L'Inde Cherche à évincer Les Fabricants Chinois De Smartphones Du Marché Des Téléphones à Moins De 150 Dollars – fr.techtribune.net

L’Inde cherche à empêcher les fabricants chinois de smartphones de vendre des appareils moins chers que 12 000 roupies (150 $) pour relancer son industrie nationale chancelante, portant un coup dur à des marques telles que Xiaomi Corp.
Cette décision vise à sortir les géants chinois du segment inférieur du deuxième marché mondial de la téléphonie mobile, selon des personnes proches du dossier. Cela coïncide avec l’inquiétude croissante concernant les marques à volume élevé comme Realme et Transsion qui sapent les fabricants locaux, ont-ils déclaré, demandant à ne pas être identifiés en train de discuter d’un sujet sensible.
Pour les derniers titres, suivez notre chaîne Google Actualités en ligne ou via l’application.
L’exclusion du marché d’entrée de gamme de l’Inde nuirait à Xiaomi et à ses pairs, qui ces dernières années se sont de plus en plus appuyés sur l’Inde pour stimuler la croissance tandis que leur marché domestique subit une série de blocages du COVID-19 qui paralysaient la consommation. Les smartphones de moins de 150 dollars ont contribué à un tiers du volume des ventes de l’Inde pour le trimestre jusqu’en juin 2022, les entreprises chinoises représentant jusqu’à 80 % de ces expéditions, selon l’outil de suivi du marché Counterpoint.
Les actions de Xiaomi ont prolongé les pertes dans les dernières minutes de négociation à Hong Kong lundi. Il a glissé de 3,6 %, prolongeant leur baisse cette année à plus de 35 %. Il n’est pas clair si le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi annoncera des politiques ou utilisera des canaux informels pour transmettre sa préférence aux entreprises chinoises, ont déclaré les gens.
New Delhi a déjà soumis les entreprises chinoises opérant dans le pays, telles que Xiaomi et ses rivaux Oppo et Vivo, à un examen minutieux de leurs finances, ce qui a conduit à des demandes fiscales et à des allégations de blanchiment d’argent. Le gouvernement a déjà utilisé des moyens non officiels pour interdire les équipements de télécommunications de Huawei Technologies Co. et ZTE Corp. Bien qu’il n’y ait pas de politique officielle interdisant les équipements de réseautage chinois, les opérateurs de téléphonie mobile sont encouragés à acheter des alternatives.
Cette décision ne devrait pas affecter Apple Inc. ou Samsung Electronics Co., qui fixent un prix plus élevé pour leurs téléphones. Les représentants de Xiaomi, Realme et Transsion n’ont pas répondu aux demandes de commentaires.
Les porte-parole du ministère indien de la technologie n’ont pas non plus répondu aux demandes de Bloomberg News.
L’Inde a intensifié la pression sur les entreprises chinoises à l’été 2020 après la mort de plus d’une douzaine de soldats indiens à la suite d’un affrontement entre les deux voisins dotés d’armes nucléaires à la frontière contestée de l’Himalaya. Il a depuis interdit plus de 300 applications, dont WeChat de Tencent Holdings Ltd. et TikTok de ByteDance Ltd., alors que les relations entre les deux pays s’effilochent.
Des entreprises locales telles que Lava et MicroMax représentaient un peu moins de la moitié des ventes de smartphones en Inde avant que de nouveaux entrants du pays voisin ne perturbent le marché avec des appareils bon marché et riches en fonctionnalités.
Les acteurs chinois des smartphones vendent désormais la grande majorité des appareils en Inde, mais leur domination du marché n’a pas été “sur la base d’une concurrence libre et équitable”, a déclaré le ministre indien de la technologie au journal Business Standard la semaine dernière.
Les pertes annuelles récurrentes enregistrées par la plupart des fabricants de combinés chinois en Inde, malgré leur position de leader, ajoutent aux critiques de concurrence déloyale.
En privé, le gouvernement continue de demander aux dirigeants chinois de construire des chaînes d’approvisionnement locales, des réseaux de distribution et d’exporter depuis l’Inde, suggérant que New Delhi veut toujours beaucoup leur investissement, ont déclaré les gens.
Lire la suite: L’Inde dit au ministre chinois que le désengagement des frontières est la clé de l’amélioration des relations: Rapports



source

https://seo-consult.fr/page/comment-detecter-un-point-de-blocage-dans-une-gaine-de-telecommunications

https://tafrob.info/detection-dun-point-de-blocage-dans-un-conduit-de-telecommunication/

https://google-adsense.info/detection-dun-point-de-blocage-dans-un-conduit-telecom/

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE