Isabelle Rome : des objectifs ambitieux, mais toujours plus de violences faites aux femmes en 2022 – Madmoizelle

Selon l’association Nous Toutes, 200 000 femmes sont déclarées victimes de violences conjugales par an, 80% des plaintes pour viol sont classées sans suite. 85% des victimes de féminicides en 2019 avaient alerté la police. Alors que les observateurs et associations dénoncent encore un manque de moyens, la ministre de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances Isabelle Rome revient pour Madmoizelle sur les mesures mises en place pour lutter contre les violences faites aux femmes : justice spécialisée, formation des policiers et des gendarmes, prévention de la récidive… Interview.
Isabelle Rome. Je pense qu’il y a des avancées objectives en termes d’outils de protection, de formation des personnels, des agents, de tous les acteurs sur tous les niveaux. En termes de formation, par exemple, ce sont 160 000 policiers et gendarmes formés. S’agissant toujours des forces de l’ordre, c’est aussi une présence de travailleurs sociaux dans les commissariats et les gendarmeries. Il y en avait à peu près 150 avant le Grenelle, aujourd’hui, ils sont 415, et seront 600 d’ici à 2025. C’est extrêmement important parce qu’ils permettent justement d’accompagner et de mieux accueillir les victimes. On sait bien que c’est l’un des reproches qui est souvent fait, celui de l’accueil dans les commissariats. Cela contribue à y remédier. Gérald Darmanin a pris une instruction pour généraliser les parcours spécifiques pour les victimes de violences sexuelles dans les commissariats et gendarmeries. Il y a aussi les outils de protection : les téléphones « Grave danger », il en existait 300 début 2019, nous en avons aujourd’hui entre 3500 et 3700, soit dix fois plus. Il y a aussi la mise en place du bracelet antirapprochement. Depuis 2020, toutes les juridictions en sont dotées et près de 1000 sont actifs. Nous avons aussi multiplié le nombre de places d’hébergement d’urgence puisque l’on a créé plus 80% de places d’hébergement d’urgence depuis 2017. J’étais avec Olivier Klein [ministre délégué chargé de la Ville et du Logement, ndlr] il y a quelques jours. Il a dit que l’on atteignait les 10 000 places et que l’on en aura 11 000 d’ici fin 2023. Il y a aussi un sujet qui a vraiment émergé, politiquement et médiatiquement, lors du Grenelle, celui de la nécessité de prendre en charge les auteurs pour mieux prévenir la récidive.
Je ne cesserai de le rappeler, puisque j’étais magistrate, je sais de quoi je parle : si l’on ne fait pas une prévention de la récidive, on ne protège pas efficacement les victimes.
Si l’on ne traite pas cette violence, qui peut être intrinsèque à certaines personnes, on aura beau laisser une personne cinq ans en prison, quand elle ressortira, elle recommencera ce qu’elle a fait sur les autres avant. C’est pourquoi nous avons ouvert ces 30 centres de prise en charge des auteurs que j’ai réunis d’ailleurs il y a quelques semaines pour avoir un premier bilan : 12 000 personnes ont été accueillies depuis leur ouverture. Cela peut être pour des choses assez ponctuelles, par exemple, pour des stages de responsabilisation, mais cela peut être aussi pour un suivi ou encore, après, une orientation sur des suivis plus importants, plus lourds.
Il y a plusieurs pistes, dont deux, espérons-le, sont à plus court terme. Ce sont deux actions que j’ai proposées à la Première ministre et qu’elle a d’ailleurs annoncé en septembre. C’est, par exemple, aller vers une justice spécialisée, avec l’annonce d’un doublement des enquêteurs spécialisés, ce qui veut dire plus de policiers, gendarmes spécialisés. Il y a aussi cette mission confiée à deux parlementaires pour faire un état des lieux du traitement judiciaire de ces violences et faire des préconisations pour une justice plus réactive, plus performante, plus innovante, plus spécialisée tout en préservant la spécificité.
On ne fera pas diminuer sensiblement les violences faites aux femmes, si justement, on n’intervient pas en amont en matière de prévention.
On dit justice « spécialisée » parce que ce n’est pas forcément des tribunaux, cela peut être des pôles. Justement, la mission pourra aider à voir comment tout cela peut s’articuler. Parce qu’il y a quand même l’enjeu de pouvoir avoir à la fois la spécificité, mais aussi la proximité. On voit que c’est plus difficile à faire dans un petit tribunal que dans un grand tribunal. 
Il y a aussi le pack « Nouveau Départ », pour accompagner les victimes, justement avec une série de mesures qui puissent se déclencher pour elles, pour les accompagner socialement lorsqu’elles décident de partir : une allocation aide à la garde d’enfants, de l’insertion, de la formation, un accompagnement psychologique et un hébergement d’urgence si besoin. On va expérimenter le dispositif sur cinq ou six territoires début 2020. 
Justement, c’est une troisième piste. On ne fera pas diminuer sensiblement les violences faites aux femmes, si justement, on n’intervient pas en amont en matière de prévention. Ça concerne tout, en fait. Avec Pap N’Diaye [ministre de l’Éducation Nationale, ndlr], nous avons fait une vidéo sur l’éducation à la sexualité. Il a pris le sujet à bras-le-corps en demandant justement aux recteurs de faire appliquer la loi de 2001. En une minute, il y a vraiment tous les messages à lire. Pourquoi l’éducation à la sexualité d’abord. Quand on dit ça, c’est au sens large, c’est la culture de l’égalité, c’est la culture du respect de l’autre, c’est l’apprentissage de ce que c’est que le consentement. Donc ça, je pense que c’est très important. En plus de cela, c’est tout ce que l’on peut faire en termes d’éducation à la vie sexuelle et affective hors de l’école, même si l’école reste quand même l’ossature, c’est ce que l’on peut faire avec les centres de loisirs, ce que l’on peut faire aussi avec le SNU. Nous allons travailler dessus.
À lire aussi : Violences psychologiques : de quoi parle-t-on vraiment ?
Il n’y a pas encore de commentaire sur cet article.
Contenu relatif
À Strasbourg, l’affaire de l’étudiante agressée parce qu’elle portait une jupe a été classée sans suite
11 mai 2022
Coque et écran de protection : comment prendre soin de son téléphone sans se ruiner
La sortie sexiste de Gérald Darmanin sur BFMTV trouve son origine dans un mème masculiniste
08 fév 2022
On fait le bilan sur l’égalité femmes-hommes, « grande cause du quinquennat » Macron (mdr)
03 mar 2022
Le candidat Macron nous montre que l’égalité femmes-hommes n’est (toujours) pas sa priorité
04 mar 2022
Une comédienne exige la parité au théâtre, quitte à mener une « guérilla » pour y parvenir
07 juil 2022
Plus de contenus Société
IVG : les députés votent l’inscription du droit à l’avortement dans la Constitution
24 nov 2022
Le calendrier de l’Avent érotique Dorcel est disponible en édition limitée
Pédopsychiatrie : les professionnels de la Seine-Saint-Denis sonnent l’alarme 
24 nov 2022
Sophie Ardenot devient la 2e femme française astronaute de l’Histoire 
24 nov 2022
Et si on récompensait le sexisme des hommes politiques ? C’est le pari (ironique) de Ça va bien se passer*
24 nov 2022
Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 
24 nov 2022
Comment un concert de Taylor Swift a remis en question l’hégémonie de Ticketmaster aux États-Unis
24 nov 2022
Mon copain m’a frappée : comment réagir, que faire quand on est victime de violences dans son couple ?
23 nov 2022
L’acteur Sofiane Bennacer est accusé de viols et de violences sur des ex-compagnes
23 nov 2022
Qui est Nasrin Sotoudeh, l’avocate iranienne lauréate du prix Robert-Badinter ?
23 nov 2022
Céline Quatennens donne sa version des faits et dénonce plusieurs années de violences conjugales
23 nov 2022
La société s’écrit au féminin
Voici les meilleurs deals du Black Friday à ne pas manquer chez Sephora !
25 nov 2022
Titanic : comment Leonardo DiCaprio et Kate Winslet ont failli ne pas avoir les rôles
24 nov 2022
Quatre choses à savoir sur les orgasmes multiples
Madmoizelle lance son émission parentalité sur Twitch !
24 nov 2022
Marine, 2 257€ par mois : « Pour les courses, je fais les poubelles »
24 nov 2022
Black Friday : 20 offres beauté de dernière minute à ne pas louper
24 nov 2022
Black Friday : 10 doudounes en promo à prix cassé pour la Black Week
24 nov 2022
Les enfants sourds vont aussi pouvoir papoter avec le Père Noël
24 nov 2022
Et si on parlait de l’accouchement physiologique en France plutôt que de laisser les pseudo-experts s’en charger ?
24 nov 2022
Le Parfum vert, le polar entre Hitchcock et Tintin qui nous fait déjà rire
24 nov 2022
Illana Weizman : « comment je me suis réconciliée avec mon corps grâce à la pole dance »
24 nov 2022
Sourcils clairsemés ? Ce pinceau incarne votre salut ! 
24 nov 2022
Saint Omer n’est pas un film sur l’infanticide mais sur la maternité :  rencontre avec Alice Diop
23 nov 2022
Au match Danemark-Tunisie, l’ex-Première ministre danoise a porté une robe arc-en-ciel
23 nov 2022
Une étude montre que 70% des shampoings secs testés contiennent du benzène et c’est un problème
23 nov 2022
Balenciaga retire sa pub controversée avec des enfants à nounours BDSM
23 nov 2022
Black Friday Week Amazon : 16 bons plans beauté à ne pas rater
23 nov 2022
Égalité pro : l’UE impose un quota de femmes dans les conseils d’administration des entreprises cotées
23 nov 2022
En Iran, le viol est devenu une arme pour étouffer la mobilisation contre le régime
23 nov 2022
Nos coups de cœur des albums jeunesse du mois de novembre
23 nov 2022
J’ai fait un AVC à 21 ans, très certainement à cause du tabac et de la pilule
23 nov 2022
Tendances
© 2022 Madmoizelle

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE