Fieldbox.ai, symbole bordelais d’une intelligence artificielle qui convainc l’industrie – Sud Ouest

Il y a longtemps que le monde de la recherche autour de l’intelligence artificielle (I.A) et l’industrie sous toutes ses formes entretiennent des relations. Et si dans notre quotidien de consommateur, des I.A sont déjà fermement installées, beaucoup des projets de connexions entre les process industriels et l’I.A ne dépassent pas le stade du test permettant de prouver la pertinence de l’optimisation des tâches. « Il est très difficile, quand on est une start-up, même brillante, de passer du test réussi à l…
Il y a longtemps que le monde de la recherche autour de l’intelligence artificielle (I.A) et l’industrie sous toutes ses formes entretiennent des relations. Et si dans notre quotidien de consommateur, des I.A sont déjà fermement installées, beaucoup des projets de connexions entre les process industriels et l’I.A ne dépassent pas le stade du test permettant de prouver la pertinence de l’optimisation des tâches. « Il est très difficile, quand on est une start-up, même brillante, de passer du test réussi à l’industrialisation de la solution » explique Aymeric Préveral, PDG de la société bordelaise Fieldbox.ai. Cette société, créée en 2011 par Aymeric Préveral-Etcheverry, Antoine Trihaureau et Peter Van Campe, trois anciens ingénieurs industriels, tous spécialistes de la donnée, connaît une forte croissance de son activité depuis des années avec une accélération notable cette année.
La société tente de s’imposer, depuis Bordeaux, sur un marché mondial dont le chiffre d’affaires serait estimé annuellement à 53 milliards d’euros. Un marché plein de promesses donc, mais qui est encore émergeant selon le cabinet EY, qui estime dans une étude récente, que seules 15 % des entreprises industrielles ont à ce jour déployé des solutions à base d’intelligence artificielle.
« Les projets d’intelligence artificielle (IA) se multiplient néanmoins en entreprises dans un contexte de hausse des coûts de l’énergie, des matières premières, qui rendent indispensable l’optimisation des process de production. Mais rares sont ceux qui atteignent le stade du déploiement général et pérenne. La valeur ajoutée de l’I.A est généralement prouvée, nous générons des gains de productivité et de compétitivité vérifiables et non négligeables pour nos clients, mais le déploiement à grande échelle nécessite des moyens et compétences que beaucoup de sociétés innovantes du secteur de l’I.A n’ont pas », assure le PDG avant de poursuivre, « notre atout, c’est que nous avons toujours cherché à mettre au point des solutions que nous étions capables de déployer. Des solutions que nous élaborons, que nous installons et dont nous assurons la maintenance pour le compte de l’entreprise ».
Une maintenance que Fieldbox assure 24/24h grâce à son maillage d’agence. Outre Bordeaux et Paris, Fieldbox.ai a des équipes à Singapour. « Ils interviennent quand nous dormons et vice-versa » sourit Aymeric Préveral-Etcherverry. De la maintenance indispensable car, contrairement à ce que l’on pourrait penser, “les algorithmes aussi s’usent”.
« Disons que les algorithmes sont élaborés pour optimiser des process de production, de surveillance, de gestion, d’outils d’aide à la décision… dans des conditions données, températures des machines, vitesse de production, etc. En cas de changement important d’un paramètre, il faut parfois ajuster l’algorithme », précise le dirigeant de Fieldbox.ai.
Fieldbox, société financée en fonds propres depuis sa création, propose ses services dans de nombreux secteurs. Présente à l’export, elle réalise encore plus de 50 % de son chiffre d’affaires en France. Elle adresse les secteurs de l’énergie, du transport, de la logistique et de la production industrielle via des géants comme Total ou ADP, mais aussi des PME. Pour la RATP, la société bordelaise propose une I.A capable de faire des propositions en temps réel de scénarios de mise en circulation, de prédiction de retards et de suivi d’aléas de trains. Pour le groupe Suez, elle fournit des solutions d’automatisation de détections et classifications de défauts de canalisations d’assainissement. À Bègles (33), Fieldbox.ai propose à une filiale du groupe Valorem, Valemo, une solution d’optimisation de la production d’énergie solaire des champs photovoltaïques.
Ces clients, Fiedlbox.ai en compte actuellement 50 dans le domaine industriel en France, en Europe, en Asie du Sud Est et au Moyen-Orient. Surfant sur une croissance de ses activités de +25 % et parce qu’elle vise un développement plus fort à l’international, la société, qui mobilise une centaine de personnes, recrute actuellement 40 collaborateurs supplémentaires, des data scientists, data ingénieurs, chefs de projets essentiellement et majoritairement pour son siège bordelais.
(1) Le 13 octobre à la Cité Numérique de Bègles, Sud Ouest en partenariat avec Suez, le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine, Université de Bordeaux et Bordeaux Métropole organise le 3e Forum Néo-Aquitain sur l’I.A et la robotique : NAIA.R.

source
https://netsolution.fr/gestion-de-la-production/

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE