Œuvres picturales : Hayat Rihan Bitar exprime son instinct « à Fleur de peau » pour la cause féminine | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo – Agence d'Information d'Afrique Centrale

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions




S’abonner
Voir les offres
Newsletter
Contact

01-08-2022 19:33
Le fleuve Congo subit le phénomène d’ensablement depuis quelques années. Et si l’on n’y prend garde, la navigation déjà fortement perturbée deviendra impossible. Son débit a baissé de manière drastique passant de 83000m3 à 38000m3 d’eau par seconde.
La situation est d’autant préoccupante que sa résolution nécessite à la fois la mobilisation des moyens colossaux, l’implication des gouvernements des pays ayant en partage les eaux du fleuve Congo et des partenaires multilatéraux.
De ce fait, sauver le fleuve Congo, c’est préserver ses écosystèmes et protéger la vie des communautés environnantes. Il serait donc regrettable de croiser les bras face à un danger qui aura un impact négatif sur les pays d’Afrique et des autres continents.
Classé deuxième fleuve plus puissant au monde après l’Amazonie en Amérique latine, le fleuve Congo se trouve au cœur du Bassin du Congo qui regorge des écosystèmes forestiers indispensables pour la régulation de la température et la lutte contre le changement climatique. L’assèchement de ses eaux entraînerait des conséquences sur l’environnement.
Les initiatives mises sur pied par les pays de la sous-région, en vue de conserver de manière durable ce patrimoine mondial, parmi lesquelles le Fonds bleu du Bassin du Congo, méritent d’être soutenues. Ce fonds préconise un ensemble de mesures de protection des écosystèmes, d’amélioration des conditions de vie des populations, de développement.
Le Dépêches de Brazzaville
Les plus récents
Les plus lus
Abonnement Flux RSS
Abonnement média
Offre spéciale Entreprises
Quotidien et supplément du 6eme jour livrés, site web, toute l’information sur vos secteur d’activité et votre région.
A Brazzaville ou Pointe-Noire, à partir de 10 abonnements.
Abonnez-vous
Current Size: 100%
A travers ses toiles exposées jusqu’au 4 juin à la Galerie-art-Brazza, l’artiste peintre Hayat Rihan Bitar se revèle fervente témoin de l’intemporalité de la femme.
Œuvres picturales : Hayat Rihan Bitar exprime son instinct « à Fleur de peau » pour la cause féminine | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo - Agence d'Information d'Afrique CentraleDe manière totalement intuitive, Hayat Rihan Bitar se joue du regard que l’on pose sur la femme et des représentations que l’on se fait. Avec un regard aiguisé et une fine analyse, elle propose d’apporter sa touche dans l’espoir de contribuer à une nouvelle définition des femmes dans le monde et de la perception que l’on peut avoir d’elles …
Pas comme les autres, l’artiste peintre souhaite faire partager, au travers de sa peinture, des émotions universelles et intemporelles. Pétrie d’émotions partagées, elle se propose de mettre en lumière, en couleur et avec un brin de poésie, des révélations issues de ses émotions. « L’art, quel qu’il soit, n’a sa place que s’il est accessible à tous, confie cette boulimique des chevalets ! », a indiqué Hayat.
Passionnée de peinture, Hayat Rihan Bitar, d’origine libanaise et Congolaise de cœur, vit à Brazzaville depuis vingt ans  et peint tous les jours ou presque. C’est dans la vie simple, dans la découverte, dans le déroulement de ce qui l’entoure, dans son écoute des autres, son échange constant, ses doutes mais aussi sa joie de vivre et d’espoir, son humour qu’elle puise sa capacité de création.
Pour elle, l’expression picturale est devenue une nécessité, comme un organe vital du corps sans lequel on ne peut vivre. « On ne devient pas artiste, c’est l’art qui vient vous chercher car il reconnaît en vous une capacité certaine à faire passer des émotions… », a souligné Œuvres picturales : Hayat Rihan Bitar exprime son instinct « à Fleur de peau » pour la cause féminine | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo - Agence d'Information d'Afrique CentraleHayat.
« Quand je peins, je me retrouve seule dans mon univers, c’est la solitude positive… », a confié l’artiste. Pour Hayat, peindre est aujourd’hui une nécessité intérieure, un art de vivre, un engagement.
« Grâce à l’art, nous portons une langue universelle : l’émotion est le seul moteur central pour transmettre et s’exprimer », a-t-elle commenté.
Il est encore temps d’aller découvrir ses œuvres exposées jusqu’au 4 juin à la Galerie-art-Brazza et ainsi de vous présenter sa peinture et de vous la faire partager.
Lire le quotidien

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE