Munro MK1 : un 4X4 rustique, rétro et électrique – Monsieur Vintage

Munro MK1 : un 4X4 rustique, rétro et électrique - Monsieur Vintage
La nouvelle marque automobile écossaise Munro créée en 2019 par Russel Peterson et Ross Anderson vient de présenter son premier modèle baptisé MK1. Fabricant de 4×4 entièrement électriques et seul constructeur automobile de production en série en Écosse, Munro fabrique son modèle en Angleterre. Leur premier modèle MK1 électrique est annoncé comme le plus performant au monde, né tout-terrain pour naviguer sur les terrains les plus difficiles et fonctionnant jusqu’à 16 heures sur une seule charge de batterie.
On aime son côté rustique, cubique et minimaliste qui n’est pas sans rappeler l’ancien “Def”, regretté par tous les puristes dont nous faisons partie.
Le Munro combine un groupe motopropulseur électrique de 280 kW (380 chevaux) à une transmission mécanique éprouvée, robuste et simple à entretenir qui offre une capacité hors route sans compromis. Les attributs uniques du Munro en font un choix idéal pour ceux qui cherchent à minimiser leur empreinte environnementale dans de nombreux secteurs, notamment la construction, l’agriculture, l’exploitation minière, l’environnement, le sauvetage d’urgence, la maintenance des infrastructures à distance et les loisirs sans compromettre les performances ou les capacités.
Munro MK1 : un 4X4 rustique, rétro et électrique - Monsieur Vintage
Capable de transporter sans effort un équipage de cinq personnes vers les endroits les plus accidentés, pouvant accueillir une charge utile de 1 000 kg et une capacité de remorquage de 3 500 kg, le Munro représente la bête de somme ultime, durable, utilitaire et tout-terrain. Intensément axé sur les performances hors route, la fiabilité, la facilité de réparation et la longévité, le Munro est conçu pour offrir aux propriétaires et aux opérateurs des décennies de service.
Au prix de 56 535 euros (hors TVA) en version utilitaire cinq portes, cinq places et empattement de 3,30 mètres, Munro a déjà reçu des acomptes pour plusieurs Munro MK1 qu’il construira à la main l’année prochaine. Les commandes proviennent de partout dans le monde, notamment du Royaume-Uni, de la Suisse, de Sainte-Lucie et de Dubaï. Plusieurs accords de prévente ont été conclus avec des exploitants de flottes dans des secteurs clés.
En 2024, Munro passera de son siège social actuel à East Kilbride à une nouvelle usine spécialement construite dans le centre de l’Écosse, où la production passera initialement à plus de 250 unités par an, entraînant la création de 300 nouveaux emplois. Le nouveau site produira à terme 2 500 véhicules par an. Munro est le premier constructeur automobile à construire des voitures à grande échelle en Écosse depuis que Peugeot-Talbot a fermé son usine de Linwood en 1981, que le groupe Rootes avait ouvert en 1963.
Munro porte le nom d’une montagne écossaise qui atteint la hauteur de 914 mètres. L’idée d’utiliser ce nom est venue à Peterson et Anderson lors d’un voyage de camping hors route dans les Highlands.
« Nous avions déjà pris des mesures pour réduire notre propre empreinte environnementale et avions beaucoup d’expérience dans la conduite de notre propre véhicule électrique, et nous nous sommes habitués à la disponibilité instantanée du couple« , se souvient Peterson. « Mais le tout-terrain que nous conduisions à travers les Highlands était à moteur à combustion, et il avait vraiment du mal dans les montées raides. Nous nous demandions donc à quel point ce serait mieux avec un moteur électrique. »
« Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés dans un café à Braemar, où une banque de chargeurs rapides de 50 kW était vide et inutilisée. Garé à proximité se trouvait un grand groupe de 4×4 d’aventure safari à moteur à combustion d’un type qui n’est plus fabriqué et devra éventuellement être remplacé. Il nous est apparu qu’il y avait une lacune sir les 4X4 électrique et nous avons imaginé un véhicule avec une capacité hors route ultime, passe-partout, sans restriction avec les bases dérivées de la route qui limitent la capacité tout-terrain des véhicules tels que les camionnettes 4×4 qui dominent le marché. »
Munro MK1 : un 4X4 rustique, rétro et électrique - Monsieur Vintage
Après des recherches approfondies sur le marché, Munro a sélectionné un moteur électrique à flux axial.
« Les moteurs électriques à flux axial sont rarement utilisés dans le secteur de la fabrication automobile de masse, où les moteurs à flux radial dominent« , explique Anderson. « Les moteurs à flux axial sont assez difficiles à fabriquer à grande échelle et nécessitent un haut degré d’assemblage manuel, et ils ont également un prix plus élevé. Cependant, un moteur électrique à flux axial fournit la solution parfaite pour notre application. »
Le choix d’un moteur à flux axial offre des avantages significatifs par rapport à une unité à flux radial. Également appelé moteur « pancake », la compacité du moteur à flux axial permet de réduire de moitié le poids – de 80 kg à 40 kg dans le cas du Munro – par rapport à un moteur à flux radial. Il permet également de placer l’unité entre les deux occupants des sièges avant devant la cloison du véhicule. Cela se traduit par une répartition du poids avant/arrière proche de 50/50, ce qui améliore l’agilité hors route.
De plus, alors que la plupart des moteurs électriques tournent jusqu’à 15 000 tr/min et nécessitent donc un entraînement par réduction, le moteur axial du Munro tourne entre 5 000 et 8 000 tr/min. Ce taux de rotation relativement faible élimine le besoin d’un entraînement de réduction, ainsi que le poids et la complexité supplémentaires qu’il apporte, en permettant d’amener l’entraînement directement au boîtier de transfert de transmission à partir du moteur. En se combinant avec une transmission à deux vitesses, le moteur peut travailler dans son «environnement baroudeur», où il fonctionne avec un niveau d’efficacité bien supérieur à celui d’un moteur à flux radial à basse vitesse.
« Un autre avantage du moteur à flux axial est qu’il génère des quantités de couple exceptionnellement élevées lorsqu’il tourne en marche arrière. Lorsque le Munro est en mode « Drive » à vitesse élevée, le fait de lever l’accélérateur fournit un degré de freinage régénératif via la résistance du moteur électrique”, poursuit Anderson. « En position basse, « hors route », le freinage régénératif est beaucoup plus prononcé. Cela permet au véhicule d’être conduit en mode « une pédale » et offre une fonction de descente très efficace pour améliorer la sécurité et les performances hors route. »
Le Munro dispose également d’un système de freinage mécanique robuste. L’utilisation de disques non ventilés par opposition aux disques ventilés évite toute baisse potentielle des performances due à la boue obstruant les espaces de ventilation à l’intérieur des disques.
Le Munro est proposé avec un choix de deux moteurs électriques, 220 kW et 280 kW, ainsi que l’option de deux batteries, 61 kWh et 82 kWh, offrant une autonomie optimale jusqu’à 305 kilomètres. Cela permet au Munro de fonctionner hors route jusqu’à 16 heures sur une seule charge de batterie.
Le bloc-batterie du véhicule comprend 35 modules de batterie au lithium NMC montés dans trois boîtiers en aluminium robustes sous le véhicule. Cet agencement garantit qu’il est rapide, pratique et peu coûteux de remplacer les modules de batterie individuels si nécessaire. Un système de gestion thermique entièrement intégré basé sur une pompe à chaleur renforce l’efficacité, et la batterie du Munro est garantie de fournir 80% de sa capacité énergétique d’origine pendant au moins huit ans et 160 000 kilomètres.
« Avec un véhicule électrique classique, la batterie est conçue pour durer toute la vie de la voiture, donc dans la plupart des cas, les clients n’auront jamais à se soucier de la remplacer. Mais parce que le Munro est conçu pour durer plusieurs décennies, nous reconditionnerons ou remplaçons la batterie pour les clients le moment venu. Cela a l’avantage supplémentaire de garantir la valeur future des véhicules de nos clients. » explique Anderson. « Nous nous associerons à des entreprises spécialisées dans la réutilisation et le recyclage pour récupérer la valeur résiduelle de la batterie, ce qui nous permettra d’installer la dernière technologie de batterie à un coût raisonnable. »
Munro MK1 : un 4X4 rustique, rétro et électrique - Monsieur Vintage
Le Munro est proposé avec un choix de deux options de charge CA, 7 kW pour recharger la batterie pendant la nuit et 22 kW, qui fournit une charge complète en environ trois heures et demie. Un chargeur DC CCS standard est également fourni, permettant de recharger la batterie en un peu plus de 30 minutes.
Chaque Munro est conçu pour le couple, avec une vitesse de pointe de 128 km/h, et la version Performance de 280 kW peut atteindre 100 km/h en seulement 4,9 secondes. Cependant, le véhicule se concentre sur l’utilité et la maniabilité, comme le répète Anderson.
« Le couple maximal de 700 Nm est disponible jusqu’à 80 km/h. Cela signifie également que le Munro peut tracter sans effort une remorque freinée pesant jusqu’à 3 500 kg. Qu’il s’agisse d’une pelleteuse, d’un groupe électrogène ou de bétail à transporter , le Munro en fait un travail facile.« 
Munro était déterminé à équiper le véhicule d’un groupe motopropulseur électrique à la pointe de la technologie. Mais à aucun moment les fondateurs de l’entreprise n’ont envisagé d’utiliser un châssis de « skateboard » avec deux moteurs électriques, un pour entraîner chaque jeu de roues. Au lieu de cela, la priorité était d’équiper le Munro d’un seul moteur électrique central alimentant un système mécanique à quatre roues motrices robuste, éprouvé et facile à entretenir.
« La meilleure façon de conduire hors route est de s’assurer que la même quantité de couple est délivrée à chaque roue et que toutes les roues tournent à la même vitesse« , affirme Peterson. « Et peu importe à quel point votre ordinateur est intelligent, vous aurez toujours des problèmes si vous avez une transmission divisée dans le véhicule.”
« Et l’autre chose, c’est que de nombreux SUV et pick-up électriques sur le marché vantent de grosses puissances, comme 600 chevaux. Mais quand on y pense, c’est 400 chevaux aux roues arrière et 200 à l’avant. Et dès que le véhicule perd de la traction au niveau des roues arrière, vous n’avez que la puissance du moteur avant pour vous tirer. C’est donc l’une des raisons pour lesquelles nous avons décidé d’installer un gros moteur électrique au milieu et d’alimenter toutes les roues à l’aide d’une transmission mécanique . »
Les prouesses tout-terrain du véhicule sont encore améliorées par une garde au sol de 480 mm et la capacité de patauger dans l’eau jusqu’à une profondeur de 800 mm. Des angles d’approche et de départ tout aussi impressionnants de 84 et 51 degrés, ainsi qu’un angle de rampe de 148 degrés, donnent au Munro la capacité de faire face sans effort aux pentes abruptes, aux terrains fortement défoncés, aux cratères et aux rochers. C’est tout simplement le 4×4 électrique de production le plus performant de la planète.
Le Munro repose sur un châssis en échelle en acier galvanisé, conçu, conçu et construit au siège de l’entreprise. Construit avec de l’acier de 5 mm d’épaisseur – par rapport à l’acier de 1,5 mm d’épaisseur utilisé dans de nombreux 4X4 – le châssis du Munro a été développé pour offrir la combinaison ultime de résistance, de robustesse et de facilité de réparation.
« L’ingénierie est résolument de nature agricole« , explique Peterson, qui vient d’un milieu agricole et a dirigé sa propre entreprise de sous-traitance. « Certaines personnes voient le terme agricole comme potentiellement péjoratif, mais chez Munro, ce n’est certainement pas le cas. Les véhicules agricoles sont dotés de certaines des technologies les plus sophistiquées que vous puissiez imaginer. Mais surtout, ils sont conçus pour faire le travail, quelle que soit les difficultés qu’ils subissent, et pour continuer à le faire année après année. Le Munro a été construit pour les normes les plus robustes possibles et être pleinement opérationnel dans 30, 40, 50 ans. »
Munro construit ses propres essieux et utilise une combinaison de composants dérivés du marché secondaire et du sport automobile pour le reste de la transmission mécanique. Les pièces, y compris la tringlerie pour la bobine sur la suspension, les bras de rayon et la barre de direction, ont toutes été développées par des spécialistes de la compétition 4×4 basés au Royaume-Uni. Ils sont conçus pour offrir des performances optimales même dans les conditions les plus éprouvantes. Un différentiel à verrouillage central est de série, avec des différentiels à verrouillage avant et arrière proposés en option.
Munro MK1 : un 4X4 rustique, rétro et électrique - Monsieur Vintage
Le modèle de lancement Munro MK1 est la troisième itération du projet. Le Munro a été développé sur le terrain écossais d’où il tire son nom. Avant sa présentation mondiale, le véhicule a été soumis à un programme de tests intensifs de deux ans, affrontant certaines des conditions les plus exigeantes d’Écosse par tous les temps.
Hugh Roberts, directeur de la société de conduite et de formation tout-terrain Far by Four, participe au développement du Munro. Instructeur qualifié de la British Off Road Driving Association (BORDA), Roberts dispense des formations dans toute l’Écosse et compte parmi ses clients Scottish Mountain Rescue et Scottish Coastguard.
« Le Munro EV m’a toujours impressionné ! Tout de suite, le véhicule était efficace en tout-terrain et maintenant, grâce aux tests et au développement continus, le Munro est un véhicule très performant », explique Roberts. « Une combinaison de couple électrique, de suspension souple et d’un châssis rigide en fait un véhicule facile à placer en toute confiance sans avoir besoin d’une vitesse excessive pour franchir un terrain technique. »
Le moteur électrique confère également d’autres avantages aux conducteurs. L’expérience de conduite quasi-silencieuse est bien plus agréable à vivre qu’un moteur Diesel bruyant. Le Munro est également totalement exempt de vibrations, ce qui soulage la fatigue du conducteur et des passagers, en particulier lors de quarts de travail longs et ardus.
Le Munro utilise une conception de carrosserie sur châssis en aluminium structurel, la carrosserie étant montée sur le châssis en huit points. Pour assurer une adéquation optimale aux besoins des clients, Munro propose un choix d’options de montage. Les supports en caoutchouc réduisent les bruits et vibrations sur la route et offrent une conduite plus confortable, tandis que les entretoises en aluminium massif offrent une plus grande rigidité et résistance pour s’adapter aux charges utiles lourdes.
La société a initialement externalisé la production des panneaux de carrosserie du Munro. Cependant, insatisfaits de la qualité du travail, Peterson et Anderson ont récupéré la tâche à l’interne. Désormais, les panneaux d’aluminium sont découpés au laser, formés et pliés sur place avant d’être déplacés de quelques mètres vers l’atelier de peinture de l’entreprise.
La sécurité de l’équipage hors route était une priorité clé pour l’équipe lors du développement du Munro. Grâce à la carrosserie et au cadre en acier à haute résistance, le Munro offre une protection complète contre le retournement (ROP). Le renforcement du toit en option est également disponible pour la protection contre les chutes d’objets (FOP).
« Dès le départ, nous voulions créer un véhicule tout-terrain à propulsion électrique qui fonctionnerait sans compromis dans toutes les conditions. Mais nous voulions également concevoir un véhicule qui offre un haut niveau d’espace et de confort pour un équipage complet et tous leurs kit”, explique Ross Compton, responsable du design. « Ainsi, une carrosserie à cinq portes et cinq places, avec un empattement de 130 pouces, le meilleur de sa catégorie, était une évidence dès le départ.”
« Si vous reculez complètement le siège du conducteur, vous pouvez facilement mettre un ordinateur portable sur vos genoux sans toucher le volant. Et même avec le siège du conducteur reculé, il y a encore beaucoup d’espace libre pour les genoux de la personne assise derrière. Non seulement le Munro peut accueillir cinq adultes, mais il leur donne suffisamment d’espace pour consulter leurs e-mails sur leurs ordinateurs portables.”
Le Munro MK1 peut accueillir une charge utile de 1 000 kg et une palette Euro standard dans la plateforme de chargement.
« Nous avons utilisé du contreplaqué épais pour le revêtement de la zone de chargement. Cela donne une belle finition entre l’acier et l’aluminium, mais plus important encore, il est solide et extrêmement résistant. Pour garantir que la cargaison reste sécurisée, nous avons utilisé des rails en aluminium et des fixations, chacune étant suffisamment solide pour supporter 400 kg de poids en place. »
Munro MK1 : un 4X4 rustique, rétro et électrique - Monsieur Vintage
La plupart des équipementiers configurent l’équipement et les fonctionnalités de leurs véhicules dans le confort douillet d’un studio. Mais la spécification axée sur la mission du Munro a été développée à partir de dures leçons apprises au cours de longues heures par tous les temps, dans les champs, sur les landes et les montagnes.
Le Munro est livré avec deux casiers latéraux à l’avant, offrant ce que Peterson décrit comme un rangement de «sac de selle». L’espace peut contenir tout ce dont l’opérateur a besoin, qu’il s’agisse de câbles de charge, d’outils plus gros ou d’équipement pour temps humide.
« Comme tout conducteur de gros utilitaire le sait, après avoir fini d’installer un outil ou de fermer le hayon d’une remorque, il vous reste le problème de savoir où mettre vos gants sales lorsque vous revenez dans le véhicule. Avec le Munro, vous pouvez les placer simplement dans l’un des casiers de sacoches externes à l’avant, ce qui est également idéal pour transporter de petits outils à main. »
Une approche pratique similaire a été adoptée pour l’installation de l’appareillage de commutation industriel à l’intérieur du Munro. « Les interrupteurs seront familiers à tous ceux qui utilisent du matériel agricole et des engins lourds« , poursuit Peterson. « Ils peuvent être utilisés avec des gants. Ils sont entièrement étanches, donc avec les surfaces résistantes du sol et des portes, tout le véhicule peut être lavé sous pression à partir de la hauteur de la taille. Les interrupteurs sont presque impossibles à casser, mais s’ils sont endommagés, ils sont rapides, faciles et peu coûteux à remplacer. »
Équipé d’un système électrique de 12 volts en standard, le Munro est proposé avec un choix de convertisseurs CC basse et haute puissance pour faire fonctionner des accessoires tels que des treuils et des barres lumineuses. En plus de deux prises USB C et de deux chargeurs sans fil, le Munro est équipé de deux prises domestiques à trois broches. Ceux-ci peuvent être utilisés pour alimenter un micro-ondes et une bouilloire pour bien nourrir les ouvriers.
Les bandes LED montées au plafond fournissent un excellent éclairage dans la cabine, et le Munro est livré avec un précâblage et un interrupteur prémonté pour faciliter le clignotement des balises de toit si nécessaire.
Le tableau de bord plat à deux niveaux, robuste et simple, dispose d’un double écran DIN, proposé en option sans frais et entièrement compatible avec Android Auto et Google CarPlay. Six haut-parleurs, deux situés sous le tableau de bord et un sur chaque porte, assurent une excellente qualité sonore dans tout l’habitacle spacieux.
Pour les véhicules où les ouvriers ne sont pas autorisés à écouter la radio pour des raisons de sécurité, comme le soutien ferroviaire, les clients peuvent supprimer l’unité double DIN de leur commande. Il peut également être mis à niveau avec une unité supérieure ou remplacé par une radio bidirectionnelle UHF.
Doté d’une identité claire, forte et unique, le Munro se démarque visuellement de tout autre véhicule classique ou contemporain du secteur. Et s’il n’y a aucun doute sur la nature utilitaire du Munro, c’est aussi un véhicule au design réussi et bien proportionné.
La responsabilité du style du véhicule a été confiée au chef de la conception primé de Munro et diplômé en conception automobile et transport de l’Université de Coventry, Ross Compton. Ayant précédemment dirigé des projets chez Bollinger Motors et Atlis Motor Vehicles, Compton sait bien combiner les exigences d’ingénierie pratiques avec l’esthétique, une discipline qu’il a élevée à de nouveaux sommets avec le Munro.
« Tout comme un bon ingénieur s’efforcera toujours de créer la solution la plus simple, nous nous sommes efforcés de garder le design aussi élégant que possible. Nous n’avons à aucun moment donné la priorité à l’attrait visuel plutôt qu’à l’objectif« , explique Compton. « Nous sommes totalement à l’aise avec la nature minimaliste du design du Munro. 99% de ce que vous pouvez voir sur ce véhicule est là parce qu’il remplit une fonction et neuf fois sur dix, il remplit également plus d’une fonction. »
À l’avant du véhicule, des phares à quatre LED et une calandre proéminente ont donné au Munro une présence exceptionnelle, qu’il laboure dans la boue ou qu’il soit garé devant un restaurant haut de gamme.
« Nous avons clairement indiqué que le Munro se concentre entièrement sur la fourniture de la meilleure expérience de conduite hors route sans émissions au monde. Mais nous sommes également conscients que tous nos clients ne seront pas des agriculteurs et des chauffeurs de secours en montagne, et nous sommes tout à fait à l’aise avec cela « , poursuit Compton. « Nous sommes convaincus que le design du Munro sera aussi beau à Richmond London qu’à Richmond Yorkshire. »
La longueur de son empattement dicte principalement les paramètres de conception du profil latéral du Munro. Cependant, Compton a introduit des éléments supplémentaires qui améliorent les proportions du véhicule et lui confèrent un dynamisme visuel rarement atteint avec les modèles 4×4 à cinq portes.
« Le porte-à-faux avant très court crée un nez retroussé. Et c’est renforcé un peu plus par la façon dont le pare-chocs dépasse. C’est juste d’un pouce ou deux, donc le Munro conserve toujours d’excellents angles d’approche », explique Compton. « Alors que l’arrière du véhicule est incliné vers l’extérieur plutôt que droit et plat, améliorant l’angle de départ et créant une sensation athlétique supplémentaire. Encore une fois, ce sont des exemples de la façon dont les valeurs techniques et les exigences pratiques ont guidé la conception. « 
Les fondateurs de la marque Munro : Russel Peterson et Ross Anderson
Munro sélectionnera une série d’agents pour commercialiser le Munro mais n’aura pas de réseau de concessionnaires. Chaque véhicule est livré avec une garantie complète de cinq ans / 160 000 km.
« Nous reconnaissons et respectons le droit de nos clients de réparer et d’entretenir leur véhicule, et cela n’invalidera pas la garantie. Les clients qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas s’occuper eux-mêmes du véhicule peuvent soit apporter leur Munro à leur agent local, ou notre flotte de service leur rendra visite et effectuera les travaux sur place à leur convenance. »
Le modèle de garantie et de service hautement polyvalent de cette société est similaire à celui déployé par les fabricants de machines agricoles et de machines lourdes. Il témoigne de la confiance totale d’Anderson et de Peterson dans la qualité et la durabilité de chaque produit Munro et sa capacité à fournir une durée de vie de service en restant en service jusqu’à un demi-siècle lorsqu’il est correctement entretenu et réparé.
Munro a été lancé en 2019 avec un financement privé fourni par Anderson et Peterson. Une nouvelle injection de capital a été levée fin 2021. Le financement a été fourni par la société londonienne Elbow Beach Capital, qui investit exclusivement dans des entreprises en démarrage dont les technologies ont le potentiel de fournir des solutions durables pour résoudre les plus grands défis de la planète.
La stratégie ambitieuse de l’entreprise visant à exploiter un secteur de marché important avec l’introduction du meilleur 4×4 électrique au monde est renforcée par un conseil de direction automobile très expérimenté. Les membres comprennent Selwyn Mould, ancien responsable de la chaîne d’approvisionnement chez Lotus Cars, et ancien directeur financier principal chez BT Jason O’Malley et Jonathan Pollock d’Elbow Beach Capital qui fournissent des conseils sur les finances.
Munro a déjà reçu plusieurs acomptes pour la « Founders’ Edition », qui sera fabriquée à la main à son siège d’East Kilbride en 2023. Les commandes sont venues de clients du Royaume-Uni et d’aussi loin que la Suisse, Sainte-Lucie et Dubaï. L’édition des fondateurs sera fabriquée pour les premiers utilisateurs et les essais de flotte en vertu de la réglementation britannique IVA (Individual Vehicle Approval), avant la production en série.
Munro MK1 : un 4X4 rustique, rétro et électrique - Monsieur Vintage
Création d’emplois
En 2024, Munro s’étendra à une usine de production spécialement conçue dans le centre de l’Écosse, créant 300 nouveaux emplois. À ce stade, la société passera à l’approbation de type de série moyenne au Royaume-Uni et à l’approbation de type de petite série pour le marché de l’UE. Des variantes spécifiques seront disponibles aux États-Unis en vertu des normes fédérales de sécurité des véhicules automobiles. Des véhicules seront également proposés pour l’exportation mondiale départ usine, pour ceux qui peuvent gérer l’approbation et l’immatriculation dans leur propre région.
Des niveaux plus élevés d’automatisation de la fabrication, tels que l’usinage CNC avancé et les robots collaboratifs ou « cobots», soutiendront l’objectif stratégique de Munro de produire 2 500 unités par an.
« Tous les Munro ne seront pas une variante à cinq portes, bien sûr« , révèle Anderson. « Nous prévoyons d’introduire une large gamme de variantes pour répondre aux divers besoins de nos clients et dévoilerons notre prochain modèle au début de l’année prochaine. Bien qu’il soit différent de notre modèle de lancement, comme chaque Munro, il établira de nouvelles normes en matière de zéro émission et mobilité tout-terrain. Et il va conquérir les terrains les plus difficiles, maîtriser les tâches les plus difficiles et offrir une durée de vie de service.”

Fondateur du site MONSIEUR VINTAGE le 14 février 2014, Philippe est issu de la presse écrite automobile : Auto Plus, Sport Auto, Auto Journal, Décision Auto, La Revue Automobile et La Centrale. Il collabore également au magazine EDGAR comme responsable de la rubrique auto/moto.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *








Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site.
Vous pouvez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons ou les désactiver dans :  settings.
Ce site utilise des cookies afin que nous puissions vous fournir la meilleure expérience utilisateur possible. Les informations sur les cookies sont stockées dans votre navigateur et remplissent des fonctions telles que vous reconnaître lorsque vous revenez sur notre site Web et aider notre équipe à comprendre les sections du site que vous trouvez les plus intéressantes et utiles.
Cette option doit être activée à tout moment afin que nous puissions enregistrer vos préférences pour les réglages de cookie.
Si vous désactivez ce cookie, nous ne pourrons pas enregistrer vos préférences. Cela signifie que chaque fois que vous visitez ce site, vous devrez activer ou désactiver à nouveau les cookies.

source

A propos de l'auteur

Avatar de Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar de Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE