Leboncoin : quand le vendeur se fait arnaquer par son acheteur – Le Monde

Consulter
le journal
Inflation : les banquiers centraux en accusation
Bill Gates investit dans la climatisation moins énergivore
TotalEnergies joue la montre dans le gaz en Russie
Marché de l’électricité : « Ne nous trompons pas de réforme »
Les voyages en train sont-ils trop chers ?
Les individus peuvent-ils sauver le climat grâce à la sobriété ?
Six mois de guerre en Ukraine : nos journalistes parlent des civils qui ne croyaient pas à l’invasion
Pourquoi la cellulite est-elle devenue un problème ?
Le prix de la lutte contre l’inflation
Le « grand remplacement », généalogie d’un complotisme caméléon
Pour changer le monde, la gauche doit changer de monde
« Nous devons achever notre mutation de simples lanceurs et lanceuses d’alerte en grand parti populaire écologiste et de gouvernement »
« Rumba la vie » : entre mélo et comédie, le pas de deux de Franck Dubosc
Ecologie, féminisme, philosophie… la rentrée des essais éclaire un monde en mutation
« Et la terre s’ouvrit une dernière fois », sur France 3 : à Sobibor, le mémorial de la discorde
En Allemagne, le retrait de deux albums pour enfants sur l’Apache Winnetou provoque la polémique
Les trahisons intimes des géants du numérique
A la rencontre de Sixto Rodriguez, « Sugar Man » à la vie douce-amère
S’aimer comme on se quitte : « Il mettait des paillettes dans ma vie, c’était ma seule perspective positive »
On n’est pas sorti de l’aubergine ! Trois idées pour la cuisiner
Services Le Monde
Services partenaires
Service Codes Promo
Suppléments partenaires
Rafaële Rivais
Un jeune homme accepte de vendre son ordinateur sur le site de petites annonces sans utiliser le service de paiement sécurisé et ne reçoit jamais l’argent dû. Il porte plainte et découvre une trentaine d’autres victimes du même escroc.
Publié hier à 07h00, mis à jour hier à 07h00 Temps de Lecture 2 min.
Les personnes qui vendent de la marchandise sur Leboncoin n’ont pas intérêt à se passer du service de paiement sécurisé que propose ce site de petites annonces, comme le montre l’affaire suivante. Le 21 mars 2021, Kevin Parent, jeune créateur de sites Internet, met en vente sur Leboncoin son ordinateur MacBook Pro, au prix de 2 200 euros, afin d’acheter un appareil plus puissant.
Le samedi 3 avril 2021, il est contacté par Abdessamad X. Il accepte d’échanger avec lui par SMS – et non sur la messagerie sécurisée du site. M. X lui pose quelques questions techniques, puis, se disant pressé, réclame un rendez-vous pour le lendemain, en vue d’une remise en mains propres. M. Parent lui précise qu’il souhaite être payé « en liquide ou par chèque de banque ».
M. X lui objecte que « le week-end, c’est compliqué de se procurer un chèque de banque ou de débloquer autant d’espèces ». Il propose de lui faire un virement et, pour le rassurer, lui adresse une copie de sa carte d’identité. M. Parent accepte sa proposition, au lieu d’exiger le paiement sécurisé sur le site.
Lorsqu’une transaction se fait sur Leboncoin, l’acheteur s’engage à payer la marchandise, plus 4 % de frais de service (ici 88 euros), plus, éventuellement, les frais de livraison. Mais le site ne débloque l’argent qu’après réception de la marchandise et feu vert de l’acheteur. De cette manière, si ce dernier reçoit un colis ne contenant pas ce qu’il attendait, il ne risque pas de se faire gruger. Quant à celui qui vend, il est sûr d’être payé.
Le dimanche 4 avril 2021, ce n’est pas ce qui se passe : M. X assure à M. Parent qu’il lui a fait un virement bancaire de 2 200 euros. Il lui transmet la capture d’écran d’un SMS de sa banque, LCL, qui confirme l’opération. M. Parent accepte donc de lui remettre son ordinateur. Mais il n’en percevra jamais le prix : LCL, qu’il interroge, répond ne pas avoir M. X pour client.
Après une mise en demeure infructueuse, M. Parent porte plainte contre M. X au commissariat de Valenciennes (Nord). Il communique la copie de sa pièce d’identité. Bien que l’intéressé soit « défavorablement » connu des services de police (il a déjà été condamné pour des faits similaires), rien ne se passe.
M. Parent crée alors un site Internet au nom de son acheteur, dont il divulgue les pseudos. Il invite d’autres éventuelles victimes à porter plainte auprès du pôle financier du commissariat de Saint-Amand-les-Eaux (Nord), censé centraliser l’affaire. Il explique que « leur regroupement permettra de faire avancer l’enquête ». Une trentaine de personnes répondent à l’appel.
Le 7 octobre 2021, M. X, prévenu d’« escroquerie en récidive », est arrêté et placé sous contrôle judiciaire. Lors de son procès, qui se tient le 14 avril 2022, au tribunal judiciaire de Valenciennes, il explique que tout l’argent « partait dans les paris sportifs ». Le tribunal le déclare coupable de faits d’« abus de confiance en récidive », et le condamne à un emprisonnement d’un an, assorti d’un sursis de deux ans – pendant lesquels il ne devra pas, notamment, participer à des jeux d’argent. Il le condamne à verser quelque 37 000 euros à la vingtaine de vendeurs qui, tel M. Parent, se sont portés parties civiles.
Pour sa part, Kevin Parent se voit allouer la somme de 3 100 euros (2 200 euros au titre du préjudice matériel, plus 300 euros au titre du préjudice moral, plus 600 euros de remboursement de frais d’avocat).
Mais il se doute que le jugement ne pourra pas être exécuté, vu que le condamné est insolvable. Il a donc contacté le Service d’aide au recouvrement des victimes d’infractions (Sarvi), susceptible dans ce cas de verser une indemnisation de 3 000 euros maximum. Le délai pour revoir l’argent est en principe de deux mois. Mais le Sarvi lui a indiqué avoir « un an de retard dans le traitement des dossiers »… Lors de sa prochaine vente sur Leboncoin, M. Parent aura intérêt à utiliser le système de paiement sécurisé.
Rafaële Rivais
Contribuer
Dans la même rubrique
Édition du jour
Daté du vendredi 26 août
Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.
Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois
Ce message s’affichera sur l’autre appareil.
Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.
Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).
Comment ne plus voir ce message ?
En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.
Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?
Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.
Y a-t-il d’autres limites ?
Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.
Vous ignorez qui est l’autre personne ?
Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.
Pour soutenir le travail de toute une rédaction, nous vous proposons de vous abonner.
Vous avez choisi de refuser le dépôt de cookies lors de votre navigation sur notre site, notamment des cookies de publicité personnalisée.
Le contenu de ce site est le fruit du travail de 500 journalistes qui vous apportent chaque jour une information de qualité, fiable, complète, et des services en ligne innovants. Ce travail s’appuie sur les revenus complémentaires de la publicité et de l’abonnement.
Déjà abonné ?
Newsletters du monde
Applications Mobiles
Abonnement
Suivez Le Monde

source
http://fragua.org/comment-acheter-ou-vendre-une-piece-de-2-euros

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE