Le retour du bâton – blogs.letemps.ch

Le gazoduc Nord Stream unissant la Russie à l’Allemagne semble avoir été saboté et ce, très probablement, par la Russie. Qu’y a-t-il malheureusement d’étonnant ?
Après avoir sanctionné la Russie, notamment en boycottant  son énergie et en incitant  spécialement l’Allemagne à se passer du gaz russe, l’Union Européenne ne cesse de clamer sa peur de manquer d‘énergie cet hiver et de s’inquiéter des troubles sociaux liés à l’augmentation des prix du gaz etc…
L’Amérique, par la voix de M. Biden, proclame la nécessité d‘écraser la Russie.
Quoi d’étonnant dès lors que M. Poutine accélère la débâcle énergétique européenne – et les possibles troubles sociaux – en faisant saboter le gazoduc encore utile aux Allemands?
On sait que le gouvernement russe ne se soucie nullement des effets nocifs concernant sa propre population, mais on devrait aussi savoir que M. Poutine, s’il est sans scrupules, est aussi très intelligent et qu’il n’aura aucune hésitation à retourner contre l’Europe – Les Etats-Unis eux, n’en pâtissent pas c’est pourquoi M. Biden incite encore à les renforcer – les sanctions qu’elle a prises et dont il sait qu’elle est la première à souffrir.
Et pendant ce temps, les climatoreligieux se réjouissent et incitent les lobbies à convaincre les pouvoirs publics de contraindre les citoyens à remplacer tous les appareils énergivores (pense-t-on) par du neuf moins énergivore (croit-on ! Merci pour les déchets).
Mais ouvrons les yeux et surtout les oreilles pour entendre le rire diabolique de M. Poutine et des collapsologues devant le désarroi énergétique des pays européens dont le nôtre.
Suzette Sandoz est née en 1942, elle est professeur honoraire de droit de la famille et des successions, ancienne députée au Grand Conseil vaudois, ancienne conseillère nationale.
Il me semble au contraire évident que les coupables de ce sabotage sont américains: durant des années les USA se sont opposés à ce projet financé principalement par les russes, puis tout tenté pour que le NS 2 ne soit pas mis en service. Trump a été explicite à ce sujet et proposé le GNL bien plus cher et polluant comme alternative. Tenir l’Europe en dépendance est intéressant.
Les Russes auraient au contraire dû saboter le gazoduc norvégien par exemple mais pas le leur!
Fecit cui prodest comme on dit.
Bonjour, merci pour votre intéressante analyse. Toutefois, concernant l’origine du sabotage cela me semble interrogeable que cela soit russe. Pour le moins, si l’origine est russe alors c’est pour le plus grand contentement des américains (qui ont aussi intérêt à vendre leur gaz de schiste – bravo aux climatoreligieux qui se réjouissent…)! En effet, je vous cite les déclarations de début d’année de JBiden : JoeBiden: “Si la russie envahit… alors il n’y aura plus de NordStream2. Nous y mettrons fin.”
Reporter: “Mais comment allez-vous faire… c’est sous le contrôle de l’Allemagne ?”
JoeBiden: “Je vous promets que nous pourrons le faire.”
pour plus d’info: ttps://pgibertie.com/2022/09/27/mais-qui-a-bien-pu-saboter-les-gazoducs-qui-ravitaillent-l-europe/
Il me semble que Poutine a toujours coupé le robinet quand il en avait envie. Jamais trop eu besoin d’avoir eu recourt à ces principes. Pourquoi, cette fois, il aurait saboté ? D’ailleurs, si on réfléchit, à qui profite le crime ? A première vue, plutôt aux USA (qui avaient des bateaux à 30 km du lieu des sabotages, comme par hasard) et qui pourront continuer à vendre leur gaz polluant au possible à l’Europe… mais peut-être que la vérité est encore ailleurs… pourquoi pas l’Ukraine, d’ailleurs ? Elle aurait plus à gagner que la Russie en tous cas.
Un tel coup sans navire de surface n’est pas à la portée du premier venu. En fait, le message est clair: aucune infrastructure sous-marine n’est à l’abri. Et tant pis s’il faut endommager son propre gazoduc inutilisé.
Pourquoi les Américains prendrait-il le risque de se fâcher avec leur alliés Européen? Cela n’aurait aucun sens.
Là, désolé de vous le dire et for votre respect, c’est franchement du n’importe quoi votre billet du jour !
Vous ne voulez décidément pas voir que Poutine est intervenu le 24 février 22 de manière parfaitement légitime, notamment pour protéger une population russophone sous les bombes ukrainiennes depuis 2014.
Vous ne voulez pas voir que les médias nous mentent effrontément depuis le début de cette fausse pandémie. On appelle ça “dissonance cognitive”, chère Madame, essayez juste d’imaginer que vous vous êtes laissée tromper, comme beaucoup, et réfléchissez de toutes vos neurones. Vous verrez toutes les absurdités qu’on nous assène au rang de vérités depuis bientôt trois ans.
Pouvez-vous m’expliquer ce qui vous amène à cracher sur les medias de pays où la presse et les politiques peuvent s’exprimer sans risquer leur vie et à prendre pour argent comptant ceux de la Russie où chaque opinion dissidente vous mène en prison dans le meilleur des cas?
Si la Suisse était gouvernée comme la Russie, tous vos commentaires seraient censurés ou punis…
Vous avez entièrement raison Jérome. Personne ne peut RAISONNABLEMENT défendre un état qui tente de cacher des faits à sa population (à l’est ou à l’ouest !). A moins qu’il ne perde la raison !
Museler la presse (et la justice !!!) est un indicateur essentiel disqualifiant un gouvernement. Valable partout !
La Russie saboterait les gazoducs alors qu’il lui suffit de fermer les robinets pour obtenir les mêmes résultats??? Ou est passé votre bon sens?
Par contre, les USA – qui profitent pleinement de la relocalisation des entreprises européennes à cause du prix exorbitant de l’énergie dû aux sanctions EU – avait peur que devant cet exode les sanctions soient levées ou contournées.
Ces derniers jours, FlightRadar montrait des mouvements inexpliqués d’aéronefs militaires US au-dessus du lieu des fuites. À noter aussi que les USA et la Norvège ont tous fait pour empêcher la finalisation de NordStream2. Et M. Biden avait également lâché – volontairement ou non – un mise en garde à propos d’un sabotage de NordStream.
Je pense que le coupable de ces sabotages est à chercher ailleurs qu’en Russie.
1) Bien au contraire, je ne pense pas que ce soit la Russie la coupable; elle n’a rien à y gagner.
2) Je doute fort, au vu de ce qui se passe, que Putin soit très intelligent – mais il le croit certainement.
3) Peut-être 2 explique-t-il 1 ? Mais il existe aussi d’autres hypothèses plausibles.
Ben voyons, mais c’est bien sûr. Un grand cri d’intelligence de Mme Sandoz! Puisque M. Poutine mène une guerre, pourquoi l’en empêcher? c’est son droit.
Après, on peut aussi citer le discours de Biden du 7 février passé… Où il semble être assez clair sur le fait qu’en cas d’invasion russe, Nord Stream 2 “n’aura pas lieu”, même si c’est un projet allemand… De quoi ajouter encore plus de confusion dans tout ce beau tas de M bien fumante….
Pour étayer mes dires, pas mal de documentation existe, entre autres:
ttps://www.reuters.com/world/biden-germanys-scholz-stress-unified-front-against-any-russian-aggression-toward-2022-02-07/
J’imagine qu’on peut faire confiance à Reuters. Ou sinon:
ttps://www.cbsnews.com/news/biden-german-chancellor-nord-stream-2-russia/
cbsnews est aussi une source fiable.
Et, en fait, les USA doivent se réjouir de voir ça : avec la panne des deux gazoduc principaux, ils ont le champ libre pour exporter leur gaz et pétrole à travers l’Atlantique…
Bref… c’est vraiment un beau merdier (désolé), et l’Europe est en plein milieu (d’aucuns diront par sa propre faute), et la Suisse suit bêtement en mode mouton bien dressé.
La Russie n’a à exporter essentiellement que ses ressources naturelles, et son meilleur client est (ou, plutôt, était) l’Europe. Difficile (et long) de réorienter ses exportations vers d’autres pays, souvent nettement moins bon payeurs d’ailleurs; on ne construit pas un gazoduc en quelques mois! Si vraiment Poutine rit actuellement comme vous le prétendez, rira bien qui rira le dernier car selon tous les experts du domaine, l’économie russe à terme va s’écrouler, d’autant plus que la Russie, déjà en gros déficit démographique, est en train de se vider de ses forces vives “grâce” à Poutine.
L’Europe ne produit que peu d’énergie, renouvelable ou non, en regard de ses besoins actuels. Qu’on le veuille ou non c’est physique. Elle est contrainte à soit importer l’énergie, soit réduire sa consommation. Si l’Europe avait commencé sérieusement à s’attaquer quand il le fallait, il y a 50 ans, à la sobriété énergétique et aux recherches sur la fusion, la Russie n’aurait pas eu ses leviers de chantage actuels, et les pétrodollars nécessaires à faire vivre une ploutocratie belliqueuse.
Nous payons actuellement 50 ans de manque de compréhension par la société et par le politique que la croissance infinie n’est pas physique. Enfin, quand je dis que nous payons… c’est fort de café. Les Ukrainien.ne.s meurent, alors que nous nous plaignons de devoir chauffer nos logements à 19°C, et que Mercedes devra peut-être arrêter pendant quelques semaines la production de leurs panzers urbains.
Je me réjouis de la prise de conscience. Je suis attristé par les souffrances engendrées, autant aux Ukrainien.ne.s qu’aux plus pauvres de chez nous qui sont les premiers impactés sans rien comprendre à ce qui leur arrive.
@SAMUEL
Vous avez raison. J’ajouterai que je plains également les jeune soldats russes qui ne sont rien d’autre que de la chair à canon. Vous me direz peut-être qu’ils peuvent quitter leur pays mais pour ceux qui ont de la famille, des enfants, c’est aussi un risque considérable car ils ne sont pas du tout certains de pouvoir retrouver leur famille. En tout état de cause, nous avons de plus en plus le sentiment désagréable de n’être que des pions sur un échiquier mondial dont de trop nombreux dirigeants ne sont pas à la hauteur de leur tâche. Une fois n’est pas coutume, je recommande une lecture d’un magnifique auteur : “M. Amin Maalouf” et qui s’intitule “Le naufrage des civilisations”.
La chair à canon russe est aussi une victime collatérale, mais j’avoue que je la considère, peut-être à tort, comme la moins innocente. Plutôt que de partir à abattoir pour l’Ukraine, en se soûlant, où 50% d’entre eux seront soit tués, soit estropiés, ils feraient mieux de se révolter. 1917, 2022, même combat.
@SAMUEL
Idéalement, il faudrait qu’ils se révoltent. Voyez vous, aujourd’hui et dans un tout autre contexte, les femmes iraniennes n’hésitent pas à retirer leur voile et elles prennent de gros risques en allant manifester leur colère. Mais je pense qu’en Russie, un homme qui refuse de combattre risque lourd, notamment en terme d’années de prison. Toutefois, ne soyons pas naïfs, nombreuses sont les armées dans le monde qui nous ont démontré qu’elles ne plaisantent pas avec les déserteurs.
Bravo pour votre commentaire lucide et courageux. Cette guerre pourrait être réglée en 48 heures par une table de négociation tripartite entre Russses. Ukrainiens et Occidentaux. Arrêt des sanctions, cessez-le-feu des parties belligérantes, annexion des territoires russophones par la Russie.
C’est très simple. Mais Biden ne veut pas…
Que serait-il advenu si Trump était au pouvoir? Poser la question c’est y répondre. Cette guerre est menée pour des motifs purement idéologiques. Le conflit territorial pourrait être réglé en imposant une solution à l’Ukraine de Zelenski. L’invasion russe de févirer 2022? Et que dire alors des 17’000 morts dont 3’400 civils entre 2014 et 2021 en Ukraine? Avons-nous entendu Mme Von der Leyen lancer un appel pour armer le Donbass? Non seulement n’avons nous pas entendu cet appel, mais cette dame s’est servi dans la caisse communautaire pour armer l’Ukraine sans consulter aucun parlement. Mesure-t-on le caractère tyrannique de cette personne?
Vous n’avez pas compris la portée de ces actes.
Le sabotage a eu lieu pendant l’inauguration d’un gazoduc entre la Norvège et le Danemark.
C’est un message clair de Poutine : je suis capable de m’attaquer aux gazoducs et aux câbles sous-marins (internet …) pour isoler l’Europe.
Cela suis le message qu’il est en guerre contre l’occident, donc Suisse y comprise. Doit-on se plier à ses menaces ? Non, parce que au-delà de l’Ukraine, d’autres pays sont menacés.
Et puis cela montre que Poutine est désespéré, les sanctions sont beaucoup plus efficaces qu’on ne le croit.
Poutine fait maintenant la guerre aux occidentaux vu comme décadent. Les russes pour lui sont la race supérieure et les slaves sont supérieurs aux occidentaux. Face à ça, soutenir le diable pour un petit peu de commerce, c’est inacceptable.
En résumé, soutenir Poutine, c’est trahir son pays. C’est un fait pas une opinion.
Pourtant, un truc que je ne comprends pas très bien : puisque c’est du gaz russe, ne suffit.-il pas à Poutine, de fermer le robinet de départ, tout simplement… Par contre, on pourrait penser que l’Ukraine pourrait avoir peur que la Russie fournisse quand même du gaz, “en douce” à certains états européens qui ne lui sont pas forcément hostiles …
Accuser la Russie n’a pas de sens. Elle peut fermer le gazoduc quand elle veut.
Alors? A qui profite le crime? Les Américains ont tout intérêt à semer la zizanie en Europe pour l’affaiblir et surtout pour la séparer de la Russie.
à M.Vuignier: je partage votre avis. C’est ce que pas mal de gens pensent (mais n’osent dire) depuis le mois de mars, car ce n’est pas à la mode d’avoir les yeux ouverts sur les manoeuvres perfides des USA depuis 1946. Il sèment la guerre dans le monde entier pour se faire de l’argent, vendre leurs armes et leur gaz de schiste; et l’Europe, Suisse comprise, marche à fond dans la combine. Si l’Ukraine avait respecté les accords de Minsk, on n’en serait pas là. On peut ne pas aimer Vladimir Vladimirovich, et c’est mon cas, mais Zelensky ne vaut pas mieux. La Suisse n’aurait jamais dû s’aligner sur l’UE pour les sanctions contre la Russie. Et cela. nous le paierons très cher, très longtemps.
Avocat Santschi, comme professionnel du droit, vous devez bien vous rendre compte que Putin ne donne aucun poids à ce 3è pouvoir qu’est la justice indépendante ! Alors ne reniez pas votre profession (si vous êtes vraiment avocat) ; c’est une position n’est ni juridiquement ni logiquement soutenable.
PS: Putin n’a rien à envier aux USA, il sème tout autant la guerre ; parlez de la la Crimée si vous citez les accords de Minsk. Bref, au moins soyez logique. PS2: Tout le monde payera cette guerre très cher, très longtemps. Mais tentons au moins de sauver notion de démocratie (caractéristique suisse)
Chère Madame Sandoz, je lis avec un grand plaisir vos articles pertinents. Dans le cas des gazoducs, la Russie perd sont instrument de négociation avec l’UE avec cet acte de sabotage. Je nes suis donc pas certain de vos conclusions. Seulement les USA ont un avantage de commettre cette destruction. Cela coupe une source de revenu pour la Russie et un moyen de négociatiom. Je n’ai pas d’informations sur ce sujet. Mais j’utilise la logique. Bonne journée à vous
Comme je l’ai dit un peu plus haut, l’avantage du sabotage c’est qu’il fait peser la méfiance sur tout le monde, alors que la fermeture eût été une signature!
Peut-être, mais son chantage s’en trouve affaibli. Il aurait dû faire sauter un autre gazoduc.
Ah, encore une petite remarque: le désarroi énergétique était prévu depuis longtemps, sous le nom de peak oil et “oil depletion” ; et il n’aurait certainement pas été plus doux.
Depuis que j’écoute les nouvelles et lit les journaux, mon impression est que nos élus en politique pensent toujours selon leur idéologie et dans le cours terme (electoral) et ne sont par conséquent plus à l’écoute des populations. Quelque soit le sujet, le raisonnement n’arrive plus à être à la hauteur des enjeux. La population ne risque t elle pas au final de réagir ?
“Le gazoduc Nord Stream unissant la Russie à l’Allemagne semble avoir été saboté et ce, très probablement, par la Russie. Qu’y a-t-il malheureusement d’étonnant ?”
Pourquoi saboter alors qu’il suffit de fermer le robinet ?
L’avantage du sabotage, c’est qu’il permet toutes les conjectures et, de ce fait, crée un malaise et des méfiances, en tous les cas dans le camp ouest! Fermer le robinet aurait eu une signature claire.
Vous êtes vraiment ridicule
Ces gazoducs appartenait en partie ou entièrement à Gazprom, soit à l’Etat russe. Vous pensez vraiment qu’un Etat va saboter ses propres installations ?
Par ailleurs, prêter à un chef d’Etat un caractère diabolique, c’est sombrer complètement dans la propagande la plus crasse: le bien contre le mal. Pour ma part, je me contente de concevoir que nous avons affaire à une guerre plus ou moins larvé dans laquelle un des protagoniste a entraîné l’autre à force de l’acculer à ses frontières.
Qui a saboté le Gazoduc Nord Stream ? Selon vous probablement la Russie et le diabolique Poutine.
Pour ma part, ce manichéisme est un peu trop grossier pour être crédible (voir les analyses d’Eric Denécé qui remettent un peu d’intelligence là où malheureusement la nuance n’existe plus).
Qui d’autre aurait l’intérêt de faire ce sabotage ?
L’Otan pour précipiter encore plus la guerre en Europe contre la Russie ?
Si on écoute les propos récent d’Ursula Von Der Leyen, on pourrait presque le croire…
Il y a aussi le troublant discours de Biden :
7.02.2022 : “Si la Russie envahit (l’Ukraine), cela veut dire des chars et des troupes qui traversent la frontière de l’Ukraine, encore une fois. Alors il n’y aura plus de Nord Stream 2. Nous y mettrons fin”, a dit Joe Biden au sujet de ce gazoduc reliant la Russie à l’Allemagne, déjà construit mais qui n’est pas encore entré en fonctionnement.
ttps://fr.euronews.com/2022/02/08/olaf-scholz-et-joe-biden-affichent-leur-unite-malgre-le-dossier-du-gazoduc-nord-stream-2
Depuis le Covid on est habitué à des énormités, genre : le virus vient du marché de Wu-Han et pas de centre de recherche juste à côté. Non bien sûr ! Alors méfions-nous des raccourcis qui empêchent de penser correctement. Il ne faut écarter aucune éventualité. Y avait t’il des sous-marins qui croisaient dans les parages ? Peut-on retrouver leur signature ?
Rien à rajouter.
Merci.
C’est curieux, mais pour ma part je ne pense pas du tout que ce sont les Russes qui ont fait le coup. Je pense au contraire que ce sont des gens liés à l’OTAN.
En effet, à qui profite le crime?
Tant que ces tuyaux étaient en bon état, il restait une chance que le peuple allemand, et/ou ses industriels, exigent de ses dirigeants d’accepter le gaz russe, compte tenu du fait que l’absence de ce gaz a pour conséquence non seulement que les gens vont grelotter cet hiver, mais, ce qui est beaucoup plus grave, que l’industrie allemande va être en détresse, avec une chute de plus de 60% de sa production. Les usines devront être fermées, il y aura des files interminables de chômeurs et pratiquement on risque de retouver une dépression économique rappelant la répoublique de Weimar. Les Allemands ne veulent revivre ça à aucun prix.
Donc, on ne voit pas comment un gouvernement allemand rationnel aurait pu se dispenser de prendre la décision, humilante pour lui étant données ses rodomantades antirusses, de se déjuger en activant Northstream I et en activant Northstream II ce qui aurait fait très plaisir àPoutine et aurait été pour lui une vraie victoire, politique et économique. Bref, ce n’est certainement pas lui qui a fait le coup.
C’est pour condamner l’Allemagne à être dans l’ncapacité de s’entendre (en matière énergétique au moins) avec la Russie, que l’OTAN a saboté ces tuyaux.
C’est la politique de la “mer brûlée”, version américaine de la terre brûilée.
Elle délire . Quel naufrage .
Il y a une erreur dans votre interprétation. Pourquoi la Russie saboterait son gazoduc alors qu’il lui suffit de fermer les vannes?
Chère Madame,
Je vous lis régulièrement et, ma foi, je fais partie de ceux qui sont souvent de votre avis.
Dans le cas du sabotage des oléoducs Nord Stream, je propose une autre interprétation.
Peu ou prou, ces oléoducs étaient partiellement en fonction, assurant un minimum de gaz à l’Allemagne. Et l’espoir restait que, si le conflit venait à s’arranger, il serait tout à fait possible de les réemployer.
A noter que les USA ont toujours combattu toute forme de rapprochement entre l’Allemagne et la Russie et ce bien avant la guerre.
Alors à qui profite le crime ?
Certainement pas à la Russie qui gère le pipeline à travers Gazprom et qui perd en ce moment des tonnes et des tonnes de gaz dans l’atmosphère au moment où il est le plus cher. Et qui ne peut plus exercer un chantage sur l’ouverture ou la fermeture des vannes.
Les grands gagnants sont les USA et les Ukrainiens qui voient ainsi annulée toute velléité européenne de marche-arrière, ce qui nous embarque dans une fuite en avant.
À noter que ces sabotages ont eu lieu dans les eaux territoriales européennes et non russes. Je ne pense pas que la Russie se serait risquée à une attaque en dehors de sa zone, ce qui aurait pu être considéré comme une agression directe sur l’Europe avec ce que cela implique.
Peut-être que c’est ainsi qu’on va nous “vendre” la chose ? Pour justifier l’intervention de l’OTAN ?
Pour répondre à l’annexion de territoires ukrainiens par la Russie ?
Le 24 février Poutine a ouvert la boîte de Pandorre et depuis nous allons toujours vers le pire. Et, dans le camp occidental, je n’ai entendu aucun gouvernement qui appelle à la raison, qui sollicite l’apaisement…
Bonjour Madame,
A-t-il été saboté par la Russie ou plutôt par les USA?
Bonjour Mme Sandoz,
Une question me taraude : Pourquoi Poutine irait saboter cette installation, alors qu il suffirait de couper le robinet ?
Et d’un point de vue économique, que pensent les USA de ce sabotage ? N’est-ce pas quelque chose qui va contribuer à renforcer leurs exportations de gaz ?
A qui profite le (ce) crime réellement ?
Mais vous défendez quoi au juste?
Poutine intelligent? qu’est-ce à dire? Il s’est mis tout seul dans le pétrin et voici qu’il nous fait une démonstration des capacités terroriste de son Etat sur son propre gazoduc. Pour faire monter la sauce, il mobilise des troupes que son intendance ne pourra ni nourrir, ni armer correctement. Triste évolution pour un pays qui se prétendait il y a peu la seconde puissance militaire mondiale.
Cet homme est sur des sables mouvants: plus il s’agite, plus il s’enfonce. Il ferait donc bien mieux de se calmer et de voir si ses derniers amis peuvent le sortir de là.
Pour compléter mon commentaire précédent, je me permet de partager ce tweet, contenant un passage d’une conférence de Biden début février 2022 :
ttps://twitter.com/verity_france/status/1574815826535915522?s=20&t=2kBbU1hWaAj0yJ2RMVmT-A
Ce passage effectivement troublant, contribue à prendre de la distance avec certaines certitudes qui commencent à être distillé dans nos médias maintsteam…
Bonjour Madame,
Encore une fois je me permets de vous poser la question .
Quelle solution concrète et détaillée suggérez-vous ?
Nous devrions aller à Moscou comme à Canossa pour :
– nous excuser de tous nos inacceptables préjugés à l’égard d’une juste Russie qui , bien entendu, se protège légitimement de l’incroyable hostilité occidentale en tentant d’envahir un pays indépendant et libre de ses choix
– demander très humblement le pardon du patriarche Kyrill
– rassurer les affairistes et politiques européens en leur confirmant qu’ils pourront continuer à percevoir quelques substantielles gâteries pour leurs complaisances , pardon, leurs lucratives opérations financières
C’est cela ?
Au nom de notre confort hivernal ou de nos modèles de société ?
Je veux bien essayer d’entendre le rire diabolique d’un Poutine ,mais je voudrais surtout entendre les propositions courageuses, lucides et concrètes de celles et ceux qui , ou veulent faire front devant Poutine, ou assume de faire commerce avec lui.
Le temps, effrayant, sordide et tragique, de choisir un camp est-il venu ?
Vous remerciant , Madame, pour vos billets et votre blog
un éclair de bon sens ! qui donc a envie de souffrir rien que pour punir ?
les masochistes !
il me semble que les dirigeants de l’europe ne se soucie pas plus des effets nocifs de leurs décisions pour les peuples européens, que poutine pour les russes !
Eh! oui… Comme une goutte de chaud arrive dans mes tuyaux depuis une heure, j’ôte mes mitaines pour partager avec vous une source d’information écoutée hier. Dimanche, dans une émission RTS que vous connaissez bien pour y exprimer régulièrement votre vif bon sens, Slobodan Despot a évoqué le rapport de l’Ukraine à l’arme atomique. Je me suis dit qu’il fallait essayer de vérifier un peu: Deutschlandfunk, 15 avril 2021, 07h19, Interview mit Andrij Melnyk, ukrainischer Botschafter. Par téléphone, 10’48. Le journaliste, très courtois, très renseigné, a peine à contenir l’émotion et les propos belliqueux de l’ambassadeur. Au fil de l’entretien, M. Melnyk accuse la Russie de vouloir rayer son pays de la carte et défie l’Europe, surtout l’Allemagne de n’envoyer que “peanuts” d’armes périmées, de ne se référer qu’au Donbass et à la Crimée dans des discussions inefficaces, alors que 90’000 soldats russes se massent aux frontières. Les auditeurs de l’émission doivent comprendre qu’on est en guerre comme jamais depuis 45 et que la réaction européenne ne peut se limiter à des prises de position symboliques et à la désescalade. À la 8° minute, M. Melnyk lâche que l’Ukraine doit absolument intégrer l’OTAN, se doter d’armes sophistiquées, y compris de la force nucléaire, pour au moins, je cite 《priver M. Poutine du plaisir de nous narguer》. On est dix mois et neuf jours avant le 24 février 2022. Propos d’un diplomate. Édifiant, non? Le document est disponible en ligne.
Madame ,
Non ce n’est pas la russie Biden et Noland avaient déclarés les deux qu’ils détruiraient norsteam2
5 janvier Victoria Nulland menace NS2 7 février Biden promet de détruire NS2 26-27 septembre, exercices de l’OTAN en mer baltique à proximité directe des pipelines 27 septembre, ancien ministre de la défense polonais, député européen, Mr Sikorski annonce “Thank you, USA” 27 septembre
Meilleures salutations
une belle preuve d’ignorance que de croire que les “climato-religieux” comme vous les décrivez (à l’opposé de ceux qui se fichent de la vie de nos enfants et de l’état de notre nature j’imagine ?) souhaitent remplacer le vieux par du neuf.
C’est par définition notre système capitaliste qui prône les bienfaits de l’obsolescence programmée puisque maximise la croissance et la consommation qui est la cause de ceci (et les verts-libéraux qui ne sont que des libéraux peints en vert).
Mais madame est née en 1942, lui demander de se soucier de l’état du monde que sa génération a créé est probablement une cause perdue comme bien souvent. Néanmoins une remise en question, même tardive, permettrait de redorer un peu le blason de votre génération d’égoïste. Mais même ça c’est trop demander de toute évidence.
On a aujourd’hui des intégristes climatiques comme ceux des religieux. Dogme et œillère sont la panoplie de ces soi-disant verts que dans leur vocifération, mais qui use et abuse du portable sans connaître le ricanement intéressé des fabricants qui vendent sans scrupules ces petites boîtes énergivores. Je suis né en 54, j’utilise encore ma machine à écrire. Je fuis les cartes de crédit. Et avant d’accuser les autres, j’écoute par le biais du dialogue avec les autres, c’est toujours plus constructif que de hurler, de manifester pour rien dire ou si peu de choses.
Définissez je vous prie “intégristes climatiques” ?
Ceux qui font passer le vivant avant notre modèle économique destructeur? Ceux qui se soucient de la durabilité de nos sociétés plutôt que de notre confort court-termiste?
Attaquer les “zécolos” c’est protéger un modèle qui considère comme un gain (car augmentation du PIB) de détruire une forêt pour construire un parking.
Vous vous laissez berner par les lobbies financiers qui vous font miroiter qu’une solution nuancée et de compromis est possible, mais ce n’est pas le cas. Il y a le business as usual et il y a la rupture. Toutes les autres solutions n’en sont pas et ne sont là que pour ralentir la mise en oeuvre d’actions concrètes.
Aujourd’hui oser attaquer ceux qui depuis plus de 20 ans prônent de diversifier nos ressources énergétiques, d’empêcher l’artificalisation systématique de nos sols, de diminuer nos usages de pesticides et l’impact désastreux de nos hobbies est d’une malhonnêteté intellectuelle qui me fait vomir. Non je ne veux pas discuter, les discussions sont à mener avec des personnes honnêtes, pas avec des anciens qui ont de toute évidence passé l’âge de la remise en question.
Tous les écolos ne sont pas des jeunes prépubèrent qui vont s’acheter un McDo en allant manifester au lieu d’aller à l’école. Il y a des gens réfléchi (de toute évidence plus que Mme Sandoz) qui lisent les études depuis de nombreuses années et ont vu l’alarmisme de ces dernières augmenter de manière effrayante.
Vous avez bon dos de dire “ça ne vous plait pas, vous avez un téléphone, vous n’êtes pas irréprochable donc vous êtes incohérent à oeuillères”.
Non.
Je vis dans une société malade, je ne peux pas décider d’en sortir seul. Sans téléphone je ne peux pas travailler (pour payer l’AVS et les primes maladie de votre génération dorée, ne vous en plaignez pas), sans habitation je ne peux pas dormir, sans nourriture je ne peux pas survivre. Mais cela ne signifie pas qu’il n’est pas possible de faire un monde avec moins de gaspillage, moins d’inégalité et plus de réflexion sur notre mode de consommation !
Mais forcément, si on découvre en 2020 qu’il y a peut être un petit problème de gestion de nos ressources on a vite fait de penser que c’est une mode.
Renseignez vous un minimum, vendez votre machine à écrire et imprimez les derniers résumés du rapport du GIEC et comparez ensuite ceux-ci avec les premiers rapports , vous comprendrez à quel point votre égoïsme est néfaste et à quel point les oeuillères ne sont pas sur ma tête.
Je vous souhaite de ne pas avoir de petits-enfants.
“Il y a des gens réfléchi (de toute évidence plus que Mme Sandoz)”.
Vous dépassez un peu les convenances envers Madame Sandoz. De plus, même si vous pensez que sa réflexion n’est pas à votre niveau, elle sait au moins où mettre les “s” au pluriel.
Madame, Monsieur, Vik, “Génération d’égoïstes”? Avant de juger et de circonscrire les citoyennes et citoyens (suisses) dans un groupe d’êtres insensibles et responsables des désastres observés aujourd’hui, je vous suggère de vous interroger sur ce que signifie être né.e en 1942. Par exemple, pour une femme, de réussir sa maturité fédérale en 1960. Choisir le Droit. Avoir le désir de comprendre, d’enseigner, de partager. L’hiver 1942-1943, des centaines de milliers d’enfants sont morts de froid et de faim en Europe – sans compter autant d’infortunés dans les colonies… Certes, on a été mieux protégé en Suisse. Mais, qui a osé remettre en cause le rôle de la Suisse dans le conflit pour jouer les égoïstes – et il y en a eu, ne nous leurrons pas – a perdu sa place ou a dû se défendre très haut pour survivre. Il a fallu partout reconstruire, sous la responsabilité de gens peu scrupuleux mais difficiles à dissuader. Alors, avant d’imputer les méfaits actuels aux seniors, par ailleurs pressentis début Covid, en mars et avril 2020, pour laisser place aux vivants, veuillez vous demander qui a inventé l’Uber système, les barquettes de plats cuisinés, trottinettes électriques, apéros infinis sous perfusion de colorants, coupes du monde sensibilisées à la transition énergétique, porte-conteneurs gigantissimes pour t’apporter tes gadgets… et j’en passe? Chaque génération invente ses égoïsmes… Mon premier instructeur en géopolitique et éco-énergie était né au Locle, en 1911. Syndicaliste, responsable d’une unité de production énergétique jugée douce à l’époque, il avait refusé d’électrifier sa maison, ne voyagait qu’à pied et en train. Il lisait beaucoup, respectait les animaux, aimait sa femme, partageait les tâches ménagères et ne provoquait aucune polémique. Alors, s’il vous plaît, pas d’accusation hâtive ni d’amalgame! Engagez-vous aujourd’hui, faites de votre mieux pour trouver des solutions, mais de grâce ne généralisez pas!
J’ai été volontairement provocateur et m’en excuse si vous vous êtes senti insulté.
Il s’agit évidemment d’une généralisation. De plus un être seul ne peut être jugé responsable des malheurs d’un monde.
Néanmoins la responsabilité me parait assumée lorsqu’une personne continue de défendre bec et ongles un système aussi nécrophile que le notre et généralise les positions de ceux qui osent prôner une protection de la nature et du vivant.
Pour appuyer votre propos, mon grand-père, né en 1929, était parfaitement capable de voir les limites planétaires et a été le premier à m’initier à une pensée écologique et aux limites de notre modèle de consommation bien avant que les rapports du GIEC ne fassent la une des journaux.
Je suis donc bien conscient que tous les membres d’une génération, même antérieure à celle de Mme Sandoz, ne sont pas aussi ignorants.
Et pensez au Club de Rome qui, il y a près de 60 ans, a déjà tiré l’alarme !
Les lobbies sont devenus tellement puissants ces dernières années, raison pour laquelle tous les pays européens sont maintenant pris en otages dans plusieurs domaines (énergie, santé, …). Cela montre que les lobbies devraient être interdits d’accès dans les Parlements et qu’avant les élections des parlementaires il est impératif de connaître quels sont leurs conflits d’intérêts. Cela concerne aussi la Suisse.
Le point positif: j’espère que cela va obliger tous ces pays à développer très rapidement des énergies renouvelables et locales.
Avez vous la moindre preuve, le moindre indice, un mobile vous permettant d’affirmer que l’explosion du gazoduc serait causée par une opération initiée par la Russie ?
En pratiquant de telles extrapolations, pas étonnant de voir des millions d’aveugles partirent la fleur au canon, ceux qui fuient les premiers dès que la mort rôde au carrefour de leur destinée.
Incroyable d’oser émettre un pareil postulat, alors qu’à ce stade, personne, hormis les responsables, ne sait d’où le coup a été tiré.
Qui a tiré des centaines de missiles et d’obus sur la centrale nucléaire de Zaporizhzhia, les experts de l’AIEA ne se sont pas prononcés en alléguant que c’est aux experts de l’ONU de statuer sur ce constat, cependant, quelques experts, censurés par la presse, ont clairement désignés les responsables de ce tires et c’est ne venait pas du coté de la Russie.
La Russie coupable du sabotage? Possible mais pas certain. Les arguments développés sur ce lien ont du sens:
ttps://lesdeqodeurs.fr/video-pourquoi-les-etats-unis-pourraient-etre-derriere-les-fuites-de-ns1-et-ns2/
Et maintenant un quatrième sabotage !
Qu’attendre d’autre d’un Kremlin acculé au désastre ?
Pauvre Russie, si mal dirigée par de mauvais maîtres, menteurs et désespérés.
Que dire des USA dirigés (?) par un vieillard atteint de démence sénile?
Je pense que c’est faire beaucoup d’honneur à Mr Putin de le considérer comme “très intelligent”. C’est un psychopathe à l’esprit pourri qui est en train de mener son pays au désastre et qui tente d’entraîner les autres dans sa chute.
Quant à l’anti-américanisme qui apparaît en filigrane dans cet article, encore trop fréquent en Europe, il me pose une question : que ferions-nous sans l’OTAN ?
A l’attention de la petite armée de complotistes de Mme Sandoz:
ttps://www.lemonde.fr/international/video/2022/09/27/mobilisation-en-russie-les-images-des-kilometres-de-bouchons-a-la-frontiere-avec-la-georgie_6143403_3210.html
La Russie n’a ni les moyens, ni l’intérêt de saboter son propre gazoduc à proximité du Danemark.
Dès lors, la question est plutôt – sous couvert de guerre en Ukraine, les USA et la Pologne ont-ils profité de la situation pour saboter un gazoduc qui les a toujours dérangé sur le plan géopoltiique?
Coïncidence vraiment très surprenante: le sabotage du gazuduc Nord Stream intervient exactement au moment où le gazoduc Baltic Pipe est inauguré ce qui permet à la Norvège d’alimenter la Pologne ! Ce sabotage va obliger la Pologne et probablement d’autres pays européens à acheter le gaz norvégien … Je ne pense pas que ce sabotage soit le fait des Russes.
Ce n’est pas un sabotage mais une mise hors service définitive des 2 installations, puisque les gazoducs ont explosé à des points géographiquement dits “hauts” dans la mer, de sorte que l’eau de mer s’est engouffrée dans des milliers de km dans les tuyaux, qui ne supportent pas l’eau salée. Pas moyen de les réparer. Les russes ne sont pas débiles au point de faire sauter leurs propres sources de fortunes. Les américains ont décidé que l’Europe doit se fournir dans les pays du sud (Moyen-Orient et Afrique du Nord) et par bateaux depuis les USA, et “basta” comme ils disent les italiens.
La Suède et le Danemark surveillent de très près les profondeurs maritime de leurs eaux territoriales et pas que, c’est sans doute avec le détroit de Malacca, les eaux les plus surveillées de la planète. Cela inclut des capteurs sonores capables de reconnaitre les signatures des sous-marins présents. Cela ne fait aucun doute que si sous-marin il y a eut dans ce sabotage et je ne vois guère comment il aurait pu en être autrement, que les traces laissées par les submersibles qui rôdent dans le coin seront très vite interprétées, sans doute qu’elle le sont déjà. Donc, au minimum, les suédois ou les danois savent qui se promenait dans cette zone. Il se peut également qu’un sous-marin d’une nation profite de la présence d’un sous-marin d’une autre nation pour se cacher, mais dans ce cas, les deux seront repérés, avec une précision de l’ordre du mètre. Maintenant, est-ce que la Suède ou le Danemark ou autres, vont ils communiquer ces informations publiquement, surtout dans le cas où il s’agisse d’un sous-marin d’un pays faisant partie de l’alliance atlantique ?
… ou encore une autre hypothèse: il y a déjà eu fin août une fuite sur Nord Stream 1 qui a nécessité un arrêt de trois jours et des réparations. À la demande russe, qui y voyait du danger. On aurait répondu que ce genre d’incident n’empêche pas le système de fonctionner grâce à une suppléance automatique. Curieusement, une turbine reste bloquée en Allemagne, on ignore pourquoi. Scénario fiction du jour: l’Ukraine, qui possède la plus grande infrastructure de gazoducs (38’600km), ouvre tous les robinets sous surveillance de l’OTAN, s’engage à délaisser ses joujoux de guerre pour exploiter rapidos les énormes réserves de gaz et autres matières, en échange de quoi le pôle de maintenance européen ferme les yeux sur de possibles actes de sabotage. Ce pourrait être le début de négociations ou de cesser-le-feu?
Puisse votre dernière phrase être prophétiquement juste!
Radosław Sikorski, ancien ministre des affaires étrangères de la Pologne, jusqu’en 2014, et actuellement député européen et très proche d’Ursula Von der Leyen a chaleureusement remercié les USA et indirectement Joe Biden pour avoir fait explosé les gazoduc NS1 et NS2.
Impossible qu’un sous-marin russe pénètre ses eaux sans avoir été détecté au centimètre près.
En 2015, un sous-marin drone de fabrication occidentale avait déjà été neutralisé à proximité de NS1 par l’armée suédoise, sans déclaré d’où venait le sous-marin/drone de 4 mètres de long et chargé de plusieurs centaines de kilos d’explosifs.
Depuis le mois de juin, des unités de l’US Navy procédait officiellement à des opérations de repérages dans les alentours des gazoducs russes et dans la zone de l’île de Bornholm.
Chère Madame,
Une précision m’a manqué dans votre billet : les éléments qui vous permettent (quasiment) d’affirmer que la Russie est à l’origine du sabotage. Parce que de mon côté, dans le jeu de poker menteur et de billard à triple, quadruple, quintuple bande dans lequel j’ai l’impression de baigner depuis 2 ans, rien n’est évident. Vous me direz, pour le résultat, cela ne changera rien pour les européens (et les Suisses). Cordialement. Vu de France
ttps://www.youtube.com/watch?v=0ByNRApNVoM
#LigneDroite
“Les Américains sont probablement responsables de l’explosion des gazoducs russes !” – Jacques Baud
Chère Madame Sandoz vous devriez écouter l’analyse de Monsieur Jacques Baud avant de vous prononcer ….ttps://www.youtube.com/watch?v=0ByNRApNVoM&t=801s.
Avec mes meilleures salutations et au plaisir de vous lire.
Il y a plusieurs raisons que l’hypothèse (je dis bien – hypothèse) que cet acte de sabotage soit réalisé ou incité par USA. 1. USA était toujours hostile à ce gazoduc reliant l’Allemagne et la Russie par les intérêts économiques communs. 2. Biden a lui-même déclaré, peu avant que l’armée russe traverse la frontière avec l’Ukraine, qu’il empêchera la réalisation de ce lien entre la Russie et l’Allemagne. 3. L’ex ministre polonais et actuellement député européen, M. Sikorski, a déclaré explicitement: merci USA
Il ne faut écarter aucune hypothèse et celle-ci a l’air d’être bien crédible. Joanna Pióro Ferrand
La vieillesse est un naufrage dans votre cas
Ah quand même ! Quelle délicatesse. Mais vous semblez avoir toutes les qualités pour faire respecter le 19 degrés dans les logements cette hiver à la population:
ttps://www.blick.ch/fr/news/suisse/en-cas-de-penurie-denergie-ceux-qui-chaufferont-trop-leur-maison-pourraient-risquer-la-prison-id17851103.html
Ainsi quand les pipelines sautent et que le que gaz manque, les Suisses trop frileux iront en prison.
Mais inutile de dénoncer Mme Sandoz: les personnes âgées échapperont à cette règle.
Bonne digestion !
Je suis peut-être un peu hors sujet, quoi que. Pour bien connaître les Etats-Unis (y avoir passablement vécu et voyagé, y compris un voyage il y a quelques jours) je pense honnêtement que les Démocrates et toutes leurs cliques de progressistes du New York Times et CNN sont plus dangereux pour le monde que les Républicains. Les Démocrates ont un côté pervers, “nous” les Républicains ou conservateurs du monde entier sommes de “bons petits protestants” ou “évangéliques”, et oui on a plein de défauts et certains diront qu’on est des hypocrites. Mais je dirais que nous protestants, on est clair sur notre cosmovision (culture judéo-chrétienne et grecque). On est dans le hard power, je vois un vrai danger avec le soft power. Je paraphrase bien sûr Bourdieu, plus d’infos ici ttps://fr.wikipedia.org/wiki/Pouvoir_symbolique
Tout cela pour dire, oui j’ai l’impression qu’il y a des choses un peu bizarre dans ce conflit, comme des forces en dessous de soft-power, des règlements de compte de tous les côtés, je ne vais pas non plus trop m’étaler pour m’éviter des procès actuels ou futurs. Après je reste bien sûr attaché à la démocratie. Mon point est le suivant, l’Occident s’auto-détruit, c’est tout. Et bien sûr Poutine, comme bon Orthodoxe l’a très bien compris, très bien.
Bonjour Monsieur,
Pratiquez-vous le second degré ou sévissez-vous dans le premier degré ?
Vous souhaitant le bonsoir ,
Où sont donc passés les “experts” militaires qui nous prédisaient une victoire écrasante de la Russie ? Vous savez, le fameux “rouleau compresseur russe” ? Le si redouté “ours russe” ?
La deuxième armée du monde, soit disant capable d’envahir toute l’Europe, mise en échec par une douzaine de camions avec quelques petites fusées sur le tablier ?
Se pourrait-il que ces “experts”, qui nous prédisaient entre autres :
– des millions de morts par les “injections géniques”,
– des révolutions partout en Europe (après la révolution des roses, on appelera celle-là la révolution des chaussures de randonnée bas de gamme, avec Francis Lalanne en fer de lance)
– Le si redouté “grand risette”
– les niaiseries habituelles, la Chine, les routes de la soie, Davos, la chute du dollar, Dominion, etc etc
ne soient finalement rien de plus que la demi-douzaine de supporters de la Suzette qui se congratulent entre eux ?
Se pourrait-il qu’un commentateur prolifique de ce blog qui a tous les procureurs de Suisse contre lui car il a mis au jour -attendez je relis mes notes- un traffic de stéroïdes utilisés par les policiers suisse musclés et qui a un général russe comme voisin qui lui donne toutes les nouvelles du front et de l’écrasante victoire russe, se pourrait-il que ce commentateur raconte absolument n’importe quoi ?
Continuez de nous faire rire surtout !
Difficile de savoir où sont les experts sur les nombreux sujets que vous abordez. C’est un amalgame confus qui saute du coq à l’âne.
En ce qui me concerne, je ne trouve pas toujours mon compte dans les divers articles du Temps. J’ai donc un certain plaisir à compléter certains sujets en lisant une petite dizaine de blogs.
Certes, il faut trier mais chacun est libre d’y trouver des pépites selon son éducation.
Je m’exprime rarement sauf si le sujet se trouve dans mon domaine d’expertise et il est alors plaisant de contribuer en étant affranchi de l’uniforme. Je ne répondrai donc pas à votre commentaire sur le sujet qui me concerne pour éviter le hors sujet.
Il y aura d’autres occasions de le faire mais je n’hésiterai pas à faire référence à vos affirmations ce jour là.
Mais, il me paraîssait opportun d’intervenir (au risque d’un “hors sujet”) car non seulement le fond ne traite pas du sujet mais la forme est assez arrogante voire agressive.
Cette nouvelle manière de dénigrer collectivement est apparue depuis un certain temps. C’est peu plaisant et cela gâche la lecture. Est-ce votre intention par manque d’argument sur le sujet ?
Quand au “Great Reset” auquel je pense que vous faites allusion, je ne comprend pas votre allusion à Klaus Schwab et sa présentation au WEF. Certes, avec la guerre en Ukraine, la plan est en train de prendre l’eau même si diverses prédictions s’avèrent exactes (guerre, montée de l’extrêmisme et lutte pour les ressources).
Les “experts” n’avaient donc peut-être pas bien évalué l’ampleur de la catastrophe économique à venir liées aux sanctions surtout dans une situation déjà précarisée par deux ans de pandémie. Nous n’avons pas vécu une telle période depuis des générations. Et quand le peuple à faim…
Dans ce contexte, la destruction de ce pipeline, quel qu’en soit l’auteur, pourrait avoir des conséquences majeures pour les populations concernées.
Cela mérite donc probablement un débat ne serait-ce que par respect pour ceux qui risquent d’en souffrir.
Nous assistons à la même démonstration que celle faite par l’ancien porte parole de Sadam Hussein alors que son armée était en déroute totale, ce prote parole expliquait aux iraquiens via leurs télévisions combien l’armée irakienne avait anéanti les forces occidentales !
Quel est le rapport avec le sujet ?
Ce sabotage intervient au moment où les peuples européens soumis à de plus en plus de restrictions, commencent à critiquer leurs gouvernements et votent “mal” comme en Italie, en Suède , et bientôt en Espagne. Coïncidence malheureuse ?
Ce que le colonel Jacques Baud explique :
ttps://m.youtube.com/watch?v=vvOO_-YqyNk
ttps://youtu.be/0ByNRApNVoM
“On sait que le gouvernement russe ne se soucie nullement des effets nocifs concernant sa propre population”
“On sait” ? Qui “sait” ?
Je suis allé en Russie plusieurs fois depuis 2013 et à plusieurs endroits. J’y ai rencontré des pros et des antis Poutine, certains qui le traitait de sauveur, d’autres de voleurs, mais tous sont unanime sur un point : il a sorti le pays de la misère post-soviétique.
Pour moi, les propos de cette dame sont dangereux. Ils à mon avis “orientés”, ou alors ignorants, ou encore repris du narratif médiatique ambiant.
Mais le plus effrayant, ce n’est pas elle. Ce sont celles et ceux qui l’écoutent et prennent sa parole pour comptant, sans aucun esprit critique. Il suffit de lire les commentaire et de comparer le nombre de ceux qui réagissent avec ceux qui acquiescent.
Il me semble que la majorité demande la guerre en Europe. C’est par cette attitude qu’elle va la rencontrer, ou pour le moins en ressentir les effets. Il ne reste plus qu’à lui souhaiter “bonne appétit” car le Conseil Fédéral est de “son point de vue”…
Voici un lien qui à mon avis est un peu plus éclairé, et instruit, qui pourrait bien faire changer d’avis un bon nombre de lecteurs ttps://www.youtube.com/watch?v=LVY_LQ-9ie0
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *









Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.
Rejoignez les 806 autres abonnés


Les blogueurs du Temps sont des invités. Leur avis ne représente pas celui de la rédaction. En savoir plus
Lire notre charte déontologique
Le grain de sable © 2022 Le Temps SA

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE