Photos de salariés publiées sur Internet : le droit à l'image en question – nvo droits – droits.nvo.fr




Les trombinoscopes et photos d’équipe fleurissent sur les sites internet des entreprises. Les salariés ont-ils leur mot à dire face à ces pratiques aujourd’hui fréquentes ? Réponse positive de la Cour de cassation dans un arrêt rendu le 19 janvier 2022, passé relativement inaperçu (n° 20-12420). Deux principes importants sont pourtant posés par les juges :
Deux salariés sont embauchés en 2007 par une société du BTP en qualité de maçons. Comme leurs collègues, ils se prêtent au jeu de la photo d’équipe pour une mise en ligne sur le site web de l’entreprise. Licenciés pour motif économique en 2014, ces deux salariés adressent un courrier en 2015 à leur ex-employeur pour demander le retrait de leurs photos du site internet. Sans succès dans l’immédiat. Par la suite, les salariés saisissent le conseil de prud’hommes de diverses demandes liées à des manquements de l’employeur lors de l’exécution de leur contrat de travail. S’y ajoute une demande de dommages et intérêts pour violation de leur droit à l’image. Après réception des conclusions de l’avocat des salariés, l’entreprise consent finalement à faire disparaître la photo litigieuse.
Les salariés maintiennent toutefois leur demande d’indemnisation devant le juge prud’homal, sur le fondement de l’article 9 du Code civil, selon lequel « chacun a droit au respect de sa vie privée ». En l’absence de définition précise de ce droit, les tribunaux ont en effet pour coutume d’y associer le droit à l’image (ainsi que diverses composantes comme la vie sentimentale, la vie familiale, la santé, le domicile, etc.). Mais le conseil de prud’homme, puis la cour d’appel, considèrent que cette demande est « sans fondement », en raison de l’absence de preuve de « l’existence d’un préjudice personnel, direct et certain » résultant du délai de suppression de la photographie.
La Cour de cassation n’est pas de cet avis. Elle pose le principe selon lequel « la seule constatation de l’atteinte au droit à l’image ouvre droit à réparation ». Il n’y a donc pas lieu, pour les salariés concernés, de démontrer l’existence d’un préjudice. L’octroi de dommages et intérêts doit être ordonné par le juge, de manière automatique.
Cette solution aurait-elle été la même pour des salariés toujours en poste au sein de l’entreprise ? Cela ne fait aucun doute à notre avis. Le droit au respect de la vie privée, qui appartient à la catégorie des droits fondamentaux, s’applique sur le lieu de travail. L’employeur ne peut donc pas diffuser l’image des salariés sans obtenir leur consentement exprès au préalable. S’il enfreint cette règle, les salariés peuvent saisir le juge des référés pour qu’il ordonne toutes les mesures propres à faire cesser cette atteinte au droit à leur image (art. 9 C. civ.).
L’employeur peut-il faire signer au salarié une clause de cession de son droit à l’image, à des fins promotionnelles par exemple ? La Cour de cassation l’a admis dans un arrêt assez ancien du 18 décembre 1996 (n° 93-44825). En l’espèce, la société Euro Disney avait obtenu l’autorisation d’un salarié, lors de son embauche, d’utiliser sa photo dans un but promotionnel durant une période allant jusqu’à dix ans après la fin des relations de travail.
Compte tenu de l’ampleur prise par l’utilisation d’Internet depuis les années 1990, il est toutefois peu probable que cette jurisprudence soit toujours d’actualité. Aujourd’hui, le droit à l’image doit être fortement protégé. Publier la photo d’un individu sur le Web l’expose à un risque de diffusion massive et de manipulations. En 2009, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) est intervenue en ce sens :
Une « blague » banalisant les violences faites aux femmes entraîne le licenciement d’un animateur télé. Pas d’atteinte disproportionnée à la liberté d’expression… Lire la suite
Sous divers prétextes sécuritaires, les dispositifs de vidéosurveillance se multiplient dans les entreprises. Les images peuvent-elles servir de preuve aux employeurs pour… Lire la suite
NVO.fr utilise des cookies afin de personnaliser votre expérience.
Ce site utilise des cookies afin que nous puissions vous fournir la meilleure expérience utilisateur possible. Les informations sur les cookies sont stockées dans votre navigateur et remplissent des fonctions telles que vous reconnaître lorsque vous revenez sur notre site Web et aider notre équipe à comprendre les sections du site que vous trouvez les plus intéressantes et utiles.
Cette option doit être activée à tout moment afin que nous puissions enregistrer vos préférences pour les réglages de cookie.
Si vous désactivez ce cookie, nous ne pourrons pas enregistrer vos préférences. Cela signifie que chaque fois que vous visitez ce site, vous devrez activer ou désactiver à nouveau les cookies.
Ce site utilise Google Analytics pour collecter des informations anonymes telles que le nombre de visiteurs du site et les pages les plus populaires.
Garder ce cookie activé nous aide à améliorer notre site Web.
Veuillez activer d’abord les cookies strictement nécessaires pour que nous puissions enregistrer vos préférences !

source



A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE