Négociations à EDF PEI : des avancées, mais des délestages … – Outre-mer la 1ère

Partager :
La reprise des négociations a bien eu lieu, ce mardi 3 janvier 2023, dans les locaux de la Direction de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DEETS), à Jarry, entre direction et salariés grévistes de la centrale d’EDF Production Electrique Insulaire (PEI). De 8h30 à 13h30, les parties ont entamé le cahier des 19 revendications des personnels mobilisés. Le directeur général d’EDF PEI, Alain Delorme, qui est venu dans l’archipel suite à l’insistance de la Fédération de l’énergie CGTC (FE-CGTC), était à la table des discussions.
Pour rappel, pour démontrer sa détermination, le syndicat a mis un terme à la « trêve sociale » consenties durant les fêtes. La production d’électricité a été stoppée à PEI, durant la soirée d’hier, à la veille du retour autour de la table de négociations. Si bien qu’EDF Archipel Guadeloupe a dû procéder à des délestages tournants. Ceux-ci ont impacté plus de 26.000 foyers.
A LIRE AUSSI : Grève à EDF-PEI : 26000 clients privés d’électricité
Ce déséquilibre entre l’offre et la demande risque de perdurer, à en croire la FE-CGTC, qui n’entend pas lâcher la pression.

On est dans un cadre de délestage d’environ 1h/1h30 maximum… on ne tient pas à aller au-delà de ce timing (…).
 
D’ores et déjà, il y aurait une avancée importante, sur la question des intérimaires, selon la FE-CGTG. L’accord conclut verbalement aujourd’hui, quant à la titularisation de ces derniers, doit être acté par écrit.

Monsieur Dulorme est arrivé avec une valise concrète pour tous ces intérimaires, qui représentent 25% des salariés de cette Centrale, qui ont été embauchés et qui vont avoir droit à une requalification de leur contrat de travail, au premier jour où ils sont arrivés en intérim (…).
Le directeur général d’EDF PEI, Alain Delorme, se réjouit du climat des discussions « apaisé », selon lui. Il estime qu’ensemble, les parties ont trouvé « beaucoup de pistes de convergence », sur les questions de santé et de sécurité au travail.
Pour les autres revendications (accord Bino, revalorisation salariale, horaires de travail…), qui concernent un grand nombre de salariés, la direction a demandé un temps de réflexion, d’analyse et, sans doute, de calcul aussi. Elle a l’après-midi pour formuler des contre-propositions à présenter demain, aux représentants des grévistes.

Depuis 2017, le politique salariale d’EDF PEI avait conduit à des augmentations salariales de l’ordre de 24%, depuis 2017, dont 10% pour la seule année 2023. Donc ce sont des accords salariaux très ambitieux, notamment celui de 2023 (…).
La discussion est donc constructive et positive, du point de vue de la direction, mais aussi des personnels mobilisés, qui attendent la rédaction d’un accord global sur les 19 points de revendication, avant de mettre un terme à la grève.
Les négociations reprendront demain (mercredi 4 janvier), toujours dans les locaux de la DEETS.
Partager :
Négociations à EDF PEI : des avancées, mais des délestages encore à craindre
Merci. Votre inscription à la newsletter à bien été prise en compte.
Une erreur technique est survenue. Vous pourrez réessayer dans quelques minutes.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter Guadeloupe. Vous pouvez vous y désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité
À tout moment, suivez l’actu des territoires d’Outre-mer et échangez avec nos journalistes !

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE