Fibre : l'Arcep se mobilise contre les malfaçons et épingle une filiale d'Altice (SFR) – La Tribune.fr

http://fragua.org/otdr-pour-detecter-un-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/

https://netsolution.fr/detection-dun-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/




Partager :
Les Français n’ont jamais été aussi nombreux à se convertir à la fibre. Il faut dire que cette technologie est de plus en plus accessible. Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free s’activent pour l’apporter à la population. Leur double objectif : que tous les Français disposent d’un accès Internet à très haut débit d’ici à la fin de l’année prochaine, et avoir tiré la fibre sur tout le territoire d’ici à 2025. Aujourd’hui, environ 60% de la population peut bénéficier de cette technologie. Selon les dernier chiffres de l’Arcep, le régulateur des télécoms, l’Hexagone compte, à ce jour, quelque 12,4 millions d’abonnés à la fibre. Sur ce front, la France devance de très loin tous les pays européens.
L’ennui, c’est que ce grand chantier de la fibre, largement soutenu par les pouvoirs publics, est menacé par des malfaçons. Le problème préoccupe l’Arcep comme le gouvernement depuis des mois. De nombreux sous-traitants des opérateurs, sous pression et mal payés, ne travaillent pas dans les règles de l’art.
Beaucoup effectuent leurs tâches à la va-vite, et sèment la pagaille dans les installations. Partout, des usagers se plaignent de raccordements mal effectués. A ce jour, un peu moins d’un raccordement sur cinq se solde par un échec.
L’Arcep souhaite, au plus vite, y mettre un terme. Dans un communiqué publié jeudi, l’institution dresse un constat accablant de la situation :
« Dans un contexte de forte croissance des déploiements et des abonnements, élus, opérateurs et utilisateurs alertent régulièrement le régulateur sur les difficultés rencontrées : utilisateurs débranchés au profit d’un nouvel abonné, dégradation des armoires de rue, déconnexions temporaires, difficultés de raccordement… »
L’institution a annoncé, ce même jour, un plan d’action afin de pousser les opérateurs et leurs sous-traitants à améliorer leurs pratiques. Elle égrène différentes initiatives pour assurer un meilleur contrôle des interventions sur les réseaux (via notamment un système de « comptes-rendus photo »), mais aussi du respect des processus (en limitant le nombre de sous-traitants). L’institution appelle également les opérateurs à remettre sans traîner « en conformité les infrastructures les plus dégradées ». Manière pudique d’évoquer l’état déplorable de certaines armoires de rue, parfois défoncées et dont les câbles partent dans tous les sens. Au point que les professionnels des télécoms les qualifient, non sans humour, de « plats de nouilles ».
L’Arcep ne s’arrête pas en si bon chemin. Le régulateur épingle par la même occasion XP Fibre sur ses pratiques et la qualité de ses réseaux. Cette filiale d’Altice, la maison-mère de SFR, déploie des infrastructures de fibre dans l’Hexagone. En dehors des grandes agglomérations, cette société doit permettre à d’autres opérateurs d’accéder à son réseau sous certaines conditions. Mais l’Arcep a eu vent de « plusieurs difficultés » à ce niveau.
« En particulier, l’Arcep a été alertée au sujet de pannes récurrentes sur les services fournis aux abonnés par les opérateurs commerciaux sur les réseaux exploités par XP fibre et de ses filiales, ainsi que d’importants délais de résolution des incidents, précise le gendarme des télécoms dans un communiqué. Ces signalements font notamment état de cas de pannes qui pourraient résulter du débranchement des lignes à l’occasion du raccordement d’un nouvel abonné. »
Le régulateur évoque aussi « des défauts importants dans la qualité de la réalisation des opérations de raccordement final ». De quoi pousser l’institution à ouvrir une enquête administrative à l’encontre de XP Fibre. Interrogée par Les Echos, Laure de La Raudière, la présidente de l’Arcep, estime que ces investigations pourraient déboucher sur une sanction. Il s’agit aussi, pour la cheffe de file de cette administration, d’affirmer qu’elle ne craint pas d’utiliser ce pouvoir, alors que l’institution fait l’objet de certaines critiques.
Partager :
Du lundi au vendredi, à 13h, recevez l’essentiel de l’actualité de la
tech et des médias
Dernière étape : confirmez votre inscription dans l’email que vous venez de recevoir.
Pensez à vérifier vos courriers indésirables.
À très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
La rédaction de La Tribune.
À très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
La rédaction de La Tribune.
Découvrez l’ensemble des newsletters de La Tribune
La rédaction de La Tribune
Un e-mail contenant vos informations de connexion a été envoyé.
À très bientôt sur le site de La Tribune et dans nos newsletters,
La rédaction de La Tribune.
S’inscrire à la newsletter Tech & Médias
Sujets les + lus
|
Sujets les + commentés
1
F-35: la mirobolante commande du Pentagone (30 milliards de dollars) remet d'aplomb Lockheed Martin
2
revue T La pénurie de semi-conducteurs semble se résorber : pourquoi ce n'est pas forcément une bonne nouvelle
3
revue T « Poutine a jeté l'Europe dans les bras américains de l'OTAN et les Américains ont jeté Poutine dans ceux des Chinois » (Pascal Lamy)
4
revue T La mondialisation fragmentée : ce scénario qui pourrait bouleverser le monde
5
revue T Le Rafale va-t-il un jour atterrir en Indonésie ?
1
revue T « Poutine a jeté l'Europe dans les bras américains de l'OTAN et les Américains ont jeté Poutine dans ceux des Chinois » (Pascal Lamy) (26)
2
Le gouvernement veut durcir la chasse au gaspillage pour la climatisation et la publicité (22)
3
revue T Prix de l'électricité : le passage en force des députés n’empêchera pas les factures d’exploser (22)
4
revue T Armement : les pays de l'Union européenne vont tester des achats communs (20)
5
Des missiles russes s’abattent sur le port d’Odessa, vital pour exporter les céréales (18)
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :
Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.
Avec
La Tribune.fr,
prenez les bonnes décisions

source

http://fragua.org/otdr-pour-detecter-un-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/

https://netsolution.fr/detection-dun-point-de-blocage-dans-un-cable-a-fibre-optique/

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE