Miley Cyrus rend hommage à Taylor Hawkins – Rolling Stone Magazine

Un homme tue au moins 13 personnes dans une école en Russie
Donald Trump peut déclassifier un document juste « en y pensant »
6 janvier : l’émeutier fan d’Hitler condamné à 4 ans de prison
Donald Trump poursuivi par l’État de New York pour fraude
Vladimir Poutine annonce une « mobilisation partielle »
Miley Cyrus rend hommage à Taylor Hawkins
[Chronique] Slipknot : destination inconnue
Gregory Porter rend hommage à Leonard Cohen
Elton John et Britney Spears : le clip
La Playlist de la rédaction #203
Le Canada s’invite au MaMA Music & Convention
Shakey Graves en concert à Paris en octobre
Robbie Williams de retour à Paris
MaMA : découvrez le programme de la convention
The Hollywood Vampires reviennent en France
Assistez à l’avant-première événement du documentaire sur Leonard Cohen à tarif réduit
John Easterling rend hommage à Olivia Newton-John
Tom Hanks va publier son premier roman
Dale McRaven, pilier des sitcoms américains, est mort
Louise Fletcher, l’infirmière dans « Vol au-dessus d’un nid de coucou », est morte
Assistez à l’avant-première événement du documentaire sur Leonard Cohen à tarif réduit
John Easterling rend hommage à Olivia Newton-John
Tom Hanks va publier son premier roman
Dale McRaven, pilier des sitcoms américains, est mort
Louise Fletcher, l’infirmière dans « Vol au-dessus d’un nid de coucou », est morte
[Chronique] Slipknot : destination inconnue
[Chronique] Pixies : tout-terrain
[Chronique] Thomas Kahn : good vibes
[Chronique] Red Beans & Pepper Sauce : épique blues rock
[Cinéma] Poulet Frites – Histoire belge
« La première fois » avec Bruce Springsteen
Ayron Jones dans « In My Room », le concert Rolling Stone
LIVE SESSION – Last Train entre en gare
Fontaines D.C. dans « In My Room », le concert confiné
The Last Internationale dans « In My Room », le concert confiné
Publié
Par
Miley Cyrus a fait équipe avec les Foo Fighters et Def Leppard lors du concert d’hommage à Taylor Hawkins à Los Angeles, interprétant une version du tube de Def Leppard « Photograph » de 1983.
Miley Cyrus, Def Leppard, Foos, etc #TaylorHawkinsTribute pic.twitter.com/wnYhXD7uyP
— Philip Cosores (@Philip_Cosores) September 28, 2022

Auparavant, Def Leppard a été rejoint par le leader des Foo Fighters Dave Grohl, le batteur de Weezer Pat Wilson et les guitaristes des Foos Pat Smear et Chris Shiflett pour « Rock of Ages ». Smear a déclaré à la foule : « Je suis venu ici en 1983 pour entendre ce groupe jouer cette chanson. »

Les Foo Fighters ont honoré Hawkins, leur défunt batteur, avec un concert hommage à Los Angeles au Kia Forum mardi. Le groupe comprenait un grand nombre d’amis musiciens de Hawkins, dont certains ont participé à l’hommage qui lui a été rendu à Londres au début du mois.
Avant le début des festivités, le groupe s’est adressé au public. « Ce que nous voulions vraiment faire, c’était rendre hommage à Taylor de manière à ce que vous puissiez passer un peu de temps dans son esprit musical, qui pouvait être un endroit assez terrifiant, a déclaré Grohl. Mais tout comme le spectacle à Londres, nous sommes tous réunis ici pour célébrer cette personne qui a touché nos vies, que ce soit de loin ou pour tous ses amis, sa famille, ses proches, ses copains musiciens et ses héros qui sont ici ce soir. »
La soirée a débuté par une performance de Joan Jett, qui a interprété plusieurs de ses classiques, dont « Cherry Bomb » et « Bad Reputation », soutenue par les Foo Fighters et Travis Barker à la batterie.
 
Emily Zemler
Traduit par la rédaction

Gregory Porter rend hommage à Leonard Cohen
Joan Jett lance le concert hommage à Taylor Hawkins
Alanis Morissette chante « You Oughta Know » avec les Foo Fighters
Paul McCartney chante « Oh! Darling » pour la première fois en live
Le fils de Taylor Hawkins joue « My Hero » avec les Foo Fighters
Chad Smith des Red Hot Chili Peppers rend à nouveau hommage à Taylor Hawkins
Taylor Hawkins et Ringo Starr dans un documentaire sur la batterie
Publié
Par
Avec plus de 20 ans de carrière au compteur, Slipknot a habitué ses fans au changement au fil de ses albums, qu’il s’agisse de personnel ou d’expérimentations musicales. The End, So Far, dernier né des Américains, ne déroge pas à la règle. Dès son morceau d’ouverture, « Adderal », il montre qu’il n’est pas là pour caresser le metalleux dans sens du poil. Claviers discrets, rythmes lancinants et guitares en retrait, avec une emphase sur le chant de Corey Taylor et les harmonies vocales. Une entrée en matière étonnante et osée.
Les curiosités ne s’arrêtent pas à l’ouverture, la preuve avec la montée en puissance de « Medicine for the Dead », dont l’intro en crescendo laisse place à un riff rampant inhabituel. On notera également les sonorités électroniques d’« Acidic » et l’ambiance malsaine de « De Sade », mais le clou du spectacle se trouve dans le bien nommé « Finale », avec un refrain répété comme un mantra, soutenu par des choeurs grandiloquents. Un coup de poker.
Cependant, que les fans se rassurent, Slipknot a encore quelques cartouches à sa ceinture. Il dégaine les riffs dès « The Dying Song (Time to Sing) » et fait mouche. Les Américains n’ont pas oublié leur son caractéristique, saccadé et synthétique. La preuve avec le thrashy « The Chapeltown Rag » et le tubesque « Yen », fort d’un refrain délectable. Notons également « H377 », qui aurait pu se retrouver sur le premier album du groupe.
Aussi bien en termes d’inspiration que d’interprétation, Corey Taylor est définitivement celui qui se démarque le plus sur The End, So Far. Qu’il soit hargneux, plaintif, autoritaire ou désespéré, le chanteur déballe une large palette d’émotions, toutes déclamées avec pertinence et nuance. Versatile, il montre qu’il maîtrise toujours aussi bien le hurlement que le chant clair, avec un phrasé caractéristique.
Si la volonté d’évolution et le soin apporté à l’interprétation et aux arrangements sont à saluer, Slipknot conserve également ses travers. Ainsi, on peut regretter quelques longueurs dans certains titres, notamment avec les passages ambiants. Si les expérimentations sont sympathiques sur le papier, certains titres comme « Acidic » ou « Medicine for the Dead » se montrent assez dispensables.
Audacieux, mais imparfait, The End, So Far surprend autant qu’il réjouit. Si Slipknot n’est pas exempt de défauts, on peut néanmoins saluer son sens de la créativité et son goût pour l’évolution, dans une scène qui a tendance à rester sur ses acquis.

3.5 Avis de la Rédaction

Avis de la rédaction


The End, So Far est disponible
Voici la tracklist :
Mathieu David

Publié
Par
Une nouvelle reprise de Leonard Cohen voit le jour. Il s’agit de « Suzanne », repris par le chanteur soul et blues californien Gregory Porter. Découvrez son clip via le player ci-dessous :

Grégory Porter déclare : « c’est un véritable honneur de chanter les mots et les mélodies d’un maître comme Leonard Cohen, se livre le chanteur, j’ai toujours admiré l’intelligence, la sagesse et la courage, qui s’entendent dans sa musique. »
Cette reprise est extraite de Here It Is, un tribute album dédié à l’oeuvre de la figure emblématique de la folk canadienne, qui nous a quittés en 2016. On retrouve également dans ce disque « Coming Back To You« , interprété par James Taylor, « Steer Your Way » par Norah Jones, ou encore « Famous Blue Raincoat » par Nathaniel Rateliff. Dans cet album, prévu pour le 14 octobre, on retrouve également des reprises de Peter Gabriel, Iggy Pop ou encore Mavis Staples.
Ce projet est chapeauté par Larry Klein, musicien et producteur américain. Il explique : “Leonard Cohen était mon ami depuis 1982 et pendant les 15 dernières années de sa vie, nous étions devenus très proches. Il était sans doute mon ami le plus drôle et le plus sage et quelqu’un que j’ai immensément aimé. A sa mort, je me suis retrouvé à reprendre régulièrement ses chansons en compagnie d’autres artistes avec lesquels je travaillais, » poursuit-il. « L’une des raisons, bien sûr, est que ces chansons étaient formidables – en un sens, Leonard était le plus grand compositeur pop de tous les temps – mais je le faisais aussi pour le garder auprès de moi”.
L’artiste canadien va faire l’objet d’un documentaire intitulé Hallelujah, Les Mots de Leonard Cohen, en salles le 19 octobre. La bande-annonce est disponible. Rolling Stone vous propose d’assister à l’avant-première à tarif réduit.
Here It Is est disponible en précommande
A Tribute To Leonard CohenVoici la tracklist et la pochette :
Mathieu David

Publié
Par
Elton John et Britney Spears ont publié le clip coloré de leur chanson « Hold Me Closer », mais aucun d’eux n’est dedans.
La vidéo, réalisée par Tanu Muino, est remplie de costumes colorés et filmée dans les « lieux architecturaux préférés » de Muino à Mexico. (Jacob Jonas a réalisé la chorégraphie).
« En me lançant dans cette vidéo, je savais qu’il y aurait beaucoup d’attentes émotionnelles de la part du public et des fans. Avec cette responsabilité, je devais faire quelque chose de différent et d’inattendu, a-t-elle déclaré dans un communiqué. La danse devait être avant-gardiste pour rendre Elton et Britney fiers ».

Le visuel s’ouvre sur un placement de produit pour les nouveaux écouteurs Bose avant de montrer un ensemble de danseurs entourés de murs colorés. La réalisatrice de la vidéo, qui a travaillé avec des artistes comme Harry Styles, Lil Nas X et Cardi B, a déclaré que la création de ce visuel était « émouvante » car elle a décidé de devenir réalisatrice de vidéos après avoir regardé la vidéo emblématique de Spears « Slave 4 U ».
« Obtenir les meilleurs danseurs, l’équipe et l’accès à certains des lieux les plus privés du monde a été simple, car tout le monde voulait travailler avec Elton John et faire partie de son héritage », a déclaré Muino.
Spears et John ont sorti le single à la fin du mois d’août, marquant la première nouvelle musique de Spears en six ans.
 
Tomás Mier
Traduit par la rédaction

Publié
Par
La playlist du week-end s’écoute aussi en streaming !
After Geography – The Mountebanks
Découvrez « The Mountebanks », le nouveau single d’After Geography, dans la pure tradition pop rock mélodique, avec des choeurs accrocheurs. Retrouvez-le dans l’EP Zany Cure, disponible en 45 tours le 21 octobre.

Lord Of The Lost – A World Where We Belong
Le groupe de metal allemand aux influences gothiques Lord Of The Lost dévoile « A World Where We Belong », un nouveau single issu de Judas, leur dernier album en date. Si vous avez aimé leur prestation en première partie d’Iron Maiden en juin, retrouvez-les à Petit Bain (Paris) et au CCO (Lyon) les 3 et 4 novembre.

Vitskär Süden – Shepherds on the Roadside
Le groupe de space rock californien Vitskär Süden revient avec l’étrange et alambiqué « Shepherds on the Roadside ». Rendez-vous le 4 novembre pour la sortie de leur prochain album : The Faceless King.

Doctor Explosión – El día que David Bowie murió
« Cela fait quelques heures que David Bowie est mort et trois musiciens décident d’exprimer leur surprise et leur admiration. » C’est ainsi que Jorge explique les origines du morceau « El día que David Bowie murió » (le jour où David Bowie est mort) de Doctor Explosión, trio rock espagnol passionné.

Kiki Holli – Sun Playing Tricks
Découvrez le nouveau single de Kiki Holli, chanteuse indie pop de Los Angeles. Intitulé « Sun Playing Tricks », il s’appuie sur la profondeur vocale de l’artiste, qui délivre ici une prestation de toute beauté.

Hey Hey My My – High Life
Découvrez « High Life », le tout nouveau single du duo rock parisien Hey Hey My My. High Life est également le titre de leur prochain album studio, prévu pour janvier 2023.

The Hickeys – White Lies
Le trio rock montréalais The Hickeys a profité de l’été pour dévoiler White Lies, leur nouveau single. Plongez dans leur univers dès maintenant !

Gael Faure – The Healer
Gael Faure a choisi la pop indie pour exprimer toute la spiritualité du morceau « The Healer ». A retrouver dans le poétique L’eau et la peau, son nouvel EP, déjà disponible.

Brant Bjork – Bread For Butter
Figure importante de la scène stoner, Brant Bjork continue de battre le terrain avant la sortie de son prochain album, Bougainvillea Suite, prévu pour le 28 octobre. Voici donc « Bread For Butter » et sa guitare fuzzée de toute beauté.

Superdownhome – Like A Rag in the Sea
Ce vendredi 30 septembre est sorti Blues Pyromaniacs, le nouvel album du duo italien Superdownhome. Enrico Sauda et Beppe Faccheti fêtent l’événement avec « Like A Rag In The Sea », à découvrir tout de suite.

Si vous avez raté la playlist précédente, retrouvez-la ici
Mathieu David

Publié
Par
Arctic Monkeys sortent « Body Paint », leur nouveau single. Découvrez le clip, réalisé par Brook Linder, via le player ci-dessous :

« Body Paint » est un nouvel extrait de leur prochain album studio, The Car, dont la sortie est prévue au 21 octobre. On y retrouve également « There’d Better Be A Mirrorball« .
Alex Turner déclare à propos de ce disque : « Je pense que nous nous rapprochons d’une meilleure version d’un son dynamique sur ce disque. L’attention va et s’en va de l’ensemble de cordes de manière délibérée et tous les éléments trouvent leur place. Parfois le groupe est mis en avant, parfois ce sont les arrangements ». Un sens de la finesse sonore qu’on peut entendre sur « There’d Better Be A Mirrorball » et son ambiance feutrée.
Si Arctic Monkeys n’a pas de concert annoncé en France, le groupe britannique a joué en tête d’affiche du festival Rock en Seine le 25 août. Lors de cette date a été interprété « I Ain’t Quite Where I Think I Am », un autre extrait du prochain album.
The Car est disponible en précommande
Arctic Monkeys the carVoici la tracklist et la pochette :
1. There’d Better Be A Mirrorball
2. I Ain’t Quite Where I Think I Am
3. Sculptures Of Anything Goes
4. Jet Skis On The Moat
5. Body Paint
6. The Car
7. Big Ideas
8. Hello You
9. Mr Schwartz
10. Perfect Sense
Mathieu David

Le groupe de metal américain Slipknot continue sa mue avec The End, So Far, un nouvel album plein de surprises,…
Après un Beneath the Eyrie réussi, Pixies reviennent avec Doggerel, un album réjouissant et direct. Déjà le… huitième album studio…
Thomas Kahn, le Petit prince de la soul moderne, reprend du service avec This Is Real, son nouvel album de…
Les 50 plus grands bassistes de tous les temps
Freddie Mercury : 10 choses que vous ne savez pas sur le chanteur de Queen
L’interview Rolling Stone – Roger Waters règle ses comptes
Les derniers jours de Chester Bennington
Interview culte – AC/DC : Rencontre avec Angus Young
Amy Winehouse, portrait d’une icône torturée
Leonard Cohen: 10 chansons incontournables
Le destin tragique de Lynyrd Skynyrd
S’Inscrire à la Newsletter
© Copyright Rolling Stone France 2022. Rolling Stone est un magazine édité par RS FRANCE SAS sous licence de Rolling Stone, LLC, filiale de Penske Corporation

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE