Études supérieures : l'Unef fustige les promesses non tenues du gouvernement – Le Point

Boutique le Point
Evenements
Jeux concours
Partenaires
Le principal syndicat étudiant charge le gouvernement. Dans un bilan de l’Union nationale des étudiants de France (Unef), révélé par Libération, le syndicat étudiant dénonce une baisse de la capacité d’accueil des universités publiques françaises de l’ordre de 6 000 places en deux ans entre 2019 et 2021. Et ce, alors que dans le même temps le ministère de l’Enseignement supérieur a annoncé en 2020 l’ouverture de 9 500 places en licence. D’autant que, selon l’Unef, une grande partie des ouvertures de places sont faites dans le cadre de formations à distance : sciences humaines (1 878 entre 2018 et 2021) et droit (1 800 sur la même période).
Résultat, ce qui devait arriver arriva, de nombreux jeunes souhaitant être admis dans une formation supérieure n’ont reçu aucune proposition. En 2021, selon l’Unef et les dernières données du ministère de l’Éducation, ce sont environ 120 000 étudiants qui se sont retrouvés sur le carreau. Un constat qui n’est pas confirmé par la Rue de Grenelle. Selon le ministère, le chiffre « ne correspond à aucune réalité de la fin de procédure Parcoursup ». L’administration argue que, sur les 120 000 jeunes n’ayant reçu aucune proposition, nombreux étaient ceux à avoir un projet « en parallèle ».
Une fois les étudiants admis à l’université, leur parcours du combattant n’est pas fini. L’Unef se plaint ainsi, toujours dans son rapport, d’un manque de places en master. Pour cela, le syndicat étudiant s’appuie sur l’augmentation considérable du nombre de saisines du rectorat en la matière : 4 043 en 2017, 11 615 en 2021. « Neuf étudiants sur dix n’ont pas d’inscription à l’issue de la saisine en 2021. »

À LIRE AUSSI« Une université doit être un lieu de liberté et de création »
L’autre grief de l’Unef, qui découle en réalité des autres problématiques, c’est le manque chronique d’investissements dans le secteur public. Résultat, les formations privées ont le vent en poupe, moyennant des frais de scolarité parfois exorbitants. « Depuis le début du premier quinquennat d’Emmanuel Macron, le nombre d’étudiants dans le privé a augmenté de 41,7 %, contre 3,3 % pour le public. […] Le secteur privé a donc absorbé 75 % de la hausse démographique des dernières années », critique le syndicat. Par ailleurs, l’Unef se plaint de l’augmentation du nombre de reconnaissances officielles de formations faites par des organismes privés.

À LIRE AUSSIGrandes écoles – Cinquante nuances de vert
La rédaction vous conseille
Signaler un contenu abusif
Merci de renseigner la raison de votre alerte.
Ce champ est obligatoire
Ce champ est obligatoire
Code erroné
Un avis, un commentaire ?
Ce service est réservé aux abonnés
A force
De donner le bac à tous le monde, les facs saturent. Il faut définitivement écrémer au lycée au lieu de vendre du rêve qui se termine souvent… En déception.
Capacité ?
Arrêtez d’offrir systématiquement le bac à tous les lycéens, vous ne retrouverez en fac que ceux qui sont réellement capables d’aller au bout ! Ca fera déjà beaucoup moins de
monde ! Developpez l’enseignement professionnel et l’apprentissage pour les autres. Un bon métier vaut mieux que le chômage…
42% d’étudiants en plus ds le privé, 3. 3% dans le public
Et le chômage des jeunes a baissé nettement et est au plus bas depuis 20 ans…… Y aurait il un lien de cause à effet ? Les étudiants préférant aller dans le privé pour des formations qualifiantes plutôt que de suivre les cours surannés de sciences sociales des universités publiques sans débouchés et colonisées de plus en plus oar des apprentis grévistes et politisés à outrance, pépinières de wokistes et de gîtes zadistes et nupistes. Avec une présidente de l’UNEF qui se présente voilée à une commission de l’AN c’est sûr que l’image est très forte pour les entreprises….
Veuillez remplir tous les champs obligatoires avant de soumettre votre commentaire
Le titre du commentaire est obligatoire
Le texte du commentaire est obligatoire
Voir les conditions d’utilisation
Vous devez renseigner un pseudo avant de pouvoir commenter un article.

un brouillon est déjà présent dans votre espace commentaire.
Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler.
Pour sauvegarder le nouveau brouillon, cliquez sur enregistrer
Erreur lors de la sauvegarde du brouillon.
L’info en continu
En kiosque
Climat – Le scénario de l'accélération
Consultez les articles de la rubrique Education, suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses de l’actualité.
Elizabeth II, la dernière reine
Rendre la vie belle
TF1-M6, la saga du PAFCHAPO :

Expérience Le Point
La boutique
Abonnements
Applications mobiles
Nos partenaires
Nous sommes OJD
Les forums du Point

FAQ
Politique de protection des données à caractère personnel
Gérer mes cookies
Crédit d’impôt
Cours de langues
Bons d’achat
Comparateur PER
Portail de la transparence
Tutoriel vidéo
Publicité
Nous contacter
Plan du site
Mentions légales
CGU
CGV
Conditions générales d’un compte client
Charte de modération
Archives

* Champs obligatoires
Avec un compte LePoint.fr :

Créez un compte afin d’accéder à la version numérique du magazine et à l’intégralité des contenus du Point inclus dans votre offre.

Pour ce faire, renseignez
votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.
Vous avez un compte Facebook ?
Connectez-vous plus rapidement
Vous avez un compte Facebook ?
Créez votre compte plus rapidement
Veuillez saisir l’adresse mail qui a servi à créer votre compte LePoint.fr
Cet article a été ajouté dans vos favoris.
Pour soutenir Le Point acceptez la publicité personnalisée.
Déja abonné ? Je m’identifie

source

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE