Pays de Montbéliard. Sortie de crise et fin de la grève chez Faurecia Siedoubs – Est Républicain




Pour soutenir votre journalisme local, abonnez-vous !
Pourquoi voyez-vous ce message ?
Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies, vous pouvez à tout moment modifier votre choix, ici.
Le contenu de ce site est le fruit du travail de journalistes qui vous apportent chaque jour une information locale de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement.
Déjà abonné ?
Nancy
jeu. 04/08/2022
Si vous voyez ce champ, ne le remplissez pas
L’Est Républicain, en tant que responsable de traitement, recueille dans ce formulaire des informations qui sont enregistrées dans un fichier informatisé par son Service Relations Clients, la finalité étant d’assurer la création et la gestion de votre compte, ainsi que des abonnements et autres services souscrits. Si vous y avez consenti, ces données peuvent également être utilisées pour l’envoi de newsletters et/ou d’offres promotionnelles par L’Est Républicain, les sociétés qui lui sont affiliées et/ou ses partenaires commerciaux. Vous pouvez exercer en permanence vos droits d’accès, rectification, effacement, limitation, opposition, retirer votre consentement et/ou pour toute question relative au traitement de vos données à caractère personnel en contactant lerabonnement@estrepublicain.fr ou consulter les liens suivants : Protection des données, CGU du site et Contact. Le Délégué à la Protection des Données personnelles (dpo@ebra.fr) est en copie de toute demande relative à vos informations personnelles.
L’édition du soir en numérique dès 21h30 Le journal en numérique dès 5h Accédez à tous les contenus en illimité
Nancy
jeu. 04/08/2022
Retrouvez tous nos contenus et notre journal en numérique
Téléchargez gratuitement l’app
« On a trouvé une solution proche de nos revendications », souffle un représentant syndical CGT. « Mais il y a une clause de confidentialité ». La direction de Faurecia souhaite sans doute éviter de donner des idées aux salariés d’autres sites, en ces temps de négociations salariales.
Pour rappel, les négociations étaient musclées concernant les sites Faurecia Siedoubs de Montbéliard et Étupes. Les syndicats réclamaient 5 % d’augmentation générale des salaires et une prime de 3 500 € bruts. Quand la direction proposait une augmentation de 2,5 % plus une augmentation de 1 % sur des primes complémentaires, et une autre prime de 800 euros.
Les négociations étaient très mal parties, pour ces sites de production de sièges, dont le principal client n’est autre que Stellantis. Ils équipent notamment les Peugeot 3008 et 5008 produits à Sochaux. Pour rappel, le début de la grève le mardi 19 avril, accompagné d’un blocage de l’entrée des deux sites, a d’abord mis en rogne la direction qui, en retour, a tapé fort. Quatorze citations à comparaître au tribunal (N.D.L.R. : à la suite du blocage du site) ont été délivrées par huissier au domicile des salariés, dont des syndicats, et 61 convocations pour entretien préalable à sanction ou licenciement ont été envoyées. Ce qui a été perçu comme « une atteinte au droit de grève ».
Les négociations sont restées au point mort jusqu’à vendredi. Les syndicats refusaient d’entamer toute négociation sans le retrait de ces sanctions.
Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.
En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).
En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix
Ce qu’ils ont finalement obtenu. Selon nos informations, le préfet du Doubs Jean-François Colombet aurait joué un temps « le rôle de médiateur » entre les deux parties. Aussi, ce sont « de gros poissons de Faurecia », confie un syndicaliste, qui sont venus mener cette nouvelle étape de négociations. Parmi eux, Mathieu Devillard, que les syndicats présentent comme « le bras droit du PDG Patrick Koller ». Les négociations ont finalement abouti dans la nuit de vendredi à samedi entre 1 h et 2 h du matin. « Tout le monde était content, on n’a pas fait ça pour rien » sourit un représentant syndical CFDT. La production, qui avait progressivement repris depuis jeudi, a été relancée progressivement pendant le week-end après la levée de la grève, dès samedi.

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE