaire des professionnels, offres d’emploi, évènements et bien plus !
Les sites du groupe : 3Dnatives.com et Additiv.events
1. Zortrax M300 Plus
2. HP Jet Fusion 4200
3. Anet a8
4. Form 3
5. S600D
6. Pro MK3
7. Ultimaker S5
8. Creality CR-10
9. Raise3D Pro3
10. Mini 8K
11. P1000 S
12. Liquid Crystal Magna
13. Pro3
Voir plus d’imprimantes 3D au sein du comparateur
Comparateur d’imprimantes 3D de bureau
Comparateur d’imprimantes 3D professionnelles
Comparateur de scanners 3D
Annuaire des professionnels
Tests d’imprimantes 3D
Agenda de l’impression 3D
Offres d’emploi
Forum de l’impression 3D
Newsletter
Webinaire impression 3D
Une fois par semaine, recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

source
https://netsolution.fr/gestion-de-la-production/

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE