Évaluation de la spécialisation disciplinaire des enseignants | Ministère de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire – agriculture.gouv.fr

Ministère
de l’Agriculture
et de la Souveraineté
alimentaire

21 novembre 2022 Publication
Partager la page
Le CGAAER a été chargé d’évaluer les effets de la spécialisation disciplinaire sur le recrutement et la gestion des enseignants des disciplines techniques de l’enseignement agricole.
Avril 2022
L’évaluation de la spécialisation des enseignants par discipline porte sur leur polyvalence, leur identité professionnelle et la crédibilité de leur enseignement. Il s’agit là d’enjeux fondamentaux pour eux.
Les enseignants sont très attachés à cette spécialisation qu’ils considèrent nécessaire pour garantir la qualité des formations. Elle constitue cependant une cause de difficultés de recrutement, de formation et de gestion, compte tenu des caractéristiques de l’enseignement agricole (établissements peu nombreux et généralement de petite taille). Cette évaluation s’inscrit en outre dans un contexte marqué par le manque général d’attractivité des concours d’enseignants et par l’élévation du niveau requis pour accéder aux concours de recrutement.
L’enjeu est de définir une architecture disciplinaire permettant de recruter des enseignants capables de s’adapter à des évolutions de leur périmètre d’enseignement et suffisamment formés pour dispenser l’enseignement correspondant au niveau technique attendu.
La mission a analysé l’évolution des effectifs et des recrutements des enseignants, les sections et options d’ouverture des concours, les règles d’affectation et les disciplines enseignées. Elle a consulté les services du ministère chargés du recrutement et de la gestion des enseignants, des directeurs d’établissements publics et privés, les organisations syndicales représentatives et des organisations professionnelles partenaires de l’enseignement agricole.
Le nombre d’enseignants titulaires est en diminution dans l’ensemble de l’enseignement agricole, surtout dans les disciplines techniques.
Les concours étant ouverts par options (exemple : section sciences et techniques agronomiques – option productions animales), ce découpage crée un nombre potentiel de concours particulièrement élevé eu égard à la taille de l’enseignement agricole (168 concours potentiels publics et privés, toutes voies confondues). En réalité les ouvertures annuelles de concours dans les options techniques sont peu nombreuses (environ une dizaine), irrégulières et concentrées sur quelques options. Dans certaines options, les concours ne permettent pas de pourvoir tous les postes ouverts par manque de candidats au niveau requis.
La gestion actuelle de la spécialisation disciplinaire des enseignants crée des difficultés :
Il est rappelé que les difficultés actuelles de recrutement ne se réduisent pas à la seule question du découpage disciplinaire mais qu’elles résultent principalement du niveau de rémunération en début de carrière et du manque de reconnaissance du métier d’enseignant.
Face au manque d’attractivité des concours et aux difficultés de gestion, la mission formule plusieurs recommandations :
Rapport du CGAAER n° 20093 “Évaluation de la spécialisation disciplinaire des enseignants” pdf – 2.14 Mo
 
Suivez-nous
sur les réseaux sociaux
Ministère
de l’Agriculture
et de la Souveraineté
alimentaire
Sauf mention contraire, tous les textes de ce site sont sous licence etalab-2.0

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE