Inflation : 3 façons d’investir sur l’or – Mieux Vivre Votre Argent

http://fragua.org/comment-acheter-ou-vendre-une-piece-de-2-euros



Dans un contexte de hausse de l’inflation, provoquée notamment par la flambée des prix de l’énergie, combinée à un endettement abyssal des Etats, le métal jaune reste et restera le meilleur des anxiolytiques. Voici comment en acheter.
Pour s’assurer contre les grands risques de marché, les investisseurs disposent de quelques valeurs refuge. L’or en fait partie, soit directement sur des supports physiques, soit indirectement sur des supports papiers. Attention toutefois à la fiscalité qui change selon les cas.
Détenir des lingots ou des pièces d’or dans son coffre chez soi ou à la banque provoque une réelle sensation de tranquillité. C’est l’assurance de posséder un actif tangible et rapidement mobilisable, la liquidité étant assurée par des entreprises spécialisées fournissant quotidiennement des cotations en rapport avec les cours mondiaux. CPoR Devise propose même des lingotins (le plus petit pesant 5 grammes) pour ceux qui n’ont pas les moyens de mettre 47.000 euros dans un lingot de 1 kilo. Plusieurs choses à savoir cependant.
Plus la quantité de métal achetée sera faible, plus le prix au gramme aura tendance à être élevé (c’est le prix de liquidité). Pour les pièces, il convient de tenir compte de la prime existant entre la valeur réelle du poids d’or contenu dans la pièce et les prix du marché.
Quant à la fiscalité, plusieurs cas sont possibles. Si vous pouvez justifier de la date et du prix d’achat de vos pièces ou lingots, vous pouvez opter pour le régime des plus-values réelles, soit 36,2 % de la plus-value si la vente intervient avant deux ans de détention, sachant toutefois qu’une décote de 5 % par an est appliquée ensuite, si bien que la revente peut être totalement exonérée au-delà de vingt-deux ans. Autre possibilité, notamment si la provenance de votre or ne peut pas être justifiée: choisir la taxe forfaitaire de 11,5 % sur le montant de la cession d’or (et pas seulement de la plus-value). La taxe sera due même si la vente fait ressortir une moins-value.
Acheter de l’or peut devenir aussi simple qu’acheter des actions avec les ETC (Exchange traded commodities), les ETF (exchange traded funds), les fonds d’investissement et les certificats. Tandis qu’un ETF ou un fonds sera investi dans plusieurs matières premières dont l’or, l’ETC, lui, ne sera exposé qu’au métal jaune. Certains ETF proposent, par ailleurs, d’investir dans un panier d’actions de mines cotées sur les places internationales. Attention, si certains de ces fonds sont réellement adossés à un stock d’or physique détenu par ailleurs dans une banque, d’autres ne le sont pas.
De leur côté, les certificats 100 % commercialisés par certains émetteurs de produits dérivés permettent de répliquer fidèlement et quotidiennement les fluctuations des cours de l’once d’or aux effets de changes près (l’once est libellée en dollars). Certains offrent même un effet de levier à la hausse ou à la baisse, mais doivent être maniés avec précaution.
En ce qui concerne la fiscalité de tous ces produits, elle suit le même régime que les valeurs mobilières avec des plus-values imposables au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 % ou la possibilité d’opter pour le barème progressif de l’impôt sur le revenu, sachant que certains ETF peuvent être éligibles au PEA ou à l’assurance vie.
Il y a bien longtemps que la cote parisienne ne compte plus de valeurs aurifères, exception faite de la société Auplata Mining Group (présente en Guyane, au Pérou au Maroc) qui a toutefois connu de nombreux revers ces dernières années. Mieux vaut donc s’intéresser aux plus belles valeurs du secteur que l’on trouve surtout sur les places financières canadienne, américaine, australienne ou sud-africaine. Ce placement n’est cependant pas sans risque dans la mesure où les cours des mines d’or font preuve d’une extrême volatilité. Ils dépendent non seulement de la production et de la teneur des gisements en portefeuille, mais aussi des cours mondiaux du métal jaune. Toute variation des cours exerce un levier majeur, positif ou négatif sur la rentabilité de la société.
Côté fiscalité, l’imposition des gains dépendra de l’existence d’une éventuelle convention entre la France et le pays où est réalisé l’investissement. Si la convention prévoit que le revenu et la plus-value sont imposables à la fois dans le pays d’origine du revenu et en France, un crédit d’impôt – le plus souvent égal à l’impôt étranger – s’appliquera pour éviter une double imposition. Si aucune convention n’existe, le gain est taxé au taux forfaitaire de 30 %.

source
http://fragua.org/comment-acheter-ou-vendre-une-piece-de-2-euros

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE