Pièces complète 2 euro commémorative et accessoires protection pièces

La solidarité sectorielle: Un phénomène social dans un État faible – Espace Manager

Par Rachef Chaïr, expert en administration des affaires, Tunisien résidant en France
Depuis la révolution de 2011, la Tunisie navigue à vue tel un navire qui a quitté le port sans boussole. La transition politique a été, en effet, instable et complexe ; créant chez les citoyens un sentiment d’abandon et de vulnérabilité. Cette instabilité a affaibli l’Etat en affectant sa légitimité et en détournant ses ressources.
La corruption a été un fléau qui a rongé l’Etat tunisien à travers le détournement des fonds publics et l’affaiblissement de la confiance des citoyens envers les institutions. Les conflits sociaux, telles que les grèves et les manifestations, ont été fréquents en Tunisie depuis 2011 et ont affaibli la capacité de l’Etat à maintenir l’ordre et la sécurité.
Le besoin d’appartenance peut être comparé à un filet de sécurité pour les citoyens. Lorsque l’Etat est faible et incapable de remplir ses fonctions régaliennes comme la sécurité et le maintien de l’ordre public, les individus peuvent se sentir perdus. C’est à ce moment-là que l’appartenance à un groupe ou une communauté peut être bénéfique pour eux en leur apportant soutien et sécurité.
L’appartenance peut également être comparée à un abri contre la tempête. Lorsque l’Etat est faible, l’appartenance à un groupe peut leur apporter un sentiment de chaleur et de réconfort. En s’engageant dans des activités et en participant à des événements organisés par leur groupe d’appartenance, les individus peuvent se sentir valorisés et utiles pour la communauté.
La faiblesse de l’Etat peut avoir de nombreuses conséquences sur la population et sur le développement du pays. Lorsque ce dernier n’est pas en mesure de maintenir l’ordre et la sécurité, les violences peuvent être fréquentes et les droits de l’homme sont systématiquement violés.
Par ailleurs, l’absence des services de base tels que l’éducation et la santé peut avoir des répercussions sur la qualité de vie de la population. L’accès limité à ces services peut entraîner une moins bonne santé et une moins bonne éducation ; ce qui peut à son tour limiter les opportunités de développement personnel et professionnel de la population ; générant ainsi un besoin de de solidarité et de coopération. En faisant partie d’un groupe, les individus peuvent se sentir responsables les uns envers les autres et travailler ensemble pour atteindre des objectifs communs. L’apparition d’un nouveau concept depuis 2011 en Tunisie nommé la solidarité sectorielle s’intègre dans cette logique.
La solidarité sectorielle est un concept qui désigne le lien de solidarité qui existe entre les travailleurs d’un même secteur d’activité. Cette solidarité peut se manifester de différentes manières, comme par exemple le partage de connaissances et d’expériences professionnelles, ou le soutien mutuel dans les moments de difficulté. La solidarité sectorielle peut être organisée de différentes manières à travers des syndicats professionnels ou des associations de travailleurs.
Malgré ses nombreux avantages pour les travailleurs, la solidarité sectorielle peut présenter des inconvénients pour la société et l’Etat.
Tout d’abord, en se concentrant sur les intérêts des travailleurs d’un seul secteur, la solidarité sectorielle peut exclure les travailleurs d’autres secteurs, ce qui peut créer des divisions et des tensions entre les différents groupes de travailleurs; ce qui est malheureusement le cas dans la société tunisienne. Cette exclusion peut avoir des conséquences néfastes sur la coopération et la solidarité au sein de la société.
Ensuite, en se concentrant sur les intérêts des travailleurs d’un seul secteur, la solidarité sectorielle peut être moins forte face aux employeurs, qui peuvent jouer sur les rivalités entre les différents groupes de travailleurs pour affaiblir leur position. Cela peut entraîner une baisse de la qualité des conditions de travail et une augmentation de la précarité pour les travailleurs concernés, ce qui peut avoir des conséquences néfastes sur la société et l’Etat.
Enfin, en se concentrant sur les intérêts à court terme des travailleurs d’un seul secteur, la solidarité sectorielle peut manquer de vision à long terme et ne pas tenir compte des conséquences à plus long terme pour l’ensemble de la société. Cela peut entraîner des conflits avec d’autres secteurs ou avec l’Etat, qui peuvent avoir des conséquences négatives sur la stabilité et la coopération au sein de la société.
Il est également important de noter que la solidarité sectorielle peut être organisée et maintenue par les syndicats, ce qui peut créer une dépendance vis-à-vis de ces organisations et limiter la capacité des travailleurs à agir de manière autonome. Cela peut entraîner une perte de la capacité de négociation et de représentation des travailleurs, ce qui peut avoir des conséquences négatives sur leurs conditions de travail et sur la société en général.
Le meilleur exemple est celui de  L’Union Générale Tunisienne de Travail qui est considérée comme le syndicat le plus influent en Tunisie. Il est souvent considéré comme le protecteur de la solidarité sectorielle dans le pays. Depuis 2011, cette organisation a profité de la faiblesse de l’État pour imposer des conditions favorables pour ses adhérents dans les différents secteurs économiques. Cela a été réalisé en obtenant des augmentations salariales et des avantages sociaux pour les membres, souvent aux dépens des contribuables. 
L’UGTT a également utilisé des moyens de pression pour faire des bras de fer avec les gouvernements successifs, en menant des grèves et en utilisant son influence pour imposer ses conditions et influencer les politiques gouvernementales. En plus de cela, l’UGTT a également joué un rôle important dans la vie politique. Cependant, cette politique a été critiquée pour avoir entraîné une augmentation des déficits budgétaires et une réduction des investissements publics, qui ont finalement eu un impact négatif sur l’ensemble de l’économie tunisienne.

source

A propos de l'auteur

Avatar de Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar de Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE