Exclu. "Je me dis qu'il y a une suite à la Star Academy" : Anisha revient sur son parcours dans l'émission – Télé-Loisirs

Menu
Le à 09:01 par Clara Cristalli
Finaliste de la Star Academy 2022, à quelques jours de la grande finale de l’émission, Anisha est revenue, en exclusivité pour Télé-Loisirs, sur son aventure.
Léa, Louis, Enola et Anisha sont les derniers candidats en lice pour remporter la Star Academy édition 2022. Avec son aisance au micro et l’émotion partagée, Anisha, 22 ans, a, dès le commencement du télé-crochet, enchanté les téléspectateurs, les professeurs mais aussi les nombreux artistes avec qui elle a partagé des duos. Alors que la finaliste vit avec ses camarades ses derniers instants au château et ses derniers jours avant le prime exceptionnel de samedi 26 novembre, elle est revenue pour Télé-Loisirs sur son aventure.
Télé-Loisirs : Vous expliquez souvent être portée par “le message”. Pouvez-vous en dire un peu plus ?
Anisha : J’ai envie d’envoyer un message d’espoir, de courage aux enfants en difficulté. Je fais cette aventure pour eux, ça me tient à cœur. J’ai envie d’avoir un réel écho, que ce soit dans mon pays, à Madagascar où tous les enfants n’ont pas accès à l’éducation, ou plus généralement. J’ai personnellement déjà fait face à certaines choses donc je sais ce que ces enfants peuvent vivre. J’ai envie de dire “On peut toucher nos rêves, on peut aller loin avec le courage, l’espoir et aussi le travail”.
Vous qui êtes discrète et introvertie aviez évoqué le défi que c’était de vivre en communauté. Quel bilan personnel tirez-vous finalement de ces six semaines de cohabitation ?
Au début, j’appréhendais. J’ai tellement l’habitude de me ressourcer seule et non d’être avec des gens en permanence. Le bilan, c’est que ça m’a apporté beaucoup de choses, même si ce n’était pas mon fort et que je ne vais pas devenir la meilleure en vie en communauté grâce à cette aventure. Ça m’a appris à être très patiente. Chaque jour est un nouveau départ avec les gens. On repart à zéro. La leçon à en tirer c’est qu’il faut rester bienveillant, soi-même et humble. Même si je retombe dans mes petites failles en me mettant dans mon coin, dans la nature ou avec les instruments, je m’isole un peu pour avoir mes moments à moi et je me ressource avant de repartir avec les gens. Donc, selon moi, j’ai relevé le défi.
Quel moment de l’aventure avez-vous préféré ?
Il y en a plusieurs mais je peux citer ma semaine en duo avec Julien. On s’est vraiment beaucoup motivé. C’était nouveau pour moi de travailler avec quelqu’un. C’était un moment où il fallait être solide parce qu’on a une petite responsabilité vis-à-vis de l’autre. Il fallait se motiver à deux, pas seule. Je suis une personne sociable mais solitaire. Je fais tout seule, indépendamment. J’aide les gens mais tout ce que je fais, j’y vais seule. Là, c’était un travail en équipe où il fallait tout donner.
Qu’en est-il du négatif ?
Avant les évaluations, je doutais toujours beaucoup de moi. Ces moments où je m’autoflagellais étaient difficiles pour moi. Pourtant, je réussissais mon passage mais, avant, je me disais “Mais non, t’y arriveras pas, t’es pas si bien”. On m’a mis en tête pendant plusieurs années que je ne pouvais pas, que je n’y arriverais pas, donc je me remémore ces choses à chaque fois que je doute. Vu que je m’autoflagelle seule chez moi, je l’ai dit haut et fort devant les autres candidats. C’était difficile pour moi de me dire juste “vas-y”. C’était le pire moment pour moi parce que j’étais bloquée dans ma tête.
Vous êtes la seule élève à avoir eu des propositions directes d’artistes : Slimane, Claudio Capéo. Comment avez-vous reçu ces sollicitations ?
Je suis très émue et très touchée parce qu’on a pensé à moi. Je me dis que certains artistes ont vu que mon message pourrait passer à travers une collaboration. Ce qui me touche le plus, c’est la confiance qu’ils m’accordent. Je doutais de moi, je ne savais pas ce que je valais et eux viennent avec ces propositions. La première fois, avec Slimane, c’était tellement touchant, je ne m’y attendais pas du tout. Claudio Capéo m’a beaucoup soutenue sur le prime et être sur son album va être quelque chose d’incroyable. Je me dis : “En fait, il y a une suite à la Star Academy.
Vous écriviez déjà vos propres chansons et avez continué de le faire au sein du château. Comment envisagez-vous votre sortie de l’aventure Star Academy, gagnante ou non ?
En arrivant à la Star Academy, je n’avais pas forcément de projet professionnel. J’avais déjà écrit plein de musiques que j’aimais partager quand j’avais le temps. Parce que j’ai mes études que j’ai mis en pause, je suis en sixième année, je compte obtenir mon diplôme à la fin de cette année scolaire. J’étais en recherche d’alternance. Ma vie n’était pas forcément musicale. Aujourd’hui, je me rends compte que la musique ne va plus avoir la même place qu’avant, c’est-à-dire juste dans ma chambre. Ça doit continuer parce que c’est avec elle que j’ai touché le cœur des gens. C’est sûr que je vais reprendre ma vie personnelle comme tout le monde : continuer mes études parce que le diplôme est important pour moi mais je vais essayer de jauger tout ça et de faire de la musique à côté. Le plus important pour moi est de garder les pieds sur terre.
Connexion à Prisma Connect
© 2022 Prisma Média – Groupe Vivendi – Partenaire Média-Presse – Tous droits réservés

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE