La Norvège enregistre un excédent commercial record suite à la hausse des ventes de gaz en Europe – EURACTIV France

Économie
Monde
Planète
Politique
Société
Par : Frédéric Simon | EURACTIV.com avec AFP | translated by Charles David
16-09-2022
Eldar Saetre, le PDG de la société norvégienne de gaz naturel et de pétrole Equinor, regarde sa propre ombre projetée sur un panneau Equinor après la présentation des résultats du troisième trimestre de la société, à l’extérieur de leur siège à Fornebu, en Norvège, le 25 octobre 2018. [EPA-EFE/VIDAR RUUD]Langues : English

L’excédent commercial de la Norvège a atteint un nouveau record en août, alimenté par une hausse des prix du gaz naturel. Le pays nordique est désormais le premier fournisseur de l’Europe après la réduction des exportations russes, selon des données publiées jeudi 15 septembre.
Ces données interviennent alors que la flambée des prix du gaz a mis Oslo dans une position délicate vis-à-vis de l’Union européenne, certains pays de l’UE souhaitant un plafonnement des prix du gaz naturel.
L’excédent commercial de la Norvège a atteint près de 20 milliards d’euros le mois dernier, selon l’office national des statistiques SSB.
Jan Olav Rorhus, expert de la SSB, a déclaré que les prix du gaz ont fortement augmenté en août, en partie parce que les livraisons russes à l’UE via le gazoduc Nord Stream 1 ont été réduites.
« Cela a eu pour conséquence que les volumes d’exportation de gaz naturel de la Norvège, qui étaient déjà élevés, ont atteint une valeur record », a-t-il ajouté.
Le géant russe de l’énergie Gazprom a complètement arrêté ses livraisons via Nord Stream depuis le 31 août dans ce qui a été considéré comme des représailles aux sanctions européennes contre Moscou en raison de la guerre en Ukraine. Le Kremlin a déclaré que les sanctions empêchent l’entretien du gazoduc.
La Norvège a partiellement comblé ce vide, devenant le premier fournisseur de l’Europe.
En juin, Bruxelles et Oslo ont accepté «d’intensifier leur coopération afin de garantir des approvisionnements supplémentaires en gaz à court et à long terme en provenance de Norvège », selon une déclaration publiée à l’issue d’une réunion entre le responsable du climat de l’UE, Frans Timmermans, et le ministre norvégien de l’énergie, Terje Aasland.
« Il existe un fort potentiel d’augmentation des ventes vers l’Europe en 2022, apportant près de 100 TWh d’énergie supplémentaire au marché européen », indique le communiqué.
Alors que les pays de l’UE doivent produire de plans de préparation aux risques, les pays nordiques ont tous omis de planifier une baisse des importations en provenance de Norvège, mettant en exergue le manque d’anticipation de l’UE face à la crise énergétique.
La semaine dernière, les ministres européens de l’Énergie ont soutenu une série de mesures visant à lutter contre la flambée des prix du gaz et de l’électricité. Des États membres comme la Belgique et l’Italie ont demandé un plafonnement des prix de tout le gaz importé dans l’UE.
La Commission européenne a suggéré à un moment donné de plafonner les prix du gaz russe uniquement, mais elle a depuis abandonné cette idée, estimant que la meilleure façon de réduire les prix était de négocier des accords avec des pays fournisseurs comme la Norvège.
Une nouvelle équipe spéciale sera mise en place afin de négocier des accords avec la Norvège et d’autres fournisseurs de gaz. Ainsi, « nous baisserons de manière raisonnable le prix du gaz », a déclaré Mme von der Leyen dans son discours annuel sur l’état de l’Union, mercredi 14 septembre.
Aussi, une « contribution de solidarité » sera exigée des entreprises pétrolières et gazières, qui ont récolté des bénéfices extraordinaires grâce à la flambée des prix sur les marchés mondiaux de l’énergie, a annoncé la cheffe de la Commission européenne.
Le Premier ministre norvégien Jonas Gahr Store s’est déclaré « sceptique » à l’égard de l’idée de plafonner les prix à la suite d’un appel téléphonique avec Mme von der Leyen.
La Commission européenne a renoncé à son projet de plafonner le prix du gaz russe et a proposé de créer un nouveau groupe de travail composé de représentants des États membres de l’UE afin de négocier avec les principaux fournisseurs.
Langues : English

source



A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE