Kirill Serebrennikov, les zones d'ombre d'un créateur russe en pleine lumière – Le Monde

https://netsolution.fr/piece-de-monnaie-commemorative-lettone-de-2-euros


La flambée des prix, une onde de choc mondiale qui crée des tensions sur les cinq continents
Après l’annonce par Elon Musk de son refus d’acheter Twitter, l’impression d’un immense gâchis
Face aux difficultés, Uber s’est transformé, sans vraiment changer de modèle
« Rendre le travail plus soutenable pendant la carrière est un chemin exigeant, mais plus prometteur que de taper sur les chômeurs »
Les voyages en train sont-ils trop chers ?
Comment Uber s’est allié à Emmanuel Macron pour s’implanter en France
Qui réchauffe le climat (et comment) ?
Bientôt des villes fournaises ? Pourquoi tout n’est pas perdu
Réintégrer les soignants non vaccinés, une dangereuse croisade
Guerre en Ukraine : « Tant que le “petit frère” obéit et est loyal, le “grand frère” l’aime et le protège »
Pouvoir d’achat : les leçons d’un vote
« Rendre le travail plus soutenable pendant la carrière est un chemin exigeant, mais plus prometteur que de taper sur les chômeurs »
Cinéma : Elsa Wolliaston ou l’art d’être là, intensément
L’écrivain Michel Schneider est mort
« Lee Miller, une combattante », sur France Culture : le choc des images et le poids des mots d’une photographe
Les Rolling Stones en concert, un savoir-faire toujours intact
Le couple présidentiel à la parade, c’est peut-être un détail pour vous…
Luxe, calme et oligarques : en Sardaigne, la côte des Russes
S’aimer comme on se quitte : « Il faut que je sauve ma peau, car je ne peux rien faire pour lui »
Carte postale culinaire de Milan : les aubergines fumées à la ricotta de Piermaria Trischitta
Services Le Monde
Services partenaires
Service Codes Promo
Suppléments partenaires
Temps de Lecture 18 min.
Réservé à nos abonnés
PortraitAprès Cannes, l’ouverture du Festival d’Avignon. Alors que de nombreuses voix appellent au boycott de la culture russe, le metteur en scène est en pleine lumière. Un retour qui l’expose politiquement : son exil surprise à Berlin, ses relations avec l’oligarque Roman Abramovitch et ses positions sur la guerre en Ukraine interrogent.
Mi-juillet 2019. La direction du Festival d’Avignon reçoit un signalement de la préfecture de Vaucluse : un personnage important est attendu dans une salle excentrée, à une dizaine de kilomètres des remparts, dans la petite ville de Vedène. A vrai dire, tous les festivaliers s’y pressent. On y joue Outside, portrait du photographe Ren Hang, dissident chinois qui s’est suicidé en 2017. C’est une création de Kirill Serebrennikov, le metteur en scène russe dont le nom, à Avignon, est sur toutes les lèvres.
Au baisser de rideau, la « person­nalité » se lève « d’un mouvement très curieux », raconte Paul Rondin, le directeur délégué du festival. Il s’agit de Roman Abramovitch, accom­pagné de son ex-épouse, Dasha Zhukova, qui prend quelques ­photos. Le plus célèbre et le plus secret des oligarques, réputé proche du président russe Vladimir Poutine, a en partie financé Outside, à travers la fondation d’une amie. « Ils regardent la salle pour vérifier que le spectacle est un succès, filent saluer les artistes dans leurs loges, puis s’en vont », décrit Paul Rondin.
Ovationné, le metteur en scène est absent. Kirill Serebrennikov vient de passer vingt mois cloîtré dans son appartement moscovite. Son assignation à domicile a été levée en avril 2019, mais, à l’époque, il ne peut toujours pas quitter la Russie. Depuis l’été 2017, il est accusé d’avoir détourné 129 millions de roubles (1,65 million d’euros) de subventions publiques dans le cadre d’un projet théâtral, entre 2011 et 2014. De l’avis des observateurs, c’est un prétexte pour arrêter un créateur mal vu du Kremlin.
Mobilisés par le metteur en scène allemand Thomas Ostermeier, des artistes de renom ont volé à son secours, de Cate Blanchett à Isabelle Huppert. Las, leur campagne n’a guère fait plier les juges, qui exigent que Serebrennikov rembourse sa « dette » avant de lui rendre sa pleine liberté de mouvements. « J’aimerais pouvoir vous aider, mais la justice en Russie est indépendante », se plaît alors à répéter Vladimir Poutine avec une ironie glaçante. « A chaque fois que la ministre de la culture de l’époque, Françoise Nyssen, évoquait la situation de Kirill avec son homologue russe, Vladimir Medinski, il détournait la conversation sur la marqueterie ou le mobilier », se souvient Paul Rondin.
Trois ans après Outside, coup de théâtre : autorisé à quitter le pays fin mars, quelques semaines après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, Kirill Serebrennikov sera bel et bien présent, cet été, à Avignon. Pour sa quatrième participation, il fera l’ouverture du festival avec Le Moine noir, d’après Tchekhov, dans la Cour d’honneur du Palais des papes. Les huit représentations, du 7 au 15 juillet, affichent complet. Parmi les 16 000 détenteurs de billets, beaucoup se réjouissent d’applaudir « l’opposant culturel numéro un de Poutine », ainsi que les médias européens ont coutume de le désigner, un artiste prisé par la jeunesse moscovite pour ses pièces corrosives, un soutien affiché de la cause LGBT dans un pays qui punit la « propagande homosexuelle ».
Il vous reste 88.84% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.
Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.
Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois
Ce message s’affichera sur l’autre appareil.
Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.
Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).
Comment ne plus voir ce message ?
En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.
Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?
Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.
Y a-t-il d’autres limites ?
Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.
Vous ignorez qui est l’autre personne ?
Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.
Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.
Soutenez le journalisme d’investigation et une rédaction indépendante.
Consultez le journal numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13h.
Newsletters du monde
Applications Mobiles
Abonnement
Suivez Le Monde

source
https://netsolution.fr/piece-de-monnaie-commemorative-lettone-de-2-euros

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE