Pouvoir d'achat. Où trouver les bornes à "recyclage" de monnaie dans nos départements – Le Progrès

Pour soutenir votre journalisme local, abonnez-vous !
Pourquoi voyez-vous ce message ?
Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies, vous pouvez à tout moment modifier votre choix, ici.
Le contenu de ce site est le fruit du travail de journalistes qui vous apportent chaque jour une information locale de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement.
Déjà abonné ?
Lyon – Villeurbanne – Caluire
mer. 17/08/2022
Si vous voyez ce champ, ne le remplissez pas
Le Progrès, en tant que responsable de traitement, recueille dans ce formulaire des informations qui sont enregistrées dans un fichier informatisé par son Service Relations Clients, la finalité étant d’assurer la création et la gestion de votre compte, ainsi que des abonnements et autres services souscrits. Si vous y avez consenti, ces données peuvent également être utilisées pour l’envoi de newsletters et/ou d’offres promotionnelles par Le Progrès, les sociétés qui lui sont affiliées et/ou ses partenaires commerciaux. Vous pouvez exercer en permanence vos droits d’accès, rectification, effacement, limitation, opposition, retirer votre consentement et/ou pour toute question relative au traitement de vos données à caractère personnel en contactant lprventesweb@leprogres.fr ou consulter les liens suivants : Protection des données, CGU du site et Contact. Le Délégué à la Protection des Données personnelles (dpo@ebra.fr) est en copie de toute demande relative à vos informations personnelles.
L’édition du soir en numérique dès 21h30 Le journal en numérique dès 5h Accédez à tous les contenus en illimité
Lyon – Villeurbanne – Caluire
mer. 17/08/2022
Retrouvez tous nos contenus et notre journal en numérique
Téléchargez gratuitement l’app
Consommation : nos solutions pour faire des économies
Courses alimentaires : «Un chou-fleur à 3€99, ça me met la tête à l’envers»
Comment bien nourrir ses enfants sans se ruiner
Où trouver les bornes à "recyclage" de monnaie dans nos départements
Nos lecteurs et le pouvoir d’achat: «On a réduit les extras»
Quand les pièces au fond du tiroir se transforment en bons d’achat
Elles encombrent nos fonds de tiroir et de poche ; ou végètent dans un bocal poussiéreux posé sur une étagère de la cuisine. Pourtant, ces pièces de 1, 2 et 5 centimes pourraient bien vous aider à mettre du beurre dans vos épinards…
Notamment en les introduisant dans ces drôles de bornes qui les transforment en bons d’achat. Ces machines estampillées, pour la plupart, Coinstar ou Eurocycleur, ont commencé à faire leur apparition il y a quelques années dans nos départements.
Avec l’inflation (+4,8% en avril, sur un an), l’impact de la crise sanitaire et de la guerre en Ukraine sur le pouvoir d’achat, leur usage connaît un boom surprenant (+18% des bornes Coinstar au premier trimestre 2022).
Et leur présence, essentiellement aux abords des caisses d’Auchan, Leclerc, Système U, Carrefour ou Cora, se renforce.
Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.
En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus StoryMapJS (plus d’informations).
En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix
Ces machines, qui ressemblent un peu à des bornes de jeu d’arcade, sont simples d’utilisation. On peut y insérer des pièces de 1 à à 50 centimes et même de 1 à 2 euros.
En échange, vous récupérez des bons d’achat plus ou moins de la même valeur.
Coinstar, Eurocycleur : quelle différence ?
➤ Coinstar : c’est une borne destinée aux hypermarchés. Elle est mise à disposition gratuitement en magasin et Coinstar s’occupe de la maintenance. À la différence de l’Eurocycleur, des frais de comptage, pour couvrir ces frais de maintenance, s’appliquent sur la note du client.
Coinstar prend 9,9 % de frais sur la somme insérée. Contrairement à l’Eurocycleur, à partir de 1 euro d’achat avec son bon, le client peut récupérer sa monnaie.
➤ Eurocycleur : à destination des supermarchés, l’Eurocycleur propose un service gratuit de transformation de pièces. C’est le magasin qui loue la borne et qui se charge de la maintenance.
À la différence du Coinstar, le bon d’achat peut être dépensé en une seule fois et dans les trente jours.
Alors que, en France, 60% de la petite monnaie ne sont jamais réutilisés, ce nouveau créneau pourrait bien réveiller l’argent qui dort chez vous.
A lire aussi
>> Jura : l’appareil qui transforme vos petites pièces en bons d’achat
>> Ain : quand les pièces au fond du tiroir se transforment en bons d’achat

>> Rhône : le boom des bornes qui transforment votre menue monnaie en bons d’achat

>> L’inflation vous coûte 90€ par mois : quels produits ont le plus augmenté?
Au sommaire du dossier

source
http://fragua.org/comment-acheter-ou-vendre-une-piece-de-2-euros

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE