Les chakras de l'entreprise : 4 dimensions porteuses de sens et d'équilibre – Cadre dirigeant magazine

Nous avons vu dans la partie 1 les 3 dimensions qui constituent le socle de l’entreprise :
– La dimension des fondations : chakra racine
– La dimension du processus : chakra sacré
– La dimension de l’action : chakra plexus solaire
Voici les 4 dimensions suivantes : les 1eres dimensions dans leur ascension  fournissent l’énergie vitale à l’entreprise, les dimensions supérieures donnent la forme, la direction, le sens, elles apportent la nature de ce qui va être produit pour que l’entreprise développe toute sa puissance en symbiose avec son environnement.
La force intérieure qui pousse à agir se nourrit des dimensions supérieures, du but, de la mission à atteindre. Sans être nourri du but supérieur, sans ouverture du cœur, le circuit des dimensions inférieures s’épuise rapidement et l’entreprise ne perdure pas.
Dans l’entreprise, la dimension des relations, ce sont les liens qui s’expriment sans heurt avec fluidité, sincérité entre les membres
Le cœur est au centre, il est souvent utilisé pour exprimer ce point de convergence. « Être au cœur du problème ». « Être au cœur d’une discussion » …. La dimension des relations est au cœur de l’entreprise. Comme la dimension de l’action est au centre de l’activité. Elle fait le pont entre les énergies de bases qui matérialisent, avec les énergies hautes plus conceptuelles qui donnent le sens et la direction à l’entreprise. Si les relations sont au cœur de l’entreprise, comment prends-je soin de ces relations, quel regard je porte sur mes relations aux autres ?
L’ouverture de cette dimension va nourrir la dimension de l’action, pour faire circuler une énergie positive d’entreprendre. C’est souvent un aspect sur lequel on attache une moindre importance. Pourtant combien de problèmes sont issus de cette dimension ? Combien de budget sont consacrés à dénouer les problèmes engendrés par des problématiques relationnelles. Cette dimension dépend de chacun, de l’ouverture de chacun à l’autre.
Le cœur donne les pulsations, fait circuler l’énergie vitale, il génère uniquement du positif et n’émet pas de négatif. Il facilite la compassion, l’empathie, l’ouverture d’esprit, l’état de contentement, d’acceptation de soi et d’autrui, mais aussi de serviabilité. Il facilite la solidarité, le soutien entre les membres, l’expression de la joie de vivre comme un état naturel tout en laissant les émotions s’exprimer. Et c’est parce que les émotions sont souvent rejetées du monde du travail, que l’on ne fait place qu’au rationnel, au mental à la pensée cartésienne, que l’on tente de cadenasser nos émotions qui reviennent inévitablement sournoisement par le biais de notre inconscient. Cette dimension demande un juste équilibre qui n’est pas simple. Si j’ouvre trop, je risque de laisser la place à l’affectif et à tous ces jeux malsains de pouvoir qui ne visent qu’à avoir raison, à se sauvegarder soi, son égo plutôt qu’à résoudre une situation.
Si je ferme cette dimension, je ferme aussi les liens, je deviens dur distant, autocratique, je ne laisse plus passer l’énergie de vie et de créativité. Je risque à terme de m’épuiser, d’épuiser mes collaborateurs et de ne plus pouvoir créer de valeurs dans mon entreprise.
Concrètement le diagnostic de la dimension des relations porte sur l’analyse :
– d
e la qualité des relations entre les membres
– des jeux psychologiques
– des liens interpersonnels
– du mode relationnel ; affectif, distant
– des risques psychosociaux
– du diagnostic social
Il est le lieu de l’expression, du son, de ce qui s’exprime, de la pureté, de la vérité. Cette dimension représente la communication. C’est le siège de l’expression de soi.
La dimension de la communication pour l’entreprise
Elle est présente sur tous les plans, interne et externe. La communication en interne va faciliter les relations entre les membres si elle est juste et sincère. Elle va donner toute sa dimension à l’entreprise en externe quand elle est cohérence et ajustée aux besoins du client et connectée à la dimension de la vision.
Il est important de se poser les questions de ce qui est donné à voir à l’extérieur, qui et comment l’information touche à l’extérieur. On le sait, une communication non alignée finie toujours par être démasquée, une manipulation ne dure qu’un temps, elle réveille un sentiment de trahison qu’il est difficile d’effacer.
Quelles informations sont diffusées en interne, à qui, quelles sont les
intentions ? la communication est-elle pure, ajustée ? Comment la parole circule ? La communication sera le reflet de la qualité d’ouverture de la dimension des relations. Elle est également en lien direct avec la dimension du processus qu’elle aide en aidant à la régulation des émotions par sa fonction de « purification ».
Quand cette dimension est bien équilibrée, cela conduit à la sincérité, à une bonne qualité d’écoute, du type « écoute active » définit par Carl Rogers à une attitude que l’on peut qualifier d’assertive. C’est une communication adaptée, puissante, qui touche ses interlocuteurs et capte leur attention et leur adhésion.
Si cette dimension est trop ouverte, la communication se déverse sans écoute mutuelle, se multiplie, se contredit et devient inaudible. C’est le siège des tentatives de prises de pouvoir sur l’autre et de manipulation, de l’arrogance, de l’autorité, une communication improductive voire contreproductive.
Quand elle est fermée, il n’y a pas d’expression du soi, la communication est inexistante ou décalée ou hésitante. L’information de que nous sommes dans notre être est cachée, c’est la peur de se montrer, d’attirer l’attention, de déranger…
En miroir pour l’entreprise une communication trop ouverte peut créer le conflit, être agressive et trop envahissante, à l’inverse un manque de communication ne permettra pas la diffusion de ce qu’elle est, de ce qu’elle propose. Rester dans l’anonymat ne lui permettra pas de se développer et d’offrir au monde son savoir et ses richesses…
Concrètement le diagnostic de la dimension de la communication porte sur l’analyse :
des processus de communication interne
– du mode de communication verbal
– des circuits de l’information
– de la politique de communication de l’entreprise
– de la stratégie marketing
– de la cohérence de la visibilité de l’entreprise en externe
Il incarne la sagesse, et fait appel aux facultés sensibles (l’intuition) et intellectuelles (le savoir). C’est la vision de ce qui est au-delà du perceptible, c’est ce qui se perçoit au-delà des apparences.
Cette dimension est celle de la vision, du 6eme sens, de l’intuition. Cette dimension nous invite à aller voir plus loin que ce qui se trouve sous nos yeux. A percevoir ce qui est caché et qui ne demande qu’à être dévoilé. C’est un atout indéniable pour une entreprise que de développer cette qualité. Cela la rend libre, elle trace un chemin nouveau que d’autres suivront dans son sillage. Elle peut être pionnière dans son domaine, ou juste insuffler une perspective nouvelle, une façon de faire, de voir, originale qui la place au-devant de ses concurrents. Elle anticipe, voit au-delà en se projetant dans le futur pour y percevoir son devenir. C’est aussi l’aptitude à prévoir les obstacles à venir, à voir ce qui pourrait s’opposer à ses défis à surmonter, c’est tracer une ligne proactive essentielle au succès.
Quand cette dimension est équilibrée, on atteint une forme de sagesse, un accès à la connaissance de manière intuitive, spontanée. Elle donne de la fluidité et de l’assurance dans la prise de décision, c’est clair et limpide. Il n’y a pas de doute, l’organisme est connecté à son essence profonde. L’entreprise sait anticiper la demande, s’adapter aux besoins, elle a toujours une longueur d’avance. Elle maitrise son fonctionnement interne qu’elle sait s’ajuster aux variations de son environnement.
Quand cette dimension est insuffisamment active, cela se traduit par un manque d’ambition, une difficulté à penser par soi-même, un sentiment de perte de repère. L’entreprise a du mal à prendre des décisions qui la concerne, elle copie des schémas de fonctionnement de ses concurrents sans les adapter à sa réalité. Elle n’est plus à l’écoute de ses fondements, de ses besoins, de ses objectifs. Elle vivote, sans capacité d’anticipation, d’adaptation, elle est soumise aux fluctuations et agitations de son environnement.
Lorsque cette dimension est suractive, on peut vivre dans le monde des illusions, de l’imaginaire, est déconnecté des réalités en étant persuadé de détenir la vérité. L’entreprise est en décalage avec son environnement client, elle se fourvoie et peut courir à sa perte dans des investissements et des offres inadaptées aux besoins du marché.
Concrètement le diagnostic de la dimension de la vision porte sur l’analyse :
du temps, des moyens consacrés à l’innovation
– de la gestion des risques
– de la politique et de l’organisation du secteur recherche et développement
– des modalités ouvertes à l’innovation
– de l’ouverture à l’expression des idées
C’est le centre de la spiritualité, de notre mission, du sens de notre existence sur terre. Lorsque l’entreprise a su s’ouvrir à cette dimension, elle est ouverte à plus large qu’à son propre fonctionnement, elle voit plus loin que l’aspect économique, elle contribue à l’évolution de l’humanité. Même à petite échelle son action localement agit pour l’équilibre et le bien-être des personnes et de son environnement.
Pour l’entreprise cette dimension l’amène à plus d’humanité, plus de responsabilité, à aller plus loin, à voir plus grand que son fonctionnement propre, d’apporter un plus, du sens dans l’existence des personnes qu’elle connecte, de son environnement, du monde.
La dimension de la mission incarne une éthique, une démarche englobante qui ne satisfait pas que ses propres besoins mais qui marque son passage d’une utilité, d’une mission qui apporte un changement profond et durable dans la vie des gens. Elle acquiert une notoriété qui la rend unique, modélisante, elle marque l’histoire par ses apports, ses idées, son importance. Elle participe à l’évolution de l’humanité.
Quand la dimension de la mission est équilibrée, l’entreprise prospère dans la joie, elle diffuse du bien-être à ses membres et au-delà. Elle apporte sérénité et sens dans l’existence au-delà de sa structure. Elle est modélisante, elle incarne ses valeurs et ça se voit, ça se sait, elle attire l’abondance.
Quand cette dimension est fermée, l’entreprise est avide de possession matériel, de rentabilité, elle reste matérialiste et centrée sur sa prospérité dans une compétition permanente pour garder son pouvoir à la recherche d’un monopole dominant, asservissant son environnement. Elle détruit pour son profit, elle assèche les ressources, elle manipule et finit par générer le chaos. Elle ne respecte plus ni ses clients, ni les ressources, ni ses employés Elle peut être victime alors de « name and shame », de catastrophe sanitaire ou environnementale, de procès …
A l’excès, elle est centrée sur le spirituel, l’intellectualisation à outrance, elle ne produit rien, peut faire illusion et entrainer dans sa quête illusoire les individus en recherche de sens qui se laisseront manipuler.
Dans les 2 cas la chute peut être fulgurante car l’excès aveugle et un détail, un lanceur d’alerte peuvent venir ébranler ces systèmes vampirisant.
Concrètement le diagnostic de la dimension de la mission porte sur l’analyse :
– de la notoriété de l’entreprise
– de son éthique
– de l’existence d’une politique de Responsabilité Sociétale d’Entreprise
– de la cohérence entre ses intentions et ses actions
– du sens donné à son existence
– de sa base line

 
Chaque matin, recevez directement dans votre boîte email nos derniers articles. A lire avec un bon café !

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE