Le combat des exilés russes en France pour rapatrier leurs proches afin d'éviter la mobilisation – BFMTV

Depuis l’allocution de Vladimir Poutine annonçant la mobilisation partielle des réservistes pour être envoyés sur le front en Ukraine, tout le pays est secoué. Plusieurs manifestations ont éclaté à travers la Russie et de nombreuses personnes cherchent à quitter le pays pour éviter la mobilisation. Mais un problème se pose: pour aller où?
Katia, rencontrée par BFMTV, est arrivée en France au mois de juin pour fuir le régime de Vladimir Poutine. Elle est venue avec son fils grâce à un visa humanitaire. Son mari, lui, est resté à Moscou pour continuer à gagner de l’argent pour faire vivre la famille. Depuis trois jours, il est techniquement “mobilisable” par l’armée russe.
L’option privilégiée par son mari pour le moment est donc la fuite. Toutefois, sortir de Russie est de plus en plus compliqué. Toute la journée, Katia tente de trouver un moyen. Mais, explique-t-elle, les billets d’avion sont désormais pris d’assaut et donc hors de prix: entre 7 et 10.000 euros pour aller à Dubaï
Tous les vols sont complets pour l’Arménie, la Turquie ou la Géorgie. Une situation similaire pour les bus et les trains.
“On va essayer de partir lundi en voiture. La Biélorussie, ça me parait impossible, ça sera pareil qu’ici. On va essayer par l’Estonie ou la Lettonie. Pour moi c’est inacceptable de rester”, explique au téléphone le mari de Katia.
Pour ceux qui arrivent à quitter la Russie, se pose évidemment la question du visa. L’Allemagne a annoncé ce jeudi qu’elle offrirait l’asile aux déserteurs russes. À l’inverse, la Finlande et la Lettonie leur ont fermé leurs frontières. Les pays européens sont pour le moment en ordre dispersé sur la question.
En France, la ministre des Affaires étrangères a botté en touche. “Nous allons en discuter avec les institutions européennes. Bien évidemment il faut répondre aux besoins d’une grande majorité de la population russe en leur permettant d’exprimer leur vision des choses, de quitter la Russie et de venir à nous”, a-t-elle affirmé en marge de l’Assemblée générale des Nations unies.
Katia vit avec d’autres exilés dont Yana. Cette dernière a quatre frères, entre 19 et 28 ans, qui vivent dans des petites villes à l’Est de la Sibérie. Tous sont mobilisables. Elle espère donc également que la France les accueille mais elle est consciente qu’il leur sera extrêmement difficile de sortir de Russie.
Selon le site d’investigation russe Meduza, 1,2 million de Russes pourraient être enrôlés dans l’armée dans les prochaines semaines.
Ukraine: 436 corps exhumés des tombes à Izioum, 30 avec des "signes de torture"

© Copyright 2006-2021 BFMTV.com. Tous droits réservés. Site édité par NextInteractive

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE