Élections 2022 : quel horizon pour les jeunes ? – TVA Nouvelles


| Publié le
Ajouter aux favoris
À l’aube de la campagne électorale, les partis s’activent, raffinent leur programme, ciblent des mesures populaires et recrutent des candidats vedettes. Ils auraient tout intérêt à ne pas oublier les citoyens vedettes, les jeunes, à qui on demande d’écrire l’avenir du Québec.
C’est cette génération qui devra rapidement trouver des solutions aux changements climatiques. C’est aussi par les jeunes que passeront les solutions novatrices pour répondre à la pénurie de main-d’œuvre et transformer le marché du travail.
Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?
Historiquement basse, la participation jeunesse au rendez-vous électoral demeure un enjeu central. Ils sont 1,5 million et comptent pour le tiers de notre population. C’est moitié moins que dans les années 70 ! S’ils portent le poids de la réussite durable du Québec, les jeunes n’ont plus le poids démographique.
Moins nombreux, ils passent trop souvent sous le radar des candidats. Pas étonnant que l’apathie, le cynisme et le désintérêt s’invitent dans leur appréciation de l’importance du vote ; un cercle vicieux depuis longtemps installé, une spirale de désaffection. 
Pourtant, les jeunes saisissent que s’ils ne s’occupent pas de politique, la politique, elle, s’occupera d’eux. S’estimant souvent délaissée par les élus, la nouvelle génération s’implique autrement que par son vote, dans une foule de projets citoyens. Associer leur faible taux de participation électoral à leur désintérêt des affaires sociales serait tristement réducteur ; les jeunes ne sont pas une simple part de marché.
Au-delà de la question du vote, c’est donc la construction d’une jeunesse citoyenne, autonome et engagée qui doit primer. Il faut se donner les moyens d’accompagner cette citoyenneté active et plurielle pour que chacun, peu importe son parcours, puisse affirmer : « Ma voix compte ».
Le Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec (RCJEQ) a d’ailleurs lancé en mai dernier sa deuxième édition de la vaste consultation MaVoixCompte, qui a permis à près de 5000 jeunes de s’exprimer. Les résultats seront dévoilés sous peu, permettant aux candidats de mieux comprendre les désirs des jeunes de leur communauté.
 Les jeunes espèrent des solutions concrètes aux changements climatiques. Mais ils veulent plus ! Ils souhaitent qu’on s’attaque à l’égalité des chances, à la lutte contre la pauvreté, à la conciliation travail-famille et à l’accès au logement. Ils exigent aussi une démocratie plus participative et des modèles d’insertion socioprofessionnels renouvelés. Autant de sujets qui les interpellent et pour lesquels ils reçoivent peu de signaux encourageants.
Nous souhaitons que le prochain scrutin soit sous le signe du dialogue et de l’implication des jeunes dans des propositions de transformation sociale. L’occasion est belle pour les candidats d’aller à la rencontre des jeunes, d’écouter leurs idées et de mettre en mouvement leurs ambitions. Ainsi, au-delà d’une jeunesse uniquement consommatrice de services, c’est d’une jeunesse actrice, voire créatrice, des politiques publiques que nous avons besoin.
Mesdames les candidates, messieurs les candidats, investissez-vous dans les rencontres proposées par les jeunes par le biais de leur CJE. Répondez à leur appel, démontrez que leur voix compte, intéressez-vous à leurs besoins et à leurs solutions. Nul doute qu’ils vous surprendront par leur volonté d’améliorer leurs communautés, leur région, notre Québec. Assurez-vous que leurs voix comptent en continu, pas seulement tous les quatre ans.
Et si l’élection 2022 était l’occasion de penser de nouvelles façons de vivre ensemble ? Notre société a besoin de toute la créativité des jeunes pour construire ce monde. Il faut imaginer de nouvelles façons de mieux cohabiter, travailler, se nourrir, se transporter, se loger, consommer et se soigner. Il faut aussi se doter d’un nouveau pacte social entre nos jeunesses, la société civile, les institutions publiques, les représentants politiques et les organismes communautaires.
Aux quatre coins du Québec, les équipes des CJE répondent présentes pour réinventer nos modèles et permettre à tous de façonner la société de demain. Candidats et candidates, osez l’audace de dessiner avec nos jeunesses un nouvel horizon à la hauteur de leurs aspirations et des défis majeurs à venir. Il en va de notre avenir !

Rudy Humbert, Directeur général du Réseau des carrefours jeunesse-emploi Québec
Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?
Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter
Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d’utilisation.
Copyright © 1998-2020 – Tous droits réservés. Une réalisation de NumériQ.

source

https://seo-consult.fr/page/communiquer-en-exprimant-ses-besoins-et-en-controlant-ses-emotions

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE