Inflation: l'armateur CMA CGM baisse de nouveau ses tarifs «pour soutenir le pouvoir d'achat» – Arabnews fr

https://arab.news/bjdzd
PARIS: La compagnie de transport maritime CMA CGM a publié vendredi une nouvelle baisse de ses tarifs “pour soutenir le pouvoir d’achat des ménages français et l’économie”, après un premier geste annoncé fin juin.
Le géant du transport, aux bénéfices gonflés par la crise, va réduire ses taux de fret de 750 euros par conteneur 40 pieds vers la métropole et les Outre-mer, soit jusqu’à 25% de ses prix, au lieu de 500 euros prévus initialement.
La mesure est étendue à l’ensemble de ses clients en métropole à partir du 1er août et pour un an, alors qu’elle devait être réservée à des enseignes de grande distribution, a précisé le groupe dans un communiqué.
La compagnie a annoncé par ailleurs une baisse de 100 euros par conteneur 40 pieds pour toutes les exportations françaises.
Troisième armateur mondial, la CMA CGM est dans la ligne de mire de parlementaires, à gauche mais aussi dans la majorité, qui veulent créer une taxe pour les entreprises ayant réalisé d’importants bénéfices grâce à l’inflation.
Sorti du rouge en 2020, le groupe a publié début juin un bénéfice net de 7,2 milliards de dollars pour le seul premier trimestre, porté par la surchauffe du transport maritime et la désorganisation des chaînes logistiques mondiales.
Le PDG de la CMA CGM, Rodolphe Saadé, s’est défendu mercredi lors d’une audition au Sénat, soulignant qu’il était “prêt à aider”, mais qu’il ne voulait pas être “le seul à payer”.
“Je ne veux pas, moi, groupe CMA CGM, groupe français, fleuron du transport maritime en France, me retrouver dans une situation de désavantage” face à la concurrence –notamment le danois Maersk et le suisse MSC–, a-t-il martelé.
Le dirigeant a remarqué que les taux de fret ont perdu 40% ces dernières semaines, prédisant “un atterrissage en douceur” pour le transport maritime après deux ans de surchauffe.
Ces baisses de tarifs ont été “définies en concertation avec le ministère de l’Économie”, et “ont fait l’objet de discussions avec des clients du groupe et certaines fédérations dont la CPME (Confédération des petites et moyennes entreprises)”, précise la CMA CGM.
La compagnie vient appuyer le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, qui défend l’idée, au lieu d’une taxe, de contributions volontaires des entreprises.
“Il est essentiel que ces baisses soit répercutées sur les prix des produits destinés aux consommateurs finaux et que les services du ministère puissent s’en assurer”, a souligné la compagnie.
https://arab.news/juvtr
RENNES: Un homme de 53 ans est mort et deux personnes ont été transportées en urgence relative, après un feu d’appartement samedi soir à Canteleu près de Rouen, a-t-on appris dimanche auprès des pompiers de la Seine-Maritime.
Les pompiers avaient reçu vers 19H00 un appel, signalant un feu d’appartement au 10e étage d’un immeuble. Arrivés sur les lieux, une vingtaine de sapeurs-pompiers, constataient un “feu avéré et des étages supérieurs enfumés”.
Extrait du logement, un homme de 53 ans a été déclaré décédé par médecin du Smur, a indiqué à l’AFP le service départemental d’incendie et de secours de Seine-Maritime (Sdis76), confirmant des informations des médias locaux.
Deux victimes ont aussi été transportées en urgence relative sur le CHU Rouen, et trois autres victimes classées indemnes et laissées sur les lieux, selon le SDIS.
Vers 22H00, un bilan provisoire faisait état de six victimes au total. Vers 1H00, les pompiers dénombraient également neuf appartements endommagés par l’incendie nécessitant le relogement d’une dizaine de personnes par le bailleur ou la famille.
https://arab.news/bswzg
GRENOBLE: Une personne interpellée suite à l’attaque de deux policiers mercredi soir à Lyon a été “totalement mise hors de cause” et libérée, a indiqué dimanche le parquet de Lyon.
Plus tôt dimanche, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait annoncé sur Twitter qu’un “délinquant étranger” avait été “interpellé (…), placé en rétention et (allait être) expulsé”.
“Les délinquants étrangers n’ont pas leur place en France”, poursuivait le ministre.
Sollicité par l’AFP, le parquet de Lyon a indiqué dimanche que “la personne placée en garde à vue hier (samedi) dans le cadre de l’enquête ouverte à Lyon du chef de violences à l’encontre de policiers place Gabriel Peri, le 20 juillet au soir, a été libérée ce jour”.
“Il s’avère en effet qu’elle a été totalement mise hors de cause dans le cadre des investigations menées. L’enquête se poursuit activement pour identifier, localiser et interpeller les auteurs des faits”, précise le parquet.
Les deux policiers avaient été blessés mercredi soir à Lyon en tentant d’interpeller une personne suspectée de vol, au milieu d’une foule qui les avait violemment pris à partie, selon une source policière.
Sur une vidéo de la scène diffusée sur les réseaux sociaux, relayée par le syndicat Alliance et le site d’information LyonMag, on peut voir trois policiers en civil, deux hommes et une femme, essuyer coups et jets de projectiles devant l’entrée d’une supérette dans le quartier sensible de la Guillotière, au centre-ville.
Plusieurs responsables politiques de LR et du RN ont apporté cette semaine leur soutien aux policiers.
La Première ministre Elisabeth Borne, en déplacement vendredi à Vaulx-en-Velin, avait de son côté estimé qu’il fallait “absolument pouvoir sanctionner ces comportements qui ne sont pas acceptables”.
“Il faut respecter la République et ça, ça passe d’abord par le fait de respecter les policiers. Il y aura des moyens supplémentaires. On va naturellement mettre les moyens qu’il faut et si on a besoin de renforcer dans ces quartiers, on le fera”, avait-elle déclaré.
https://arab.news/cjk8y
PERPIGNAN, France : Un homme de 30 ans a immolé ses parents par le feu à Perpignan dans la nuit de samedi à dimanche et est en fuite, a-t-on appris de source policière dimanche matin.
L’agression des parents, dont le corps a été brûlé à 80%, a eu lieu dans un quartier du centre-ville de la préfecture des Pyrénées-Orientales, à environ 01h00 du matin.
Les deux victimes, dans un état très grave, ont été évacuées vers le centre hospitalier de Perpignan, a précisé le parquet de la ville.
Le fils est en fuite, a indiqué la source policière. Il est «activement recherché», a confirmé le parquet.
Le suspect a utilisé un engin incendiaire artisanal, précisent les forces de police.

source

https://infoimo.blogspot.com/2022/07/exemples-de-p…

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE