Numérique : le groupe bordelais Aquitem passe sous le contrôle de Fiducial Informatique – La Tribune Bordeaux

Partager :
Avec Aquitem, fondé en 1987 par Agnès Passault et son époux, c’est un groupe témoin de l’émergence puis du très fort développement de l’activité des services numériques à Bordeaux Métropole, qui vient de changer de main en passant sous le contrôle de Fiducial Informatique, filiale du groupe Fiducial (comptabilité, gestion…). L’activité d’Aquitem se compose désormais globalement en une importante activité en marketing relationnel, pour la vente au détail et gestion de programmes de fidélité clientèle pour le compte de grandes enseignes, avec l’offre Zefid, de traitement de données statistiques, via un service sur abonnement en ligne de représentation graphique en temps réel d’informations chiffrées (Mydatavi), ou encore l’offre d’hébergement en data center proposée par Alienor.net. A quoi s’ajoutent une offre de programmes de gestion fidélité pour les commerçants en parfumerie et prêt-à-porter (Solution Magasins) et une agence digitale de création de projets sur Internet (web Digital). Aquitem a réalisé plusieurs opérations de croissance externe depuis sa création.
Lire aussiAquitem : “31 ans après, on fait toujours le même métier mais ça n’a plus rien à voir”

“Fiducial Informatique a des métiers semblables aux nôtres, avec des solutions de gestion pour les commerçants, qu’il s’agisse de cabinets de coiffure, de restaurants ou encore de garagistes. Ils interviennent aussi en encaissement de points de vente. Tandis que nous gérons les programmes de fidélisation dans de nombreux secteurs d’activité, comme la parfumerie ou le prêt-à-porter. Il s’agit d’un véritable projet industriel. Comme dans un puzzle, nos activités s’emboitent. Eux n’ont pas de fidélisation mais assurent la gestion des parfumeries, par exemple”, décrypte pour La Tribune Agnès Passault, première et dernière présidente du groupe Aquitem.
Le socle de la création d’Aquitem vient du développement de Pastel, un logiciel de gestion prédictif des ventes ciblé sur les parfumeries, pour assurer une meilleure gestion des stocks. Innovation qui va convaincre en 1994 le PDG des parfumeries Marionnaud, Marcel Frydman, d’adopter cette solution logicielle fondatrice d’Aquitem. En quelques mois le groupe girondin déploie sa solution de gestion prédictive des ventes dans 40 magasins Marionnaud. Quinze ans plus tard, le logiciel d’Aquitem est présent dans 1.200 magasins Marionnaud répartis dans 15 pays.
L’enseigne Marionnaud prend alors une importance que l’on pourrait trouver déraisonnable, représentant 80 % du chiffre d’affaires réalisé par Aquitem. Mais c’est aussi un formidable tremplin pour développer au plus haut niveau le programme de fidélisation de la clientèle porté par Zefid et l’image innovante d’Aquitem. Quand l’étoile de Marcel Frydman et de Marionneau pâlit, Aquitem a réussi à rebondir. Le groupe en ressort avec une image innovante qui sera désormais incarnée par Agnès Passault. Et même en novembre 2022 cette dernière reste ferme sur les prix.
“Cette cession à Fiducial Informatique n’aura aucun impact sur l’effectif du groupe ni sur son activité. Nous avons veillé à ce qu’Aquitem continue à exister, conserve une autonomie de décision et reste un acteur régional : c’est dans le protocole d’accord que nous avons signé”, confie-t-elle à La Tribune.
Lire aussiIAE Bordeaux et Aquitem : les ressorts de la fidélité
Partenaire de l’Institut d’administration des entreprises (IAE), de l’université de Bordeaux IV (intégré ensuite dans l’Université de Bordeaux), Aquitem s’impose comme un spécialiste reconnu de la fidélisation de la clientèle. Mais Agnès Passault ne s’arrête pas là et va s’investir aussi à fond dans le développement de cette filière à laquelle elle appartient.
C’est ainsi qu’elle va présider le Syrpin (Syndicat des professionnels de l’informatique et du numérique) en Nouvelle-Aquitaine, mais aussi le pôle Digital Aquitaine, sans oublier son engagement auprès de French Tech Bordeaux et de l’organisation de la Robocup, compétition internationale en particulier de football, opposant des robots autonomes, qui devait se tenir initialement à Bordeaux en 2020 et qui reviendra finalement en 2023. Un événement dans lequel Grégoire Passault, fils ainé d’Agnès Passault, chercheur au Laboratoire bordelais de recherche en informatique (Labri) est lui aussi très impliqué.
“Ma fille Marion travaille dans la gestion mais il n’était pas question de transformer nos deux enfants en des « fils de », forcément destinés à reprendre la suite de l’entreprise. Et de notre côté nous ne voulions pas attendre d’être au seuil de la retraite pour mener cette cession. Oui nous restons pour le moment en accompagnement d’une transition qui sera douce pour bien réussir l’interfaçage entre les deux entreprises”, détaille Agnès Passault.
Elle et son époux ont vendu la totalité des sociétés du groupe mais aussi les bâtiments, sans pour autant dévoiler le montant de la transaction. En attendant de changer de vie, ils ne vont pas décrocher tout de suite et continuer à s’occuper d’Aquitem.
Lire aussiAgnès Passault, Aquitem : “Fluidifier l’acte d’achat à tous les niveaux”

Partager :
Du lundi au vendredi, à 19h, recevez l’essentiel de l’actualité de la
région Nouvelle Aquitaine
Dernière étape : confirmez votre inscription dans l’email que vous venez de recevoir.
Pensez à vérifier vos courriers indésirables.
À très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
La rédaction de La Tribune.
À très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
La rédaction de La Tribune.
Découvrez l’ensemble des newsletters de La Tribune
La rédaction de La Tribune
Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.
À très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
La rédaction de La Tribune.
S’inscrire à la newsletter Nouvelle Aquitaine
Sujets les + lus
|
Sujets les + commentés
1
revue T API s'allie à Carrefour pour ouvrir 600 supérettes autonomes en zone rurale d'ici à cinq ans
2
revue T Les nouvelles ambitions de la gare de La Rochelle après deux ans de travaux
3
revue T Hammel teste son concept de magasin autonome à Périgueux et Bordeaux
4
revue T Assurance : Neat et Floa font le pari de « la garantie à vie » pour 15 euros par mois
5
revue T « La French Tech devrait passer la barre des 700 millions d'euros levés en Nouvelle-Aquitaine »
1
revue T Bordeaux-Orly : la Métropole et la CCI demandent à nouveau le retour de cinq navettes quotidiennes (7)
2
revue T API s'allie à Carrefour pour ouvrir 600 supérettes autonomes en zone rurale d'ici à cinq ans (6)
3
Incendies : Emmanuel Macron dévoile sa nouvelle stratégie face aux feux de forêt (6)
4
revue T Vins de Bordeaux : le CIVB crée le malaise en suspendant la cotation des vins en vrac (3)
5
revue T Vote électronique : V8te réunit 550.000 euros pour affirmer sa solution en Europe (1)
Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.
Il n’y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE