La DRAC Centre-Val de Loire recrute pour ses UDAP : 3 architectes et un(e) technicien(e) – Ministère de la Culture




Actualités régionales
Drac Centre-Val de Loire
Actualités régionales
Publié le 04.08.2022
Pour l'Eure-et-Loir : le(a) responsable ainsi qu'un(e) adjoint(e) au chef de service.
Pour l'Indre : un(e) technicien(ne) des services culturels et des bâtiments de France.
Pour le Loiret : un(e) adjoint(e) au chef de service.
Quatrième région par sa superficie, le Centre-Val de Loire s’étend sur 39 151 km². Avec 2,56 millions d’habitants, soit 4,1 % de la population métropolitaine, la région se situe au 10e rang national. Composée de six départements (Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret) s’étendant du bassin parisien aux premiers contreforts du Massif Central, la région Centre-Val de Loire est traversée d’Est en Ouest par la Loire.
Berceau du Royaume de France, le Centre-Val de Loire s’est couvert au fil des siècles de châteaux parmi les plus prestigieux de France : Azay-le-Rideau, Chambord, Chenonceau, Cheverny, Villandry… En 2000, le Val de Loire a rejoint les cathédrales de Bourges et de Chartres et la collégiale de Neuvy-Saint-Sépulchre (située sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle) dans la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Le Val de Loire est le plus vaste site de France jamais inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Ce riche patrimoine historique est complété par trois parcs naturels régionaux : la Brenne, Loire-Anjou-Touraine et le Perche et d’importants espaces forestiers parmi lesquels la Forêt d’Orléans, plus grande forêt domaniale de France et la Sologne.
Placée sous l’autorité du préfet de région, la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) du Centre-Val de Loire est chargée de piloter et mettre en œuvre les politiques du ministère de la Culture, en articulation ou soutien de celles des autres acteurs (collectivités territoriales, établissements publics de coopération intercommunale et associations). Ses missions portent sur les patrimoines, la création artistique, et les industries culturelles. Elle est de ce fait le représentant en région Centre-Val de Loire de tous les services du ministère. Installée à Orléans, la DRAC comporte 6 unités départementales d’architecture et du patrimoine (UDAP).
L’Eure-et-Loir est marqué par sa diversité, lisible dans ses paysages et architectures bien identifiées selon les secteurs. A la confluence de la Normandie, du Bassin Parisien, du Perche, de la Beauce et de la Vallée du Loir, c’est un territoire à la fois rural et marqué par sa proximité avec l’Ile-de-France. Il est aussi caractérisé par des édifices prestigieux (Cathédrale de Chartres-Patrimoine Mondial, châteaux de Châteaudun, de Maintenon, d’Anet, de la Ferté-Vidame, …), des centres anciens remarquables (Chartres couvert par un Secteur Sauvegardé, Dreux, Châteaudun, Bonneval, Nogent-le-Rotrou, …), et des problématiques paysagères fortes (les vues lointaines de la cathédrale, le développement éolien, les vallées de l’Eure et du Loir, …).
L’UDAP est constituée d’une équipe de 7 personnes : 2 AUE (le chef de service et le/l’adjoint), 1 ISCP (ingénieur), 2 TSCBF (techniciens), 2 adjoints administratifs.
Placé(e) sous l’autorité hiérarchique du Directeur régional des affaires culturelles, le (la) chef(fe) de l’unité départementale de l’architecture et du patrimoine, exerce sa responsabilité sur le département de l’Eure-et-Loir.
Il(elle) exerce l’ensemble des missions d’un A.B.F. sur le département, un secteur géographique étant par ailleurs confié à l’AUE adjoint(e).
Il(elle) conseille, contrôle et expertise les projets menés dans les espaces protégés : abords des monuments historiques, sites patrimoniaux remarquables, périmètres de protection modifiés ou adaptés, sites inscrits et classés, plans locaux d’urbanisme et schémas de cohérence territoriale comportant des espaces protégés. Il(elle) assure une présence auprès des porteurs de projets et des élus (permanences auprès des principales villes, expertise de terrain).
Il(elle) collabore avec les autres services de la DRAC sur des problématiques transversales tant à l’échelon départemental que régional.
Il(elle) conseille les élus et les collectivités locales sur l’ensemble des problématiques liées au patrimoine, à l’architecture, à l’urbanisme et au paysage, ainsi que les porteurs de projets, les professionnels et les particuliers. Dans ce cadre, il(elle) contribue à la promotion de la qualité architecturale, urbaine et paysagère, dans une perspective de développement durable auprès de l’ensemble des acteurs de l’acte de bâtir.
Conservation de la cathédrale Notre-Dame de Chartres (entretien, sécurité, autorisations d’accès et de tournages, …) et du site de Fort-Harrouard, monuments historiques appartenant à l’État.
Conservation et au contrôle scientifique et technique des autres monuments historiques, en lien fonctionnel avec la conservation régionale des monuments historiques. (conseil en amont, état sanitaire, contrôle scientifique et technique)
Expression des besoins financiers et suivi budgétaire en lien fonctionnel avec la Conservation régionale des monuments historiques et le secrétariat général,
Instruction et suivi des projets en espaces protégés
Réunions avec les différents partenaires (institutionnels, élus, particuliers, professionnels) en amont des projets de transformations, de constructions, d’aménagement ou d’urbanisme
Suivi de l’élaboration des documents d’urbanisme (PLU, SCOT) et des secteurs protégés (SPR)
Encadrement et animation de l’équipe : organisation du travail, évaluation des agents, suivi des formations, lien avec la DRAC
Rédaction de notes et dossiers de synthèse pour la direction et le préfet de département,
Représentation institutionnelle (CAUE, PNR Perche, associations mécènes de la cathédrale, …), communications sur les missions du service auprès de ses partenaires.
Contribue à la gestion des vues lointaines de la cathédrale de Chartres, au suivi des enjeux paysagers liés aux projets éoliens en lien avec les services de la Préfecture, la DREAL et la DDT.
Compétences techniques
Maîtrise des tâches confiées à un Architecte urbaniste de l’Etat-Architecte des bâtiments de France, et des domaines de compétences qui leur sont liées.
Maîtrise de la législation dans les différents champs d’intervention.
Expérience (pratique) souhaitée en matière de maîtrise d’œuvre.
Maîtrise des outils informatiques.
Savoir-faire
Qualité d’adaptation à des missions variées
Réactivité face à de nombreuses sollicitations
Capacité à hiérarchiser et à organiser son travail
Facilités à travailler en réseau avec les différents partenaires institutionnels et privés
Savoir-être (compétences comportementales)
Sens du service public et de la pédagogie
Aptitude à négocier, convaincre et décider
Sens développé des relations humaines
Aptitude à conduire des projets
Capacité à dialoguer et à communiquer
Spécificités du poste / Contraintes / Sujétions
Le niveau stratégique et opérationnel du poste impose l’acquisition rapide d’une bonne connaissance du terrain et d’être en contact avec les élus.
Les missions impliquent des déplacements fréquents, des visites de chantier et une bonne disponibilité.
La capacité à mener ses missions en concertation et dans le dialogue sont importants.
La charge de la cathédrale constitue notamment un plus dans le cadre de l’accès au grade d’architecte général
– –
Sous l’autorité directe du chef de service, son adjoint(e), Architecte Urbaniste de l’État, contribue à l’encadrement direct des agents du service, participe à l’animation et au fonctionnement, ainsi qu’à la définition des stratégies d’action du service.
Il/elle exerce l’ensemble des missions d’un Architecte des bâtiments de France sur un secteur géographique du département : arrondissement de Chartres (hors agglomération) et de Châteaudun, le sud du Perche couvert par un Parc Naturel Régional, la Vallée du Loir.
Il/elle a en charge le suivi sanitaire, le contrôle scientifique et technique des travaux concernant les monuments historiques classés et inscrits de son secteur (état sanitaire, conseil, avis…).
Il/elle participe à l’évolution des espaces protégés : contribue à la mise en place et aux études des SPR et des PDA, assure le suivi et la gestion des sites et abords de monuments historiques, émet des avis sur les projets dans ces secteurs, et au-delà (projets éoliens, d’infrastructures, …). Il/elle a en charge, avec l’aide d’un cadre A, le suivi des documents d’urbanisme : SCOT, PLU(i) et cartes communales, du porter à connaissance jusqu’à l’avis sur les projets arrêtés, en association avec les autres services de l’État.
Il/elle conseille les élus et les collectivités locales sur l’ensemble des problématiques liées au patrimoine, à l’architecture, à l’urbanisme et au paysage, ainsi que les porteurs de projets et les particuliers. Dans ce cadre, il/elle promeut le patrimoine du XXme siècle, l’architecture contemporaine et la création d’extensions et aménagements urbains de qualité, en lien avec le CAUE, l’architecte et le paysagiste conseil du département.
Il/elle représente l’UDAP en CRPA et en CDNPS.
Il/elle participe aux réunions bilatérales DRAC-Préfet-Collectivités Territoriales et assure des permanences au service, dans les sous-préfectures, et principales communes de son secteur.
Il/elle contribue aux réflexions et actions avec les partenaires locaux auxquels l’UDAP est associée, sur les thèmes du patrimoine, de l’aménagement, de l’architecture, des paysages, … : Conseil Départemental, CAUE, Fondation du Patrimoine, PNR Perche,…
Il/elle gère le service et l’encadrement de l’équipe
Compétences techniques
Maîtrise des tâches confiées à un Architecte urbaniste de l’Etat-Architecte des bâtiments de France, et des domaines de compétences qui leur sont liées.
Maîtrise de la législation dans les différents champs d’intervention.
Expérience (pratique) souhaitée en matière de maîtrise d’œuvre.
Maîtrise des outils informatiques.
Savoir-faire
Qualité d’adaptation à des missions variées
Réactivité face à de nombreuses sollicitations
Capacité à hiérarchiser et à organiser son travail
Facilités à travailler en réseau avec les différents partenaires institutionnels et privés
Savoir-être (compétences comportementales)
Sens du service public et de la pédagogie
Aptitude à négocier, convaincre et décider
Sens développé des relations humaines
Aptitude à conduire des projets
Capacité à dialoguer et à communiquer
Spécificités du poste / Contraintes / Sujétions
Les missions impliquent des déplacements fréquents, des visites de chantier et une bonne disponibilité.
La capacité à mener ses missions en concertation et dans le dialogue sont importants.
Monsieur Jean-Michel CATHERINOT, chef de l’UDAP d’Eure-et-Loir – jean-michel.catherinot@culture.gouv.fr
 
Le département de l’Indre se situe au sud de la région Centre-Val-de-Loire, à l’interface de la Touraine, du Poitou et du Limousin. L’UDAP est basée à Châteauroux, à 2h de train de Paris et 1h30 de voiture d’Orléans. Le service est implanté historiquement à la cité administrative. Depuis 2018, il y bénéficie de nouveaux locaux, rénovés et spacieux.
Le département de l’Indre, constitue la partie sud du Berry, un territoire doté d’une forte identité (marquée par les figures de Jacques Coeur à George Sand). Il tire son intérêt patrimonial de son caractère préservé tant dans ses paysages (PNR de la Brenne) que dans son patrimoine riche (grands domaines castraux liés au Val de Loire : Valencay, Bouges…) et ancien (forteresses de l’an 1000, églises romanes…).
Le caractère rural du département est à l’origine de la préservation de son architecture et de ses paysages qui participe du cadre de vie privilégier de ce territoire, qu’il convient de continuer à sauvegarder, mais qui doit être également valorisé. C’est dans ce cadre que le conseil départemental a créé l’agence d’attractivité du territoire (2019). A l’échelle des champs d’action de l’UDAP, les partenariats sont également à renforcer tant avec les acteurs locaux publics (notamment les communes qui peuvent prétendre à la mise en place d’un Site Patrimonial Remarquable) qu’avec les propriétaires privés qui détiennent une grande partie du patrimoine monumental protégé ; à l’instar des nombreux manoirs et châteaux présents dans les vallées de l’Indre, de la Creuse et de l’Anglin.
L’Indre compte environ 300 monuments historiques, 4 SPR (1 AVAP, 2 ZPPAUP, 1 Secteur sauvegardé), une quarantaine de sites protégés au titre du code de l’environnement, un édifice inscrit sur la liste du patrimoine mondial (UNESCO) : l’église de Neuvy-Saint-Sépulchre, ainsi qu’un parc naturel régional (PNR de la Brenne) et deux plus beaux villages de France (Saint-Benoît-du-Sault et Gargilesse-Dampierre).
Le/la Instructeur(trice) – Contrôleur(se) en architecture et en urbanisme, travaillera au sein d’une équipe de 6 agents composée du chef de service (ABF), d’un pôle technique de 3 TSCBF (dont le/la titulaire du poste) et d’un pôle administratif de 2 agents.
L’équipe possède une très bonne connaissance du terrain, est expérimentée, professionnelle et reconnue pour ses qualités humaines, qui contribuent à l’échange, l’enrichissement et l’entraide des agents du service.
Les missions, ci-après, sont susceptibles d’évoluer dans le cadre de la réorganisation du service liée à l’arrivée du nouvel agent.
En lien avec le chef de service, architecte des bâtiments de France, l’instructeur/trice contrôleur/se en architecture et urbanisme, se verra confier les tâches suivantes :
Instruction des autorisations de travaux sur Gestauran / préparation des avis
Réponse aux avant-projets par téléphone, mail, visite sur site.
Renseignement et conseil des interlocuteurs, par téléphone, mail, visite sur site.
Réalisation de permanence à l’UDAP et/ou dans les communes (RDV avec pétitionnaires)
Etude des dossiers éoliens
Rédaction des avis écrits en concertation avec le chef d’UDAP
Echanges avec les différents partenaires sur les différents projets (DDT, DREAL, DRAC…)
Participation aux réunions des comités techniques et comités de pilotage en préfecture (avec le chef d’UDAP)
Préparation et participation aux CDNPS avec le chef d’UDAP
Rédaction des courriers quels qu’ils soient concernant les projets éoliens, en vue de leur signature par le chef de service
Mise à jour des servitudes d’espace protégé (PDA / SPR / R500) sur l’Atlas de Patrimoines via Ozone (en lien avec la CRMH compétente pour le dessin des MH)
Mise à jour des servitudes d’espace protégé (PDA / SPR / R500) sur le Géoportail de l’urbanisme via Géosource (en lien avec la CRMH compétente pour le dessin des MH)
Missions et activités éventuelles
Représentation du chef de service aux comités de pilotage et participation aux réunions de travail, suivants les sujets d’actualité : CLSPR, COPIL Action Coeur de Ville, COPIL Unesco…
Suivi de la planification urbaine
Suivi des dossiers relatifs à la continuité écologique des cours d’eau
Suivi des dossiers fondation du patrimoine
Portage d’étude de périmètre délimité des abords (PDA)
Réalisation d’état sanitaire sur monuments historiques et suivi de dossiers
Procédures et règles de fonctionnement de l’administration
Réglementation applicable en matière d’urbanisme, de patrimoine et d’environnement
Techniques de construction de restauration et d’entretien du patrimoine bâtiments
Techniques de construction de l’architecture contemporaine et du quotidien
Connaissances en paysage, aménagement, architecture contemporaine, voirie, urbanisme
Savoir-faire
Gérer les relations avec les différents partenaires (collectivités locales, usagers, administrations (DRAC-DREAL-DDT-Préfecture)
Connaître les techniques d’entretien sur MH
Communiquer avec les élus et les publics locaux
Maîtrise des logiciels de rédaction des avis (Gestauran / Patronum), de mise à jour des servitudes d’espace protégé (Ozone, Géosource) et éventuellement d’analyse géographique (SIG)
Qualité rédactionnelle, dont administrative et maîtrise des délais
Savoir-être (compétences comportementales)
Sens du service public et des relations humaines
Esprit de synthèse et sens de l’analyse
Intérêt pour le patrimoine, l’architecture et l’urbanisme
Sens du travail d’équipe, bonne réactivité et sens des responsabilités
Capacité à dialoguer et à communiquer
Sens de l’initiative et rigueur
Monsieur Gerhard SCHELLER, chef de l’UDAP du l’Indre – gerhard.scheller@culture.gouv.fr
Le Loiret est un département où les enjeux patrimoniaux sont importants : 10 SPR approuvés (Orléans, La rivière du Loiret sur cinq communes, Meung-sur-Loire, Saint-Benoit-sur-Loire, Cerdon, Beaulieu-sur-Loire, Château-Renard, Ferrieres-en-Gâtinais, Puiseaux, La Ferté-Saint-Aubin) et 3 en cours d’études (Chatillon Coligny, Beaugency, Pithiviers), 435 monuments historiques, 68 sites classés et inscrits, le Val de Loire site du patrimoine mondial UNESCO.
Le développement touristique du Loiret via la Loire à vélo, les façades à pans de bois du centre historique d’Orléans demandent une collaboration constante avec les services du département et ceux d’Orléans-métropole.
Deux édifices appartiennent à l’État dont les ABF sont conservateurs (responsable de sécurité et sûreté) : la cathédrale Sainte Croix d’Orléans, la Tour César à Beaugency.
Le poste est situé à Orléans au sein de l’UDAP du Loiret, dans les locaux du siège de la DRAC Centre Val de Loire, à une heure de la région parisienne.
L’architecte des bâtiments de France, adjoint-e au chef de service assure l’ensemble des missions d’un architecte des bâtiments de France sur un secteur territorial et représente le chef de service dans les réunions qui le requièrent. Le secteur géographique concerné présente des paysages et des monuments d’une grande variété : le Val de Loire avec des édifices emblématiques comme l’abbaye de Saint-Benoit, le château de Sully-sur-Loire, la ville de Beaugency (patrimoine mondial Unesco), les étangs et forêts solognots, le Montargois (la gâtine et le bocage), le Pithiverais (plaine de Beauce et grande forêt d’Orléans).
Ce secteur possède 6 SPR (ZPPAUP et AVAP approuvés) pour répondre aux enjeux patrimoniaux: Saint-Benoit-sur-Loire, Cerdon, Château-Renard, Ferrières-en-Gâtinais, La Ferté Saint-Aubin et Puiseaux. Trois SPR sont en cours d’études : Beaugency, Chatillon-Coligny, Pithiviers.
L’UDAP est constituée d’une équipe de 7 personnes : 2 AUE (le chef de service et le/la titulaire du poste), 1 ISCP (ingénieur), 2 TSCBF (techniciens), 2 personnels administratifs (1 SA et 1 Adjt adm).
Afin de promouvoir une architecture, un urbanisme et un paysage de qualité, il/elle assurera conseils aux élus pour une urbanisation durable du territoire respectueuse des paysages, conseils aux particuliers et aux maîtres d’ouvrages dans la réalisation des projets urbains ou architecturaux,  sensibilisation à la qualité des constructions et à la mise en valeur des espaces naturels et bâtis et un suivi de l’élaboration des documents d’urbanisme(SCOTT, PLUi).
Afin de contrôler et gérer les espaces protégés, il assurera l’examen des projets et avis sur les demandes d’autorisation de travaux en espaces protégés (abords MH, sites, SPR, ZPPAUP, AVAP), le suivi des projets structurants, avis sur les projets éoliens, routiers, circulation douce, continuité écologique, l’animation des permanences dans les communes et communautés de communes à fort enjeux patrimoniaux, le suivi des études de PDA et SPR en cours (Chatillon-Coligny, Beaugency, Pithiviers), le suivi de l’élaboration des sites classés en bord de Loire avec DREAL et Mission Unesco Val de Loire (Sully sur Loire) et le suivi des actions Petites villes de demain pour une dizaine de communes rurales et les actions coeur de ville en liaison avec la DDT et les deux sous préfectures (Pithiviers, Montargis).
Afin d’assurer la préservation et la mise en valeur des monuments historiques, il assurera le suivi sanitaire des monuments historiques protégés et contrôle scientifique et technique sur les monuments historiques classés et inscrits en liaison avec l’ingénieur du service, la CRMH et le SRA. Il donnera des avis sur dossiers et travaux pour l’obtention du label Fondation du Patrimoine.
L’adjoint/e au chef de service participe à la définition de la politique et des actions stratégiques du service ainsi qu’à l’encadrement et à la gestion des agents avec le chef de service en liaison avec les services des ressources humaines de la DRAC.
Compétences techniques
Maîtrise des tâches confiées à un Architecte urbaniste de l’Etat-Architecte des bâtiments de France, et des domaines de compétences qui leur sont liées. Expertise en architecture, urbanisme, paysage, patrimoine, construction et histoire de l’architecture.
Maîtrise de la législation dans les différents champs d’intervention : code de l’urbanisme, code de la construction, code du patrimoine, code l’environnement.
Expérience (pratique) souhaitée en matière de maîtrise d’œuvre.
Maîtrise des outils informatiques : logiciels bureautiques, SIG système d’information graphique.
Savoir-faire
Bonne expression écrite et orale,
Réactivité face à de nombreuses sollicitations
Capacité à hiérarchiser et à organiser son travail, à transmettre les informations reçues,
Capacité à piloter, diriger une équipe, à mener une réunion
Savoir-être (compétences comportementales)
Sens du service public et de la pédagogie
Aptitude à négocier, convaincre et décider
Sens développé des relations humaines
Aptitude à conduire des projets
Capacité à dialoguer et à communiquer
Relations fonctionnelles avec l’ensemble de l’équipe de l’UDAP, les agents des autres services de la DRAC (CRMH, SECAP, SRA, Secrétariat général), les autres services de l’Etat, la Préfecture et les élus des Collectivités Territoriales, les professionnels, les associations, les institutions locales (PNR, CAUE, Fondation du Patrimoine, …), les particuliers et les porteurs de projets.
Monsieur Pascal PARRAS, chef de l’UDAP du Loiret – pascal.parras@culture.gouv.fr
Les candidatures (lettre de motivation et curriculum vitae) sont à adresser à : Madame Laetitia de Monicault, Directrice régionale adjointe des affaires culturelles, DRAC Centre-Val de Loire 6 rue de la Manufacture 45043 Orléans cedex
avec copie au Ministère de la Culture – SG /service des ressources humaines Bureau de la filière scientifique, 182 rue Saint-Honoré 75 033 Paris cedex 01 et copie par courriel à : Elisabeth DELAHAYE – responsable des ressources humaines de la DRAC : elisabeth.delahaye@culture.gouv.fr
Les candidatures seront examinées collégialement. Les personnes présélectionnées seront invitées à un ou plusieurs entretiens. Conformément aux recommandations de la CNIL et aux dispositions du code du travail des mises en situation ou des tests
 

source



A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE