Êtes-vous réellement un empathe ? Voici quatre façons de le savoir – NEON

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions




Certains peuvent avoir l’impression de ressentir les émotions des autres plus que la normale. Mais comment savoir si on est réellement un empathe ou simplement une personne emphatique ? Une psychothérapeute dévoile quatre moyens de faire la différence.
Colère, tristesse, joie, mélancolie… Des personnes peuvent régulièrement se sentir envahies de sentiments qui ne leur appartiennent pas. Et pour cause, ce sont les émotions des autres individus qu’elles ressentent. Cette capacité s’appelle l’empathie. Selon les personnes, elle peut se manifester à différents degrés. Certaines peuvent simplement être sensibles aux émotions des autres. Ça, c’est être emphatique ou compatissant. Mais pour d’autres – et c’est beaucoup plus rare et difficile à gérer –, il y a une réelle absorption des sentiments provenant des individus qui les entourent. Ça, c’est être un empathe. En réalité, le fait d’être une quelqu’un d’empathique est très différent de celui d’être un véritable empathe. Dans les colonnes de Stylist, lundi 11 juillet, Lucy Fry, psychothérapeute et autrice, a expliqué en quatre points comment bien distinguer les deux.
Pour la plupart des individus, exprimer de l’empathie signifie faire l’effort de se mettre à la place de l’autre, l’effort de voir le monde avec un prisme qui n’est pas le sien. Pour un empathe, c’est automatique, incontrôlable et très souvent déroutant. Ces personnes absorbent les émotions des autres avec une telle rapidité et une telle facilité qu’elles ne savent pas toujours à quoi s’en tenir. Selon Lucy Fry, il est donc important qu’elles prennent soin d’elles et qu’elles se protègent des sentiments qui ne sont pas les leurs.
L’une des principales situations dans lesquelles un empathe absorbera l’émotion d’une autre personne, c’est lorsque cette dernière réprime ou nie ses sentiments. En effet, les empathes sont un peu comme des télépathes : ils savent et ressentent souvent des choses à propos de quelqu’un avant même que cette personne ne le sache (ou ne veuille l’admettre) elle-même.
Son, lumière, odeur… les empathes peuvent être très affectés par l’atmosphère qui les entoure. De par leur nature même, ils ont effectivement un système nerveux particulièrement sensible. Cela signifie qu’ils sont facilement déconcentrés par des changements ou par des chocs qui pour quelqu’un de simplement emphatique ne seraient que momentanés. Par exemple, lorsqu’une personne perd son sang-froid et se met à crier, quelqu’un de compatissant peut se voir bouleversé sur le moment. Pour les empathes, cela peut durer des heures, voire des jours.
Exprimer de l’empathie, c’est essayer de se mettre à la place d’une personne et de comprendre pourquoi est-ce qu’elle ressent telle ou telle émotion à un moment donné ? C’est quelque chose qui s’apprend, mais qui est à la portée de la plupart des personnes. Quand on est empathe, on ne choisit pas de l’être, c’est inné. Cette capacité se développe généralement pendant l’enfance, lorsque l’on grandi dans un environnement où il est nécessaire (pour la survie physique ou émotionnelle) de développer une antenne psycho-émotionnelle pour savoir ce qui se passe autour de soi et s’adapter en conséquence.
À lire aussi ⋙ 4 méthodes pour apprendre à devenir un peu plus empathique
Dans les écoles belges et danoises, on apprend l’empathie en cours
🚨 ATTENDEZ ! Vous avez aimé cet article, et vous voulez nous soutenir ?
💡Connectez-vous gratuitement à votre espace NEON. Ça vous permet d’être alerté·e de nos prochains articles sur le même sujet (vous pouvez cliquer sur “suivre ce sujet” en haut de cette page), vous abonner à nos newsletters (un best-of hebdo et notre NL sexo) et sauvegarder vos articles pour plus tard. Conformément au RGPD, on ne vend pas vos données, et on ne vous spammera pas, promis. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup (et ça nous permet de rester gratuit, by the way).
JE ME CONNECTE
Léane Alestra : "J'aurais aimé savoir que le vaccin pouvait avoir un effet sur mon cycle menstruel"
Cul béni : “Depuis que j’ai accouché, j’ai plus facilement des orgasmes”
Les vaccins contre le Covid ont bien des effets sur le cycle menstruel, une étude d'ampleur le prouve
Ilana Glazer (Broad City) révèle avoir souffert du syndrome de douleur pelvienne chronique pendant vingt ans
Couple : quel est le plus gros sujet d’embrouille en vacances ?
Mieux comprendre nos émotions.
Il est causé par un stress émotionnel soudain
Sortez votre tapis de gym.
L'intuition avant tout
Le Danemark est le premier pays européen à avoir instauré des cours d’empathie aux 6 – 16 ans. Aujourd’hui,…
Nous serions dotés de trois cerveaux : cognitif, émotionnel, et mimétique. Capables du meilleur… comme du pire.
Pour tenir bon pendant l’hiver.
Il y a des morts plus bêtes que d’autres, et décéder en faisant un selfie en est une. Mais mourir en faisant…
Afficher en direct le nombre de personnes qui te kiffent sur Facebook, c’est la mission de la « boîte à Like…
C'est possible !
Un trait de personnalité difficile à déceler.
L’importance d’écouter nos émotions
D’après une étude, une personne sur quatre rechute après un burn-out. Mais quelles en sont les causes ? Accompagné…
Et enfin comprendre les autres.
Tous les mois, NEON se glisse dans la peau d’un autre. Cette fois-ci, Maïa a joué les réceptionnistes dans…

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE